Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Des élèves surpris en flagrant délit de vol à Auschwitz-Birkenau encourent 10 années d’emprisonnement

Des élèves surpris en flagrant délit de vol à Auschwitz-Birkenau encourent 10 années d’emprisonnement

Des élèves surpris en flagrant délit de vol à Auschwitz-Birkenau encourent 10 années d’emprisonnement

Varsovie – Pologne. Deux adolescents britanniques de 17 ans encourent 10 années de prison pour avoir dérobé des objets dans le musée d’Auschwitz-Birkenau. Un acte d’accusation a été prononcé contre eux auprès du tribunal régional de Cracovie.

Des élèves surpris en flagrant délit de vol à Auschwitz-Birkenau encourent 10 années d’emprisonnement

Des élèves surpris en flagrant délit de vol à Auschwitz-Birkenau encourent 10 années d’emprisonnement

Des gardiens de musée ont arrêté les adolescents au mois de Juin alors qu’ils étaient en voyage avec l’Ecole Perse indépendante de Cambridge.
Les objets volés ont été retrouvés dans leurs sacs. Ils avaient dérobé des fragments d’une tondeuse à cheveux, des morceaux de vitres des baraquements et des boutons,

 

dans la zone de l’ancien camp de Birkenau appelée « Canada », où, pendant la guerre, étaient entreposés les objets pillés aux Juifs.

Les adolescents ont plaidé coupable et une amende leur a été infligée en guise de punition. Ils ont été autorisés à retourner à Cambridge.

Les procureurs polonais ont déclaré que les adolescents s’étaient par la suite rétractés en avançant qu’ils ne savaient pas que ces articles avaient une importance culturelle particulière. Ils auront probablement à comparaître devant la Cour pour répondre aux accusations.

Israël vers l'octroi de deux jours de congés supplémentaires

congés payés en israel augmentation

En première lecture: vers l'octroi de deux jours de congés supplémentaires pour les employés ayant plus de quatre ans d’ancienneté dans l’entreprise.

2 jours de congés en plus en israel

2 congés payés par israël en plus

Le comité du travail et des affaires sociales de la Knesset a adopté en première lecture le projet de loi conduit par la députée Rachel Azria (Koulanou) visant à octroyer 12 jours de vacances aux employés ayant quatre années d’expérience dans l’entreprise contre les 10 actuels. Le nombre de jours de congé des employés ayant cinq ans d’ancienneté et plus reste inchangé, entre 12 et 21 jours. La députée Azria explique, entre autres, que « le personnel a tendance à changer d’emploi tous les 3 ou 4 ans et donc, ne parvient pas à acquérir de l’expérience ni à obtenir plus de 10 jours de congé par an ».

Tsahal : Remise de prix aux chefs des unités émérites

Armée israélienne chef d'état major de tsahal

Source http://www.inn.co.il
« Nos ennemis savent que s’ils tentent de saper la sécurité d’Israël, ils devront en assumer les graves conséquences » a déclaré le chef d’Etat-major lors de la cérémonie de remise de prix aux chefs des unités émérites.

Unités émérites de l'armée en Israël

les unités émérites de tsahal en Israël

La cérémonie de remise de prix aux chefs des unités émérites pour l’année 2016 a eu lieu hier (lundi) dans le camp « Hertzog » à Gliliot en présence du chef d’Etat-major, Gadi Eizenkott, des membres du forum du Matkal, du comité de la remise des prix, des commandants et des soldats des unités émérites.

Des certificats d’excellence ont été distribués aux unités émérites des différentes catégories : brigades, bataillons, unités de réserve, unités de formation, unités de combattants et unités technologiques.

Le choix de ces unités a été effectué sur la base des activités au cours de l’année passée dans divers domaines. « L’importance de l’unité dans l’armée est renforcée en période de conflit, lorsque nous sommes exposés à une réalité complexe au niveau de la sécurité » a déclaré Eizenkott.

« Nos soldats sont quotidiennement confrontés à la terreur meurtrière et ils l’affrontent avec courage, sans compromis. Et ce même au-delà de nos frontières face aux menaces émanant du Nord. Nous sommes préparés à toute épreuve, comme nous l’avons prouvé par le passé. Nous savons comment trouver et frapper tous ceux qui nous veulent du mal ».

Le chef d’Etat-major a lancé un message clair au secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah. « Nos ennemis savent que s’ils tentent de saper la sécurité d’Israël, ils devront en assumer les graves conséquences ». « Il est de votre devoir, chères unités émérites, de conduire vos soldats vers la perfection de l’action et du don de soi. Servez-leur d’exemple de professionnalisme et de persévérance. Continuez de progresser et ils vous suivront » a ajouté Gabi Eizenkott.

Israël :Un virus a conduit à la fermeture d'une classe de maternelle d’Ashdod

classe maternelle à Ashdod

Un virus a conduit à la fermeture d'une classe de maternelle d’Ashdod jusqu'à dimanche

Sur décision du Ministère de la santé, une classe de maternelle d’Ashdod a été fermée jusqu’à dimanche. En effet, la grande majorité des enfants a été malade mais la nature du virus qui les a contaminés n’a pas encore été clairement établie.

Hier, seuls quatre enfants sur 36 se sont présentés. Le Ministère de la santé a pris la décision de fermer la classe de maternelle et les parents ont été priés de fournir un certificat médical avant de remette leur enfant à l’école.

Un-enfant-de-maternelle-en-classe-dans-israel

Un enfant de maternelle en classe en israël

« Ma fille a eu de la fièvre pendant la nuit de Chabat à dimanche et j’ai prévenu la maitresse que je ne l’enverrai pas le lendemain » a raconté une maman. « Dimanche, les parents ont écrit sur les groupe Whats App que l’école les avait appelés, les priant de venir chercher leurs enfants. Tous avaient les mêmes symptômes, une fièvre élevée montant jusqu’à 40, des diarrhées, des vomissements et des maux de ventre. C’était très étrange. Le comité des parents d’élèves a alors conseillé à la maitresse d’alerter le Ministère de la santé ».

Entre temps, les maîtresses ont reçu comme directive de nettoyer la classe de fond en comble. Les enfants y mangent le petit déjeuner qu’ils amènent de la maison, mais pas le repas de midi. Le Ministère de la santé a transmis que : « les causes de la maladie n’ont pas encore été identifiées et qu’une enquête au niveau épidémiologique a été lancée.

En Israël l'hiver arrive préparez bottes et manteaux

Hiver en Israël la pluie le vent

Mardi, les températures vont descendre et dans la nuit il pleuvra localement, pluie qui se renforcera en fin de semaine. Vendredi, le temps sera pluvieux et venteux. Il neigera sur le mont Hermon.

Le temps cette nuit sera partiellement nuageux. Dans le nord et sur les montagnes, des vents d’Est souffleront violemment. La brume recouvrira le nord et les montagnes du centre.

Hiver en Israël Petah-Tikva sous la pluie

Hiver en Israël Petah-Tikva sous la pluie

Mercredi, le ciel sera partiellement couvert. Une pluie légère est attendue localement, du nord du pays jusqu’au Neguev. Une baisse des températures est à prévoir, ce qui reste relativement normal pour la saison.

Jeudi, il pleuvra par intermittence dans le nord du pays avec des orages locaux. Des inondations sont à craindre dans le nord du Neguev et dans les rivières de la vallée du Jourdain, la mer morte et le désert de Judée. Les températures continueront à chuter. Durant la journée, il devrait neiger sur le mont Hermon.

Vendredi sera venteux et pluvieux. Des pluies accompagnées d’orages descendront du Nord jusque vers le Neguev. Des vents violents souffleront. Des chutes de neiges sont attendues sur le mont Hermon et peut-être au nord du plateau du Golan. On redoute de fortes inondations dues à la montée des rivières du Sud et de l’Est. Des inondations sont également à craindre dans les endroits à risque. Les températures continueront de baisser et il fera plus froid que de saison

Les terroristes savent où frapper pour causer le plus de dégâts possibles dans l’organisme

les terroristes apprennent à tuer

Lire notre article précédent sur le même sujet 
Source : .israelhayom.co.il
Le docteur Ofer Merin de l’hôpital Chaarei Tsadek : « Ils agissent comme s’ils avaient lu le mode d’emploi, ils ne poignardent pas au hasard ».

Au cours des derniers mois, nous avons appris à connaitre le docteur Ofer Merin, chef du service de traumatologie de l’hôpital Chaarei Tsedek à Jérusalem.

Il s’occupe du traitement des victimes de la vague de terreur et, hier, il a déclaré que les terroristes agissent de manière délibérée en orientant leurs armes de manière à tuer.

« Ils savent où frapper pour faire mal, ce n’est pas un hasard » a avancé le docteur Merin lors de la conférence du Magen David Adom traitant des mises à jour de la médecine d’urgence.

« Il  y a trois semaines, nous avons reçu un blessé, poignardé à quatre reprises. A ce jour, il est toujours hospitalisé. Il a été frappé au poumon, deux fois au cœur et dans le cou, comme si le terroriste avait lu le mode d’emploi. Vous vous retrouvez avec un blessé touché au cœur et vous comprenez qu’ils savent exactement où frapper ».

Les terroristes apprennent à frappes au couteau pas de hasard

Les terroristes apprennent à tuer pas de hasard

L’homme en question se trouve toujours en danger, il est aux soins intensifs, dans un état grave, endormi et ventilé.

Au sujet de cet incident, le Dr Merin a ajouté : « Sur la radiographie, nous avons constaté avec horreur que le couteau était planté dans la moelle épinière du patient. Pour le retirer, nous avons fait appel à un chirurgien orthopédiste. Cette opération s’est déroulée en salle d’opération afin d’éviter tout saignement incontrôlé ».

Le sujet du traitement des blessés préoccupe plus que jamais le personnel médical d’urgence. Le directeur général du Magen David Adom, Eli Bin a déclaré que sous peu, le personnel disposera de nouvelles ressources, des respirateurs ainsi que des appareils de massage cardiaque mobiles. A cela s’ajoute le fait que le temps d’attente sur la hot line du numéro d'urgence  a été réduit à quatre secondes seulement.

A Raanana :Des prospectus des  missionnaires distribués dans les boites aux lettres

convertir les Juifs au christianisme

les juifs de jésus

Missionnaires chrétiens en israël

Raanana

Lire notre article précédent 
Après leur combat engagé il y a quelques mois contre le rassemblement missionnaire à Raanana, de nombreux résidents ont été scandalisés de découvrir dans leurs boites aux lettres des brochures missionnaires comportant des explications sur leur « Mashia’h » et des soi-disant « preuves » de son existence.

« Les missionnaires ont pris la décision de procéder à cette distribution en l’honneur de leurs « fêtes » comme tentative de séduction pour appâter les plus naïfs » a déclaré l’un des résidents.

Selon ses dires, « le culot des missionnaires est sans limite, depuis leurs cérémonies et leurs rassemblements organisés dans la salle municipale jusqu’à ces initiatives sans-gêne.

Souvenez-vous des paroles de Moshe Rabenou (Nombres 16 ;26) : « Retirez-vous, de grâce, des tentes de ces pervers et ne touchez à rien qui leur appartienne, si vous ne voulez pas mourir pour leurs méfaits… ». Et souvenons-nous que la poubelle se trouve tout près des boites aux lettres… » a-t-il ajouté pour conclure.

A l'attention de Daesh et de Nasrallah: Un commando de tsahal est en train de se mettre en place.

Daesh et de Nasrallah: Un commando de tsahal est en train de se mettre en place.

Message à l'attention de Daesh et de Nasrallah: Un commando de tsahal est en train de se mettre en place.
Source :http://www.ynet.co.il/

Le chef d’état-major a expliqué qu’une nouvelle unité d’élite était plus que jamais nécessaire à la lumière des menaces proférées par Daesh et par le ‘Hezbollah ainsi que par la situation en Judée Samarie. « Elle sera postée en avant-garde ». Les combattants sont inquiets : « nous devrons passer au béret rouge ».

Les bérets rouges : Golani l'unité  ombattante de Tsahal

Les bérets rouges : Golani l'unité ombattante de Tsahal

Un nouveau commando de Tsahal a officiellement vu le jour dimanche lors d’une cérémonie qui s’est tenue sur la pelouse du parc national Maayan Harod en présence du Chef d’état-major. Le lieutenant général Gadi Eizenkott a rappelé dans son discours la nécessité de créer une unité face à la nouvelle menace proférée hier par le leader de Daesh ainsi que face au ‘Hezbollah.

La nouvelle unité, sous le commandement du colonel David Zini rassemblera les unités d’élite Egoz (de la brigade Golani), Rimon (Guivati) Douvdevan (Division Judée Samarie) et Magellan (Division 98).

Son symbole sera la lettre hébraïque « Kouf », initiale de Commando, avec une double flèche symbolisant un déploiement par voies terrestre, aérienne et maritime.

Les couleurs blanc et noir ont été choisies car elles symbolisent les actions de jour, de nuit et dans l’ombre. Le couteau de commando symbolise le contact étroit entre combattants et ennemi.

Un des sujets discutés entre les combattants de l’unité Egoz était l’éventualité de porter le béret rouge affilié à la brigade des parachutistes. En effet, la nouvelle unité opère dans le cadre de la division 98 aéroportée (brigade du feu) et les bérets des combattants et des officiers sont de couleur rouge.

Les représentants de l’armée n’ont pas encore rendu leur décision mais il est probable que les combattants de l’unité Egoz conserveront leur béret marron. Cependant, ce serait créer une inégalité et un manque d’uniformité sans précédent au sein de Tsahal – trois couleurs de bérets pour quatre unités agissant dans un même cadre : Rouge pour Magellan et Douvdevan, marron pour Egoz et violet pour Rimon.

L’unité Egoz a été créée en 1995 et porte le nom de la patrouille Egoz démantelée en 1974. Son but initial était de lutter contre le ‘Hezbollah dans la zone de sécurité au sud-Liban. Après le retrait, l’unité a continué d’agir dans des centaines d’opérations complexes au cours de la seconde Intifada, lors de la seconde guerre du Liban et lors d’opérations de Tsahal dans la bande de Gaza.

Le commandant junior du bataillon a déclaré à Ynet que : « Egoz a toujours été à l’avant-garde de la brigade Golani. Adopter le béret rouge serait un changement radical et violent. Même si cela peut sembler dérisoire, le symbole et la couleur ont toujours été source de fierté pour des générations de combattants Golani. La situation devrait rester telle qu’elle est ».
Actuellement, les combattants Egoz se sont séparés des Golani et se sont déplacés ce matin pour porter le symbole de la nouvelle unité commando.

Le nouveau commandant de la brigade, David Zini qui est lui-même sorti des Golani s’est exprimé lors de la cérémonie avec son béret rouge tout comme son commandant de la brigade 98 Ouri Gordin, qui a remplacé cette année son béret vert après avoir dirigé la brigade Nahal.
« Ce qui semble être mineur ou naturel pour les officiers est très important pour nous, « les petits soldats » a déclaré un combattant. « Il sera très difficile de dire au revoir à notre béret après 20 ans d’héritage glorieux, pour passer au béret des parachutistes. Cela suscite d’ores et déjà de l’amertume et de la préoccupation dans les rangs ».

Israël :Suspicion d'empoisonnement de l'air par la centrale électrique d'Ashkelon

Centrale électrique d'Askelon en Israël

source israelhayom.co.il

Suspicion d'empoisonnement de l'air par la centrale électrique d'Ashkelon dans la localité de Zikim

Au début du mois de Septembre, les habitants de la localité de Zikim se sont réveillés sur une sombre vision. En effet, une panne des filtres de la centrale électrique d’Ashkelon avait provoqué une forte vague de pollution et une couche épaisse de cendres polluées s’était déposée sur les voitures, dans les cours et sur les trottoirs du kibboutz.

centrale électrique d'ashdod les ouvriers de la centrale

Centrale électrique d'Ashdod ,les ouvriers de la centrale

Les résidents inquiets ont envoyé des échantillons aux laboratoires des services environnementaux pour procéder à des analyses. Les résultats, publiés par « Israël Hayom » ont indiqué qu’il était question d’une poussière nocive contenant 4% de dioxyde de silice. Il s’agit d’une substance anorganique qui peut causer une maladie pulmonaire nommée pneumoconiose.

Elle est probablement cancérigène pour l’homme et peut entrainer une diminution de la fonction pulmonaire ainsi que le cancer du poumon.

Les dommages dépendront de la concentration de poussière et de sa composition.
On peut également déduire que la poussière contient des substances acides susceptibles d’entrainer la corrosion ou de l’accélérer.

La principale source de poussière, dans laquelle on a également décelé du soufre, est la centrale électrique d’Ashkelon. La compagnie d’électricité a réagi en transmettant qu’il était ici question « d’une panne qui avait été traitée et que des mesures avaient été prises pour éviter tout incident similaire à l’avenir ».

La compagnie a ajouté que toutes les sortes de poussière contiennent de la silice libre, y compris les plages de sable naturel et qu’il ne fallait pas en faire porter l’entière responsabilité aux cendres de la centrale électrique.

Le Ministère chargé de la protection de l’environnement a déclaré que « ses stations de surveillance n’avaient relevé aucune pollution atmosphérique anormale » et ajouté « qu’un rapport sera analysé en profondeur, de manière à déterminer le traitement le plus professionnel dans le but de protéger les résidents ».

La grippe porcine frappe en Israël risque accru de pénurie de vaccins

risque de pénurie de vaccins contre la grippe porcine

Trois personnes supplémentaires infectées par le virus de la grippe porcine en Israël. Les caisses de maladie craignent une pénurie de vaccins.

Des milliers d’israéliens continuent aujourd’hui à se faire vacciner contre la grippe.
Le Ministère de la Santé estime qu’il n’y aura pas de pénurie de vaccins mais une source émanant des hauts rangs de l’une des principales caisses de maladie avertit que ces derniers finiront par manquer si le nombre des demandes se poursuit dans les prochains jours.
" Personne n’avait imaginé qu’il y aurait une épidémie de grippe porcine
au mois de décembre ".

Israel risque de pénurie de vaccins contre la grippe porcine

Israel risque de pénurie de vaccins contre la grippe porcine

La vague de vaccination contre la grippe porcine se poursuivra aujourd’hui pour les milliers de personnes qui se rendent aux centres de vaccination des quatre coins du pays.
Le Ministère de la Santé estime qu’il y aura des vaccins pour tous, ce que dément une source haut placé dans les caisses de maladie. Ceci étant, trois personnes supplémentaires ont été infectées par le virus et se trouvent dans un état grave depuis jeudi.

Quatre principales caisses de maladies du pays, Meuhedet, Léoumit, Makabi et Clallit ont vacciné ces derniers jours plus de 30 000 personnes contre la grippe et plus d’un million et demi depuis le début de l’hiver.

Le ministère de la Santé estime que le nombre de doses de vaccin devrait être suffisant pour tout l’hiver. « Cette année, nous avons effectué une commande plus importante que les années précédentes » a annoncé le porte-parole. Nous sommes heureux de constater que la population répond à notre appel et vient se faire vacciner. Nous ne prévoyons pas de pénurie cette année ».
Les caisses de maladie en doutent : « Si l’affluence se poursuit ainsi, dans quelques jours, nous n’aurons plus de vaccins. Chaque année, nous en commandons une quantité sensée suffire pour l’année en cours car ce vaccin ne se conserve pas d’une année sur l’autre. Personne n’avait imaginé qu’il y aurait une épidémie en décembre. Nous demandons à la population de ne pas céder à la panique. Les stocks sont transférés en fonction de la demande des centres médicaux mais il est possible que l’on finisse par en manquer».

De nouvelles commandes ont été envoyées aux fabricants du vaccin. « Il faut prendre en compte que nous nous trouvons en période de fêtes de fin d’année et les services ayant été désertés, il n’y a quasiment personne à qui parler. De plus, il n’est pas habituel de commander à nouveau des vaccins en milieu de saison ».
7 personnes infectées par le virus de la grippe porcine sont actuellement hospitalisées dans les hôpitaux du pays dans un état grave. Une femme est décédée la semaine dernière après avoir passé plus d’un mois sous assistance cardio-respiratoire. Les populations à risques sont invitées à se faire vacciner au plus vite. Globalement, depuis le début de la saison, le ministère de la Santé a recensé 19 cas de grippe grave. 14 patients sont encore hospitalisés avec, parmi eux, 9 cas de grippe porcine.

source Ynet.co.il