Judith Douillet

Niçoise d'origine, Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 14 ans. Elle est traductrice et rédactrice pour divers organismes en Israël. Sa passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

La sécurité sociale israélienne prend en charge les étrangers victimes d’attentats en Israël

attentat à Yaffo

 

La sécurité sociale israélienne prend la responsabilité financière du traitement des blessés hospitalisés suite à la vague d’attentats ainsi que leurs proches, touristes y compris.

Hier, un touriste américain a été assassiné dans le porte de Yaffo et quatre autres ont été hospitalisés à l’hôpital Ichilov. Les blessés étrangers et leurs familles sont traités par le personnel de réadaptation et pris en charge par les départements de soins pour les victimes d’attaques terroristes de la sécurité sociale. Ils ont droit à une indemnisation complète en tant que victimes des hostilités.

Les employés de la sécurité sociale sont en contact avec les hôpitaux, ils rendent visite aux blessés et vérifient leurs besoins immédiats ainsi que ceux de leurs familles. La possibilité pour les parents de voyager en Israël si nécessaire afin d’être au chevet des blessés a également été examinée.

Les victimes étrangères seront prises en charge par les hopitaux israéliens

Les victimes étrangères seront prises en charge par les hopitaux israéliens

La sécurité sociale a transmis qu’elle allait assumer les frais de traitements médicaux et psychologiques, ainsi que le matériel médical nécessaire à la rééducation. Les blessés auront également droit à des allocations, des avantages, un suivi psychologique et une aide à la réinsertion professionnelle, tout ceci dans le cadre de la compensation prévue par la loi.

La sécurité sociale a pris contact avec le Ministère des affaires étrangères pour que la victime américaine décédée hier à Yaffo soit prise en charge et que le voyage en Israël de la famille endeuillée soit organisé. « Nous attendons la décision de la famille quant à l’endroit où se déroulera l’enterrement de leur fils et nous agirons en conséquence. La sécurité sociale couvrira les frais de transport du corps ou bien ceux du voyage de la famille en Israël ainsi que ceux des funérailles. La famille sera également indemnisée en tant que « famille endeuillée victime du terrorisme ».

Depuis Rosh Hachana, la vague de terrorisme a fait 26 victimes civiles dont deux résidents étrangers, et blessé 340 personnes. «La sécurité sociale voit dans le traitement et la réadaptation des victimes et des familles des victimes du terrorisme une mission nationale importante. Elle investit beaucoup d'efforts dans ce but ", a déclaré le porte-parole dans un communiqué.

Source: Arutz 7

 

La communauté de Francfort a un nouveau dirigeant: le Rav Avihai Apel.

Francfort a un nouveau rabbin

 

Le Rav Apel qui, pendant ces huit dernières années, a dirigé le conseil des rabbins orthodoxes d’Allemagne été élu à l'unanimité par les 17 membres du comité de la communauté. Il entrera en fonctions l’été prochain pour œuvrer en collaboration avec le Rav Haim Shushan.

Le Président de la Conférence des rabbins européens, le Rav Pinchas Goldschmidt et le directeur rabbinique du conseil et de la Yeshiva Torat Haim de Moscou, le Rav Moshe Lebel ont accueilli positivement l’élection du Rav Appel et ont promis que le comité se tiendra à ses côtés pour l’aider à promouvoir la Torah, à renforcer les institutions toraniques ainsi que l’éducation au sein de la communauté qui compte aujourd’hui environ 8000 fidèles.

Le Rav Avihai Apel

Le Rav Avihai Apel

L’intéressé a déclaré qu’il acceptait ce poste avec humilité et respect : « La communauté juive allemande comprend environ 120 000 Juifs.  90% environ provient de l'ex-Union soviétique. La plupart d'entre eux manquent de connaissances sur leurs origines juives et je travaille en collaboration avec les membres du  conseil des rabbins orthodoxes d’Allemagne  pour les relier aux cercles des communautés ".

Le Rav Avishai Appel est né à Jérusalem et a étudié à la Yeshiva Merkaz Harav. Trois ans après son ordination au rabbinat, il a dirigé le centre d’études « Torah Mitsion » et s’est investi dans le rapprochement des jeunes et des étudiants dans le cadre du « Congrès de l'orthodoxie russe » sous la supervision du Rav Goldschmidt en Russie puis trois années supplémentaires en Allemagne pour s’occuper des jeunes immigrants issus de l’ex-Union soviétique.

Il y a 11 ans, il a été nommé rabbin de la ville de Dortmund en Allemagne et a repris la communauté qui auparavant était dirigée par un rabbin réformé. Il l’a dynamisée et fondé des institutions religieuses, éducatives et caritatives.

Source: Arutz 7

Une étudiante israélienne fait le buzz sur les réseaux sociaux avec ses vidéos scandaleuses...

Les réalisations de Sharona Levinbaum

 

Les « vidéos alimentaires » sont aujourd’hui courantes sur Facebook et autres réseaux sociaux. Il y a des millions de vues et de partages pour les clips vidéos professionnels de BuzzFeed "Tasty" et de Tastemade lip smacking. Puis, il y a Sharona Levinbaum, qui filme à l’aide de son smartphone en basse résolution ses desserts auxquels on ne peut tout simplement pas résister.

Sharona a 27 ans, elle est étudiante en gestion à l’Open University d’Israël et pâtissière de cœur. Alors que la plupart des gens censurent leurs rêves de nourriture, Sharona laisse parler son imagination et transforme ses desserts en véritables fantasmes. Par exemple, plus de 15 millions de personnes ont visionné sa vidéo de 15 secondes montrant le « rouleau de bonbons » qu’elle a concocté avec des Oreos, du chocolat Kinder, du Nutella et du beurre de cacahuètes. Plus de cinq millions de téléspectateurs ont regardé son "heart-attack-in-a-bite McDonald’s cake" qu'elle a inventé, fait de hamburgers, frites, rondelles d'oignon et beignets de poulet, le tout cuit dans une pâte.

Des photos scandaleuses!

Des photos scandaleuses!

De l’art culinaire

Jusqu’à l’année dernière, Sharona était inconnue. Elle a appris les bases de pâtisserie dans une école culinaire locale mais sa vie a changé le jour où elle a voulu faire un gâteau d’anniversaire pour le mari de sa mère, gâteau aujourd’hui connu sous le nom de Levinbaum Bonbons Roll.

Comme  pour tout dans la vie, certaines personnes aiment les réalisations de Sharona Levinbaum, d'autres trouvent cela bien trop calorique, et répugnant. Il y a maintenant plus de 90 recettes folles sur son feed Facebook.  « C’est de l'art culinaire», dit-elle à propos de ses créations. «En lieu et place de couleurs de peinture, j'utilise des ingrédients."

Sharona ne fait aucun profit sur ses inventions et a refusé toutes les offres de rémunération de la part des entreprises dont elle utilise les produits. « Je veux préserver le côté intime, c’est et cela reste un loisir ».

Mais,et c’est la question que tout le monde se pose : est ce que Sharona goûte ce qu’elle prépare ?

« Oui », répond-elle, « je goute presque tout. The candy Roll est une de mes recettes préférées. Il est parfait pour les gens qui aiment grignoter ». Et ils semblent nombreux, vu le nombre de vues qui ne cesse d’augmenter…

Sharona rêve d’ouvrir sa propre boutique de pâtisserie mais elle nous avertit : « Ce que j’y proposerai sera très différent de ce que je fais maintenant. Je travaillerai sur commande, mais mes réalisations ne seront pas aussi folles que mes vidéos ».

Source : Israël 21c

Deux artistes ont créé une immense sculpture à Tel Aviv. Et devinez avec quoi ?

Elles ont crée une scutpture avec des cartes de visite de prostituées

 

Les habitants de Tel Aviv sont coutumiers des saletés qui jonchent les trottoirs de leur ville, les pelouses et les pare brises de voitures… Je veux parler des dizaines cartes de visites proposant les services de prostituées distribuées chaque jour. Les appels effectués pour demander l’arrêt de ces distributions intempestives, les manifestations devant la mairie et les messages de colères postés sur les réseaux sociaux ne sont jamais parvenus à endiguer ce phénomène révoltant. Aujourd’hui, à l’occasion de la journée internationale de la femme, les résidents ont pu admirer une performance. Certains appelleront cela de l’art, d’autres non mais ce qui est certain, c’est qu’elle contient un message.

En plein centre de l’avenue Rothschild, deux artistes, Sasha Korbtob et Vanina Burian, ont créé une sculpture composée de milliers de cartes de visites de prostituées et rappelant l’anatomie féminine.

Deux artistes ont créé une immense sculpture à Tel Aviv. Et devinez avec quoi ?

Deux artistes ont créé une immense sculpture à Tel Aviv. Et devinez avec quoi ?

Interrogée, Korbtob a déclaré que toutes deux ont travaillé près d’une année sur ce projet qui est, selon elle, « censé refléter la réalité ». « Nous avons ramassé les cartes qui jonchent les trottoirs car cette publicité dégoûtante nuit aux relations des couples et crée une construction sociale autour du sujet ».

Korbtrop a publié un message sur Facebook : « Nous avons exposé lors de la Journée internationale de la femme ! Des centaines d’heures de ramassage dans les rues de la ville, des dizaines de jours de collage, 50 mètres de long et trois mètres de haut, des milliers de cartes. Il existe des milliers de femmes prises dans la spirale de la prostitution – et une seule journée de la femme ».

Source Israël Hayom

Quelle quantité de nourriture est gaspillée chaque année en Israël?

Des millions de tonnes de nourriture à la poubelle

 

Près de 2,5 millions de tonnes de nourriture sont jetées chaque année en Israël et il n’existe toujours pas de budget consacré à la réduction de ce volume effarant. C’est ce qu’a révélé hier le comité de contrôle de l’Etat à la Knesset.

La présidente du Comité, Karin Elharar (Yesh Atid) a déclaré que le Trésor n'a pas désigné de budget spécial pour réduire ce chiffre et essayer de sauver une partie de cette nourriture : « Le cabinet du Premier Ministre nie sa responsabilité dans ce domaine ».

La députée a ajouté que le budget alloué à la « sécurité alimentaire » est de 200 millions de shekel, entièrement fourni par le Ministère des affaires sociales auxquels s’ajoutent 110 millions de shekel octroyés par le Ministère de l’Education en vue d’améliorer  la qualité de la restauration scolaire et 60 millions dans le but de fournir des repas chauds aux personnes âgées, y compris une aide pour les nouveaux immigrants du 3ème âge par l'intermédiaire du Ministère de l'intégration . A cela s’ajoutent 15 millions de shekel de nourriture fournie à l’approche de la fête de Pessah et encore 15 autres en soutien aux organisations caritatives distribuant de la nourriture.

Quelle quantité de nourriture est gaspillée chaque année en Israël?

Quelle quantité de nourriture est gaspillée chaque année en Israël?

L’avocate Tamar Kalahora, représentante du Ministère de la justice a déclaré hier que le comité législatif ministériel avait approuvé le projet de loi du député Ouri Maklev (Yahadout Hatorah) qui dispose que celui qui offre et distribue de la nourriture ne sera pas responsable des dommages si aucune négligence n’a été constaté et que la loi n’a pas été violée. Ce projet s’oppose à la loi existante selon laquelle aucune responsabilité n’est engagée.  Le Dr Ron Porat, directeur du département de stockage au Ministère de l’Agriculture  a souligné que le gaspillage commence dès la fin de la cueillette, lorsque les fruits et légumes sont triés et stockés et se poursuit sur toute la chaîne, jusqu'à la poubelle des consommateurs. L’ampleur de cette perte est comparable avec celle de l’Europe et des Etats-Unis.

Selon les dires de la représentante du Ministère de l’Education, Hanna Peleg, ce sujet sera introduit dans les programmes scolaires et ceux de formation des professeurs, en géographie et sciences naturelles pour encourager la distribution de nourritures par les élèves aux plus démunis. Ce thème sera également à l’ordre du jour dans la formation des maîtresses de maternelle, dans les bureaux du superviseur national en charge de l’environnement. Une nouvelle entrée va également être crée sur Wikipédia, intitulée « le gaspillage de nourriture ».

Source: Arutz 7

Israël, le jeudi 10 Mars 2016: Journée internationale du rein au Kanyon Hacity d'Ashdod

journée du rein à Ashdod

 

Cette semaine, le jeudi 10/03/16, aura lieu la journée internationale du rein. Tout au long de l'année, les enfants transplantés rénaux et les patients dialysés sont confrontés à une routine particulièrement pénible et frustrante, la course au traitement dans les hôpitaux où il sont soignés plusieurs fois par semaine et les hospitalisations prolongées. La situation est encore plus complexe qu'on le croit, en effet, les enfants qui subissent des dialyses vivent dans des conditions particulières et nécessitent une alimentation appropriée.  Une fois par an se déroule la Journée internationale du rein pour informer le public et le sensibiliser au joug qui pèse sur les épaules des malades qui luttent pour défendre leurs droits.

La dialyse, traitement de l'insuffisance rénale chronique

La dialyse, traitement de l'insuffisance rénale chronique

Cette année, cette journée se déroulera en partenariat avec le centre commercial Hacity d'Ashdod et la collaboration de l'organisme "Tikva Lamarpé". Toute la journée de jeudi prochain  de nombreuses activités seront organisées avec le concours de bénévoles zélés qui œuvrent d'ores et déjà à leur préparation. Tout au long de la journée seront attendus des députés, des membres du conseil municipal et autres qui s'exprimeront sur l'importance d'aider et de soutenir les droits des enfants en dialyse et leurs parents.

"Nous espérons obtenir la reconnaissance du public pour aider les enfants et les parents à faire face à cette douloureuse maladie jour après jour, a déclaré Deborah Agassi,  directrice de l'organisme. "Nous exhortons les résidents à se déplacer et à apporter leur soutien à tous les enfants, parents et bénévoles à qui leur présence ce jour-là profitera infiniment".

Source: Ashdod 10

Israël: Les femmes sont plus dûrement touchées par la pauvreté que les hommes

la pauvreté touche plus durement les femme

 

Selon les données recueillies par le bureau des statistiques et la sécurité sociale israélienne, il s'avère que la pauvreté touche 18,3% des femmes contre 17,1% des hommes.

En Israël  en 2015, on dénombrait 136 211 familles monoparentales, la plupart (95%) assumées par des femmes avec parmi elles, 65% de femmes divorcées et 22% de nouvelles immigrantes. Plus de 30 000 familles monoparentales reçoivent chaque mois un soutien financier équivalent au RMI.

En outre, en 2015, 2372 nouvelles demandes de pension alimentaire ont été déposées ce qui porte à environ 17 000 le nombre de femmes qui en bénéficient mensuellement.
Il convient également de noter que l'âge moyen des femmes qui recevant une pension alimentaire augmente, 38 ans contre 36 dans les années 90.

Le Bitouah Leoumi

Le Bitouah Leoumi

Les femmes vivent plus longtemps

Aujourd'hui en Israël, 1249 femmes sont âgées de plus de cent ans contre moins de la moitié pour les hommes (614). Elles sont également plus exposées aux accidents du travail. En 2015, 120 000 femmes ont bénéficié d' indemnités de maternité, le total des paiement atteignant les 6,5 milliards de shekel. Dans le même intervalle, seuls 494 hommes ont fait le choix de prendre un congé de paternité

Le bureau de l'emploi a récemment révélé le phénomène des «mises à pied d'été» qui frappe particulièrement les enseignantes et autres membres du personnel. Le nombre de femmes licenciées en Juillet et Août a bondi de 18,3%, atteignant un pic de 9.000 personnes.

La plupart des victimes de cette procédure sont des femmes. Les données du bureau de l'emploi indiquent que le phénomène de "licenciements d'été" ne touche quasiment pas les hommes, même s'ils sont enseignants. En été, le nombre des demandeurs d'emploi grimpe de 11% et parmi eux, on dénombre 55% de femmes.

Depuis 2012, le bureau de l'emploi travaille à la promotion des femmes dans le monde du travail dans un effort de réduire les disparités salariales entre hommes et femmes. Dans le but d'améliorer le niveau d'excellence,  le pourcentage de femmes occupant des postes de direction a été augmenté. Grâce à  ces changements, l'écart salarial entre hommes et  femmes a diminué. Les salaires sont sensiblement les mêmes mais malgré tout, le salaire brut total d'une femme reste de 21% inférieur à celui d'un homme qui sera plus facilement disponible pour effectuer des heures supplémentaires.

La bonne nouvelle est que, selon le bureau de l'emploi, on note, dans tous les secteurs, une diminution significative du nombre de femmes revendiquant le revenu de soutien minimum. On note cependant une baisse plus faible au sein de la société arabe.   Selon les statistiques, le taux de l'emploi des femmes dans les trois dernières années a augmenté d'un pour cent par an à -71,8%.

Une analyse effectuée par le département de la Chambre économique de Commerce sur la base des données CBS, montre qu'en 2015 le nombre de femmes se définissant comme travailleur indépendant  a augmenté d'environ 3,8% par rapport à 2014, passant à 33%.   En outre, il s'avère que l'emploi féminin a connu une augmentation dans presque tous les domaines, agriculture mise à part.

Source: Israel Hayom et nrg.co.il

Israël: Des caméras dans toutes les crèches et garderies pour protéger les enfants

Des caméras pour éviter les violences contre les enfants

 

La semaine dernière, la directrice d’une crèche a été arrêtée, soupçonnée d’avoir causé des blessures à un bébé de quatre mois. Sous peu, un projet de loi soutenu par tous les partis politiques sera déposé pour tenter de prévenir des incidents futurs.

Ce projet émane du député Itsik Shmuli (Camp sioniste). Il a été signé par près des deux tiers des députés et prévoit de placer des caméras dans les établissements s’occupant de la toute petite enfance, de l’âge de la naissance à trois ans. Cela comprend toutes les structures privées, les crèches, les garderies, peu importe le nombre d’enfant. Les caméras fonctionneront tout au long de la journée.

Des propositions similaires ont été refusées dans le passé car elles ont rencontré des difficultés de réalisation. En effet, l’installation et la mise en fonctionnement des caméras étaient plus coûteuses et  il était donc difficile de l'imposer dans de petits cadres. Aujourd’hui, c’est devenu très simple.

Des caméras pour protéger les enfants

Des caméras pour protéger les enfants

Cette initiative est basée sur le nombre de dossiers ouverts, plus de 80, sur des soupçons de violence du personnel sur de très jeunes enfants. Malgré tout, seulement quatre d’entre eux ont abouti à des mises en accusation. En effet, comment recueillir le témoignage d’un enfant de moins de deux ans…

Shmuli a abordé la question de la vie privée des enfants et du personnel. « Afin de minimiser l'intrusion dans la vie privée, les images filmées ne seront en aucun cas montrées au public », a t-il expliqué. « Les caméras tourneront en circuit fermé, et uniquement s’il existe une suspicion d’abus, la police, avec l’autorisation du tribunal, pourra avoir accès au film et l’utiliser devant les tribunaux pour obtenir une condamnation ».

Source : mako tv

 

Le mannequin Naomi Campbell arrive en Israël avec une longue liste d'exigences

naomi.campbell en Israël

 

L'ancien président Shimon Peres refuse de se détendre et, en l'honneur de la cérémonie de la Journée internationale de la femme qui aura lieu au Centre Peres pour la Paix, il a décidé d’inviter la femme la plus stressante du monde - Naomi Campbell – pour une visite historique en Israël.

Campbell, top model parfait et déjanté, arrivera en Israël accompagnée de dix personnes, sa mère comprise et sera escortée par son ancien ami israélien Niv Yaacobi. Elle logera bien entendu dans la suite présidentielle de l’hôtel Herod’s à Tel Aviv et a d’ores et déjà transmis un liste de demande pour le moins extravagante.

Mais que veut Naomi Campbell?

Mais que veut Naomi Campbell?

Que veut donc Naomi Campbell ?

Naomi Campbell veut somme toute que tout le monde veut. Un soin beauté de Ronit Raphael, effectué par une équipe spéciale qui se rendra directement à son hôtel. On ne parle pas ici seulement d’un masque mais d’un traitement de beauté complet pour le visage et le corps basé sur une combinaison d’oxygène, de vitamines et de diamants.

Elle a en outre exigé une suite avec salle de gym privée adjacente, des bouteilles d’eau Fidji (eau minérale de luxe), des vins israéliens, de la nourriture organique, une salle séparée pour des soins de beauté ainsi que des chambres pour sa maquilleuse, sa coiffeuse  et son garde du corps. Et la cerise sur le gâteau, me demanderez-vous ? Un IPod avec des chansons israéliennes ! De quoi nous donner la chair de poule !

Source: Mako tv

Le public demande le changement de la chanson israélienne pour l’Eurovision

Hovei Star: Se serait il réjoui trop vite?

 

D'un côté, des félicitations envoyées par les internautes à Hovei Star pour sa victoire en finale de « Hakohav haba » jeudi dernier. De l'autre, de nombreuses voix se sont élevées,  critiquant la chanson « Made of Stars » de Doron Medlei et son interprétation en lui prédisant un échec en demi-finale. Les réactions de l’Europe face à la chanson israélienne sont elles aussi très tièdes et de nombreux fans de l'Eurovision ont exprimé leurs regrets à propos de ce choix.

Des centaines de fans de la compétition ont d’ores et déjà signé une pétition pour le remplacement de la chanson de Hovei. Le choix final sera entériné le 14 Mars, date de clôture par l’Union européenne de radiodiffusion.

Le public demande à ce que la chanson israélienne pour l’Eurovision soit changée

Le public demande à ce que la chanson israélienne pour l’Eurovision soit changée

« En raison de l’insatisfaction suscitée par la chanson "Made of Stars" interprétée par le représentant élu d'Israël, nous sommes obligés de prendre des mesures et de demander le remplacement en urgence de la chanson. Il est ici question d’une défaite courue d’avance qui entraînerait la disqualification d’Israël en demi-finale » ont souligné les auteurs de la pétition, ajoutant que « Il n'y a aucune raison qu’Israël ne remplace la chanson par une meilleure, surtout lorsque des commentaires négatifs ne laissent presque aucune chance de qualification, à deux mois de la compétition. C’est le choix du public ».

Pour le moment, aucune information n’a  filtré sur la décision définitive de changer ou non la chanson choisie par les téléspectateurs.  La pétition, signée en fin de semaine passée par des centaines de personnes, pourrait obtenir 50 000 signatures mais les instigateurs de cette initiative sont conscients que cette cible sera difficile à atteindre.

Il existe des précédents à ce cas de figure comme l’année dernière, en Albanie ou encore  en 2013, où trois pays ont changé leur chanson, la Biélorussie et la Bulgarie, ainsi que la Macédoine. Encore 14 pays doivent présenter leur chanson et son interprète avant le 14 mars. Après cette date, le remplacement de la chanson sera beaucoup plus compliqué et n’interviendra qu’après plainte spéciale pour racisme ou contenu politique.

De nombreuses personnes croient la chanson israélienne trop faible pour se maintenir en finale. Un fan écrit : « Israël, j’étais un grand admirateur de l’Eurovision mais cette chanson, désolé, je ne l’aime pas. Certains ont exprimé leur sympathie à d’autres finalistes comme Nufar et Ella. Il convient de noter que, même avant la diffusion finale, il existait une opposition parmi les finalistes eux-mêmes au sujet de la sélection des chansons qui leur sont imposées.

Source: nrg.co.il