Brassens : je me suis fait tout petit pour une poupée juive....

Culture -
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

madchen.jpgCette chanson est inspirée de l'amour de Brassens pour Pupchen (poupée en allemand), qui restera sa compagne pendant toute sa vie et repose auprès de lui au Cimetère des pauvres à Sète.

De son vrai nom Joha Heiman (petite poupée en allemand) née lithuanienne d’origine juive. Rencontre Georges en 1947 et restera sa compagne jusqu’à sa mort en 1999.

Püppchen est enterrée au cimetière du Py à Sète dans la même tombe que Georges. Brassens lui dédiera quelques unes de ses plus belles chansons : La non demande en mariage, Je me suis fait tout petit, Saturne…
Détail insolite : sur la tombe, une faute d’orthographe s’est glissée dans le nom de Püppchen. Ecrit avec « 2 pp » la traduction est bien « Petite poupée », mais écrit avec « 1 seul p » (et c’est le cas) la traduction devient « Petit pet » !!

Joha
Püppchen s'appelait Joha Heyman. Brassens a fait sa rencontre en 1947, dans le XIVème arrondissement de Paris. Cette rencontre lui aurait inspiré Le parapluie.

Morte en 1999, elle a été son "éternelle fiancée", celle de La non-demande en mariage. Elle avait neuf ans de plus que lui.

Pour en savoir plus cliquez-ici

Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

A voir aussi