Hello Goodbye avec Gérard Depardieu et Fanny Ardant

Chronique Cinéma - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

hello.jpgSortie du film, le 26 novembre 2008

Réalisateur : Graham Guit
Avec Fanny Ardant, Gérard Depardieu, Jean Benguigui, Manu Payet et Lior Ashkenazi

Avis de Claudine Douillet

Synopsis : A cinquante ans passés, Alain et Gisèle ont tout pour mener la belle
vie à Paris : réussite professionnelle, aisance financière, bel
appartement dans le 16ème.

Pourtant, Gisèle n'est pas satisfaite. Elle décide sur un coup de
tête d'embarquer son mari et de partir s'installer définitivement en
Israël pour retrouver leurs origines juives jusque-là plutôt mises de
côtés.

Mais à peine arrivés, de mauvaises surprises en mauvaises
surprises et confrontés à des modes de vie différents, ils vont vite
découvrir que la terre promise n'est peut-être pas aussi idyllique
qu'il leur semblait, vu de Paris. Une nouvelle vie commence, et les
ennuis aussi !

Avis de Claudine Douillet :

>

Un film qui tombe pile dans ce moment de crise où beaucoup hurlent avec les loups craignant dehello3.jpg perdre les acquis de toute une vie !

Un
film qui vous donne la pêche qui vous fait comprendre où est
l’essentiel de la vie, un film qui vous explique que le confort est la
pire façon d’attendre la fin de sa vie il faut savoir tout perdre pour
se retrouver, il n’y a pas d’âge pour le faire , il n’y a pas d’âge
pour rendre son amour plus fort.

J’avais lu le livre, plutôt le témoignage d’une Alyah réussie de ce fameux Dr Gaash.
Blasé de sa vie parisienne il prend le risque à 50 ans passé de sacrifier cette vie pour laquelle
Il a sacrifié l’essentiel ,pour se retrouver… laveur de voiture dans un grand hôtel à Tel-Aviv .

hello2.jpgCe n’est pas une caricature c’est la réalité israèlienne.
Nous
connaissons tous des idéalistes qui pensent qu’Israël est la terre
promise, ils prennent tous les risques, se heurtent à tous les
problèmes, cherchant des signes là où il n’y a que silence à leurs
questions, et n’abandonnent pas car ils n y croient.

Puis au
bout , ils vont s’apercevoir que la terre promise ils l’ont enfin
trouvé, cette terre promise c’est eux. Encore fallait il avoir le
courage de larguer les amarres , de tirer un trait sur 25 ans de vie.

Ils
ont été jusqu’au bout et si le chemin commencé ne ressemble en rien au
but rencontré, il n’en reste pas moins que ce voyage initiatique mène à
la plus belle aventure humaine, la rencontre avec soi et avec l’autre,
Avec cette sensation d’être encore plus vivant.

Hello Good Bye,
interprété par deux monstres sacrés du cinéma français, Gérard
Depardieu et Fanny Ardant, après « la femme d’à côté » où ils
interprétaient un couple sulfureux, les voici donc cette fois mariés à
la synagogue, elle convertie pour faire plaisir à sa belle famille et
lui non circoncis parce que « chez ces gens là madame… » la
circoncision est considérée comme unhello1.jpg acte de barbarie, une ambiguité qui rend l’identité du mari comme de sa femme incohérente.

Elle,
Gisèle, plus spirituelle que son mari comprend qu’à présent que son
fils est marié, il n’y a plus qu’à attendre confortablement la mort ;
elle ne veut pas de ça, elle veut savoir qui elle est, elle veut partir
en Israël

Lui ne sait rien lui refuser, il accepte, accepte
tout pour ne pas la perdre , ils risqueront de se perdre se perdront, ,
pour se retrouver encore plus fort .

C’est un film drôle , qui fait un rappel sans trop de clichés aux affres d’une Alyah (immigration) .
Recommencer sa vie c’est être capable d’effacer sa vie d’avant,, de
tout lâcher sans se retourner, ne pas se charger de son passé. ceux qui
ont emprunté ce chemin riront encore plus fort, j’en fait partie...

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi