Judith Douillet

Niçoise d'origine, Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 14 ans. Elle est traductrice et rédactrice pour divers organismes en Israël. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

La banque égyptienne provoque une émeute en publiant le taux de change du shekel

Le Président Al Sisi villipendé

 

La deuxième plus grande banque d'Etat de l'Egypte, la Banque Misr, a provoqué un véritable tollé la semaine dernière en publiant le taux de change entre le shekel israélien et la livre égyptienne. En effet, l’utilisation du shekel est toujours interdite à l'intérieur du pays à des fins commerciales.

Un groupe d’égyptiens a fortement critiqué ce qu'ils considéraient comme une étape vers une normalisation avec l'Etat juif. Malgré le traité de paix de 1979, l'Egypte reste ouvertement hostile à Israël, comme cela a été affiché plus tôt ce mois-ci lorsque 467 députés égyptiens sur les 595 ont voté dans l'objectif de rejeter Tawfiq Okacha pour avoir commis le «crime» de rencontrer l'ambassadeur d'Israël en Egypte.

La publication du taux de change du shekel a été condamnée sur des sites s’identifiant à l'opposition égyptienne et aux Frères musulmans. "Le Président Abdel Fattah al-Sisi a trouvé une solution magique pour échapper aux tunnels sombres de l'échec économique en passant par la porte sioniste", a accusé un site associé à la fraternité.

la monnaie égyptienne

la monnaie égyptienne

Quelques jours plus tard, Al Sisi a demandé à chaque égyptien possédant un téléphone cellulaire de faire un don une lire égyptienne à l'état tous les matins, de manière à aider à sauver le pays de la mauvaise situation économique.

Cette déclaration a été paraphrasée sur les réseaux sociaux égyptiens, devenant : "Faire un don d'un shekel en Egypte tous les matins", accompagné d’une photo superposant le visage d'al-Sisi sur une pièce de monnaie israélienne.

Les Frères musulmans ont noté sur leur site que la publication du taux de change a été faite en dépit du fait que la Banque centrale d'Egypte a interdit l'utilisation de la "monnaie d'occupation" dans les banques du pays.

Zaki al-Ranimi, porte-parole de la Banque centrale de l'Egypte, a déclaré en réponse à la rumeur que le shekel demeure interdit pour un usage commercial en Egypte, et qu'il existe un comité de surveillance veillant à l’application de l'interdiction.

Al-Ranimi a ajouté que le taux de change a été publié seulement parce que la monnaie est échangée dans les banques à travers le monde. Il a ajouté qu'al-Sisi n’avait aucun lien avec la publication.

Malgré la réponse de la Banque centrale, certains économistes ont estimé que la publication du taux de change découle d’une compréhension entre Israël et le gouvernement d’al-Sisi au sujet de l'assouplissement de la question du tourisme israélien.

Source : Arutz 7

Israël : un cours de sculpture pour aider les chirurgiens plastique dans leur formation

un cours de sculpture pour aider les chirurgiens plastique dans leur formation

 

L'hôpital Shaare Tsedek vient de se lancer de façon inédite dans l'étude de l'art dans le but de parfaire la formation des spécialistes exerçant en chirurgie plastique. Les médecins y étudient les points cruciaux d’esthétique nécessaires à l'exercice de leur spécialité.

Lors de ce cours nommé "applications de l'art dans la médecine", les médecins apprennent, entre autres, les principes de dessin anatomique, la sculpture, l'anatomie et comment passer du 2D au 3D. Le cours est le fruit d'une collaboration unique entre une artiste-designer, un médecin spécialiste dans la réalisation de prothèses faciales et un spécialiste en chirurgie plastique à Shaare Tsedek.

Le professionnalisme du chirurgien plastique est mesuré par un certain nombre de critères essentiels comprenant une familiarité absolue avec l'anatomie des systèmes du corps et un travail  chirurgical de haute précision.

association de l'art et de la médecine

association de l'art et de la médecine

Contrairement à d’autres chirurgies, les plasticiens réalisent des opérations dont la réussite est mesurée en fonction du résultat esthétique final, c’est pourquoi la précision est d’une importance capitale.

Ce cours unique en son genre a commencé sur une idée conjointe de Daniela Silberstein-Aslan, orfèvre et designer, et du Dr Anat (Buhler) Sharon, spécialiste de la reconstruction de la bouche, du visage et de la mâchoire. Elles se sont tournés vers le Dr Yoav Gronobitz, expert en chirurgie plastique à l’hôpital Shaare Zedek, dans une tentative d'adapter leur cours aux besoins du service médical.

L'accent est mis sur la sculpture des parties du corps complexes en trois dimensions, comme par exemple l'oreille, le nez ou encore les lèvres. Jusqu'à présent, de manière tout à fait surprenante, l'accent artistique n'était pas exploité par les médecins. Il est pourtant clair que cela occupe une place centrale, en particulier dans les spécialités créatives telles que la chirurgie plastique.

"Shaare Tsedek est le premier à avoir relevé le défi", expliquent Daniela et le Dr Anat. "Depuis, d’autres hôpitaux s’y sont intéressés car chaque service peut adapter le cours en fonction de ses besoins".

Le cours est réparti sur 12 séances de 3 heures de cours académiques, l’après-midi et le soir. La première partie est théorique et la seconde, pratique. Daniela et le Dr Anat ont dernièrement été conviées à donner un atelier similaire aux artistes de l’école Betsalel dans le but d’aiguiser les connaissances des étudiants dans le domaine de l’anatomie, nécessaire pour la sculpture.

Source : nrg.co.il

Pour la première fois : un livre de prière traduit en russe en alphabet braille

Livre de prière russe en braille

 

L’Union des communautés juives de Russie a publié le premier livre juif traduit en russe et écrit en braille à l’attention des aveugles et des malvoyants.

Béni soit Celui qui redonne vue aux aveugles : il ne passe pas une semaine sans qu’un nouveau livre en rapport avec le judaïsme soit édité en langue russe. Les nouveaux ouvrages sont accueillis avec enthousiasme par les dizaines de milliers de russophones vivant dans les pays de l’ex-union soviétique.

Il est ici question d’un livre de prière qui suit le rite du Rav Ari z’’l, comprenant la prière du matin ainsi que celle de l’après midi et du soir et d’autres associées. Ce livre est le premier de la série car les membres de l’association s’affairent d’ores et déjà à la traduction d’un livre de Psaumes pour lequel il existe une énorme demande.

Le Grand Rabbin de Russie dédicace le premier livre de prière

Le Grand Rabbin de Russie dédicace le premier livre de prière

Le projet d’édition a été financé par un généreux donateur, Refael Igoudayev, avec la bénédiction du Grand Rabbin de Russie le Rav Berel Lazare.

Le premier livre de prière est sorti de l’imprimerie le jour de Pourim de Suze (jour de Pourim célébré dans les villes entourées de murailles comme Jérusalem NDT) a été dédicacé par le Grand Rabbin au grand de la musique hassidique Yossef Kadish Krishevsky de Jérusalem, plus connu sous le surnom de « Yossi Guil », qui utilise ses dons musicaux pour diffuser la musique hassidique à travers le monde en particulier de vieilles mélodies russes. Elles ont vu grandir des générations de hassidim qui ont donné leur vie pendant les années les plus sombres de notre histoire dans le but de diffuser la Torah et l’éducation juive.

Source : Kikar Hachabat

La Knesset va limiter les salaires des dirigeants des banques

banque israel

 

La Knesset a adopté une loi de plafonnement du salaire annuel des dirigeants des banques à 2,5 millions de shekels (658.000 $ US).

La loi, approuvée lundi soir, dispose que les salaires dans le secteur financier ne pourront pas être plus de 35 fois supérieurs à ceux des travailleurs les moins payés de la même entreprise, avec un plafond de 2,5 millions de shekels.

Une déclaration publiée juste avant minuit, citant le président du Comité des finances Moshe Gafni (Judaïsme de la Torah), a déclaré que  "la loi traite d'un problème de morale et de valeurs concernant les salaires excessifs de ceux qui entreprennent de gérer l'argent du public."

L'Association des banques en Israël est censée envisager un recours devant la Cour suprême contre cette loi mais n'a émis pour le moment aucun commentaire officiel.

Le coût élevé de la vie est une préoccupation majeure en Israël et une question clé pour le Ministre des Finances Moshe Kahlon (Koulanou) qui a encouragé le vote finalement approuvé par la majorité des députés.

Interrogé à la radio publique la semaine dernière, le directeur du bureau de Netanyahou a déclaré que le Premier Ministre avait accordé son soutien à Kahlon concernant le projet de loi sur les salaires des banquiers, mais qu’il ne souhaitait pas voir la mesure étendue à d'autres secteurs. Cependant, Netanyahou n'a pas encore commenté publiquement le passage de la loi.

Ce dimanche, la Cour suprême a annulé un accord historique sur l'exploitation des réserves de gaz méditerranéennes d'Israël, s’attirant les flammes de Netanyahou qui a averti que le pays allait acquérir la réputation d'être hostile aux affaires.

«Israël est perçu comme un pays avec une intervention juridique exagérée où il est difficile de faire des affaires», a déclaré le Premier Ministre dans un communiqué.

Source : Arutz 7

Augmentation massive de l’alyah française en 2016 malgré un démarrage lent

aliya des francais

 

L'alyah a commencé l’année 2016 en baisse. En effet,  au cours des deux premiers mois et demi de cette année, l’alyah francaise a chuté de 38% par rapport à la même période en 2015. Celle de Belgique a pour sa part diminué de 45% et celle d'Italie, de 61%. Malgré tout, les experts prédisent que l'immigration en Israël va augmenter en 2016, en particulier depuis l’Europe occidentale.

Quelques 32.000 nouveaux immigrants sont montés en Israël en 2015, doublant ainsi le nombre constaté ces dernières années. De 2008 à 2013, le nombre d'immigrants est demeuré relativement stable, entre 13.000 et 17.000.

Les craintes accompagnant l’augmentation du terrorisme à l'étranger et la montée de l'antisémitisme en Europe ont alimenté une légère hausse significative de l'alyah au cours des dernières années. Avec les attaques de grande envergure comme les attentats de Bruxelles et ceux de Paris en Novembre 2015, l'immigration européenne en Israël est susceptible de devenir encore plus importante.

Les olim de France

Les olim de France

Les augmentations les plus importantes sont attendues depuis l'Europe occidentale, avec une grande vague d’alyah de France qui devrait éclipser son record de 7.500 immigrants constaté en 2015.

Avi Mayer, porte-parole de l'Agence Juive a expliqué pourquoi le déclin apparent était un mauvais indicateur des niveaux d'immigration globaux pour 2016 : "Les chiffres présentés par le Ministère de l'immigration et de l'intégration se réfèrent principalement à l'alyah des pays occidentaux. La majeure partie a tendance à avoir lieu pendant les mois d'été, les familles partent avant le début de la nouvelle année scolaire et les jeunes seulement après la fin de leurs études secondaires ou universitaires."

Mayer poursuit : "Les chiffres de la première partie de l'année ne sont donc pas considérés comme représentatifs des tendances globales et ils ont tendance à fluctuer d'une année à l'autre, ce qui explique pourquoi, selon notre expérience il ne faut pas tenter d’en tirer des conclusions."

Les fonctionnaires prédisent que l’alyah française dépassera les 10.000 personnes en 2016, battant le record de 7500 l'an dernier. Le précédent record a été comptabilisé en 1969, lorsque 5.300 Juifs de France sont montés en Israël. Des augmentations similaires sont attendues depuis d'autres pays d'Europe occidentale, comme la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Italie.

Source : Aroutz 7

Une boutique en ligne propose des casques audio à la gloire d'Hitler.

Klangs by Hitler

 

Des casques audio de la marque Hitler sont apparus sur la boutique en ligne Massdrop.com, offrant à ses clients "la solution finale à la question audio."

Massdrop.com est une communauté en ligne dans laquelle les utilisateurs discutent des articles qu'ils sont intéressés à acheter. Si un produit reçoit suffisamment d'attention par le biais d'un sondage lancé par un membre de la communauté, les gestionnaires du site se chargeront d'une «baisse», un achat en vrac du produit qui pourra réduire considérablement les prix.

Le dernier produit vedette présenté à l'achat sur le site était "Klangs by Hitler", un casque audio dans le même style que le "Beats by Dre" produit par Beats Electronics. A la place du symbole "B" de la marque sur l'oreille du casque rouge, le produit vedette présente… une croix gammée.

Klangs: la solution finale à la question audio

Klangs: la solution finale à la question audio

Les Klangs, mot allemand signifiant son, ont été répertoriés dans plusieurs sondages pour le vote effectué par les membres de la communauté y compris dans « le meilleur casque audio des célébrités » ou encore « Le meilleur casque anti bruit ».

« Malheureusement, nous sommes habitués à trouver de tels cas de glorification d’Hitler sur Internet » a déclaré Ori Ohana, le coordinateur du programme pour ISCA, l’association des étudiants israéliens qui luttent contre l'antisémitisme sur Internet.

"Dans de nombreux cas, il s’agit d’une blague, mais nous pensons que la plupart du temps, cela est conçu pour garder l'image d'Hitler vivante, dans une tentative de la rendre plus normative, plus acceptable et populaire", at-il ajouté.

Ohana a expliqué qu'il croyait que l'image avait été téléchargée pour plaisanter mais a souligné que, malgré cela, le produit aurait dû être immédiatement retiré du site par les gestionnaires.

"Nous regrettons que de nombreuses entreprises ne contrôlent pas ce qui se passe sur leurs sites et ne prennent pas la responsabilité de ce que leurs utilisateurs téléchargent, permettant ainsi à la glorification d’Hitler de prendre place dans leur propre espace», a déclaré Ohana.

"Nous allons continuer de nous battre contre de tels cas, et de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour nous assurer que cela ne se reproduira pas," a-t-il ajouté.

ISCA a lancé un appel sur Facebook pour signaler l’annonce et a envoyé une plainte officielle sur le site pour que le produit soit immédiatement retiré.

Source : Jpost

Les israéliens doivent quitter immédiatement la Turquie

attentat turquie

 

Le bureau de lutte contre le terrorisme a lancé un avertissement au public. L’état d’alerte est passé de 3 à 2, il faut donc éviter de visiter la Turquie et les israéliens qui y séjournent doivent la quitter le plus tôt possible.

Le communiqué indique : «Compte tenu de ce qui s’est passé, il s’avère que la menace de nouvelles attaques par des groupes terroristes, en particulier l'Etat islamique, sur des cibles touristiques y compris sur les touristes israéliens a augmenté. Conformément aux directives strictes de l'administration centrale anti-terroriste, l’état d’alerte est élevé (niveau 2) et il est recommandé d’éviter de visiter le pays."

Ce message d'avertissement se joint à celui de la police turque  qui a averti mercredi du risque d’attaques de synagogues et d’églises pour la fête de Pâques par l'organisation terroriste Daesh.

Risque de nouveaux attentats en Turquie

Risque de nouveaux attentats en Turquie

Selon l'annonce, on craignait que les juifs et les chrétiens soient une cible pour les attaques terroristes de l'organisation. Les forces de police ont averti que les membres de l’organisation étaient à la recherche de cibles potentielles ces derniers jours, y compris les consulats et ambassades, et en particulier les églises et les synagogues d’Ankara.

Le précédent avertissement du Bureau de lutte contre le terrorisme est arrivé quelques heures après l'attentat d’Istanbul qui a tué trois civils israéliens. Cette déclaration a également conseillé aux Israéliens  de ne pas se rendre en Turquie.

La Turquie est actuellement en convalescence. Environ une semaine avant l'attentat d’Istanbul, une attaque terroriste plus meurtrière avait eu lieu dans la capitale Ankara.

Source : mako tv

De l'agriculture au High Tech : des kibboutzim à la pointe de la technologie

kibbutz

 

Un kibboutz, par définition, est une communauté collective en Israël traditionnellement basée sur l'agriculture. Mais un siècle après la création du premier kibboutz, l'agriculture n’est plus la branche économique principale de certains des 200 kibboutzim d'Israël (un kibboutz – des kibboutzim). En fait, certains d’entre-eux ont mis au point des technologies à succès et leurs membres - autrefois des agriculteurs socialistes - sont devenus très riches.

Petit tour d’horizon des cinq plus performants dans les domaines de la technologie et de la fabrication:

Le kibbutz Sdot Yam : Caesarstone

En 2014, le Kibbutz Sdot Yam a vendu la majorité de ses actions Caesarstone au public pour 260 millions  de dollars, un montant très élevé pour ses 400 membres qui sont maintenant riches bien au-delà de leurs rêves les plus fous.

Fondée en 1987 par le kibboutz, Caesarstone conçoit, développe et fabrique des surfaces en pierre. Au cours des dernières années, il a eu beaucoup de succès dans le marché résidentiel américain de luxe, faisant de Sdot Yam l’un des kibboutzim les plus riches en Israël. Caesarstone est le pionnier des surfaces en quartz.

Caesarstone

Caesarstone

Selon la compagnie, ce type de surface conserve "les qualités tactiles fraîches de pierre dure tout en offrant une liberté de conception avec d'énormes possibilités différentes : comptoirs de cuisine, de salle de bains, les sols, lambris, meubles et plus encore". Alors que les produits de Caesarstone sont très fonctionnels, leurs superbes dessins sont devenus très populaires parmi les designers d'intérieur haut de gamme dans le monde entier.

Le kibbutz Shamir : Shamir Optical

Fondée en 1944, le pastoral kibbutz Shamir situé en Galilée a toujours compté sur l'agriculture, comme la plupart des kibboutzim. Mais en 1972,  il a fondé Shamir Optical qui fabrique des verres pour lunettes. Il est aujourd'hui l'un des seuls fabricants au monde de lentilles multifocales, une industrie de plusieurs milliards de dollars, grâce à sa technologie révolutionnaire. En 2010, le géant français Essilor a acquis la moitié de l'optique Shamir pour 130 millions de dollars.

Le kibbutz Hatzerim : Netafim

Netafim est synonyme de la célèbre invention israélienne, l'irrigation au goutte à goutte, qui aide maintenant différents pays à travers le monde pour conserver l'eau et économiser de l'argent en fournissant aux plantes tout juste la bonne quantité d'eau.

La technique d'irrigation du goutte à goutte a été développée dans les années 60 par l'ingénieur israélien et inventeur Simha Blass, avec le kibbutz Hatzerim, qui a commencé plus tard la fabrication des systèmes d'irrigation.

le goutte à goutte

le goutte à goutte

Depuis lors, Netafim - qui emploie actuellement 4000 employés à travers le monde - a ouvert deux usines supplémentaires dans les kibboutzim israéliens Magal et Yiftah, ainsi que 13 installations de fabrication internationale dans 11 pays, avec des bureaux de représentation dans 110 pays.

Le kibbutz Givat Oz’s : Aromor

Aromor Parfums et Arômes, une usine à succès fondée par les membres du kibboutz Givat Oz, ainsi que par d'anciens dirigeants du géant de la chimie israélienne Makhteshim, a été créee en 1982 et est basée dans le petit kibboutz Givat Oz dans le nord d'Israël. Cette usine de produits chimiques de pointe fabrique pour les produits alimentaires, les cosmétiques et les industries de la parfumerie.

Elle a été vendue en 2014 à International Flavors & Fragrances (IFF), une société basée à New York opérant dans le même secteur, pour 88 millions de dollars.

Le kibbutz Yizreel : Maytronics

Tout le monde connaît les robots qui nettoient les piscines, mais pas tout le monde ne sait qu'un tiers d'entre eux proviennent du Kibbutz Yizreel, une communauté rurale collective du nord d'Israël. Dans les années 70, Maytronics de Yizre'el a commencé la fabrication de ces nettoyeurs de piscine automatiques qui peuvent être vus dans des milliers de piscines à travers le monde.

Maytronics "dolphin"

Maytronics "dolphin"

Aujourd'hui,  Maytronics vaut plus d’un milliard de dollars et prévoit d’investir environ cinq millions de dollars dans une deuxième usine de fabrication en Israël.

Source : nocamels.com

Le cheikh Abou Sara condamné pour incitation à la violence

Mosquée

 

Le tribunal a condamné le cheikh Omar Abou Sara qui a incité à la violence et au racisme au sein de la mosquée du Mont du Temple il y a quatre mois.

Le vendredi 28 Novembre 2015, Omar Abou Sara avait prononcé son sermon en la Mosquée  Al Qibali sur le thème des "caractéristiques des Juifs selon le Coran".

Lors de son discours, Abou Sara a, entre autres, déclaré ce qui suit : « Je dis cela clairement à l’attention des juifs : Le temps est venu de vous égorger, de vous combattre et de vous tuer aujourd’hui même. Il a ajouté : « Les soldats des états du califat islamique arrivent en Israël pour la libérer de votre saleté. Ce jour est proche."

« Nous attendons le jour et le moment de vous égorger, avec l’aide d’Allah. Il ne restera pas dans nos cœurs ne serait-ce qu’un grain de pitié car quand ce jour arrivera, celui de vous éliminer, nous le ferons sans un regret ».

le cheikh Omar Abou Sara

le cheikh Omar Abou Sara

Les paroles de Abu Sara étaient accompagnées de cris de soutien du public. Son allocution a également été filmée et le lendemain, la vidéo a été partagée sur YouTube.

Le verdict a déclaré que "l'accusé et ses semblables accompagnent leurs discours de tension constante qui commence par des paroles et dont la fin peut-être vue sur les images prises par des caméras de surveillance de sécurité qui enregistrent la chasse sanglante implacable perpétrée par des enfants et des adolescents armés de couteaux et qui menacent les corps, les nuques, la chair des membres d’un autre peuple".

Le juge Herbst a exprimé son regret d’être considéré par l’accusé comme un singe ou un porc qui est « à détruire » sans regret.

Maître Nati Benhamou, procureur du bureau du district de Jérusalem, a déclaré que "la Cour exprime du dégoût pour les actes d’incitation, les appels à la violence et le racisme, surtout quand ils proviennent d'un homme de religion influent dans la mosquée du Mont du Temple face à un public de croyants, et qu’ils sont distribués sur Internet à grande échelle".

Source : Israel Hayom

Israël : Une peine d’emprisonnement pour les mineurs terroristes

La Ministre Ayelet Shaked

 

Le Comité ministériel sur la législation a approuvé aujourd'hui (dimanche) la modification de la loi  concernant les mineurs. La loi rectifiée permettra à l’avenir d’infliger une peine de prison à un mineur de 14 ans et plus qui a été reconnu coupable d'homicide ou d'assassinat. L'amendement, initié par la Ministre de la Justice Ayelet Shaked s’inscrit dans le contexte de la participation de nombreux mineurs à la vague actuelle de terrorisme.

"Malheureusement, le terrorisme n'a pas d'âge, et actuellement il n'y a pas de peine qui corresponde à l'esprit de la cruelle réalité dans laquelle nous nous trouvons ", a déclaré Shaked. "Afin de créer la dissuasion et de provoquer des changements effectifs, nous devons apporter les modulations nécessaires. L'amendement vise à accorder une protection spéciale aux mineurs et en même temps à donner une réponse écrasante à tout celui qui pense que la main de la justice ne s’abattra pas sur lui".

Une peine de prison pour les mineurs terroristes

Une peine de prison pour les mineurs terroristes

Jusqu'à cet amendement, aucune peine de prison n’était imposable aux mineurs ayant commis un homicide involontaire ou un assassinat entre l’âge de 12-14 ans, et même après avoir passé l'âge de 14 ans.  Le tribunal pouvait ordonner la détention d'un mineur dans une maison de correction mais seulement jusqu'à l'âge de 20 ans. La modification devrait permettre au tribunal d'ordonner la détention d'un mineur condamné dans une maison de correction jusqu'à l’âge de 14 ans pour ensuite lui faire poursuivre sa peine en prison.

Selon le projet de loi, le tribunal peut ordonner l’application du suivi du mineur avant son transfert à la prison, peut changer sa peine pour qu’il reste dans un établissement fermé ou bien annuler sa peine. En raison de la complexité de la proposition et le fait qu'elle concerne des mineurs très jeunes, elle restera en vigueur pendant trois ans, puis sera examinée de nouveau.

Source : nrg.co.il