Artiste juif : Stéphane Mandelbaum poète maudit.

Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Stéphane Mandelbaum poète maudit.

Musée Juif de Belgique, Belgique, au 14 juin au 22 septembre 2019.

Musée Juif de Belgique, Belgique, au 14 juin au 22 septembre 2019.

Né en 1961 à Bruxelles, Stéphane Mandelbaum produisit de façon compulsive dès l’enfance des séries de dessins, dont se retrouve l’essentiel dans cette exposition monographique montée en narration suggestive.

Assassiné dans de sombres circonstances par la milieu belge Maldelbaum s'est retrouvé à l'image des cadavres qu'il dessinait. Porté par son héritage juif il a multiplié par ses dessins la vision de destins entrelacés (Pasolini, Bacon, Rimbaud), des images projetées de l’écriture yiddish ,  mais aussi au réel (les braquages).

D’une grande technique graphique, l’oeuvre se compose de dessins grand format au crayon et d’autres, plus petits, réalisés au stylo bille. Existe dans cette exposition toute la conscience de celui qui reste un poète maudit. «Conscient de son gisement  et pressentant son agonie, Mandembaum fut son propre destructeur.

Mais il sut montrer ce qui souvent dérangeait. A ce titre son oeuvre reste aussi irrécupérable que les mondes qu'il exhume avec une puissance de vérité. Celui qu’on prit pour un ganster fut avant tout un homme qui ne trichait jamais et surtout pas dans son art et son origine.

JPGP

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi