Judith Douillet

Niçoise d'origine, Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 14 ans. Elle est traductrice et rédactrice pour divers organismes en Israël. Sa passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Des casques de réalité virtuelle pour cibler des criminels nazis non identifiés

Des casques de réalité virtuelle pour cibler des criminels de guerre nazis non identifiés

Des procureurs allemands ainsi que la police locale ont commencé à utiliser des casques de réalité virtuelle dans leur enquête pour traduire les derniers criminels de guerre restants d’Auschwitz en justice, a rapporté l'AFP dimanche.

En utilisant les plans du camp de la mort de la Pologne occupée, l’expert en imagerie numérique du bureau du crime de  l'Etat de Bavière, Ralf Breker a créé un modèle d'Auschwitz en réalité virtuelle  permettant aux juges et aux procureurs d’imiter le déplacement autour du camp tel qu'il était pendant la Shoah.

"Très souvent, les suspects reconnaissaient avoir travaillé à Auschwitz, mais sans avoir su vraiment ce qui s’y passait," a déclaré Jens Rommel, chef du bureau fédéral d’enquête sur les crimes de guerre nazis, à l'AFP.

Auschwitz

Auschwitz

"Légalement, la question porte sur leur intention: un suspect doit il avoir su que les gens étaient emmenés dans les chambres à gaz prises ou abattus ? Ce modèle est un très bon outil, très moderne pour l'enquête, car il peut aider à répondre à cette question», a ajouté Rommel .

«L'avantage du modèle offre de recevoir une meilleure vue d'ensemble du camp pour recréer la perspective d'un suspect, par exemple dans un mirador", a déclaré Breker.

Selon Rommel, cet appareil pourrait aider à poursuivre un nombre à « deux chiffres » de suspects qui sont encore vivants.

En plus des plans des archives d'Auschwitz, Breker a utilisé des photographies datant de cette période et a visité Auschwitz en 2013 dans le but de construire son dispositif.

Les autorités allemandes ont déclaré que cet appareil pourrait être prêté à Yad Vashem, après la fermeture de toutes les affaires pénales, a rapporté l'AFP.

Source : jpost

Le formidable engouement des célébrités non-juives pour le judaïsme

La formidable popularité du judaïsme auprès des non-juifs

Cette année, des célébrités non-juives ont rendues publiques avec beaucoup d'aisance leurs inclinations juives, depuis leur engouement pour le Gefilte Fish jusqu’au chant du classique de la Pâque, "Dayenu."

Voici les 10 premiers moments de l’année juive 5776 relatant l’inspiration des non-juifs pour le judaïsme, dans les mondes du sport, du divertissement et de la politique.

1. Amar Stoudemire est parti en Israël

La star de la NBA a signé un contrat de deux ans avec l'équipe de basket-ball israélien Hapoel Jerusalem en Juillet. Stoudemire a une histoire avec le judaïsme: il s’est lui-même décrit comme «spirituellement et culturellement juif» et a confié qu'il avait probablement une ascendance juive. « Ma famille et moi sommes heureux de commencer un nouveau voyage en Israël, un pays que je l'ai appris à aimer», a déclaré le joueur de basket-ball.

2. Michael Phelps a reçu un traitement folklorique au nom yiddish

Les amateurs de sport ont été confondus après avoir vu les marques rouges pourpres sur les corps de plusieurs athlètes olympiques en Août, y compris sur le champion de natation Michaël Phelps. Il se trouve qu'ils recevaient un traitement appelé "Bankes" en yiddish - qui consiste à appliquer des tasses de verre chauffées sur la peau, dans l'espoir de retirer les mauvais esprits. Malgré notre scepticisme au début, après avoir vu Phelps remporter six médailles à Rio, nous pensons sérieusement à tenter les ventouses.

3. Une gymnaste japonaise s’est produite aux Jeux Olympiques sur un air hassidique

Sae Miyakawa nous a séduits en effectuant sa performance au sol à Rio sur le classique juif "Kol Haolam Kulo," qui a été écrit à l'origine par le rabbin Nahman de Breslev. Même si l'équipe japonaise n'a pas gagné de médaille, sa performance a montré que le «renouveau klezmer» résonnait dans le monde entier.

4. Terrell Suggs, joueur de la NFL, a arrêté de manger du gefilte fish pour perdre du poids

T. Suggs

T. Suggs

Le linebacker des Ravens de Baltimore est un grand fan des boulettes de poisson ashkénazes mais il a expliqué que, pour garder la forme, il a dû  s’en abstenir. «J'aime mon poulet frit, ma pizza, mes pêches et mon gefilte fish», a déclaré Suggs en Août. «Je devais arrêter tout cela. Je mange encore les pêches, cependant, et un peu de poisson. L'athlète arbore également une étoile de David tatouée sur son bras droit. Pourtant, impossible de savoir si son amour pour la nourriture ashkénaze lui a inspiré le tatouage, ou si c’est le contraire.

5. Gina Rodriguez a déclaré que les latinos d’Hollywood devraient prendre exemple sur les Juifs

La star de "Jane the Virgin", pionnière pour les minorités d'Hollywood, a déclaré en Août que les Latinos devraient apprendre des célébrités juives. «Une chose que j'aime dans la culture juive est l'effet fourmilière. Chaque fourmi apporte de la nourriture à la fourmilière et tout le monde mange ", a déclaré Rodriguez au Latina Magazine. "En effet, nous avons tellement peur qu'il n'y ait pas assez de place pour tous que nous nous battons pour arriver au sommet. Ce n’est pas nécessaire ».

6. Kathryn Hahn, la star de "Transparent" a honoré des rabbins lors d'un gala

Hahn est pas un rabbin, en fait, elle n'est même pas juive. Mais cela n'a pas empêché l'actrice catholique, qui joue le rabbin Raquel dans les acclamées séries Amazon  «Transparent» d'accueillir le gala annuel pour le groupe de la justice sociale rabbinique, Teruah: l'appel rabbinique pour les droits de l'homme en mai. L'événement a honoré les chefs religieux juifs qui ont combattu pour les droits humains.

7. John Kasich a donné cours aux Juifs orthodoxes sur la Torah

Lors d'une visite à Borough Park en Avril, le gouverneur de l'Ohio a fait en sorte de donner à un groupe de juifs orthodoxes son interprétation de la Bible. Dans une conversation qui est sortie quelque peu condescendante, Kasich a demandé à un groupe d'étudiants de la yeshiva, qui passent probablement leurs journées à étudier les textes juifs, s’ils avaient déjà lu quelque chose au sujet de Joseph. Il a également dit qu'Abraham l'emportait sur Moïse, que beaucoup de Juifs considèrent comme le personnage biblique le plus important. Kasich semblait confiant dans son argumentation, mais nous ne sommes pas certains qu’il ait convaincu les Juifs.

8. Ted Cruz a fait cuire de la matsa à Brooklyn

L'espoir présidentiel a apporté sa contribution dans la confection de pain azyme à Brooklyn avant la primaire de New York en Avril, juste avant la Pâques. Cependant, se joindre à la foule pour chanter le traditionnel "Dayenu" n’a pas suffit à l'aider à remporter l'investiture républicaine; il est arrivé à la troisième place avec 14,5% des votes républicains.

9. Donald Trump a revêtu un talith

D. Trump

D. Trump

En Septembre, le candidat républicain à la présidentielle a enfilé un châle de prière juive venu tout droit d’Israël offert par un pasteur au cours d'une visite dans une église noire à Detroit. L'incident a laissé de nombreux Juifs, la fille juive de Trump Ivanka comprise, perplexes.

10. Hillary Clinton a brisé les barrières dans un journal haredi

En plus de devenir le premier candidat féminin à la présidence d'un grand parti, Clinton a atteint des sommets cet été: En Août, un journal haredi basé à New York interdisant généralement les photos de femmes dans ses pages a donné le feu vert à l’impression d’une photo de la candidate. Le hic: seuls son bras et le haut de sa tête étaient visibles. Le rédacteur en chef d'un autre journal orthodoxe a déclaré l'année dernière que si Clinton devait devenir Présidente, il pourrait repenser sa politique éditoriale au sujet de la mise en vedette des photos de femmes.

Source : jta.org

Israël utilise des feuilles d’épinards pour produire du carburant propre

Israël utilise des feuilles d’épinards pour produire du carburant propre

Popeye, le célèbre personnage de dessin animé claironnait à qui voulait bien l’entendre : « Je suis fort parce que je mange des épinards. Je suis Popeye le marin ».

Les épinards, qui contiennent du fer, sont en effet célèbres pour leur valeur nutritive. Mais, qui sait qu’ils peuvent également produire de électricité ? Incroyable mais vrai, un groupe de chercheurs israéliens a mis au point une cellule qui utilise la lumière du soleil pour produire de l'électricité à partir d’extraits feuilles d'épinards extrait.

A partir de l’utilisation d'un extrait simple de membranes de feuilles d'épinards, des chercheurs de l'Institut Technion-Israel of Technology ont développé un bio-photo-électro-chimique (BPEC) cellule qui produit de l'électricité et de l'hydrogène à partir de l'eau en utilisant la lumière du soleil.

La matière première est de l'eau qui produit un courant électrique, de l'hydrogène et de l'oxygène. "La combinaison unique d'un BPEC (bio photo electro-chemical)  de cellules végétales et de membranes synthétiques, qui absorbent la lumière du soleil et la convertissent en un flux d'électrons hautement efficace, ouvre la voie à la mise au point de nouvelles technologies pour la création de carburants propres à partir de sources renouvelables: l'eau et l'énergie solaire", selon un communiqué du Technion.

Popeye le costaud

Popeye le costaud

La cellule BPEC développée par les chercheurs est basée sur le processus naturel de la photosynthèse des plantes, dans lequel la lumière pousse les électrons qui produisent des molécules énergétiques chimiques stockables, qui sont les combustibles de toutes les cellules dans les mondes animal et végétal.

Afin d'utiliser la photosynthèse pour la production de courant électrique, les chercheurs ont ajouté un composé à base de fer à la solution. Ce composé sert de médiateur pour le transfert des électrons à partir des membranes biologiques vers le circuit électrique, ce qui permet la création d'un courant électrique dans la cellule.

Contrairement à la combustion d'hydrocarbures - qui émettent des gaz à effet de serre (dioxyde de carbone) dans l'atmosphère et polluent l'environnement - le produit de la combustion de l'hydrogène est de l'eau propre. Par conséquent, "c’est un cycle fermé qui commence avec de l'eau et se termine avec de l'eau, permettant la conversion et le stockage de l'énergie solaire en hydrogène gazeux, ce qui pourrait être un substitut propre et durable pour le carburant", selon les chercheurs.

Source : nocamels.com

Après Apple, Samsung NEXT s’implante à Tel Aviv

Après Apple, Samsung NEXT s’implante à Tel Aviv

Le géant Sud-Coréen Samsung Electronics a ouvert son nouveau centre d'innovation mondial (GIC) à Tel-Aviv. Le lancement de Samsung Next Tel Aviv cette semaine est le dernier signe de l'intérêt croissant de la société sud-coréenne en matière d'innovation israélienne.

Samsung GLC a été lancé en 2013 dans un programme d'investissements technologiques de stade précoce. Samsung possède déjà des bureaux CIG à New York, San Francisco, Séoul et dans la Silicon Valley.

"En Israël, vous bénéficiez d’un nombre le plus important au mètre carré d’ingénieurs plus talentueux les uns que les autres que partout ailleurs dans le monde", a déclaré Kai Bond, directeur général et chef de la direction du centre d'innovation mondial Samsung à New York.

Selon Eyal Miller, directeur général et PDG de Samsung Next Tel Aviv, "Samsung est connu pour son matériel, mais nous voulons construire un centre important pour les investissements dans les logiciels."

Samsung NEXT

Samsung NEXT

« Il n'y a pas de limite au budget ou au nombre de start-ups dans lesquels la société peut investir », a déclaré Miller, « et les investissements seront faits en fonction des possibilités ». Samsung va soit acquérir des entreprises qui réussissent et les incorporer à ses lignes de produits, soit les aider à amasser des fonds pour se développer davantage », a-t-il noté.

Samsung Next a célébré son lancement officiel le 28 Septembre au Tel Aviv Innovation Festival DLD.

Leur stand à l'événement annuel de la technologie comprenait un tour de montagnes russes en réalité virtuelle qui utilisait le Samsung Gear VR produit par Oculus. Le trajet, très excitant, donne le vertige même aux initiés.

Le nouveau centre de Samsung Tel-Aviv - situé dans le complexe Sarona - va investir dans l'intelligence artificielle, la cyber-sécurité, les techniques de réalité virtuelle et augmentées et les technologies de données volumineuses.

Samsung NEXT, qui fonctionne au sein de GIC, serait le quatrième programme Samsung mis en place en Israël au cours des 10 dernières années. Les autres activités dans le pays incluent les investissements de Samsung’s venture arm, le programme de Yakum qui intègre la technologie israélienne dans les unités d’affaires Samsung et les bureaux de Samsung Ramat Gan qui investissent dans des technologies à un stade précoce.

Source : Israel21c – Times of Israel

Les réformistes américains en campagne contre Israël

Les réformistes américains en campagne contre Israël

La loi des bains rituels et les frictions au Mur des lamentations ont fait bouillir la réforme et les communautés conservatrices. Le Ministère des Affaires étrangères appelle les diplomates à un « retour au calme ».

Les réformistes et les communautés conservatrices aux États-Unis ont lancé une vaste campagne de protestation contre le gouvernement israélien.

Leurs prétextes: les grandes lignes de la loi des bains rituels approuvées en deuxième et troisième lectures  à l’approche du terme de la dernière session de la Knesset, la décision du gouvernement qui, sous la pression de la faction religieuse, n'a pas mis en œuvre le projet de réserver un secteur à la réforme au Mur des lamentations, et la question de la conversion, qui permet de maintenir le monopole orthodoxe.

Selon le rapport, ce matin (dimanche) du journal Haaretz, la campagne est menée principalement par la JFNA,- Organisation des Fédérations juives d'Amérique du Nord - , la plus grande organisation juive dans le continent. La campagne comprendra des appels lancés au bureau du Premier Ministre, des inteviews dans les médias et des sermons pendant la fête.

les communautés conservatrivces en ébullition

les communautés conservatrivces en ébullition

L’ambassade d'Israël à Washington et sept consulats à travers les États-Unis ont été chargés par le Ministère des Affaires étrangères de préparer une campagne de protestation. En vertu de "l’intensification de la critique d'Israël sur le judaïsme libéral d’Amérique du Nord", le chef de la section de la diaspora auprès du Ministère des Affaires étrangères de la Diaspora, Akiva Tor, demande aux diplomates d’intensifier leur présence dans les synagogues des communautés libérales pendant les fêtes.

"Nous supposons que la plupart d'entre vous ont l’intention  d’effectuer de telles visites, comme d’habitude, le caractère sensible de la situation actuelle nécessite plus d'attention et de préparation pour cela," a-il-écrit en leur demandant de souligner que le Premier ministre Benjamin Netanyahu et l'ensemble du gouvernement se sont engagés à trouver une solution au problème des prières  au Mur occidental, conformément à la décision du gouvernement sur la question. Cependant, "compte tenu des difficultés politiques ayant vu le jour, le sujet a besoin de plus de temps. "

Source : Arutz 7

En raison de Rosh Hashana, la semaine du deuil de Shimon Peres sera écourtée

En raison de Rosh Hashana, la semaine du deuil de Shimon Peres sera écourtée

La famille du 9ème Président d’Israël Shimon Peres observera la Shiva (semaine de deuil selon la tradition juive) pendant seulement une journée et deux heures – en raison de Rosh Hashana.

La Shiva commencera dès la fin des obsèques vendredi matin, et se poursuivra jusqu'à deux heures avant l’entrée du Shabbat. La famille reprendra le deuil à l’issue du Shabbat jusqu’à dimanche, deux heures avant la fête. En raison du nombre de personnes attendues pour présenter leurs condoléances, les enfants observeront la Shiva au centre Peres pour la paix à Yaffo.

La Shiva juive traditionnelle dure 7 jours mais de nos jours, on observe un deuil de six jours au plus car selon la loi juive, le Shabbat n’est pas un jour de deuil.

Le cimetière du Mont Herzl

Le cimetière du Mont Herzl

Lorsqu’il est question des fêtes, non seulement les règles de deuil sont annulées mais le deuil lui-même est interrompu sans qu’il soit nécessaire de le poursuivre par la suite.

Il y a différents niveaux dans les règles de deuil : certaines interdictions ne sont valables que pendant la Shiva, d'autres restent en vigueur jusqu'à l'expiration de trente jours à compter de l'enterrement, et quelques autres restrictions durent une année. Le jour de fête annule les interdictions relatives à la Shiva et aux 30 jours (sauf pour se raser et se couper les cheveux).

Au terme de la Shiva, il est de coutume de se rendre au cimetière. Mais si la fin de la Shiva intervient pendant une fête, on attendra jusqu’à la fin de la fête. Cependant la cérémonie « des 30 jours », marquant 30 jours après l’enterrement sera organisée, même si elle « tombe » pendant la fête.

Sont considérés comme jours de fête : Roch Hachana, Yom Kippour, Souccot, Pessa'h et Chavouot.

Source : nrg.co.il

Israël : Pour chaque kilo de miel vendu, les apiculteurs font un bénéfice de 2 shekel

Israël : Pour chaque kilo de miel vendu, les apiculteurs font un bénéfice de 2 shekel

Le Ministère de la Santé a décrété que le prix du miel au détail ne devait pas excéder 34 shekel le kilo. Malgré les tentatives de réforme de ces dernières années, l'industrie est encore réglementée par le Conseil du miel.

Le secteur du miel est une industrie stable avec une demande intérieure d'environ 4.100 tonnes par an. Le marché est dominé par les ruches Yad Mordechai, du groupe Strauss- qui détient environ 60% du marché, suivi par les ruches Emek Hefer avec 20% du marché, qui fabrique la marque privée de miel Supersol; les ruches Ein Harod détiennent 5% du marché. Ainsi, il reste seulement seulement 15% du marché pour les petits commerçants.

Selon le Ministère de l'Agriculture, pour les agriculteurs, le coût de production du miel est d'environ 17 shekel par kilo, et en retour, ils en obtiennent environ 19 shekel par kilo, soit un gain de seulement 2 shekels. En parallèle, le Ministère a conseillé aux consommateurs de ne pas payer plus de 34 shekel par kilo de miel dans les supermarchés Dans certains magasins, y compris Supersol, vous pouvez trouver un pot de miel pour 30 NIS -. mais le bocal de 250g est vendu 10 NIS, soit 40 NIS le kilo.

apple_honey_c

L’industrie du miel est gérée et réglementée par le Conseil du miel, malgré les efforts déployés ces dernières années pour la réforme. Pendant des années, les arguments ont été soulevés contre le Conseil de miel qui ne permettait pas la concurrence. Le Ministère de l'agriculture a souligné qu'en dehors de la production de miel, l'apiculture est également importante pour la pollinisation.

Zach Barki, directeur gestionnaire économique, information et de recherche D & B Israël a déclaré que les 100 principaux fabricants produisent ensemble plus de 80% de la production totale de l'industrie du miel. Chaque année, 2-3 apiculteurs prennent leur retraite, remplacés par les nouveaux propriétaires qui ont acheté l'entreprise qui a été fermée ou transférée à la génération suivante.

Barki a ajouté que la demande du marché israélien pour le miel est supérieure à l'offre. En effet, 1.100 tonnes de miel ont été importées en 2015, contre 900 tonnes en 2014.

Aujourd'hui, le miel est importé en Israël en provenance d'Europe et d'Amérique du Sud, conformément à l'accord de l'UE avec les pays d'Amérique du Sud. Les importations de miel des États-Unis au cours des dernières années a été stoppée, après une augmentation des prix.

La production de miel en Israël en 2015 a atteint 3.000 tonnes, par rapport aux 3.200 tonnes en 2014, soit une baisse d'environ 6%, après une autre baisse de 6% en 2013. La chute de la production résulte de la météo et d’une pénurie de fleurs au printemps. La production israélienne 2015 a couvert environ 73% de la consommation totale de miel local. Israël compte environ 110 000 ruches, et chaque ruche a un rendement moyen estimé à 27 kg de miel en 2015, comparativement à 31 kg de 2014.

Source : mako.co.il

Des chefs célèbres partagent leurs recettes de Rosh Hashana

Des chefs célèbres partagent leurs recettes de Rosh Hashana

Rosh Hashana, le Nouvel An juif, donne aux Juifs un sentiment de changement et de renouveau. L'un des moyens de manifester ce renouvellement et cet optimisme est de solliciter nos sens: nous écoutons le shofar (l'appel de la corne traditionnelle) et nous mangeons des aliments symboliques, comme la challah ronde (pain traditionnel juif rappelant la nature cyclique de la vie) et profitons de la la douceur des pommes trempées dans du miel.

Mais au-delà de ces éléments de base, quels sont les aliments qui  font de Rosh Hashanah un événement spécial? Nous avons interrogé un certain nombre de grands chefs juifs dont les plats et les recettes sont un must sur les tables de fête.

Nombre de plats que les chefs ont partagés avec nous sont des recettes de famille, de leurs mères et de leurs grands-mères, un hommage à celles qui nous ont nourris dans le passé. Beaucoup ont offert une nouvelle version en fonction des préférences de leur mishpuche (famille en yiddish)  - ce qui signifie que, en plus des listes d'ingrédients simples et des instructions, les cuisiniers ont incorporé dans chaque recette reçue en héritage, l'espoir que, en réalisant ces plats traditionnels, ils pourront construire des ponts vers les générations futures.

Du pain d'épices

Du pain d'épices

Peu importe vous cherchiez à ajouter un peu de sucre ou un peu de piquant à votre repas de Rosh Hashana, lisez la suite pour quelques digressions fraîches sur des classiques juifs pour certains au nom bien connu.

Le foie haché d’Andrew Zimmern

Pour cet animateur de télévision, le plat qui définit la fête de Rosh Hashana est le foie haché de sa grand-mère Henriette. « En général, je mange tout dans la cuisine et je dois en refaire pour le repas de fête. La nourriture est une culture et nous vivons tous à travers elle », dit-il

Pour une recette cachère, il faut tout d’abord procéder au grillage des foies à la flamme.

 

Ingrédients:

2 gros œufs

De la glace

2 cuillères à soupe d’huile végétale

1/2 tasse de graisse de poulet (de schmaltz)

1 oignon, haché finement

2 livres de foies de volaille

Sel kasher et poivre du moulin

2 cuillères à soupe de persil haché finement

Matsa, pour servir

Préparation:

  1. Dans une petite casserole, couvrir les oeufs avec de l'eau froide et porter à ébullition; cuire à feu modéré pendant 10 minutes. Egoutter les oeufs et remplir immédiatement la casserole avec de l'eau froide. Ajouter de la glace et laissez-les reposer les œufs jusqu'à refroidissement. Égoutter les œufs, les écaler et les hacher grossièrement.
  2. Dans une très grande poêle, mettre l’huile dans 1/4 tasse de graisse de poulet. Ajouter l'oignon et cuire à feu assez doux, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'il ramollisse et commence tout juste à brunir, environ 10 minutes. Assaisonner les foies avec le sel et le poivre et les ajouter à la poêle. Cuire à feu moyennement élevé, en tournant de temps en temps environ 8 minutes.
  3. Placez le mélange dans le bol d'un robot culinaire et laisser refroidir légèrement. Ajouter les oeufs hachés et mixez jusqu'à ce que les foies sont finement hachés, mais pas complètement lisse. Ajouter le persil et la ¼ de tasse restante de graisse de poulet et mixez pour mélanger. Assaisonner avec le sel et le poivre.
  1. Transférez les foies de poulet dans un bol. Appliquez une pellicule de plastique sur la surface et réfrigéree jusqu'à refroidissement, environ 45 minutes. (Le foie haché peut également être réfrigéré pendant une nuit.) Servir avec la matsa.

La soupe de poulet avec ses boulettes de matzah de Joan Nathan

Auteur de 10 livres de cuisine, Joan Nathan explique que tout tourne autour de la soupe de poulet. Se recette lui vient de sa mère Pearl, âgée de 103 ans.

 Ingrédients: Pour la soupe: 6 cuisses de poulet entières -  20 tasses d' eau -  2 branches de céleri coupées en morceaux de 2 pouces -  2 carottes entières coupées en morceaux de 2 pouces -  1 gros oignon pelé et écartelé -  1 panais coupés en morceaux de 2 pouces -  2 cuillères à soupe d' aneth frais haché -  2 cuillères à soupe de persil plat frais -  sel et poivre du moulin au goût -  8 onces de scarole

Pour les boulettes de matzah:
3 cuillères à soupe de graisse de poulet ou d’ huile
6 gros œufs, séparés bien battus
1 cuillère à café de sel
1/4 cuillère à café de noix de muscade râpée
1 3/4 tasses de farine de matzah
1 cuillère à soupe de feuilles hachées de persil plat frais
12 tasses d' eau

Préparation: Pour faire la soupe:

  1. Mettre l'eau dans une casserole, ajouter les cuisses de poulet et amener l'eau à ébullition.Laisser mijoter doucement pendant 2 heures, à découvert, procédér à l'écrémage de la graisse et de la mousse lorsqu’elles remontent vers le dessus de la soupe.
  2. Au bout de 2 heures, ajouter le céleri, les carottes, l'oignon, le panais, l'aneth et le persil.Poursuivre la cuisson lente, à découvert, pendant une heure.
  3. Placez une passoire sur un grand bol et filtrez la soupe.Assaisonner au goût avec le sel et le poivre.Réfrigérer la soupe, couverte, pendant la nuit.
  4. Le jour suivant ôtez dela couche de graisse qui s’est formée à la surface de la soupe. Portez la soupe à ébullition dans une grande casserole .Avant deservir, ajouter la scarole et les boulettes de Matza (recette ci-dessous), poursuivez la cuisson pendant quelques minutes.

Pour faire les boulettes de matzah: 

  1. Dans un bol moyen, mélanger la graisse de poulet ou l’huile végétale avec les œufs, le sel, la muscade, la farine de matzah et le persil. Réfrigérer pendant quelques heures ou toute la nuit.
  2. Porter l'eau à ébullition dans une grande casserole.Prendre le mélange de matzah du réfrigérateur et, après avoir trempé vos mains dans un bol d'eau froide, former doucement boules de la taille de grandes noix. Ajouter le sel à l'eau et plonger les boulettes. Laisser mijoter lentement, à couvert, pendant environ 20 minutes, retirer de l'eau avec une écumoire et ajouter à la soupe.

La challah de Alon Shaya

Alon Shaya est un chef cuisinier basé à la Nouvelle Orléans, patron de "Shaya", restaurant israélien moderne. "J’aime garder nos traditions vivantes, dit-il. La challah est un élément clé de la célébration, à la fois comme symbole du cycle de l'année et parce qu'elle est tellement délicieuse."

Ingrédients:

1/8 tasse  de levure instantanée  - 1 cuillère à café de sucre - 2 tasses d’eau chaude - 1 tasse de sucre 2 cuillères à soupe de sel - 1 tasse d'huile d 'olive extra vierge - 4 œufs - 9 tasses de farine - sel de mer ou graines de sésame -  pour dorer: 2 œufs - 1 jaune - 3 cuillères à soupe d' eau

Préparation:

  1. Dans un bol à mélanger, fouetter ensemble la levure, le sucre et l'eau chaude. Laisser reposer ou jusqu'a ce que le mélange semble mousseux (5 minutes).
  2. Ajoutez la farine, le sel, le reste du sucre, les œufs et l'huile d'olive extra vierge.
  3. Mélanger au robot pendant 4 minutes à vitesse lente. Racler le bol, et continuer à mélanger à vitesse à moyenne jusqu'a ce que la pâte soit bien homogène, et se détache du bol (environ 4 minutes).
  4. Placer la pâte Dans un grand bol graissé. Couvrir hermétiquement d'une pellicule plastique et laisser gonfler (environ 2 heures).
  5. Façonnez votre challah à cotre convenance.
  6. Placer sur la plaque. Couvrir d'une pellicule plastique et laisser doubler de taille pendant environ 1 1/2 à 2 heures. Préchauffer le four à 325 F.
  7. Dorer avec le mélange d’oeufs, et saupoudrer de sel de mer ou de graines de sésame. Cuire pendant 10 minutes. Tournez la plaque et continuer à cuire jusqu’à coloration dorée (5 à 10 minutes).

Le Tsimmes de Rabbi Hanoch Hecht

Hecht, un rabbin Chabad de Rhinebeck, New York, a choisi le tzimmes, un ragoût doux traditionnel fait de carottes. Les carottes, explique Hecht, sont appelés "Merren" en yiddish, ce qui signifie aussi «augmentation».

"Le fait même que leur nom connote une croissance rend propice le fait de manger des carottes pendant le nouvel an," dit-il, "car cela représente une augmentation de bonnes choses pour l'année à venir."

Ingrédients

Une botte de « carottes arc en ciel »

Sirop de sucre

Figues fraîches

Margarine

cassonade

Préparation :

  1. Peler les carottes et les faire bouillir dans le sirop simple jusqu'à tendreté.
  1. Trancher les figues en deux et caraméliser dans une casserole 4 minutes à feu moyen.
  1. Une fois tendre, ajouter les carottes aux figues.
  1. Ajouter le beurre et saupoudrer d'une cuillère à café de sucre brun.
  1. Faire encore cuire les carottes environ 4 minutes et vous êtes prêt à servir.

Le poulet aux grenades d’Itta Werdiger Roth

Itta Werdiger Roth est la fondatrice de  The Hester,  restaurant pop-up de Brooklyn.

"Les grenades ne sont pas seulement de saison, elles sont aussi l'un des symboles de Roch Hachana», a déclaré Roth. "C’est une situation doublement gagnante!"

Ingrédients:

1 poulet entier

1 grenade

2 tasses de jus de grenade

2 cuillères à soupe de farine de maïs ou de de pomme de terre

1 gros poireau, bien nettoyé et coupé en rondelles

1-2 têtes de fenouil, coupée en quartiers

1/4 bouquet d’estragon haché

sel

poivre

3/4 tasse de miel

2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

2 cuillères à soupe d'huile d'olive

Préparation:

Préchauffer le four à 350 F.

Retirer les graines de grenade et jeter la peau.

Placer le poulet dans un plat à rôtir et ajouter le poireau, le fenouil et 1/3 des graines de grenade autour, au-dessus et à l'intérieur.

Mélanger le sel, le poivre, l'huile d'olive et l’estragon et les feuilles de fenouil (en réserver un peu pour la déco) dans un bol et frotter sur le poulet.

Mélanger les ingrédients humides restants dans le même bol, puis incorporer la farine de maïs ou de pomme de terre jusqu'à consistance lisse.

Verser sur le poulet et les légumes et cuire pendant environ une heure et demie ou jusqu'à ce que la peau soit croustillante et, que quand il est percé avec un couteau, le jus s’écoule.

Utilisez le reste des graines de grenades comme garniture colorée avec ce qui reste d’estragon et de feuilles de fenouil.

Le pain d’épices de Lior Lev Sercarz

Lior Lev Sercarz est le propriétaire de "La Boite", une boutique d'épices haut de gamme à New York, et auteur de "The Art of Blending" et de "The Spice Companion."

"Rosh Hashanah a toujours été pour moi synonyme de famille et ce gâteau au miel est l’aliment préféré de mon enfance», a déclaré Sercarz, qui a grandi dans un kibboutz en Israël. "J'ajoute des épices comme je le fais dans toute ma cuisine, j’utilise du Silan (miel de datte) pour moderniser la recette et refléter la saison et de l'huile d'olive pour connecter ma famille d'ici à New York, aux bosquets de mon père en Galilée. "

Ingrédients: 

2 très gros œufs

3/4 tasse de sucre brun clair

1/2 tasse de jus de grenade

1/2 tasse d'huile d'olive

1 tasse de Silan (miel de datte), divisé (3/4 tasse et 1/4 tasse)

Jus de 1 orange, plus le zeste

2 tasses de farine tout usage

3/4 cuillère à café de levure

1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

1 cuillère à café de sel

1 cuillère à soupe de Reims N.39 ou 1 1/2 cuillères à café de gingembre moulu et de muscade

1 cuillère à soupe de graines de graines d’anis

2 cuillères à soupe de graines de sésame

Preparation:

  1. Battre les œufs et le sucre dans un grand bol ou dans un mélangeur pendant 3 ou 4 mn.
  2. Mélanger ensemble tous les ingrédients secs (sauf les graines de sésame) dans un bol et préchauffer le four à 350 F
  1. Ajoutez le jus de grenade, l’huile d'olive, 3/4 tasse de Silan, le jus d'orange et le zeste aux œufs et le sucre; bien mélanger.
  1. incorporer délicatement les ingrédients secs, mélanger jusqu'à ce que ce soit bien homogène.
  1. Verser dans 2 moules à cake de 8 pouces graissés ou tapissés de papier cuisson et cuire au four pendant 30-40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent en ressorte propre.
  2. Laisser refroidir sur une grille et badigeonner avec le Silan réservé; saupoudrer de graines de sésame.

Source : jta.org

Israël : Fortes avancées dans la comprehension de la base génétique de l'autisme

Israël : Fortes avancées dans le domaine de la comprehension de l'autisme

Des chercheurs israéliens ont annoncé la découverte d'une signature unique dans l'évolution des gènes associés aux troubles du spectre autistique (TSA) qui pourrait conduire à une meilleure compréhension de la nature génétique du syndrome. Cela, à son tour, pourrait conduire à une gamme de thérapies ciblées.

«Notre découverte aide à mieux comprendre les mécanismes biologiques impliqués dans le développement de l'autisme», a déclaré le Dr Idan Menashe, le chercheur principal et co-auteur de la signature unique évolutive des gènes associés à des troubles du spectre autistique, publié dans  Behavior Genetics, un journal de de premier plan de l'industrie médicale. S’adressant à Tazpit Press Service (TPS), Menashe a déclaré que la découverte permettrait aux scientifiques de se concentrer sur une cible biologique spécifique lors de l'élaboration de futures thérapies pour l'autisme.

Dans une étude menée par M. Erez Tsur et le professeur Michael friger de l'Université Ben Gourion du Néguev à Beer Sheva, les chercheurs ont constaté que 651 séquences de gènes prélevées sur les personnes autistes ont tenu des caractéristiques communes de gènes de l'autisme en contraste avec d'autres génomes liés à la maladie. Ils ajouté dit que la constatation fournissait une ouverture importante vers la compréhension de la base génétique du syndrome.

Vers la compréhension de la base génétique du syndrome.

Vers la compréhension de la base génétique du syndrome.

"Les résultats de cette recherche nous aideront à cibler plusieurs gènes lorsque nous testons pour ASD et par conséquent élargiront le spectre des cas identifiés», a déclaré Menashe.

«Certains cas d'autisme sont dus à des mutations « de novo », qui sont des mutations ayant évolué après la fécondation, lors du développement du fœtus», a expliqué le Dr Menashe.

"D'autre part, certaines mutations héréditaires ne causent l'autisme que lorsqu'elles sont associées à d'autres facteurs de risque génétiques ou non génétiques. Par conséquent, si les mutations se produisent dans l'ADN sans aucun autre facteur de risque, elles ne conduiront pas à l'autisme et seront éventuellement transmises aux générations futures ", a-t-il déclaré.

Le «Chip génétique» est un examen génétique pour tester quelques cas d'autisme existant déjà. Cependant, bien que la génétique joue un rôle important dans le développement du trouble, pour certains cas,  il existe de fortes indications suggérant que d'autres facteurs non génétiques contribueraient également à la maladie.

Source : Jewish Press

Le Kaddish récité devant la maison d’enfance de Shimon Peres au Belarus

Le Kaddish récité devant la maison d’enfance de Shimon Peres au Belarus

Des résidents de la petite ville de Vishnyeva au Belarus se sont réunis hier matin (mercredi) près de la maison d'enfance du neuvième président d'Israël Shimon Peres. Les représentants de la communauté juive étaient également présents et ont récité le "Kaddish" (prière pour les morts) à sa mémoire, promettant de préserver son héritage.

La ville, où vivent quelques centaines d'habitants seulement, appartenait à la Pologne avant les guerres mondiales, puis fut transférée sous le contrôle de la République du Belarus. Les résidents ont qualifié Peres  de "plus grande personnalité ayant jamais quitté la ville."

Rabbi Grisha Abramovitz, membre de la communauté juive de Biélorussie et bénévole pour l’organisme "Limoud FSU", a déclaré: "Nous avons entamé la matinée en visitant le musée érigé en l'honneur de Peres puis nous sommes arrivés à sa maison d'enfance pour lire le Kaddish. Nous avons parlé avec les résidents locaux, et ils nous ont surpris par leur savoir au sujet de Shimon Peres. Tout le monde n’était pas encore au courant qu'il était mort la nuit même car certains d'entre eux n'ont ni Internet, ni le téléphone ".

La famille Persky - à droite, Shimon

La famille Persky - à droite, Shimon

Rabbi Abramowitz a ajouté: «Il était important pour nous de préserver son héritage  pour la communauté juive du Bélarus qui vit à environ 15 km. La communauté juive compte aujourd'hui environ 20 000 personnes.  En plus de dizaines de résidents, pendant la journée, des élus locaux, des fonctionnaires et des journalistes, intéressés par l'histoire de l'une des personnes les plus représentatives pour eux de l'Etat d'Israël, nous ont rejoints ".

Dans le cadre de la célébration du 90ème anniversaire de Shimon Peres, l’organisme « Limoud FSU » a inauguré une exposition de photographies en son honneur et sur sa maison d’enfance une plaque a été apposée. Elle porte les mots suivants : "Dans ce lieu, Shimon Peres, fils d'Isaac et de Sarah Persky, lauréat du prix Nobel et neuvième Président d'Israël, est né le 2 Août 1923 ".

Chaim Chesler, fondateur de "Limoud FSU", a déclaré: "Le Prix Nobel Shimon Peres est le personnage public connu le plus important jamais né à Vishnyeva. Il est de notre devoir de préserver son patrimoine. Nous sommes très heureux de voir combien il était important pour les résidents de Vishnyeva qui se sont déplacés pour honorer sa mémoire ".

Source : Ynet