Judith Douillet

Niçoise d'origine, Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 14 ans. Elle est traductrice et rédactrice pour divers organismes en Israël. Sa passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Ouverture de la 3ème conférence de la presse juive à Jérusalem

Ouverture de la 3ème conférence de la presse juive à Jérusalem

La troisième conférence de la presse juive a ouvert ce matin (dimanche) à Jérusalem en coopération avec le Bureau de presse du gouvernement, le Ministère de la Diaspora et le ministère des Affaires étrangères.

Pendant les quatre jours que durera la conférence, les dirigeants, rédacteurs, éditeurs, leaders d'opinion dans le monde des médias juifs prendront part à une discussion sur les questions d'actualité à l'ordre du jour des médias.

Cette année, Jérusalem accueillera plus de 50 journalistes en provenance des États-Unis, des pays d'Europe occidentale et orientale, d’Amérique du Sud, de Turquie etc, y compris Jane Eisner, rédacteur en chef du Forward, Gary Rosenblatt, rédacteur en chef et éditeur de The Jewist Week et Daniel Breen, journaliste pour The Jewish Journal etc.

Lors de la conférence, les journalistes se réuniront entre autres avec le président Reuven Rivlin, le premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Benjamin Netanyahu et le ministre de l'Éducation et de la Diaspora, Naftali Bennett.

La presse juive réunie à Jérusalem

La presse juive réunie à Jérusalem

Le phénomène de l'éloignement des communautés juives de diaspora de l'identité juive de l'Etat d'Israël, a conduit à l'idée de convoquer les dirigeants de la presse juive aux mêmes tables pour parler ouvertement des défis et des questions menant à ce phénomène. Israël en général et Jérusalem en particulier, a toujours symbolisé le centre spirituel, national et culturel de la vie. La capitale d'Israël est le bon endroit pour discuter des problèmes et des difficultés qui caractérisent la vie des communautés juives du monde entier.

L'expression «Vision du peuple juif» n'a jamais été plus d'actualité. Nous assistons à des changements alarmants dans les communautés juives du monde, parallèlement à une vague exceptionnelle d'anti-sémitisme à l’encontre des Juifs d'Europe. Le but de la conférence est de servir de plate-forme aux gens qui vivent cette réalité difficile au quotidien.

Nitzan Chen, directeur du Bureau de presse du gouvernement note l'importance de la tenue de cette conférence. « Un partenariat avec vous est stratégique pour l’Etat d’Israël et nous devons générer un dialogue professionnel permanent. Je suis fier que le gouvernement israélien dirige cette initiative pour la seconde fois consécutive. »

Dvir Kahana, directeur du Ministère de la Diaspora a déclaré que la conférence de presse était une excellente occasion de renforcer les liens entre le monde juif et Israël. "Les journalistes et les professionnels des médias sont des acteurs importants dans la transmission et dans l'accessibilité à l'information des lecteurs dans les sujets actuels importants. Je suis heureux de collaborer à cette conférence  et je suis persuadé que nous pourrons aider les participants dans la réalisation de l'objectif du ministère de la Diaspora ».

Le Chef du Ministère de la Diaspora et des Religions des Affaires étrangères Akiva Tor a ajouté: «Le ministère des Affaires étrangères est heureux d'accueillir à Jérusalem, les éditeurs et les auteurs principaux des médias juifs du monde entier. Le média juif est puissant, prospère et lié à ce qui se passe en Israël. C’est un outil essentiel dans la relation entre Israël et la Diaspora et dans le succès des communautés juives».

Source: Arutz 7

Israël courtise les touristes de Chine et d'Inde

Israël courtise les touristes de Chine et d'Inde

Lorsque l'étoile de Bollywood et icône de la mode indienne Sonam Kapoor est apparue sur la couverture du numéro de juin-juillet du Harper's Bazaar Bride, en Inde, elle arborait une robe rose poudré évanescente et un sourire radieux. Derrière elle s'étendait la vieille ville de Jérusalem.

Ce n’était pas un hasard. Le gouvernement israélien - désireux de tirer parti d'une classe moyenne asiatique en pleine croissance armée de passeports et désireuse d'explorer le monde – a lancé un certain nombre d'efforts créatifs pour promouvoir Israël comme destination pour les touristes de l'Inde et de Chine.

Au cours des deux années qui ont suivi la guerre de Gaza, le tourisme a encore fléchi et les hôtels ont affiché une baisse de fréquentation de 22% par rapport aux mois précédant la guerre. C’est la raison pour laquelle le gouvernement israélien a redoublé d’efforts pour séduire les visiteurs asiatiques.

Appelez-la la nouvelle frontière du tourisme israélien: quand il s'agit de courtiser les visiteurs, il ne fait aucun doute que la Terre Sainte se tourne vers l'Est.

"L'Inde et la Chine ont un énorme potentiel économique, une population impressionnante et ont montré une croissance énorme dans le nombre de personnes voyageant à l'étranger", a déclaré Pini Shani, le directeur du Département d'outre-mer au ministère israélien du Tourisme.

L'étoile de Bollywood et icône de la mode indienne Sonam Kapoor sur la couverture du numéro de juin-juillet du Harper's Bazaar Bride

L'étoile de Bollywood et icône de la mode indienne Sonam Kapoor sur la couverture du du Harper's Bazaar Bride

En 2014, quelques mois avant le début de la guerre de Gaza, un groupe de cinéastes chinois a envahi les rivages de la mer Morte pour filmer une scène pour "Old Cinderella" - un blockbuster chinois avec Zhang Jingchu portant sur un triangle amoureux. Parmi les éléments qui ont fait de "Old Cinderella" la favorite des téléspectateurs chinois - une protagoniste féminine âgée, un jeune prétendant romantique et un ex-mari lui aussi romantique déterminé à conquérir son ex-épouse, sur fond d’un surprenant paysage israélien accompagnant les dialogues mielleux.

Zhang n'est pas la seule star de cinéma chinoise à apparaître sur les sites touristiques israéliens. Un mois plus tôt, l'acteur Liu Ye a été accueilli par le ministère israélien du tourisme et s’est vu accorder un titre honorifique – ambassadeur du tourisme - pour ses efforts en vue de promouvoir Israël dans son pays d'origine.

"J'ai été très impressionné par l'atmosphère locale harmonieuse et sûre", a déclaré Liu, dont la femme française est juive.

Les efforts du gouvernement pour courtiser les voyageurs chinois ont été payants: les visites en Israël en juin ont augmenté de 93% par rapport à juin 2015, soutenues par trois vols sans escale chaque semaine de Pékin à Tel Aviv sur la compagnie chinoise Hainan Airlines. Deux importantes réalisations du ministère du Tourisme ont également été apportées: l'annulation des frais de visa de groupe (environ 9 $ par personne) et l'extension des visas de touristes à entrées multiples jusqu'à 10 ans.

Les visiteurs en provenance de l'Inde en 2015 ont augmenté de 13 pour cent par rapport à l'année précédente, et le gouvernement israélien a ouvert son premier bureau de tourisme à Mumbai l'année dernière.

En novembre 2015, juste après l'ouverture de l'office de tourisme de Mumbai, le gouvernement israélien a accueilli quatre chefs cuisiniers indiens puis un peu plus tard, quatre chefs chinois qui, en échange de visites guidées du pays, ont donné une série d'ateliers aux chefs d'hôtel sur la préparation des plats.

Un nouveau cours pour les guides de voyage parlant mandarin s'est ouvert en Israël. Près de 30 immigrants chinois dans le pays - la plupart des mandarins natifs qui ont épousé des Israéliens juifs et obtenu la citoyenneté dans le processus - ont maintenant passé le processus de certification pour être certifiés guides touristiques.

Yang Cheng, une guide touristique âgé de 33 ans originaire de Huwan, en Chine, qui travaille maintenant sur le bureau asiatique de l'entreprise touristique Vered, pose la question d'un changement dans la manière dont Israël est perçue.

"La perception d'Israël change en Asie", a t-elle dit. "Les Chinois viennent réellement ici avec peu d’attentes," elle a dit. "C'est une bonne chose parce qu'ils ne peuvent pas être déçus. Ils entendent parler d'Israël aux informations et cela aiguise leur curiosité. Quand ils viennent ici, ils trouvent le pays paisible et beau. Alors ils rentrent chez eux, racontent leurs amis et parents, et tout à coup vous avez des touristes chinois qui deviennent de véritables ambassadeurs pour Israël. "

Source : jta.org

Israël: la géolocalisation pour retrouver les tombes de vos proches

Israël: la géolocalisation pour retrouver les tombes de vos proches

Le ministère des Services religieux a mené un projet pilote et se prépare maintenant à cartographier les parcelles funéraires du pays pour aider les gens, via leurs smartphones ou par les kiosques des cimetières, à localiser les tombes.

« Le ministère des Services religieux est en train de cartographier toutes les tombes dans le pays afin de fournir aux utilisateurs de smartphones une navigation GPS vers la parcelle funéraire qu'ils recherchent », a déclaré mercredi le directeur du département des systèmes d'information cybernétiques du ministère.

Lior Ashkenazi, le directeur, a déclaré que les personnes qui ne possèdent pas de smartphones seront en mesure de se rendre dans les cabines de garde pour imprimer des feuilles d'orientation destinées aux visiteurs.

Le système de géolocalisation

Le système de géolocalisation

"Nous avons réalisé un pilote dans le cimetière de Tel Regev dans le Nord avec Yael Software and Systems et nous en avons cartographié toutes les zones", a déclaré Ashkenazi.

Il a ajouté que le ministère avait identifié une forte demande dans un tel programme pour la localisation des tombes plus anciennes: "Nous savons que les petits-enfants, ou les arrière-petits-enfants ne savent en général pas comment retrouver les tombes de leurs défunts".

Le projet vise à couvrir environ 50% des cimetières en Israël d'ici la fin de 2017. Ashkenazi a expliqué qu'en plus d'aider les visiteurs dans les cimetières, le projet servirait comme une sorte de recensement du nombre total de tombes dans le pays.

Le directeur a expliqué: «Nous avons informatisé 132 sites et 600 corps enterrés, et à la fin, nous espérons parvenir à cartographier plus d'un millier de cimetières, ce qui est très important ».

La prochaine étape pour le ministère est la cartographie de l’immense cimetière de Givat Shaul à Jérusalem. «Il y a environ 400 000 tombes que nous cartographierons, y compris celles creusées avant l'établissement de l'état», a déclaré Ashkenazi.

Le programme a d'abord été annoncé par le directeur général du ministère, Oded Plus, lors d'une réunion avec la Commission des affaires économiques de la Knesset.

Source : Ynet

Israël : leader mondial dans les technologies propres

Israël leader mondial et innovateur dans les technologies propres

Le ministre israélien des Affaires stratégiques et de la Diplomatie publique, Gilad Erdan, a rendu hommage à l'innovation de renommée internationale d'Israël lors de la toute première Israeli Corporate Social Responsibility (CSR) Experience Conference organisée par Maala.

«Aujourd'hui, près de 90% de nos eaux usées sont recyclées», a déclaré le ministre Erdan. "C'est environ quatre fois plus que n'importe quel autre pays dans le monde. C'est une réalisation remarquable qui ne profite pas seulement à Israël. Les compagnies israéliennes contribuent à économiser de l'eau dans le monde, de l'Afrique à la Californie jusqu’à l’Inde.

La conférence a accueilli des dirigeants de la communauté des affaires d'Israël et les principaux formateurs d'opinion internationaux de la communauté de la durabilité et de la RSE qui se sont réunis pour aborder l'innovation sociale et environnementale d'Israël et les progrès qu'elle continue de faire dans le domaine de la Corporate Social Responsibility.

Netafim

Netafim

Une pléthore de conférenciers et d'experts de Teva, Intel, 3M et du groupe Strauss ont dirigé un sommet à Tel-Aviv hier, tandis qu'une deuxième journée a vu des visites sur place dans le pays pour voir la durabilité avant-gardiste d'Israël en action.

Du papier le plus recyclé au monde aux solutions de pénurie d'eau, des soins de santé durables à la conservation de l'énergie et à la construction et à l'infrastructure écologique du futur, Israël continue à diriger la voie de l'innovation durable.

"Israël est innovante, créative et dynamique et a plus de startups de haute technologie par habitant que partout ailleurs dans le monde", a poursuivi M. Erdan. "En grande partie, ces startups ne sont pas seulement axées sur la création de profits élevés, mais aussi sur la recherche des façons de résoudre les problèmes les plus urgents du monde."

Les entreprises qui ont ouvert la voie en matière de durabilité et d'innovation dans leurs domaines respectifs et qui ont participé à l'événement présentaient des produits comme Hadera Paper, le papier le plus recyclé et respectueux de l'environnement du monde; Netafim, les pionniers de la micro-irrigation et Mekorot, la principale agence de gestion de l'eau du pays. Ces entreprises ont été reconnues lors de la conférence pour leur vision extraordinaire et leur innovation dans la résolution de certaines des questions les plus urgentes du pays.

Malgré la nouvelle culture de la responsabilité sociale d'Israël, 98 entreprises participent désormais volontairement à l'indice annuel Maala CSR, un outil d'évaluation des performances des entreprises israéliennes. Cela inclut des sociétés bien connues comme Teva, Unilever Israël, Strauss Group, Siemens Israël, Microsoft Israël, Intel Israël, El Al et Live Person. Ces 75 grandes entreprises et 23 petites et moyennes entreprises comptent ensemble 310 000 employés et des ventes annuelles de 94 milliards de dollars, représentant environ un tiers du PIB israélien.

Source : Arutz 7

Israël : Des musulmans font un don à une synagogue brûlée

des musulmans font un  don à une synagogue brulée

Après le feu de forêt qui a ravagé une synagogue conservatrice de Haïfa, des fournisseurs de bois arabes israéliens ont décidé de faire don de panneaux de bois pour aider à la reconstruire.

Les hommes d'affaires israélo-arabes qui ont été invités à donner une estimation pour aider à réparer les dégâts causés à une synagogue de Haïfa par les feux massifs de la semaine dernière ont déclaré avoir l’intention de mener le projet pro-bono et de refuser toute compensation pour les travaux de restauration.

"J'ai décidé d'aider et de ne recevoir aucun paiement", a déclaré Walid abu-Ahmed, un fournisseur de panneaux de bois basé à Haïfa. "Les Juifs et les Arabes vivent ensemble à Haïfa, et il n'y a pas de discrimination. Nous devons continuer avec cette coexistence et promouvoir la paix."

Le troisième étage de la synagogue conservatrice de Moriah dans la région d'Ahuza de la ville a été brûlé dans les feux qui ont fait rage jeudi.

des musulmans font un don à une synagogue brulée

des musulmans font un don à une synagogue brulée

Le rabbin de la synagogue, Dovi Hiyon, cherchait aussi de nouvelles tables en bois pour remplacer celles qui avaient été détruites dans l'incendie. Il est allé chez le menuisier Shachar Sela, qui a accepté de travailler pro-bono, mais souhaité être payé pour les matériaux.
Le menuisier s’est rendu chez plusieurs fournisseurs de bois avant d'arriver chez abu-Ahmad et Ziad Yunis.

Quand les deux associés entendirent à quel usage le bois était destiné, ils ont décidé de le donner gratuitement.

«J'avais des larmes aux yeux quand j'ai compris ce qui se passait», a déclaré le rabbin Hiyon. "C'était si émouvant de voir des musulmans s’engager à faire un don à une synagogue juive. Je les ai invités à venir pour la prière du soir pour les remercier personnellement."

Gadi Gvaryahu, président de Tag Meir - une organisation qui encourage le dialogue interreligieux – a commenté les faits. "Nous devons étendre notre rayonnement à la majorité de la population israélo-arabe qui est intéressée par la coexistence. Le fournisseur de bois et le charpentier sont une meilleure représentation de la population israélo-arabe que les extrémistes ".

Abu-Ahmed a ajouté que l'Islam est une religion de pardon.

«Nous sommes tous des personnes», dit-il. "Je demande à tous les citoyens - Arabes et Juifs de partout dans le monde - de continuer à vivre en coexistence. Nous aspirons tous à une vie heureuse. »

Source : Ynet

Israël: Les Hanoukiot de Mohamed

Hanouckiot découvertes dans des maisons arabes en Israël

Une descente de police au domicile d’un suspect palestinien du village de A-Ram a permis de découvrir des armes ainsi qu’un grand nombre d’objets. Parmi eux des menorot, des verres de Kiddouch et de nombreuses montres volées.

Une opération menée par de la police israélienne dans la nuit de mercredi à jeudi dans le village de A-Ram dans le secteur de Binyamin a permis l’arrestation d’un suspect palestinien âgé d’une quarantaine d’années vivant au village.

Hanouckiot découvertes dans des maisons arabes en Israël

Hanouckiot découvertes dans des maisons arabes en Israël

Sa maison a été fouillée, des armes ont été saisies ainsi qu’un grand nombre d’objets comprenant des gaz lacrymogènes, des grenades incapacitantes, des munitions, mais aussi des objets rituels juifs et des montres etc.

Compte tenu du fait que les habitants des villages arabes n'allument en général pas les bougies de Hanouka et n’ont pas l’usage de verres de Kidouch décorés, la police en a conclu que ces biens étaient volés et a ouvert une enquête.

La police a déclaré: "La police israélienne continuera sa lutte déterminée et intransigeante et travaillera sans relâche dans les territoires sous Autorité Palestinienne pour réduire la quantité d'armes détenues illégalement."
Source : Kikar Hachabat

Hanouka :10 gadgets israéliens insolites à offrir sans modération

Hanouka :10 gadgets israéliens insolites à offrir sans modération

Des chargeurs de smartphones jetables à une tasse qui change le goût de l'eau en passant par des ordinateurs minuscules, ces gadgets conçus par les israéliens vont sûrement vous offrir le statut de « super tata » ou de « grand frère en or » pour cette saison des fêtes.

Aux États-Unis, la moyenne des dépenses pour les cadeaux de fin d’année est de 830 $, selon un sondage Gallup 2015.

Nous avons creusé à travers le meilleur de la conception israélienne pour garder votre compte bancaire équilibré tout en faisant des emplettes pour le cadeau ultime. Voici notre liste des 10 meilleurs gadgets pour moins de 100 $ en l’honneur de Hanouka, en commençant par l'article le moins cher.

Mobeego 8$

Le chargeur jetable de Mobeego vous sauvera quand vous ne pourrez pas trouver de prise ou lorsque vous aurez laissé votre chargeur à la maison. La dépense initiale est d'environ 8 $ pour une unité de recharge jetable et un adaptateur miniature pour les téléphones Android et iOS, qui s'adapte sur un porte-clés ou se glisse dans votre portefeuille. L'équipe israélienne d'entrepreneurs affirme que chaque chargeur non ouvert dure environ 10 ans.

Sink Skin 13,90$

Skin Sink

Skin Sink

Le Sink Skin (filtre d’évier) coloré, décoratif et jetable fera le nettoyage de vos éviers, baignoires ou douches de manière un peu plus chic. Ses concepteurs israéliens disent que les hôtels utilisant Sink Skin ont vu une diminution des réparations de drainage. Les dispositifs jetables - destinées à être changées chaque semaine - s'assurent également d’un niveau élevé d'hygiène dans votre évier.

The Offbits 18$

cadeau-8

Que les fans de LEGO se méfient! Votre obsession la plus récente pourrait très bien être The Offbits, des robots qui vous encouragent à bricoler. Les kits Offbits sont fournis avec des écrous, des vis, des connecteurs et des ressorts. Suivez les instructions et créez un personnage de robot imaginé par l'équipe de designers, de créateurs, d’illustrateurs et de conteurs de Tel Aviv qui se tient derrière cette aventure, ou ajoutez vos propres trépans pour assembler un robot unique; Après tout, les robots OffBits ont été conçus pour être remodelés. Ces jolis personnages sont destinés aux enfants et aux adultes.

The Right Cup 29$

cadeau-6

The Right Cup est une tasse en plastique recyclable sans BPA qui trompe vos sens, vous faisant penser que l'eau ordinaire a un goût fruité - citron, baie, orange ou pomme - en utilisant des arômes de qualité alimentaire approuvés par la FDA. En avril 2016, après une campagne de crowdfunding réussie, la tasse a commencé être expédiée aux clients autour du globe. Elle libère des arômes pendant environ six mois, ce qui peut faire économiser des centaines de dollars aux utilisateurs de boissons sucrées.

La boutonnière Lapel Pin 35$

Lapel Pin

Lapel Pin

Le vase Boutonnière pour les fleurs sauvera votre corsage du flétrissement. Le designer Omer Polak vend son invention à un prix de 35 $ grâce à une boutique en ligne à des clients à travers le monde. L'épinglette est faite à la main, retient l'eau et conserve les fleurs fraîches toute la journée.

Peleg Wine Bottle Older 38$

cadeau-7

La maison de conception Peleg est connue pour ses gadgets lifestyle bizarres et humoristiques. Le design le plus reconnaissable est peut-être le porte-bouteille de vin (en corde ou chaîne de fer chromée). L'équilibre est la clé de cette illusion flottante qui vous fera poser un double et triple regard sur la façon dont votre bouteille de vin ne s'écrase pas au sol. Du séparateur d'œufs Yolkfish au signet zipper Zipmark en passant par le verseur de bouteilles Oiladdin, les gadgets Peleg sont vendus dans le monde entier.On les trouve également dans les boutiques de musées à l'échelle internationale.

Mifold 49,99$

Grâce à Mifold, vous n'avez plus besoin de laisser traîner un booster dans votre coffre. Ce siège élévateur compact, portable et pliable est l'un des gadgets de voiture les plus révolutionnaires  jamais inventés. Dix fois plus petit qu'un booster régulier et tout aussi sûr, Mifold a frappé les manchettes du monde entier quand sa campagne de crowdfunding a atteint un million de dollars à la mi-2015. La société a fini par pré-vendre les sièges d'appoint à près de 13 000 clients dans plus de 100 pays.

Rememory Pack 52$

Nisnas Industries à Haïfa a piraté les dessins d'anciens carreaux de sol ornés pour créer un pack de pochoirs facile à utiliser pour usage domestique. Les feuilles de polyuréthane durables sont réutilisables et les formes de pochoir sont basées sur de vrais motifs de carreaux anciens trouvés dans les maisons anciennes dans le quartier Wadi Salib de Haïfa. N'importe qui peut devenir un artiste et créer de beaux murs, carreaux, meubles ou planches de surf avec ce kit.

SolidRun mini computers à partie de 89$

CuBox, le plus petit ordinateur au monde, a été qualifié de «merveille d'ingénierie». Il est fabriqué par SolidRun, développeur et fabricant de puissants systèmes SoM (système sur modules) éconergétiques, PC industriels et mini-ordinateurs. Les mini-ordinateurs SolidRun commencent à 89 $.

Otentik sunshade 95$

cadeau-4

Ce gadget vous fera vous demander pourquoi vous vous êtes acharné à planter un parasol sur la plage durant toutes ces années. Otentik est un parasol aérodynamique portatif facile à utiliser qui comprend une bande UPF + 50, deux bâtons pliables et quatre sacs en nylon dans lesquels vous mettez du sable ou des pierres pour garder l’équilibre du parasol.

L'instructeur de parachutisme devenu inventeur de l'idée a vu ses parasols devenir omniprésents sur les plages d’Israël et d'ailleurs.

Source : Israel21c

Frappes israéliennes sur la Syrie

Frappes israéliennes sur la Syrie

L'armée israélienne a frappé deux cibles sans faire de victime près de Damas tôt mercredi matin, selon des médias en langue arabe.

Les FDI n'ont ni confirmé ni nié les frappes aériennes mais la télévision d'Etat syrienne a accusé Israël d'être derrière les raids aériens de nuit.

Selon les informations, l'une des cibles était un convoi d'armes appartenant au Hezbollah sur l'autoroute Damas-Beyrouth, et l'autre était un site de l'armée syrienne à Damas. Le journal Rai al-Youm, basé à Londres, a rapporté qu'Israël avait frappé un arsenal appartenant au Quatrième Bataillon de l'armée syrienne.

La chaîne al-Maydeen du Hezbollah a confirmé le rapport des frappes, disant qu’il s’agissait d’une tentative de soulever les esprits des «organisations terroristes» (groupes luttant contre le régime d'Assad) et de «détourner l'attention sur les succès de l'armée arabe syrienne».

Selon les agences de presse affiliées au régime, les avions israéliens, opérant dans l'espace aérien libanais, ont lancé des frappes aériennes à l'aube sur la ville d'As-Saboura. Quatre grandes explosions ont été entendues mais aucune blessure n'a été signalée.

Des avions de chasse ont frappé la Syrie

Des avions de chasse ont frappé la Syrie

En avril, Netanyahou a admis pour la première fois que les FDI avaient mené des attaques sur le territoire syrien en disant: «Nous n'accepterons pas la fourniture d'armes au Hezbollah en provenance de Syrie et du Liban. Nous n'accepterons pas la création d'un deuxième front de terreur sur les hauteurs du Golan. Ce sont les lignes de force que nous avons établies, et elles restent les lignes de force de l'État d'Israël. "

Israël, officiellement toujours en état de guerre avec la Syrie, affirme rester à l'écart du conflit qui fait rage depuis 2011 chez son voisin. L'État hébreu y mène toutefois des opérations ponctuelles contre l'un de ses grands ennemis, le Hezbollah libanais, engagé dans le conflit syrien aux côtés du président syrien Bachar al-Assad contre les rebelles.

Plus tôt dans la semaine, des tirs israéliens ont frappé une cellule terroriste sur le tiers syrien des hauteurs du Golan affiliées à l'Etat islamique, après que ses membres aient tiré avec des armes légères et un mortier à travers la frontière sur une unité des FDI. Quatre terroristes ont été tués alors qu'aucun soldat de Tsahal n'a été blessé.

Il s’agissait du premier affrontement entre les forces israéliennes et l’Etat Islamique :un missile de la force aérienne a fait taire les échanges de tirs en détruisant un véhicule transportant quatre agents de la Brigade Khaled Ibn al-Walid (anciennement connue sous le nom de Brigade des Martyrs de Yarmouk) qui avait ouvert le feu sur une patrouille de la Brigade Golani sur les hauteurs du Golan méridional.

"Israël ne laissera pas l'Etat islamique ou toute autre organisation hostile utiliser le chaos de la guerre en Syrie pour se mettre en place sur la frontière du nord d'Israël", a déclaré Netanyahu dimanche.

Source : jpost – Le Figaro

Israël : le Proche Orient a son festival culinaire

Israël : le proche orient a son festival culinaire

Le A-sham — Arab Food Festival se tiendra dans le centre-ville de Haïfa du 7 au 9 décembre 2016 et fera place aux gourmets pour célébrer les plats oubliés du Levant.

Le festival, une initiative de l'administration du centre-ville de Haïfa sous la direction créative de Nof Atamna-Ismaeel, chef cuisinier lauréate du Master Chef 2014, offrira du matin jusqu'au soir aux visiteurs  des dégustations uniques dans les restaurants et les pubs du centre-ville de Haïfa, ainsi que des rencontres culinaires, des spectacles de musique et de danse, des conférences etc.

"Il n'y a pas de place dans la cuisine pour la politique, seulement pour la coopération, la collaboration et le travail d'équipe. Le Festival de la nourriture arabe relie les peuples et les cultures par la nourriture. L’an dernier, nous avons eu plus de 70 000 visiteurs avec la participation de 25 chefs arabes - musulmans, chrétiens et druzes - et des chefs juifs. Cette année, plus de 45 chefs y participent, et pour l'année prochaine, je me réjouis d’avance de voir des gourmands de partout dans le monde venir visiter le festival», a déclaré la fondatrice et directrice artistique du Festival, Atamna-Ismaeel.

Les chefs combineront leurs efforts pour donner de nouvelles interprétations des plats traditionnels.

Kibbeh Adas: un kibbeh végétalien

Kibbeh Adas: un kibbeh végétalien

"Après le grand succès du festival inaugural de l'année dernière, le Arab Food Festival 2016 offrira des rencontres culturelles fascinantes et des connexions, bien sûr, avec la magnifique cuisine méditerranéenne. Chaque hiver, la ville de Haïfa affiche sa beauté unique, une ville où les religions et les communautés vivent côte à côte dans des relations de bon voisinage", a déclaré Yona Yahav, le maire de Haïfa.

Le mot A-sham en arabe se réfère à la zone géographique connue sous le nom de Levant, avec sa célèbre cuisine arabe, qui s'étend d'Alep au nord jusqu'au Néguev au sud, au Liban et en Trans-Jordanie.

Parmi les plats proposés cette année: Kibbeh Adas (un kibbeh végétalien commun à la région d'Idlib en Syrie et à l’Arménie); Hobiz Asfar (pain jaune avec des touches amères de mahléb et de cumin noir); Arais (mariées, c'est le nom du pain pita rempli de viande, qui a été couronné tendance culinaire d'Israël pour 2016); Harak Osba'u (un plat de lentilles, son nom signifie "brûleur à doigt" parce que c'est ce qui arrive quand vous ne pouvez résister  et que vous collez vos doigts directement dans la casserole) et Brazek (un dessert damascène – fait de sésame et de pistaches). Le sésame est un symbole de pauvreté et de simplicité, et la pistache de richesse et d'ostentation.

Il y aura aussi un « hummus event » qui verra des chefs mélanger cette concoction de pois chiches traditionnelle avec d'autres saveurs culturelles comme le houmous inspiré par la cuisine basque ou un plat de bœuf thaïlandais mélangé à des pois chiches ou encore des tacos au hummus.

Parmi les chefs qui participent figurent Hamudi Abulafia, Blaqis Abou Rabia, Hila Alpert, Johnny Goric, Camel Hashlamon, Zuzu Hana, Moein Halabi, Nof Atamna-Ismaeel, Yaron Kestenbaum, Ilay Musa, Elias Matar, Itamar Davidov, Omar alwan, Hamudi O-Kala , Nashaat Abbas, Yossi Shitrit, Matan Abrahams, Hussam Abbas, Dohol Safadi, Amos Sion, Ayelet Latovitch, Joseph Asfour, Lama Shehadi, Erez Komarovsky, Fotana Jabar, Salah Kurdi, Sabina Valdman, Shadi Nakhla Bishara, Meiser Abu Shahadah, Noorah Husaisi, David Frankel, Eldad Shmueli et Tarek Taha.

Source: Israel21c