Artiste juive : Alexandra Zuckerman, l'épanchement des possibles

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Artiste juive Alexandra Zuckerman : l'épanchement des possibles

Alexandra Zuckerman : l'épanchement des possibles

Alexandra Zuckerman est née à Moscou. Elle vit et travail à Tel-Aviv où elle poursuit un travail de plasticienne (peintures et dessins) où le monde est mystérieux.

Les narrations sont là pour, par des arpents apparemment réalistes, d'ouvrir sur une autre réalité. Des éléments hybrides s'y mélangent et demande de la part du regardeur une attention particulière.

Des portes opaques, des espaces clos, des forêts animalières (où des enfants se perdent) créent un monde d'illusion entre rêve et réalité, comme en des scènes plus où moins amusantes mais qui ne manquent toutefois pas de sérieux.

Le travail de l'artiste est reconnu non seulement en Israël mais dans toute l'Europe. Elle a déjà exposé en Roumanie, à Stockholm comme à Berlin, Dusseldorf et Italie et elle a reçu de nombreux prix.

Dans ses oeuvres féeriques s’en vont les angles du réel dont elle joue de l’écartement. Apparemment rien ne vient, rien ne va, mais tourne à travers divers motifs d'attente ou d'incertitude.

S’en va l’oeil au bout des doigts qui écaillent la réalité et en défient l'espace. Là où existe parfois un blanche chute à la courbure du corps comme à l’orée du trouble pour l'épanchement des possibles. Le tout avec pudeur. Mais juste ce qu'il faut.

JPGP

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi