Artiste juive : Hedy Lamarr la belle et la tête ou Lady Bluetooh

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Artiste juive : Hedy Lamarr  la belle et la tête ou Lady Bluetooh

Hedy Lamarr : la belle et la tête

"Lady Bluetooth. Hedy Lamarr", Musée juif de Vienne, du 27 novembre 2019 au 10 Mai 2020.

Née à Vienne en 1914 et de son vrai nom Hedwig Kiesler, Hedy Lamarr est la fille d'un directeur de banque et d'une concertiste pianiste. Surdouée elle apprend plusieurs langues et l’ingénierie. Mais elle délaisse les études. Très belle, elle est vite repérée par des réalisateurs de l'époque, se retrouve épinglée sous l’étiquette de « la plus belle fille du cinéma ».

Elle devient une star dans son pays puis à Berlin, capitale européenne du cinéma. En jouant dans le film tchèque « Extase », elle incarne l’orgasme féminin pour la première fois à l'écran.

Le pape Pie XI la condamne, le monde du cinéma parle d’elle. Mais elle se retrouve enfermée dans cette vie d’apparats. De confession juive, elle se retrouve plusieurs fois à table avec Adolphe Hitler et Benito Mussolini et comprend vite ce qui se fomente.

Elle craint pour sa vie, vole ses propres bijoux pour s'extraire de l'emprise d'un mari jalou, se déguise en servante et s’enfuit.

Elle rejoint Londres puis décroche un contrat avec la MGM. Elle devient la pin-up la plus désirable de la seconde guerre mondiale. Mais l’actrice autrichienne était bien plus qu'un corps. Elle rencontre lors d’une soirée mondaine le pianiste George Antheil. Il va devenir son partenaire scientifique et il la nommera plus tard « géant intellectuel comparée aux autres actrices de Hollywood ».

Les deux s'y connaisse en armement. Et lors de la Seconde Guerre mondiale lorsque l'armée US envoie des torpilles radioguidées pour détruire les sous-marins allemands les missiles sont souvent repérés. Hedy Lamarr et George Antheil inventent un système de codage des transmissions qui permet de tromper l’ennemi. Cette technique de radio guidage est l’ancêtre de la technologie du Wifi, de la géolocalisation, de la téléphonie mobile ou encore, du Bluetooth.

Cette partie de la vie de l'actrice est restée bien occcultée.
L'exposition permet de remettre en perspective l'ensemble de la vie de l'artiste. Aujourd'hui cette existence serait moins tragique mais tout aussi brillante car une telle femme aurait pu s'émanciper de son statut d'icone et d'actrice soumise aux stéréotypes où on l'enferma.

En dépit de ses désirs de revenir en Autriche elle n'y parvint jamais. Mais l'exposition signe une sorte d'éternel retour en mettant en exergue les différents pans de sa vie à l'étranger comme dans l'épisode viennois qui se taille ici et forcément la part du lion. ou de la lionne suave et savante.

jpgp

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi