Dans le silence de Mila de Fanny Levy

Coup de coeur - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Dans le silence de Mila de Fanny Levy

Dans le silence de Mila

Un livre remarquable une écriture rare qui fait de ce livre une oeuvre.
Rien n'est épargnée de notre histoire, le souvenir est majeur et règne .L'identification d'une enfant, petite fille de déportée à celle de la fille du prophète Osée Lo- Rouhama (la non-aimée).La sublimation de sa souffrance personnelle élevée à un plan biblique, fait rejoindre son histoire à celle des Ecritures.
Une danse incessante entre un passé biblique et un présent insupportable, où seuls les mots servent de ponts, de liens entre les deux époques ou entre les deux mondes.
Jamais le verbe n'a était manié avec autant de talent, c'est une guematria contôlée, tentant de résoudre l'indicible, l'inaudible, une psychanalyse du mot pour découvrir enfin que seul le silence à travers les mots est l'essentiel, tels que les espaces blancs dans la Thora qui un jour nous seront racontés . Telle que la lettre Aleph muette et emplie de sens.
Claudine Douillet

extrait du livre
"Tu portes un nom lourd d'une parole, revèla encore Nathan , mais en même temps que tu existes par lui, tu es autre que lui. Ne fige pas ton nom, ne le fétichise pas , sinon tu tomberas dans l'idôlaterie dénoncée par ton père. Ecoute-le, au contraire, ouvre-le, fais en sortir une infinité de sens nouveaux à venir. Tout peut y être dit. Ne te laisse pas attirer par le gouffre aux parois lisses, ne pense pas à la longueur du chemin à parcourir et n'hésite pas à te perdre pour te trouver."

Extrait du livre

" Soudain , le parchemin sur lequel il étudait disparut de sa vue, et durant un instant, il eut devant les yeux la Torah telle qu'elle avait été avant la création du monde : une flamme blanche sur une flamme noire. Les plus sublimes mystères restaients immergés sous l'indéfinie mer de blancheur qui entouraient les lettres.
Oui les blancs étaient encore plus précieux que le texte lui-même car porteurs de l'implicite, d'un secret si immense que ce monde était incapable de le contenir, un jour le blanc dont les lettres sont actuellement invisibles pour nous nous serait révélé."

Extrait du livre

"- Si tu n'es pas simple, c'est que tu n'es pas synthètique. Pour se connaître il faut se scinder mais, au moment de l'action, se concentrer. C'est comme les mots. S'ils sont inadéquats, c'est que la pensée est inadéquate à la réalité."
"Est sage celui qui apprend de toute personne".

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi