Rika Zaraï célèbre ses 50 ans de carrière

Artistes - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Rika Zaraï 50 ans de carrière chanteuse juive et Israélienne

                             Rika Zaraï célèbre ses 50 ans de carrière

PARIS,le 08/01/08 - C'est en très petit comité que Rika Zaraï a fêté lundi soir ses 50 ans de carrière, couronnés par un nouvel album et deux dates à l'Olympia début février.

"Cela fait 50 ans que je chante, mais j'ai toujours l'impression d'avoir débuté avant-hier", a confié lundi soir à l'Associated Press Rika Zaraï, entourée de quelques proches réunis au Banana Café, haut lieu des nuits gay parisiennes.

Un endroit que la chanteuse de "Cazatchock" n'a pas choisi par hasard: "Quand j'ai été au plus bas, blessée, abîmée, traînée dans la boue ou même ignorée, ce sont d'abord mes amis gays, fidèles entre les fidèles, qui m'ont tendu la main", a expliqué la chanteuse, dont les débuts en France sont loin d'avoir été un long fleuve tranquille.

Née d'une mère polonaise et d'un père russe, juifs émigrés en Israël "pour fuir la pauvreté", Rika Zaraï a cependant très tôt reçu une éducation musicale, la menant jusqu'à un premier prix du conservatoire de Jérusalem, ville où elle vit le jour, il y a 70 ans.

Après ses deux années obligatoires d'armée, la jeune sergent-chef a continué de jouer la corde musicale, allant jusqu'à se produire pour l'armée. A 20 ans, elle quitte Israël pour le France, pensant alors rencontrer Bruno Coquatrix, patron de l'Olympia, mais c'est le découvreur de talents Eddie Barclay dont elle va croiser la route.

Quelques millions de disques plus tard, dont les succès "Michaël", "Alors je chante", ou "Jérusalem en or", Rika Zaraï a fait connaître dans le monde le répertoire populaire juif israélien, notamment avec les titres "Hava Naguila" ou "Hallelujah".

La chanteuse vient de publier l'album « Quand les hommes » (Sony/BMG), et sera sur la scène de l'Olympia à Paris les 2 et 3 février prochains

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi