Artiste juif : Victor Vasarely et son influence du Bauhaus qui a 100 ans aujourd'hui

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Victor Vasarely.

Victor Vasarely (1906 Pecs – Hongrie – 1997 Paris) est ses artistes Juifs, son influence du Bauhaus qui fête ses 100 ans cette année à Tel-Aviv.

S’est tenue cette année à Paris,  au  Centre Georges Pompidou, l’exposition « Vasarely, le partage des formes » .

En observant son itinéraire de Plasticien, nous remarquons que cet hongrois, devenu parisien, est le créateur de l’art optique.

L’influence du Bauhaus q’il a connu en Hongrie, sera considérable dans son œuvre. Cette école dont vas s’inspirer Marcel Breuer (Pecs 1902 – New York 1981) m’ a attiré tout particulièrement : il s’agit d’un courant artistique, concernant l’architecture, le Design et le Mouvement. L’école du Bauhaus sera fermée par les Nazis en 1933 : une poignée d’élèves juifs partent en palestine. La collaboratrice de Marcel Breuer fut Guntha Stölzl mariée avec l’architecte israélien Arieh Sharon.

J’ai tenu à rendre hommage à Victor Vasarely à la recherche d’une nouvelle identité, sa dernière grande exposition à Paris, remontant en 1963.

 

Victor Vasarely inspiré par Naum Gabo (1890 Briansk, Russie – 1977 Waterbury – U.S.A.) et son frère Anton Pevsner (1884 Biélorussie – 1962 Paris) va affiner ses recherches sur l’ »Op – Art ». Comme le décrit Yuri Slezkine  ( Historien Américain né en URSS en 1956) dans le « Siècle Juif », la première sculpture cinétique créée par Naum Gabo en 1920, est une tige d’acier, s’agitant réellement.

Photo n°2 de la Tige d'Acier de Naum Gabo.

Photo de la Tige d'Acier de Naum Gabo.

© http://historyofartedna.blogspot.com/2013/12/arts-cinetiques-et-optiques.html

 

 

Histoire de l’Art : Arts Cinétiques et optiques.

L’artiste s’installe à Paris en 1930 chez un logeur : Mr Pic ; aidé pécuniairement par André Weil, frère de l’un de ses condisciples du Lycée de BudapestVictor décrocha son baccalauréat en 1925.

Employé par un imprimeur à Montrouge, il fait la connaissance du sculpteur hongrois Etienne Béothy (1897 – Paris 1961), ainsi que de sa femme Anna Béothy – Steiner (1902 Autriche – Hongrie – 1985 Paris), également peintre.

Au cours d’un projet d’exposition , Vasarely fait la connaissance d’André Bloc (Alger 1896 – New Delhi 1966). André Bloc expose « La Tapisserie Structure » à la Galerie Denise René, cette œuvre date de 1956, tissée par la manufacture Tabard à Aubusson : Structure.

Photo de la Tapisserie Structure]

© https://www.cite-tapisserie.fr/fr/ressources-th%C3%A9matiques/la-tapisserie-le-mur-et-larchitecte/structure-dapr%C3%A8s-andr%C3%A9-bloc

En 1951, L’architecte, artiste et critique André Bloc, proche de la galerie Denise René, fonde le Groupe Espace à Paris et projette la réalisation de ses premières œuvres cinétiques.

Source : http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-cinetique/ENS-cinetique.html

La mort d’Henri Matisse, le 3 novembre 1954, affecte Vasarely qu’il l’avait placé très haut dans son Panthéon personnel.

http://www.encyclopedie.picardie.fr/Stein-Leo-Gertrude-Michael-et.html

Peter Kassowitz , né à Budapest en 1938 s’intéresse à l’œuvre de Victor Vasarely : le réalisateur juif hongrois va y consacrer un documentaire en 1960 de 8 minutes. Le film de Peter Kassovitz commence par un reportage sur l’exposition Vasarely à la Galerie Denise René, le réalisateur s’attarde sur une Spirale qui évoque le Vertigo d’Alfred Hitchcock ( 1899 – 1980) sorti dans les salles peu de temps auparavant. Peter Kassovitz, à partir de ce court métrage devient désormais célèbre.

 Photo de la Spirale de Vasarely

Photo de la Spirale de Vasarely

 

 

L’architecte Jean Ginsberg (1905 Czestochowa Pologne – 1983 Paris), né dans la même localité que des membres de ma famille maternelle, est le guide de Vasarely, il travaille en collaboration avec les artistes André Bloc et Victor Vasarely (notamment au 59 – 65 Boulevard Lannes ou au 6 rue du Général Carmon à Paris).

façade Ginsberg 59 – 65 Boulevard Lannes ou au 6 rue du Général Carmon à Paris

façade Ginsberg 59 – 65 Boulevard Lannes ou au 6 rue du Général Carmon à Paris

http://astudejaoublie.blogspot.com/2013/04/paris-immeuble-j-ginsberg-vasarely-p.html

Il participa à la fin de sa vie à l’aménagement de la ville israélienne d’Ashdod.

Vasarely a été séduit au Salon des « réalités nouvelles », au cours de l’été 1954, par Yaacov Gibstein dit Agam (plasticien israélien), né à Rishon Le Zion (sud de Tel Aviv) le 11 mai 1928.

Agam, installé en France depuis 1951, est apprécié par les surréalistes, au point que c’est André Breton qui choisit les titres des tableaux de son exposition chez Denise René, le 7 avril 1955 au 124 rue La Boétie à Paris. Yaacov Agam est un artiste israélien formé dans l’esprit du Bauhaus, à la demande de Mr Georges Pompidou, l’artiste aménage l’antichambre des appartements privés du palais de l’Elysée.

https://www.panoramadelart.com/salon-agam

(c)Yaacov Agam - photo Edward Kaprov Fontaine à Tel Aviv de l'artiste

(c)Yaacov Agam - photo Edward Kaprov Fontaine à Tel Aviv de l'artiste

 

 

 

.
En analysant les œuvres de Victor Vasarely, l’un des pionniers du Cinétisme ( Optical – Art ), il semble que l’Artiste était à la quête d’une autre identité , puisque son épouse Claire Spinner (1908 – 1990) avait son père enterré dans le Carré Juif de Budapest…

Influencé par le Bauhaus, nous constatons que Vasarely fait partie des pionniers de cette école , dont vont s’inspirer des Architectes Ashkenazes qui partent en Palestine ; le Bauhaus a 100 ans , à Tel Aviv, on dit même « un Bauhaus » pour désigner un immeuble moderniste des années 30.

L’architecte israélien Arieh Sharon (Etudiant au Bauhaus 1926 – 1929) a été un contributeur essentiel aux débuts de l’architecture en Israël. (4).
L’épouse d’Areih Sharon fut Gunta Stölzl (1897 – 1983) qui fut la première femme à occuper un poste d’enseignante : cette juive palestinienne a reçu la citoyenneté palestinienne, ce qui a permis à sa famille de fuir l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. (5).

En analysant les œuvres de Victor Vasarely, l’un des pionniers du Cinétisme ( Optical – Art ), il semble que l’Artiste était à la quête d’une autre identité , puisque son épouse Claire Spinner (1908 – 1990) avait son père enterré dans le Carré Juif de Budapest…

Nous pouvons penser que Victor Vasarely aurait été fier d’apprendre que cette année , le Bauhaus célèbre ses 100 ans à Tel Aviv ! Peu de gens, ignoraient que le style Bauhaus a été importé à Tel Aviv par des étudiants juifs allemands. (6). Les balcons Bauhaus  par leur forme en spirale capte les brises de la Méditerranée et luttent contre la chaleur de Tel Aviv.

Par Franck d’Almeida – Zolty. Le lundi 29 juillet 2019.

Vasarely, Victor (1908 – 1997) – Plasticien – 1979. Un homme et son métier.

2-Vasarely – Une Saga dans le Siècle de Pierre Vasarely et de Philippe Dana aux Editions Calmann Lévy , année : 2019.

3- http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-cinetique/ENS-cinetique.html

4 - https://www.bauhaus100.com/the-bauhaus/people/students/arieh-sharon/

5 - https://www.thoughtco.com/bauhaus-school-women-4684671

6 - https://www.tribunejuive.info/israel-6/bauhaus-celebre-ses-100-ans-a-tel-aviv

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi