Lyora NATAF

Rédactrice en Chef depuis 2003 d'Alliance.Après des études de Lettres à l'université de Marne La Vallée, elle décide de prendre en main la publication du magazine son idée sera d'exploiter la visibilité et la popularité d'Alliance afin d'en faire une vitrine aussi pour nos partenaires. Elle saura également créer les partenariats indispensables à la réussite d'Alliance et à ses annonceurs. Un défi relevé avec succès et que nos partenaires, annonceurs ont pu vérifier depuis toutes ces années .

Les articles de Lyora NATAF

Pourquoi je suis fier d'être Juif et Israélien ?

la plus vraie la plus juste la vision d'un citoyen israélien

La vidéo la plus émouvante , bouleversante faite à ce jour , sur l'identité juive et israélienne

Écoutez, lisez et partagez et si comme nous vous avez les larmes qui vous montent aux yeux c'est que quelque part vous êtes aussi Juif et Israélien même si vous êtes un des nombreux non-juifs aimant Israël.

Pourquoi je suis juif et israélien la vidéo qui vous dit tout !

Pourquoi je suis juif et israélien la vidéo qui vous dit tout !

La renaissance d'Israël est selon les experts la chose la plus incroyable du siècle dernier.
Vous croyez aux miracles ? Nous aussi
Soutenez Israël en partageant cette vidéo.

Recettes casheres ,Menus 5775: Chavouot 23-25 Mai 2015

souffle.gifMenu n°1

Entrée : Soufflé à la mozzarella et à l'emmental
Plat : Saumon en croûte de noix  et Galette de Pommes de terre au comté
Dessert : Rochers pralinés et son Chocolat viennois

Menu n°2

Entrée : Croustilles de saumon et Sandwichs au fromage frais épicécroutilledesaumon.jpg
Plat : Gratin aubergine tomate parmesan
Dessert : Panacotta à la crème de caramel

Menu n°3

Entrée : Clafoutis de tomates cerises, olives et chèvre
Plat : Saumon sauvage avec purée à l'ail
Dessert : Pie à la crème au chocolat

Menu n°4

Entrée : Verrine de tomate, concombre et feta et Flan d'asperges vertes crème fouettée ciboulette
Plat : Pavés de saumon au beurre d'épices et Penne aux aubergines et parmesan
Dessert : Gateau glacé au chocolat

lasasau.jpg

 

Menu n°5

Entrée : Verrine de saumon fumé et Petits choux fourrés à la mousse de saumon
Plat : Lasagnes aux légumes
Dessert : Tiramisu chocolat orange

Menu n°6

Entrée : Aumonières au chèvre et basilic et Oeufs durs farcis au saumon fumé aumoni.jpg
Plat : Risotto de saumon fumé
Dessert : Tarte aux Noix de Pecan

 

Menu n°7

Entrée : Tomates cerises farcies au fromage frais et Tarte fine aux tomates confites
Plat : Gratin d'endives aux champignons
crepesflamnbes.jpgDessert : Crêpes flambées aux amandes et sa Crème renversée au caramel

Et pourquoi pas ?


- Tarte au chèvre frais
- Bruschetta aux tomates et à la mozzarella
- Papillote de pommes de terre aux fines herbes
- Cake saumon gruyère ciboulette de Christophe Felder
- Cake Ciboulette-Fromage-Tomate
- Chaussons feuilletés chèvre poireaux
- Soufflé au nutella
- Gâteau ultra fondant au chocolat

Pourim 5775 : Jeudi 05 Mars 2015

pourim 5775

Le jeun d'Esther aura lieu Mercredi 4 mars 2015

Pourim sera célébré cette année Jeudi 05 Mars 2015

 Vendredi 6 mars 2015 Chouchane Pourim fêté à Jérusalem.

A Pourim le Peuple Juif célèbre la victoire inespérée des Juifs sous la domination perse devant le pourim5775projet génocidaire de Haman, conseiller du tout puissant Roi de Perse, A'hachveroch. Ceci s'est passé après la destruction du 1er Temple, vers la fin de l'exil de Babylone. (voir chronologie des évènements de Pourim.)

Cette victoire, dont la portée s'étend jusqu'à nos jours est celle de Mordekhaï et Esther, qui par e jeune et la prière, l'exhortation au retour aux valeurs juives, firent pencher la justice divine et obtinrent la grâce du Peuple Juif.
Leur message, la pérennité de l'aide divine au fil des générations ne s'est jamais démenti.

crecelle de pourim

crecelle de pourim

Et leurs moyens, la prière, l'éducation des enfants, l'observance des lois de la cacherouth alimentaire, le dévouement pour la cause juive, sont ceux là même qui de nos jours nous mèneront vers une autre délivrance, la délivrance définitive et la fin de l'exil au sein des Nations, avec l'avènement du Machia'h, la victoire sur les forces opposées au judaïsme, la reconstruction du Temple de Jérusalem et le retour des exilés.

La célébration de Pourim est structurée autour de la lecture de la Méguilah d'Esther, le Livre biblique relatant les faits, et une joie manifestée par un festin partagé, des dons aux nécessiteux, l'évocation du lien entre notre passé et notre futur immédiat.

Découvrir grâce à Aharon le sens de nos fêtes.Cliquez ici.

Idées de gâteaux pour les michloah manots  :

oreilles d aman

oreilles d aman

 

International : Un homme suspecté de diffuser des images pro-djihad à ses enfants et ...

Article paru dans "20Minutes"

FAITS DIVERS - L'individu nie les faits, mais les expertises techniques jouent contre lui...

Un homme suspecté de battre ses enfants et de leur diffuser des images violentes faisant l'apologie du djihad était jeudi en garde à vue à Valence, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Agé de 45 ans, l'homme doit être présenté vendredi devant la justice, ont précisé ces sources confirmant une information du Dauphiné Libéré. Il est mis en cause pour des faits de violences sur mineurs de moins de 15 ans par ascendant et apologie d'actes terroristes.

Les enfants âgés de 6 à 10 ans

Cet habitant de Valence a été interpellé et placé en garde à vue mercredi à la suite d'un signalement pour des faits présumés de violences à l'égard de ses trois enfants âgés entre 6 et 10 ans.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ces enfants se seraient également plaints d'avoir été contraints de regarder des images « d'une extrême violence faisant l'apologie du terrorisme », a rapporté l'une des sources.

Si le quadragénaire a nié les faits au début de la garde à vue, des investigations techniques paraissent accréditer les propos des enfants, selon cette même source.

Sciences: Un énorme astéroïde va passer à proximité de la Terre

Article paru dans "20minutes.fr"

Comment se préparer au risque de collision d'un astéroïde avec la Terre ? Au-delà des techniques pour dévier sa trajectoire, qui prendrait la décision d'agir ?

ESPACE - Pas de panique, il ne s’écrasera pas sur notre planète, assurent les astronomes…

Ce lundi à 17h20, «2004 BL86» ne sera pas très loin de chez nous. Du moins à l'échelle du cosmos: l'astéroïde, répertorié comme «potentiellement dangereux» du fait de sa grande taille, passera à environ 1,1 million de kilomètres de la Terre, soit environ trois fois la distance de la Terre à la Lune. C'est néanmoins un événement pour les astronomes car l'astéroïde, d'un diamètre estimé entre 500 et 700 mètres, sera le plus gros à passer près de la Terre jusqu'à la visite de «1999 AN10», qui promènera ses plus de 800 mètres de diamètre à seulement 388.960 km de chez nous en 2027.

Quarante fois plus gros que celui tombé à Tcheliabinsk

Les astronomes sont rassurants: il n'y a aucun risque de collision entre «2004 BL86» et la Terre. Sa trajectoire passera au-dessus de la constellation du Lion et via celle du Cancer avant de disparaître par le Sud. Les mieux placés pour l'observer seront les Américains, les Européens et les Africains, mais il faudra être très attentif, en raison de sa rapidité, et bien équipé: sans lunette astronomique, ce sera difficile d'observer l'astéroïde.

Les risques de collision avec la Terre sont-ils sous-estimés?

Les astronomes de la Nasa seront aux aguets, notamment à l'observatoire de Goldstone, dans le désert de Mojave aux Etats-Unis, pour surveiller le déplacement de cet énorme astéroïde: les scientifiques ne savent pour le moment presque rien de «2004 BL86». Et il vaudrait mieux le surveiller: l'astéroïde tombé en Russie en février 2013 ne mesurait qu'environ 15 mètres, un tout petit caillou par rapport à celui-ci. Difficile d'imaginer les dégâts qu'un astéroïde environ 40 fois plus gros pourrait causer.

Antisémitisme : Auschwitz, les derniers survivants témoignent de l'enfer des camps...

Article paru dans "Francetvinfo.

Déportés en 1944, Sarah Montard et Jacques Altmann ils sont parvenus à survire jusqu'à la libération. Voir la vidéo 

Sarah Montard avait 16 ans et Jacques Altmann à peine 20 quand ils furent déportés à Auschwitz-Birkenau (Pologne), durant la seconde guerre mondiale. Soixante-dix ans après la libération du camp de la mort, leurs souvenirs sont intacts. Ils les ont confiés à France 2 :
Leur arrivée : "on entre par la porte, on ressort par la cheminée"

Jacques Altmann : Il franchit les portes d'Auschwitz le 10 février 1944, par le convoi numéro 68. Alors en bonne santé, il est épargné par les gardiens et sélectionné pour travailler dans le camp. S'il bénéficie d'un sursis, il sait immédiatement que pour les femmes et les enfants, c'est la mort qui les attend. "On leur disait qu'elles allaient au camp de famille, mais le camp de familles, c'était les fours crématoires."

Sarah Montard : La vérité, Sarah et sa mère Maria l'apprennent, elles aussi, dès leur arrivée par des Polonaises qui font office de gardiennes du camp. "Elles nous ont dit : 'ici de toute façon, on entre par la porte, mais on sort par la cheminée. Elles ont dit 'maintenant vous n'avez plus de nom, vous êtes un numéro'", qui leur a été tatoué sur le bras.
Leur quotidien : survivre malgré la faim et la terreur

Jacques Altmann : Il est affecté au tri des bagages : sortir les valises des trains, mais aussi sortir les corps de ceux qui sont morts durant le trajet. Il doit également se taire, ne rien dire chambres à gaz qui attendent les enfants, les vieillards et les plus faibles. "Je me suis dit des fois : 'tu es là, au lieu de leur dire où ils vont, tu ne dis rien', mais je ne pouvais rien faire. Mais dans ma tête, je me traitais de complice."

Alors que l'espérance de vie n'est que de deux mois, avec une soupe et 200 grammes de pain par jour. Au tri des bagages, Jacques a pu survire neuf mois, en fouillant dans les valises. "Il y avait de quoi manger et on se bourrait l'estomac. C'est grâce à cela que l'on a survécu."

Sarah Montard : Si la culpabilité ronge Jacques, Sarah est quant à elle terrifiée par les gardiens. "Ils avaient droit de vie et de mort sur nous. C'était des coups sans arrêt. Je n'avais pas peur de la mort elle-même, mais j'avais peur des gens." Pour garder le moral, elle fredonne, avec ses camarades de baraquement, une chanson de Piaff, Le disque usé, avec ce refrain :

"Tant qu'y a d'la vie, y a d'l'espoir. Vos désirs, vos rêves / seront exaucés un soir / avant que votre vie s'achève / le bonheur viendra vous voir.
Il faut l'attendre sans trêve / chassez les papillons noirs / tant qu'y a d'la vie, y a d'l'espoir."

Cette chanson "nous a fait vraiment tenir", confie Sarah, encore émue en l'entonnant.
La libération : "J'étais un mort-vivant"

Jacques Altmann : Comme des milliers d'autres, il est jeté sur les routes en janvier 1945, à l'approche des troupes soviétiques. Il parcourt 90 kilomètres à pied en six jours dans des conditions terribles. C'est la marche de la mort avant l'arrivée à Buchenwald. "Il y avait un grand crématoire", se souvient Jacques. "Mais à côté, il y avait une montagne de morts. Et nous on s'est caché dedans." Il restera deux jours parmi les cadavres avant l'arrivée des Américains. Il ne pesait alors que 29 kilos.

Sarah Montard : Sarah et sa mère ont marché jusqu'à un autre camp : Bergen-Belsen. Elles sont malades du typhus, dénutries, mais elles sont ensemble. "Sans ma mère, je serai morte, mais sans moi aussi, ma mère serait morte aussi. On a tenu l'une pour l'autre"
L'après-guerre : cauchemars et thérapie

Jacques Altmann : Il ne s'est marié que des années plus tard. Auschwitz le hantait, au point d'en faire souffrir sa femme. Au milieu de la nuit, il se réveillait violemment, persuadé qu'elle allait lui voler son pain. "Une nuit, je l'ai attrapé, serré et elle a commencé à crier 'mais tu es fou'. J'ai voulu plusieurs fois la tuer. Alors j'ai été obligé d'aller voir un psychiatre." Mais aujourd'hui, les cauchemars se sont éloignés, et Jacques se dit heureux, "en voyant mes enfants et mes petits enfants".

Actualité International : Qatar: La justice laisse la famille d'une Américaine tuée...

Article paru dans "20minutes.fr"

MOYEN-ORIENT - La famille de Jennifer Brown a le choix entre trois options...

Un tribunal au Qatar a laissé dimanche les parents d'une enseignante américaine tuée dans ce pays en 2012 décider si son meurtrier devait être ou non exécuté.

Conformément à la charia, la loi islamique en vigueur dans cet Etat du Golfe, la famille de Jennifer Brown, basée en Pennsylvanie, a le choix entre exiger la peine de mort, une compensation financière -baptisée «prix du sang»- ou encore pardonner au garde kényan inculpé pour homicide, a tranché le juge.

Tuée deux mois après son arrivée

Bien que la peine de mort soit légale au Qatar, la dernière exécution en date a eu lieu il y a douze ans. Si les Brown décidaient de pardonner le Kényan, qui n'a pas encore été formellement condamné, il devrait malgré tout purger probablement une peine de prison, selon des magistrats.

Jennifer Brown a été tuée à l'âge de 40 ans dans son appartement de fonction, deux mois seulement après son arrivée au Qatar où elle enseignait à l'English Modern school d'Al-Wakrah, sur la côté est du pays. Le garde de sécurité aurait avoué son crime mais le procès a été reporté à plusieurs et le père de la victime, Robert Brown, s'est dit frustré par la lenteur de la justice qatarie.

Insolites : Burger King : elle repart avec un sac rempli de billets

Janelle Jones, une Américaine de Rochester, ne pensait sans doute pas repartir d'un Burger King vendredi dernier avec un sac rempli de billets au lieu de sa commande. Qu'a-t-elle fait de cet argent ?

Une surprise de taille pour Janelle Jones. La jeune femme qui vit à Rochester, aux Etats-Unis, a pris vendredi à emporter un thé et un petit sandwich épicé au poulet au Burger King du coin. Sur la route du retour, elle a découvert que le sac ne contenait pas sa commande mais près de 2.631 dollars (environ 2.350 euros).

Garder l'argent... ou pas

Paniquée, elle a appelé son mari, Matthew, qui lui a suggéré qu'elle retourne chez eux. Ensemble, ils ont inspecté le contenu du sac. "Nous ne sommes pas des êtres humains parfaits", a admis Matthew aux médias locaux. Bien qu'ils aient pensé à garder la somme, les deux Américains, témoins de Jéhovah, ont réfléchi aux conséquences de leurs actes. Ils se sont donc rendus, une heure après cette découverte insolite, au Burger King pour rendre les liasses de billets. "Je me suis senti soulagé" en faisant ça, a expliqué Matthew.

Une erreur du fast-food

La somme qui leur a été donnée correspondait à la recette de la mi-journée. Le manager du restaurant s'est excusé et a remercié le couple pour leur honnêteté. Grâce à Matthew et à Janelle, la personne qui a commis l'erreur ne va pas se faire virer. La femme a ajouté que le fast-food leur avait promis de leur offrir cinq repas gratuits...

Acte antisémite à Lyon :il attaque à coup de marteau

Lyon A coup de marteau il brise la vitrine

Ce mercredi, vers 12h15, le gérant de la librairie hébraïque Aleph, située rue Dedieu à Villeurbanne, a entendu un cri dans sa boutique.

Selon nos informations, il s'est alors rendu devant la porte d'entrée et s'est retrouvé nez à nez avec un individu casqué et armé d'un marteau.

A l'aide de ce dernier, l'homme a brisé la vitrine de la librairie et s'est emparé d'une planche de pendentifs religieux que vend également la librairie.

Dans sa fuite, il tiendra ces propos antisémites confirmés par les forces de l'ordre : "Les juifs, on vous aura".
Il n'y a finalement pas eu de blessé.

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale. Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco, s'est rendu sur place en début d'après-midi.

Actualité : Prison ferme pour la fausse Hayat Boumeddiene à Disneyland Paris

Article paru dans "Francetvinfo"

Une femme avait prétendu être la compagne d'Amedy Coulibaly et menacé de commettre un attentat dans un hôtel du parc d'attractions.=

Elle a été jugée en comparution immédiate. Le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne) a condamné, lundi 12 janvier, à trois mois de prison ferme la touriste qui avait prétendu être la compagne d'Amedy Coulibaly, Hayat Boumeddiene, et menacé de commettre un attentat dans un hôtel de Disneyland Paris.

Cette Marseillaise de 42 ans a été condamnée pour "communication ou divulgation d'une fausse information dans le but de faire croire à une destruction dangereuse".
"C'est pas moi, j'ai pas crié"

Samedi, au lendemain des assauts sanglants à Dammartin-en-Goële et dans l'épicerie casher de la porte de Vincennes, cette touriste avait été interpellée dans une chambre du Sequoïa Lodge, un hôtel du parc d'attractions. Selon un agent de sécurité, elle avait crié à la fenêtre les mots : "Je suis Coulibaly. Je vais poser une bombe."

"Je m'excuse pour tout ça mais c'est pas moi, j'ai pas crié", s'est défendue la prévenue, au fort accent marseillais, niant fermement avoir tenu ces propos. "J'étais juste à la fenêtre en train de fumer une cigarette. J'ai une enfant de 4 ans et l'emmener à Disney, c'était extraordinaire. Moi, je savais rien des attentats, j'ai pas regardé les infos", a-t-elle insisté.

Se disant "déçue" de ses dénégations, l'avocate de la société Eurodisney a rappelé que plus de 70 policiers avaient été mobilisés pour évacuer 400 personnes pendant près d'une heure trente. La prévenue est ressortie libre, le tribunal n'ayant pas ordonné de mandat de dépôt.