Judith Douillet

Niçoise d'origine, Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 14 ans. Elle est traductrice hébreu-français, rédactrice et correctrice, et écrit pour Alliance depuis 3 ans. Sa passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Am Israël ‘Hai : les festivals de Souccot en Israël

Am Israël ‘Hai : les festivals de Souccot en Israël

Comme chaque année, Hol hamoed Souccot (les jours de demi-fête de Souccot) apporte avec lui une variété d'événements et d'attractions pour toute la famille

Le festival du chocolat

Où ? Au nouveau centre commercial « Moul Harim » à Nazareth Illit

Quand ? Les 18 et 19 Octobre

Nazareth célèbre le 60e anniversaire du premier festival du chocolat en Israël. Le festival comprendra des spectacles, des expositions de chocolats spectaculaires, des spectacles pour les enfants, des ateliers de chocolat et des stands ou seront vendues toutes sortes de chocolats à un prix réduit. En outre, il sera possible de visiter l'usine de chocolat Strauss.

Le festival accueillera les meilleurs chocolatiers: Ravit Galitski,  Ronit Katsir, Max Brenner, Ricoleta, Shawarma chocolat, de Karina, G'onkolad, Strauss Illit et d'autres.

Les champs de demain

Où ? Au Musée scientifique Bloomfield à Jérusalem

Quand? du lundi au vendredi 10: 00-14: 00, Sam 10: 00-16: 00. Fermé dimanche.

A l’exposition "Les champs de demain" nous pourrons obtenir des réponses à des questions telles que : « Qu’ont la tomate, l'aubergine et les pommes de terre en commun? Quel produit est élaboré à partir des baies de sumac? Qui a découvert le blé? Quels fruits entrent dans la composition du ketchup?

Sur le site composé de stands intérieurs et en plein air, les visiteurs peuvent profiter de dizaines d'expositions interactives. Parallèlement à l'exposition une variété d'activités expérientielles telles que "Démo pita" un atelier d’initiation aux herbes aromatiques, une exposition de tracteurs, des visites guidées etc.

Le festival antique

Où ? Au port de Césarée

Quand ? Du lundi au jeudi de 10 :00 à 16: 00

Le CDC et l'Autorité des parcs nationaux proposent un festival des temps anciens - une expérience théâtrale et de divertissement pour toute la famille, basée sur les événements de la vie sociale  dans la période Hérodienne,  intègrant arts et spectacles, tels que des acrobaties, du jonglage, des interprétations de différentes musiques et des spectacles de théâtre humoristiques.

En plus de ce passionnant festival le port de Césarée offre une magnifique exposition de la ville : «Le Voyage dans le temps", et bien sûr les restaurants de bord de mer, les cafés et les galeries d'art.

Des visites gratuites seront proposées sur place par des bénévoles du jardin communautaire, à 11h, 12h, 13h et 14h.

Le Mystère de la cruche de vin

Mystère dans la forêt

Mystère dans la forêt

Où ? Ramat Hanadiv

Quand ? Mercredi et jeudi de 11h à 16h

Décodage d’une énigme le long du chemin de la source de Ramat Hanadiv, au milieu des vestiges archéologiques d'un tunnel d'eau antique. Les participants partageront des indices qui les aideront à fissurer l'énigme. Enrichissante, elle est destinée à toute la famille. Il est recommandé de se munir de chaussures de marche confortables.

Pour plus de détails: 04-6298111

Repérage dans la forêt

Où ? Forêt de Ben Shemen dans la région de Modi'in

Quand ? Mardi et jeudi à partir de 9h30

Activités de navigation et expérience captivante pour tous les âges. Les participants devront s’orienter dans la forêt de Ben Shemen avec une carte et  trouver leur chemin. La journée commence par une formation sur les bases de la navigation, suivie du départ. Peut se faire seul ou avec des amis. Lorsque tous auront trouvé leur chemin vers le point de convergence, des activitées seront organisées suivies d’un déjeuner commun. Des certificats de navigation seront distribués.

Prix : environ 200 sh pour une famille entre 3 et 7 personnes

Contact: 052-3516818

Source : IsraelHaYom

Israël : virulentes critiques du gouvernement à l'encontre de l'organisation Betselem

Israël : virulentes critiques du gouvernement à l'encontre de l'organisation Betselem

Le Premier Ministre israélien Benyamin Netanyahu a déclaré avoir l’intention de modifier la loi du service national pour que Betselem soit rayée des listes des organisations accueillant les jeunes en service civil.  

Betselem est une ONG d'extrême-gauche qui soutient le terrorisme et l’anti-sionisme. Ils refusent de désigner le Hamas comme organisation terroriste, ont participé à une réunion anti-israélienne du Conseil de sécurité  de l'ONU, et déforment souvent les faits pour faire passer Israël pour agresseur. La majorité de leurs fonds provient de gouvernements étrangers.

Le procureur Avichai Mandelblit, interrogé sur la question par le Premier Ministre a répondu qu’une modification de la loi serait possible et légale.

La mise en place d'une telle interdiction a d'ores et déjà été tentée il y a quelques années par l'administration du Service national, mais le ministère de la Justice ayant demandé des preuves juridiques, a insisté pour l'interdiction soit révoquée.

Betselem a été la principale source d'accusations de «crimes de guerre» contre les soldats israéliens dans l'opération « Tsouk Eytan ».

Le Premier Ministre B. Netanyahu

Le Premier Ministre B. Netanyahu

Selon la Ministre de la Justice Ayelet Shaked, "le Président de Betselem coopère avec nos ennemis dans la terreur politique menée contre nous à l'ONU. C’est aberrant et honteux. Notre guerre principale est politique," dit-elle, "et il est inacceptable de coopérer avec nos ennemis à l'ONU pour calomnier Israël".

Shaked a déclaré que la récente décision de l'UNESCO niant la connexion juive au Mont du Temple et au Mur occidental était ridicule et prouvait l'antisémitisme dont les organisations internationales sont infectées.

Elle a noté que l'un des paragraphes de la décision de l'UNESCO affirmait que la vague terroriste actuelle aurait été provoquée par le comportement des «colons». « Ce paragraphe », dit-elle, « était tout simplement scandaleux ».

"Les victimes de discrimination sur le Mont du Temple sont Juives, pas musulmanes", a déclaré Shaked, qualifiant la décision d’antisémite.

L’organisme Betselem a plus tard répondu en minimisant les commentaires et déclaré qu’elle poursuivrait son combat contre « l’occupation israélienne ».

« Nous ne nous rabaisserons pas au niveau du Premier Ministre. Ni Betselem, ni les centaines de milliers de personnes en Israël qui s’opposent à l'occupation ne perdront courage. Nous continuerons à dire la vérité: l'occupation doit cesser », a déclaré l'organisation.

Source : Arutz 7

Une société israélienne propose une solution innovante au problème des déjections canines

Une société israélienne propose une solution innovante au problème des déjections canines

Les propriétaires de chiens aux États-Unis pourraient bientôt transformer les excréments de leurs protégés en poussière inodore.

OurPets,  basé en Ohio a conclu un partenariat stratégique avec Paulee Cleantec, une société israélienne qui propose le prototype d’une solution innovante aux déjections canines, durable et respectueuse de l'environnement.

«Nous avons été très emballés de rencontrer Oded Halperin, président et fondateur de Paulee Cleantec, quand nous avons entendu parler de son travail de pionnier lié à l’élimination du problème à la source», a déclaré le Dr Steven Tsengas , président et chef de la direction de OurPet.

Le prototype d'Ourpets

Le prototype d'Ourpets

"Paulee Cleantec a développé un système breveté,  portable, sûr et peu coûteux, qui utilise un procédé d'oxydation exothermique pour convertir les excréments des animaux en un agent pathogène et sans odeur en moins d'une minute. OurPets et Paulee Cleantec travailleront conjointement pour commercialiser ce produit et pour appliquer la technologie à d'autres animaux de compagnie ", a déclaré Tsengas.

En Avril dernier, la société basée à Ramat Gan a été choisie comme l'un des quatre lauréats du recyclage des éléments nutritifs du US Environmental Protection Agency’s Nutrient Recycling Challenge - Phase I pour son « convertisseur de fumier » pour le bétail et les vaches laitières.

Aux États-Unis, environ 85 millions de chiens de compagnie produisent environ 10 millions de tonnes d'excréments par an (assez pour remplir une ligne de semi-remorques de Seattle à Boston), tandis que 90 millions de chats domestiques produisent environ 2 millions de tonnes de déchets envoyés aux sites d'enfouissement chaque année. Les déchets animaux mal enfouis peuvent  créer des bactéries nocives dans les eaux souterraines, et portent potentiellement des maladies telles que la campylobactériose, la toxoplasmose et la salmonellose.

L'idée de produit de Paulee concorde avec la ligne OurPets des solutions de gestion des déchets animaux brevetés tels que les bacs à litière automatiques qui intègrent la technologie Bluetooth / Wi-Fi afin de mieux gérer et de surveiller l'activité des déchets.

Source : Israel21c

Les plus belles cabanes de Souccot construites en Israël

Les plus belles cabanes de Souccot construites en Israël

Juste après la fin de Yom Kippour, le bruit des marteaux retentit à travers tout Israël. En effet, les résidents commencent la construction de "cabanes" temporaires appelés Souccot (Soucca au singulier).

On décore généralement la soucca avec des affiches, des guirlandes de papier, des lumières colorées et des fruits suspendus. Vous pourrez même voir des lustres et des draperies.

Parce que Souccot ne rime pas forcément avec bicoque, en voici quelques unes, impressionnantes.

La soucca du Waldorf Astoria, Jérusalem

L’ hôtel Waldorf met en place sa principale soucca à l'intérieur du hall de l'hôtel sous un toit en verre rétractable. Cet arrangement allie la commodité à l’esthétique: La température peut être contrôlée et s'il commence à pleuvoir le personnel ferme simplement le toit, évitant ainsi les bousculades.

L'équipe de construction de la soucca se met au travail trois semaines avant la fête, tandis que le décor est prévu mois à l'avance. Le thème de cette année est la vigne et les raisins.

Le Waldorf propose également deux autres grandes Souccot, chacune accueillant entre 200 et 260 personnes, ainsi que des Souccot privées pour quelques-unes des suites de luxe.

Le kibbutz Tirat Tsvi

souka-2

De nombreux membres de ce kibboutz dans la vallée de Beit She'an construisent leur propre Soucca. Cette structure de 12 mètres par 8 qui est construite par un agriculteur de Tirat Zvi Moshe Zakay et ses voisins, la famille Neeman, a remporté l'année dernière le premier prix de la "plus belle soucca", concours organisé par le conseil régional. Elle est construite de ballots de paille octogonaux et est décorée avec des fruits cultivés au kibboutz et des artefacts de Tirat Zvi.

La soucca de la communauté samaritaine

souka-3

Le Communauté Israélite Samaritaine, un petit groupe religieux minoritaire vivant sur le mont Garizim et à Holon, a construit une soucca exceptionnellement éblouissante – vue de l'intérieur, pas de l'extérieur - à l'aide des quatre espèces et une immense verrière géométrique de fruits.

"Dans la tradition samaritaine, les Souccot sont destinées à nous rappeler le jardin d'Eden. Le symbolisme de l'Eden est exprimée en couvrant la Souccah Samaritaine avec des fruits savoureux ", écrit Benyamim Tsédaka, directeur de l'Institut d'information Samaritain Israélite à Holon.

La soucca de la municipalité de Tel Aviv

souka-4

Chaque automne, des milliers de personnes viennent visiter la soucca de la municipalité de Tel Aviv-Yafo place Rabin qui mesure 10 mètres sur 10. Elle est mise en place et décorée à temps pour le Festival annuel des quatre espèces qui cette année aura lieu aujourd'hui (13 Octobre). A l'intérieur, les vendeurs proposent une variété de décorations de Souccot, ainsi que les quatre espèces utilisées pour célébrer la fête: cédrat (etrog), le saule, la myrte et la branche de palmier (loulav).

La soucca de l’hôtel Inbal, Jérusalem

souka-5

À environ un kilomètre au sud du Waldorf, l'Hôtel Inbal construit une soucca somptueuse, mesurant 25 mètres carrés avec un toit ouvert de trois mètres de haut. Il faut une semaine pour la construire et la décorer.

Pour la deuxième année consécutive, l'Inbal a engagé une planificatrice d'événements Sarit Bustan pour manipuler le décor. Le thème cette année est «une expérience visuelle tournant autour d'un ciel plein d'étoiles et de contes de fées".

Source : Israël21c

My name is Israël : diaporama de l'aide humanitaire israélienne dans le monde

My name is Israël : diaporama de l'aide humanitaire israélienne dans le monde

Après le succès de l’exposition bricolage, Israel21c en lance une nouvelle, puissante, au regard inspirant sur l'aide humanitaire israélienne dans le monde entier.

"Mon nom est Israël", que vous pouvez partager en ligne, télécharger ou imprimer, est un compte-rendu remarquable du travail des israéliens, organismes sans but lucratif et organisations gouvernementales, dans le sillage des crises et des catastrophes humanitaires dans le monde entier.

Nous partageons avec vous quelques-unes des histoires les plus inoubliables de l'aide israélienne, toutes rassemblées pour la première fois en un seul endroit.

Ofir Drori

Ofir Drori

Vous y trouverez :

  • Quatre installations médicales dans le nord d'Israël ont traité plus de 1200 Syriens blessés dans la guerre civile depuis 2013, et le nombre continue d'augmenter.
  • Une délégation de 150 médecins et infirmières des Forces de défense israéliennes ont traité 2.686 patients sur une période de près de deux semaines après un typhon meurtrier aux Philippines en 2013.
  • Près de 5000 enfants de 51 pays, y compris la Syrie, l'Irak, le Pakistan, la bande de Gaza, la Chine, l'Ukraine et le Soudan ont bénéficié de chirurgie cardiaque grâce à l’organisation de bienfaisance israélienne Save a Child’s Heart.
  • Ofir Drori’s wildlife protection NGO, le Réseau EAGLE, natif de Tel Aviv a mis plus de 1300 grands trafiquants d'espèces animales sauvages derrière les barreaux dans les 13 dernières années.
  • Le réseau national volontaire de première intervention d'Israël, United-Hatzalah, forme des volontaires aux Etats-Unis, au Panama, en Argentine, au Brésil, en Lituanie et en Inde pour sauver dans les trois minutes des personnes se trouvant dans une situation d'urgence médicale.
  • La Commission de l'Union africaine a reconnu Israël comme le plus grand donateur par habitant pour lutter contre la propagation du virus Ebola et la prévenir.
  • Une femme népalaise a été tirée des décombres par les bénévoles d’Israël search-and-rescue cinq jours après un tremblement de terre catastrophique qui a frappé le Népal en 2015.

Ce ne sont que quelques-unes de ces émouvantes histoires, vous pouvez en apprendre davantage sur l'exposition My name is Israël.

Israël est peut être un petit pays avec une population d'un peu plus de 8 millions d’habitants, mais depuis qu'il a été fondé en 1948, il a envoyé de l'aide à 140 pays, a aidé les gens partout dans le monde avec son aide médicale d'urgence pour un soutien psychologique, éducatif et environnemental.

« Mon nom est Israël » est pour vous. Il dispose de 15 diapositives, que vous pouvez partager en ligne, télécharger, imprimer et afficher dans les écoles, les centres communautaires, les organisations - partout où vous voulez que les gens en apprennent davantage au sujet d'Israël.

Source : Israel21c

Une cinéaste israélienne montre le génocide au travers des yeux des victimes

Une cinéaste israélienne montre le génocide au travers des yeux des victimes

La cinéaste israélo-canadienne Yolanda Papini-Pollock a récemment réalisé un nouveau documentaire qui montre le génocide à travers le témoignage des victimes.

« Never Again: A Broken Promise » est un documentaire qui détaille l'expérience de quatre victimes du génocide selon leur témoignage personnel. La productrice exécutive du film, Yolanda Papini-Pollock, a écrit le scénario qui a été dirigé par Rogers Ofime.

Ce documentaire est choquant car il examine les « dossiers » de survivants du génocide. Bien que le génocide Yazidi soit le point central du film, ce dernier examine aussi la Shoah, le génocide rwandais et le cas des pensionnats indiens au Canada. Ces témoignages crève-cœur sont jumelés avec des interviews de chercheurs locaux.

Le documentaire publie également un appel à l'action, exhortant les téléspectateurs à élever leurs voix contre l'oppression indiquant que nous avons tous la responsabilité de faire la différence, surtout quand des gens innocents font face à l'injustice.

L'opération Ezra

L'opération Ezra

«Je me suis impliquée avec la communauté Yazidi pendant un certain temps", a déclaré  la cinéaste Yolanda Papini-Pollock, «Je suis co-fondatrice de Winnipeg Friends of Israël qui a lancé l'Opération Ezra pour parrainer des réfugiés Yazidi à Winnipeg ».

« Certaines photos de Yazidi que je voyais étaient très semblables à des photos de la Shoah. La ressemblance entre les Yézidis et les Juifs avant la création de l'Etat d'Israël m'a fait chercher plus de similitudes avec d'autres types de génocide ", a déclaré Papini-Pollock.

« J’ai voulu montrer que les génocides suivaient des tendances similaires et si le monde les reconnaissait, il pourrait être en mesure de faire quelque chose pour changer les résultats dévastateurs », poursuit-elle.

"En tant qu’israélienne, Juive et fille de survivants de la Shoah, j’ai hérité d'une partie du traumatisme partagé par tant d'Israéliens et de Juifs à travers le monde. La crainte que quelque chose de catastrophique pourrait nous arriver si nous ne resterons pas sur nos gardes a été instillée en moi à un très jeune âge. J'étais seulement âgée de 8 ans quand la guerre de Yom Kippour a éclaté et la crainte d'une seconde Shoah se faisait ressentir dans tout le pays".

Winnipeg abrite également le Musée canadien récemment construit pour les droits de l'homme, qui a ouvert en Septembre 2014. La première de "Never Again: A Broken Promise" est prévue le 26 septembre à Winnipeg, au Manitoba.

Source : Arutz 7

Les donateurs étrangers d'une association arabe-israélienne ont financé la terreur

Les donateurs étrangers d'une association arabe-israélienne ont financé la terreur

Un processus de liquidation a été lancé à l’encontre de l’association arabe israélienne "Jannati Al-aml Al-zraai" (TCA) sur des soupçons de fraude et de contribution au transfert de millions de dollars à l'organisation terroriste du FPLP.

Selon les soupçons, il serait question l’une association fictive affiliée à l’organisme « Union des comités agricoles » basée à Gaza, aile d’une organisation terroriste.

L’exposition de la fraude a été rendue possible suite à une enquête menée par le Forum International Legal (ILF), dirigée par le procureur Yifat Segal. L'enquête a révélé que l'organisation aurait escroqué des pays étrangers en leur faisant croire que les millions qu’ils déboursaient étaient destinés à des fins humanitaires à Gaza. En réalité, l'argent servait à financer un organisme affilié à une organisation terroriste à Gaza.

Des associations qui n'ont parfois d'humanitaire que le nom

Des associations qui n'ont parfois d'humanitaire que le nom

Dans une lettre envoyée au greffier, le Forum a affirmé : "L’association utilise une licence d’ONG  pour lever des fonds auprès de gouvernements et de facteurs étrangers en faveur du FPLP et soutient donc indirectement le terrorisme."

Dans le même temps, le Forum a envoyé une lettre au conseiller juridique pour ouvrir une procédure pénale contre le directeur de l'association. La lettre, dépêchée par le registraire des associations du Forum, décrit en détail les résultats de l’enquête et déclare, entre autres : «   En raison de craintes émises sur le fait que cette association n’agisse pas en conformité avec la loi, le dossier a été transféré pour dissolution ».

Segal a ajouté : "Il est très important d’exposer les défaillances systémiques qui permettent la facilité intolérable avec laquelle cette association fonctionne, elle et bien d'autres, exploitant le système pour la promotion de la haine et de la violence."

Source : Israel HaYom

Israël : Des chercheurs recréent le son des 72 clochettes du vêtement du Grand Prêtre

Israël : Des chercheurs recréent le son des 72 clochettes du vêtement du Grand Prêtre

En utilisant une clochette ancienne retrouvée lors de fouilles en 2011, des chercheurs ont réussi à recréer un son vieux de 2.000 ans produit par les  72 clochettes cérémonielles sur le sillage du Grand Prêtre du saint Temple de Jérusalem.

Grâce aux conclusions et reconstitutions archéologiques, nous avons une assez bonne idée de ce à quoi dont le Saint Temple de Jérusalem ressemblait. Mais qu’en est-il des sons ?

La Ville de David, en collaboration avec Muriel Celinger, a récemment réussi à reproduire le son des basques du grand prêtre.

Le Grand Prêtre avec sa tunique aux 72 clochettes d'or

Le Grand Prêtre avec sa tunique aux 72 clochettes d'or

Cela a pu être réalisé grâce à la découverte d'une clochette d'or lors de la fouille d'un canal de drainage souterrain de Jérusalem en 2011 par l'archéologue Eli Shukron de l'Autorité Israël Antiquités.

Après la découverte et les recherche entreprises sur la clochette, faite d'or pur, les experts étaient convaincus qu'ils pouvaient recréer le son produit par les 72 clochettes qui figuraient sur la tunique du Grand Prêtre.

"Grâce à un examen aux rayons X, nous avons découvert qu’à l’interieur de cette petite bulle d'or qui ressemble à une grenade sans pétales, il y a un vieux fil mesurant environ 4 mm qui produit le son", a expliqué Shukron.

Source : Ynet

La résolution de l'UNESCO ou la négation du patrimoine juif de Jérusalem

Nouveau vote aujourd’hui de la résolution de l’UNESCO sur Jérusalem 

Six mois après la résolution de l’UNESCO affirmant la prévalence des musulmans et des palestiniens sur le site du Mont du Temple et niant tout lien entre ce site et le Peuple Juif, un nouveau vote sur le sujet devrait avoir lieu aujourd’hui, le 13 Octobre.

Cette fois , une décision supplémentaire révoltante devrait être prise, sapant la relation du judaïsme avec le Mur Occidental, Kotel Hamaaravi, dernier vestige du Temple en l'officialisant comme lieu saint musulman.

La convention, préparée par le Conseil exécutif de l'UNESCO et présentée par la Jordanie et l'Autorité palestinienne avec le soutien de nombreux pays arabes, affirme que le Mont du Temple est mentionné exclusivement comme "Haram al-Sharif" et non pas par son nom juif "Har Habait" – et représenterait un lieu saint pour les musulmans seuls. (voir notre précédent article)

Le Mont du Temple

Le Mont du Temple

L’esplanade de Temple et le Kotel Hamaaravi sont également définis par leur nom arabe et il est clair, selon des diplomates israéliens, qu'il y a ici une tentative d’amener la scène internationale à ne pas reconnaître le caractère sacré du Mur pour le peuple juif.

Pour tenter de montrer une résolution équilibrée est inclus un paragraphe montrant que les palestiniens reconnaissent Jérusalem, en général, sainte pour les trois religions dans l'ordre suivant: l'islam, le christianisme et le judaïsme.

La dernière fois qu'une telle décision a été prise, elle a subi une sévère condamnation de la part d'Israël - y compris des appels en colère du Ministère des Affaires étrangères aux pays européens ayant soutenu la résolution.

Le Directeur du Ministère des Affaires étrangères Dore Gold a écrit : «Aujourd'hui, Israël protège la liberté de religion pour toutes les confessions: le judaïsme, le christianisme et l'islam contre ceux qui tentent d'enflammer le Moyen-Orient. A une époque où les musulmans radicaux détruisent les sites historiques en Syrie et en Irak, la décision que souhaite adopter l'UNESCO est inacceptable et détachée de la réalité ".

Une nouvelle fois, un effort a été fait pour contrecarrer la décision et faire appel au plus grand nombre des 58 États membres du corps qui se réunira aujourd'hui. Cependant, il semblerait que les grandes forces déployées n'aient pas porté leurs fruits du fait de la détermination des Etats arabes à faire passer cette décision.  Même si elle n'a pas d'impact sur ce qui se passe sur le terrain, elle pourrait nuire à Israël à l'avenir.

Source : Arutz 7

Des dizaines de nazis ont été impunément soustraits à la justice d'après guerre

Des dizaines de nazis ont impunément échappé à la justice d'après guerre

RT News, citant une étude du gouvernement allemand,  a rapporté lundi que des criminels de guerre nazis avaient échappé aux poursuites en occupant la majorité des postes disponibles au sein du Ministère de la justice de l'Allemagne de l'Ouest après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Le document, publié par le Ministre de la Justice allemand actuel Heiko Maas, montre qu’entre 1949 et 1973, 90 des 170 fonctionnaires du Ministère, y compris les juges et les procureurs, étaient d'anciens membres du parti nazi.

Parmi ces 90 personnes, près de trois douzaines faisaient partie de la SA, l'aile paramilitaire du parti nazi, ajoute le rapport.

L'enquête a noté que cela a contribué à un taux de poursuite relativement faible parmi les anciens membres du parti nazi après la chute du IIIe Reich.

nazis

"Les avocats de l'époque nazie ont continué à couvrir la vieille injustice et en ont ainsi créé une nouvelle", a ajouté Maas.

Le document a également prouvé que la plupart des juges qui travaillaient au Ministère de la  justice de l'Allemagne de l'Ouest étaient responsables d'avoir ordonné les exécutions extrajudiciaires de dissidents pendant le règne d'Adolf Hitler.

Le rapport ajoute que le nombre de hauts fonctionnaires anciens nazis du ministère était plus important en 1957 que pendant la période de 1933-1945 lorsque le Troisième Reich était au pouvoir.

Après l'effondrement de l'Allemagne nazie d'Hitler, le procès de Nuremberg tenu par les forces alliées a vu quelques 6.650 anciens membres du parti nazi être reconnus coupables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Le nombre relativement faible de poursuites fut régi par le fait que certains criminels nazis avaient été condamnés à des peines plus légères pour avoir prouvé que le rôle qu’ils avaient joué dans le Troisième Reich était mineur, selon RT.

Source : Jpost