Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

28 ans de prison pour le djihadiste responsable de l'attentat de Sarcelles en 2012

28 ans de prison pour le djihadiste responsable de l'attentat de Sarcelles en 2012

Le djihadiste français qui a lancé une grenade dans un magasin cacher de Sarcelles, ville surnommée "la petite Jérusalem", en 2012 a été condamné à 28 ans de prison.

Suite au démantèlement d'une cellule islamique qui avait prévu d'autres attaques, la Cour a également envoyé plusieurs autres personnes derrière les barreaux.

Avec la condamnation du lanceur de grenades Jeremy Bailly, le tribunal du jury a également contraint huit autres personnes à des peines de prison allant de 12 à 20 ans, les peines les plus longues étant infligées à deux hommes ayant passé du temps en Syrie, où est basé le groupe militant de l'État islamique.

Les condamnations prononcées jeudi en fin de nuit ont rapproché cette affaire antérieure à celle des attaques d'inspiration islamiste de France entamée début 2015, où plus de 230 personnes ont été tuées.

Un autre membre de la cellule djihadiste - Jeremie Louis-Sidney - est mort lors d'une fusillade avec la police lors d’une intervention dans la ville française de Strasbourg en octobre 2012.

Le magasin Naouri de Sarcelles après l'attentat raté

Le magasin Naouri de Sarcelles après l'attentat raté

L'attentat à la grenade la même année dans un magasin alimentaire juif à Sarcelles, au nord de Paris, a blessé une personne mais n'a tué personne, ce que le procès final a décrit comme «un miracle».

Le tribunal a ajouté que la cellule, dont la moitié des membres étaient des convertis à l'islam qui se sont liés lors d'un séjour dans un camping de Cannes, dans le sud de la France, avait également planifié, mais pas exécuté une attaque dans un restaurant de restauration rapide de la chaîne McDonald's.

Au total, le procès concernait 20 personnes. Deux d'entre elles ont été acquittées. Entre autres, le jugement a examiné le cas d’un homme âgé de 23 ans, originaire du Laos qui conduisait la voiture à partir de laquelle Bailly a lancé la grenade. Il a été emprisonné pour une durée de 18 ans.

Parmi ceux qui ont été condamnés mais n’étaient pas présents aux audiences, un homme ayant rejoint le groupe militant de l'État islamique en Syrie et qui aurait probablement pu mourir là-bas, et un autre en fuite en Afrique.

Le démantèlement de la cellule a permis à la police de contrecarrer une autre attaque prévue contre un camp de l'armée dans la région du Var, dans le sud de la France en 2013, selon les procureurs.

Source : Ynet

Israël: des glaçons imprimés dans votre boisson préférée

Israël: des glaçons imprimés de logos personnalisés

Elad Mor, un ingénieur mécanique israélien spécialisé dans les revêtements optiques structuraux, a pris une pause rafraîchissante tout en expérimentant le transfert de lumière sur des surfaces sans utiliser de pigments ou de colorants.

Quand il a porté la boisson glacée à ses lèvres, il a eu un moment d'euphorie

En levant le verre pour boire, les glaçons sont très près des yeux du buveur - un moyen de promotion parfait si l'on pouvait intégrer un logo ou une image dans les cubes de glace, sans colorant qui gâterait la boisson.

"Nous en sommes arrivés à la conclusion qu'ils devaient être fabriqués avec 100% d'eau. Et c'est exactement ce que nous faisons aujourd'hui: placer des images haute résolution au centre du glaçon sans additifs", a déclaré Mor. "C'est comme si nous avions découvert quelque chose de tout nouveau".

C'est l'idée de base de Icebow, une startup âgée de deux ans située à Jérusalem. VLX Ventures et Cresson Management ont versé 650 000 $ dans cette fraîche entreprise.

"La glace, une surface que personne n'a jamais touchée, peut finalement être modifiée", explique Sagi Katz, le responsable de Icebow. "C'était un grand défi, et les ingénieurs adorent les bons défis".

Malgré tout, vous ne verrez pas de sitôt des glaçons au logo de Coca-Cola dans votre verre de coca. La production des cubes nécessite la combinaison de deux technologies entièrement nouvelles pour être intégrées aux machines commerciales de fabrication de glace: une technologie de «récolte à sec» et une technologie d'impression.

Ce glaçon est un prototype que vous pourrez voir un jour chez McDonald's.

Ce glaçon est un prototype que vous pourrez voir un jour chez McDonald's.

Mor a inventé les deux.

Les fabricants de glace qui adoptent les deux technologies pourront offrir aux clients un résultat gagnant: la possibilité d'imprimer des images au centre des glaçons, tout en utilisant considérablement moins d'énergie et une productivité accrue.

"La mission est de transformer les boissons standard en boissons vedettes, tout en aidant à sauver la planète", a déclaré Katz. "Aux États-Unis seulement, les coûts d'énergie pour les machines à glaçons commerciales s'élèvent à 1,62 milliard de dollars par an".

Icebow est en pourparlers avancés avec trois des plus grands fabricants de glaçons au monde pour la commercialisation de la technologie de Mor, en attente de brevet, comme première étape vers la mise en forme de glaçons photoniques de marque dans votre boisson.

"Aujourd'hui, les glaçons sont produits par lots sur des évaporateurs en métal dur. Pour détacher la glace à la fin du processus de congélation, de la chaleur est appliquée afin de faire fondre les surfaces couvertes par la glace ", explique Mor.

Les tests montrent que la méthode sèche de Mor accélère la récolte de cubes de glace et augmente l'efficacité énergétique et la productivité jusqu'à 30%. Sans avoir à générer de changements radicaux de température, les machines seraient probablement plus fiables et durables.

"Ensemble avec les fabricants de glaces, nous cherchons à faire une grosse avancée sur le marché", explique Katz.

Les grandes chaînes de marques, de restaurants et d'hôtels se passionnent pour les glaçons imprimés, dit Katz. "Nous recherchons leur influence pour encourager les fabricants de leurs machines à glaçons à adopter la technologie de glaçage photonique de Icebow."

Entre 600 000 et 700 000 machines à glaçons sont vendues chaque année dans le monde, le marché américain représentant environ 40%.

«Transformer les boissons froides en une expérience privilégiée, tout en préservant l'environnement, exige la perturbation d'une industrie de plusieurs milliards de dollars, ce qui excite tout le monde, nos investisseurs et nous-même y compris», explique Katz.

"Nous pensons que c'est, pour les marques, une nouvelle manière fraîche de s'engager auprès des clients, offrant de nouveaux niveaux d'affinité".

Source : Israel21c

La solution israélienne révolutionnaire au problème du diabète

La solution israélienne révolutionnaire au problème du diabète

Son nom en hébreu est sira kotzanit (burnet épineux). C'est une plante humble qui a besoin de beaucoup de soleil, c'est pourquoi la Terre d'Israël en est pratiquement couverte, surtout dans les zones désertiques.

Dans le passé, elle était utilisée pour fabriquer des balais et des couvercles de verres de boisson, pour filtrer la saleté. Aujourd’hui, les choses vont changer radicalement, car Sarcopoterium Spinosum va sauver des millions de vies.

Ce projet prendra forme dans quelques années, bien sûr mais pour le moment, c’est l'idée du Dr. Tovit Rosenzweig, du Département de biologie moléculaire et du Département de sciences de la nutrition, et le Chef du programme de maîtrise en biologie de l'Université d'Ariel - la seul Université israélienne en Samarie.

La recherche du Dr Rosenzweig a conduit au développement d'un médicament basé sur Sarcopoterium Spinosum qui pourrait changer la vie de plus de 200 millions de personnes souffrant de diabète dans le monde, a rapporté le site de Walla mercredi.

«Dans le diabète, la capacité du corps à équilibrer son taux de glycémie est altérée», explique le Dr Rosenzweig. "La médecine homéopathique reconnaît les vertus de Sarcopoterium Spinosum. Nous étudions les effets de la plante à l'aide de méthodes scientifiques modernes. "

Une solution naturelle à l'épineux problème du diabète

Une solution naturelle à l'épineux problème du diabète

"Les résultats des études que nous avons réalisées jusqu'à présent sont impressionnants, ils  montrent un bon effet sur le taux de sucre dans le sang", note-t-elle. "La sensibilité à l'insuline s'améliore et nous sommes sur le point de lancer le premier essai clinique chez les humains".

Selon un site israélien d’homéopathie, une mission allemande a visité la Syrie en 1926 pour enquêter sur une rumeur annonçant que des Bédouins guérissaient le diabète en utilisant une infusion concoctée à partir du buisson épineux. Une recherche ultérieure du Département des produits pharmaceutiques de l'Université hébraïque a confirmé ces résultats, en localisant l'ingrédient actif dans la racine et l'écorce de la plante.

Les résidents israéliens qui cherchent la guérison aujourd'hui peuvent tout simplement sortir se promener sur les nombreux chemins et trouver un buisson de sira kotzanit pratiquement partout dans la campagne. Il faudrait alors préparer un extrait en utilisant les racines et de boire le produit obtenu.

Attention : Bien sûr, nous ne recommandons à personne de faire cela, nous ne sommes pas une publication médicale et nous n'avons pas le pouvoir de recommander des traitements homéopathiques ou autres.

Source : JewishPress

L'histoire incroyable de l'homme qui a failli tuer Hitler en 1938

L'histoire incroyable de l'homme qui a failli tuer Hitler en 1938

Et si Adolf Hitler avait été assassiné peu de temps après que ses armées ont envahi la Pologne? Comment l'histoire globale - et l’histoire juive – se serait elles déroulées?

Dans le film allemand "13 Minutes", la réponse n'est pas directe. Cependant, basé sur un complot réel de loup solitaire presque abouti pour tuer le Führer, ce film est à la fois un thriller classique, plaçant un homme contre le système, et une exploration des circonstances qui ont en un instant affecté les destinées de millions de personnes.

"13 Minutes" est dirigé par Oliver Hirschbiegel, qui est peut-être le plus connu pour son remake de "Invasion of the Body Snatchers" avec Nicole Kidman et Daniel Craig, ainsi que "The Downfall", qui a recréé les derniers jours d'Hitler dans un bunker de Berlin.

Au cœur de l'intrigue du film, Georg Elser (joué par Christian Friedel), un charpentier et homme à tout faire âgé de 35 ans qui vit dans un petit village souabe, joue dans le groupe de la ville et est populaire auprès des filles. C’est un sympathisant communiste - mais pas membre du parti - qui observe avec une préoccupation croissante la manière dont son village s'est progressivement transformé pendant les premières années de la domination nazie.

À un moment où les hommes d'état et les «experts» soutenaient qu’Hitler représentait une aberration temporaire et pouvait être apaisé, Elser est convaincu que le Führer plongera l'Allemagne dans la guerre - et que si personne d'autre n'arrête le dictateur nazi, il devait faire le travail lui-même.

Elser savait qu’Hitler s'adresserait à ses partisans dans le plus grand bar à bière de Munich le 8 novembre, date commémorant le putsch de 1923 pour prendre le pouvoir dans la ville bavaroise et renverser la République de Weimar.

Ainsi, dans les derniers mois de l'année 1938, il a visité à plusieurs reprises le bar à bière, en prenant des mesures minutieuses des colonnes entourant le podium. Elser s’est fait embaucher dans une usine d'armement et a subtilisé des explosifs, des tiges de dynamite et des détonateurs.

Plus tard, le 8 novembre, Elser a travaillé nuit après nuit à genoux, tenant une lampe de poche dans sa bouche, à insérer une bombe artisanale dans la colonne. Il a relié la bombe à deux horloges programmées pour la déclencher lors de la tirade typiquement longue de Hitler.

Le soir de l'anniversaire du putsch, Elser a pris un train vers la frontière suisse pour attendre les nouvelles de la mort d'Hitler. Au lieu de cela, il a appris que le Führer avait interrompu de façon inattendue son discours.

A 13 minutes près

A 13 minutes près

Exactement 13 minutes après qu’Hitler soit descendu du podium, la bombe a explosé à l'endroit précis où il se tenait peu avant. L'explosion a tué sept fonctionnaires nazis et, au grand regret d’Elser, une serveuse innocente.

Lorsqu’Elser a tenté de franchir la frontière suisse, quelque chose dans son comportement a éveillé les soupçons d'une garde de frontière allemande qui a l’arrêté et l'a envoyé dans une prison de la Gestapo à Berlin.

Hitler était convaincu qu'Elser n'était qu'un outil dans un vaste complot orchestré par le Premier ministre britannique Winston Churchill et a exigé que le prisonnier soit torturé jusqu'à ce qu'il révèle l'identité des cerveaux se tenant derrière cette tentative d'assassinat. Mais même sous la torture la plus brutale, Elser a refusé de donner son nom et sa date de naissance. Ce n'est qu'après la capture de sa maîtresse de longue date, enceinte de son enfant, par la Gestapo, qu’il a reconnu l'intrigue, et s’est dénoncé comme l'auteur unique.

Personne ne croyait l'histoire d'Elser, mais au lieu d'être exécuté sur place, il a été envoyé dans divers camps de concentration, jusqu’à Dachau.

En avril 1945, cependant, alors que le rêve d'Hitler d'un Reich de 1000 ans s'écroulait, le Führer se souvint d'Elser et ordonna son exécution. Deux semaines après sa mort, les troupes américaines ont libéré Dachau.

"13 Minutes", sorti en Allemagne en 2015 avec le titre "Elser - He Would Have Changed the World", a été bien accueilli par les critiques allemands et le public.

Le magazine influent Der Spiegel a noté que grâce au film, Elser a été reconnu comme «un véritable héros allemand» après avoir été largement ignoré par les historiens.

« Est-ce que la foule de films sur les Allemands ayant résisté au règne de la terreur des nazis montre au monde qu'il y avait des «bons» Allemands pendant cette horrible période?

« Pas exactement », a déclaré Hirschbiegel, notant que pendant au moins deux décennies après la Seconde Guerre mondiale, la plupart des Allemands ont essayé d'ignorer complètement les crimes de la génération de la guerre - et qu’il a fallu encore plus longtemps pour honorer la bravoure des résistances comme Elser.

« Mais », a-t-il ajouté, « il n'y a dans toute société que quelques individus courageux qui incarnent l'esprit de liberté. À titre d'exemple américain, le cinéaste a cité le dénonciateur Edward Snowden, qui a exposé des milliers de documents secrets des États-Unis.

"Snowden a vu que rien ne se passait et puisque personne d'autre ne faisait rien à ce sujet, il devait le faire lui-même", a déclaré Hirschbiegel.

Source : jta.org

Israel: les migrants d'Europe de l'Est envahissent le sud de Tel Aviv

Israël: Afrique? Non, aujourd'hui les migrants viennent d'Europe de l'Est

Le ministre de l'Intérieur, Arieh Deri  a déclaré mercredi aux députés qu’il y avait en Israël deux fois plus de migrants clandestins en provenance de Géorgie et d'Ukraine que d'Afrique. Le gouvernement prend des mesures pour les renvoyer.

Deri a déclaré que 79 000 personnes originaires des deux pays d'Europe de l'Est précités vivaient illégalement en Israël. Il a décrit au Comité des affaires intérieures de la Knesset la méthode par laquelle des Ukrainiens et des Géorgiens versent la somme de 5 000 $ a une société qui leur procure des visas de touristes et des vols vers Israël, puis des autobus vers le sud de Tel Aviv, où ils demandent le statut de réfugié.

"Une fois qu'ils ont fait leur demande, ils ne peuvent être expulsés avant qu’elle ne soit examinée, et les délais sont longs", a expliqué Deri. "Il y a un an, j'ai décidé de déclarer la Géorgie comme pays où nous pouvons renvoyer les personnes entrées illégalement dans le pays. Nous avons un processus rapide de refus en l’espace de quelques jours ... Nous attendons que le ministère de la Justice et le ministère des Affaires étrangères entament le même processus avec l'Ukraine ".

Deri a déclaré que les responsables en Géorgie et en Ukraine ont trompé les migrants en leur promettant des emplois en Israël.

Nous avons lancé une campagne de relations publiques en Géorgie pour expliquer la supercherie", a-t-il ajouté.

Arieh Deri prévoit de renvoyer les migrants

Arieh Deri prévoit de renvoyer les migrants

En ce qui concerne les migrants africains, ils sont 39 000 en Israël, enfants compris. Depuis janvier 2016, 18 sont entrés dans le pays et 5 000 l'ont quitté.

Deri a déclaré "Au sud de Tel Aviv, il existe une zone totalement à part, à 200 mètres d'une réalité différente. Le sentiment est que les "infiltrés" - un terme dénigrant pour les migrants -, ont pris le relais et que vous êtes un étranger dans votre propre pays ".

"Israël n'est pas construit pour absorber les migrants venus chercher du travail et autres, comme les personnes du Darfour. Ils doivent retourner d'où ils viennent. Ils sont entrés illégalement, et c'est mon travail de les renvoyer ", a déclaré Deri.

Les résidents du sud de Tel Aviv ont déploré la présence des migrants dans leurs quartiers.

"Le taux de meurtres et de viols dans la communauté des infiltrés est élevé et cela nous atteint", a déclaré Aviad Yisaschar, qui habite près de la gare routière centrale de Tel Aviv. "Combien de temps mettrez-vous pour agir? Nous essayons de vous réveiller, mais vous n'agissez pas. "

Les députés de gauche, cependant, ont appelé à montrer plus de compréhension envers les migrants.

"Ces gens sont venus pour sauver leur vie", a déclaré MK Zouheir Bahloul de l'Union sioniste, "dans un pays qui est censé avoir de la compassion ... Le pays peut absorber des dizaines de milliers de migrants".

Le président du Comité intérieur, David Amsalem (Likoud), a déclaré que le comité demanderait au ministre de la Sécurité publique Gilad Erdan d'augmenter le nombre de policiers dans le sud de Tel Aviv et au ministère de l'Intérieur d'embaucher plus de personnel pour traiter les demandes de statuts de réfugié.

En outre, Amsalem a demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahu de tenir une réunion du Cabinet et d'établir un plan général pour résoudre les problèmes.

"Si nous ne résolvons pas le problème, cela va empirer, et au lieu de traiter avec 39 000 migrants, nous en aurons 200 000", a déclaré Amsalem.

Source : Jpost

Israël: les cas de refus de divorce sont-ils correctement traités?

Israël: des groupes de femmes contestent les chiffes des refus de divorce

Plusieurs groupes de défense des droits des femmes ont accusé les tribunaux rabbiniques d'occulter la gravité du refus de divorce dans les statistiques publiées cette semaine.

Le Centre pour la justice féminine a relevé un problème particulier cité dans une statistique qui déclare que l'unité spéciale de l'administration des tribunaux rabbiniques a obtenu jusqu'à 211 déclarations halakhiques (selon la loi juive) de divorce (guet) pour les femmes dont les maris ont fui le pays en 2016.

L'avocat du Centre pour la justice féminine, Nitzan Caspi Shilony, a exprimé son scepticisme face au fait que l'unité puisse obtenir un nombre si élevé de divorces en un an, arguant que si l'on prenait en compte les jours chômés tels que les vendredis, les shabbats, les congés juifs et les autres jours fériés nationaux, l’unité spéciale aurait donc libéré une aguna («femme enchaînée») presque chaque jour de l'année.

Caspi Shilony a également remis en question les allégations de l'administration des tribunaux rabbiniques selon lesquelles les tribunaux rabbiniques ont émis 205 décisions imposant des sanctions punitives à 47 maris récidivistes en 2016.

Les juges sont ils bien conscients de la réalité?

Les juges sont ils bien conscients de la réalité?

Elle a noté que les décisions de sanctions incluaient un large éventail de mesures punitives possibles, y compris de très douces, telles qu’empêcher un homme refusant d'accorder un divorce de quitter le pays, ce qui peut être obtenu relativement facilement et même avant qu'une décision soit prise par le tribunal rabbinique.

En effet, les statistiques de l'administration des tribunaux rabbiniques elles-mêmes ont montré que dans neuf cas seulement, une peine d'emprisonnement pour refus de guet avait été utilisée.

Le procureur Batya Kehana-Dror, directeur de l'organisation Mavoi Satum, a noté que le nombre de conjoints qui avaient été sanctionnés, 36, était extrêmement faible par rapport au nombre probable de maris qui refusaient de divorcer.

Les statistiques publiées par les tribunaux rabbiniques en février ont montré que 143 mari avaient refusé d'accorder le divorce à leur épouse en 2016, ce qui signifie que les 36 qui ont été condamnés représentaient 25% des maris récalcitrants.

Les groupes de défense des droits des femmes affirment que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Cependant, un mari n'est considéré comme récalcitrant que si le tribunal rabbinique a déjà rendu une décision l'obligeant à divorcer, et il peut falloir attendre de nombreuses années avant que les tribunaux émettent de telles décisions.

Penina Omer, directrice du groupe Yad L'Isha, qui fait partie du réseau d'institutions de Ohr Torah Stone, a déclaré que les données fournies présentaient des statistiques cruciales telles que le nombre total de femmes qui se sont vu refuser le divorce par leurs maris.

Source : Jpost

Israël: drame à la cafétéria de la Knesset

Israël: drame à la cafétéria de la Knesset

La cafétéria de la Knesset est en cours de rénovation, ce qui a donné lieu à différents aménagements alimentaires et à des portions plus petites. Les députés fulminent.

La cafétéria de la Knesset a récemment fait des rénovations. Plus de 1000 personnes mangent à la cafétéria tous les jours, mais en raison des travaux, la société de restauration qui gère la cafétéria a temporairement été changée.

Après un certain nombre de refus opposés à des membres de la Knesset ayant demandé un ajout à leurs portions, le député Meir Cohen (Yesh Atid) s’est disputé avec les employés de la cafétéria.

Selon une interview à la radio de l'armée, Cohen leur a dit: "Si j'étais le porte-parole de la Knesset, je vous virerai tous. Je vois les membres de la Knesset ici, que vous insultez constamment ... les gens veulent manger leur repas de midi, ils ne demandent pas davantage. Vous devriez donner une bonne quantité de nourriture. "

Un bon député est un député bien nourri

Un bon député est un député bien nourri

Albert Sahrovitz, le responsable de la Knesset, a expliqué : «Je ne m'attendais pas à ce que nous nous trouvions dans cette situation. Je suis bouleversé par l'incident. Des conflits à propos de la nourriture ne devraient pas se produire dans l'Etat d'Israël en 2017", a ajouté Sahrovitz ", mais l’état de la cafétéria nous a obligé à entreprendre ces rénovations".

Dans un précédent article nous avions fait un tour d’horizon des repas proposés par la cafétéria de la Knesset et conclu qu’il n’y avait pas de quoi « en faire un plat ».

Une conseillère parlementaire en visite avait commenté le contenu des assiettes des députés, à grand renfort d’épithètes et de photos.

Le député Oren Hazan, interrogé pour infirmer ou confirmer la critique avait alors déclaré, très fair-play : « D’un côté, il y a ici une équipe formidable, tous se dévouent de tout leur cœur et de toute leur âme. D’un autre, le menu est parfois un peu fade. Il serait peut-être bon que j’entre un peu en cuisine pour apporter ma touche personnelle, celle que j'ai acquise lorsque j’avais des restaurants ».

Source : Arutz 7

Israël: les palestiniens nous font décidément mourir de rire

Israël: les palestiniens nous font décidément mourir de rire

Dans une lettre adressée à l'UNESCO, l'Autorité Palestinienne a demandé à  l'organisation de protéger la vieille ville d'Hebron en Israël, réclamant que le site soit inscrit le mois prochain sur sa Liste du Patrimoine Mondial en Péril.

Dans une lettre au Centre du patrimoine mondial, la délégation palestinienne de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, a parlé de «détails alarmants sur les violations israéliennes à Al-Khalil / Hébron, y compris des actes continus de vandalisme, des dommages matériels et autres attaques ".

La lettre a été écrite au directeur du centre, Metchtild Rossler, en mars, mais n'a été révélée que mercredi.

"Certaines des violations susmentionnées ont un effet négatif irréversible sur l'intégrité, l'authenticité et / ou le caractère distinctif de la propriété", a déclaré la lettre.

L'Autorité Palestinienne prévoyait d'abord de proposer d'inscrire la vieille ville d'Hébron - y compris la tombe des Patriarches et la grotte de Machpela, qu'elle appelle la mosquée d'Ibrahimi - sur la Liste du patrimoine mondial en 2018. Néanmoins, elle a finalement décidé de tenter d’accélérer le processus et de l'inscrire cette année même par le biais d’une procédure urgence qui place le site sur une liste de propriétés en voie de disparition.

"Israël", a déclaré la délégation palestinienne, "a fait fi de 10 résolutions du Conseil exécutif de l'UNESCO. Les plaintes palestiniennes antérieures à l'UNESCO concernant le site ont également été ignorées".

Hebron, ville de nos Pères, pour l'éternité

Hebron, ville de nos Pères, pour l'éternité

Elle a présenté au Centre du patrimoine mondial une longue liste de violations israéliennes présumées au cours des trois dernières années dans la vieille ville d'Hebron et sur la tombe, y compris le refus de permettre aux fidèles musulmans d'accéder au site et d’y effectuer les réparations nécessaires.

Sur la liste des plaintes, l’installation de barrières de sécurité autour de la Tombe des Patriarches et dans la Vieille Ville d'Hebron, ainsi qu’une tentative des résidents juifs de la ville d'acheter des biens. La délégation palestinienne a également protesté contre l'utilisation de gaz lacrymogènes dans la vieille ville.

Le Conseil international des monuments et des sites, qui fait des recommandations concernant la Liste du patrimoine mondial, n'a pas encore publié de rapport sur Hebron. Il a demandé l'autorisation d'Israël de visiter la région mais n'a pas encore reçu de réponse.

Israël s'est défendu contre les allégations palestiniennes dans une lettre que son ambassadeur à l'UNESCO à Paris Carmel Shama Hacohen a écrit au directeur du Centre du patrimoine mondial Rossler le 15 juin.

"Cette initiative palestinienne est politiquement motivée, totalement infondée et destinée à impliquer le Comité du patrimoine mondial ... sur un sujet très sensible, attirant déjà l'attention de l'opinion publique israélienne et des organisations juives à travers le monde", a écrit Shama Hacohen. "En énumérant des accusations fallacieuses concernant les soi-disant initiatives prises par les autorités israéliennes dans et autour de la Grotte des Patriarches, la délégation palestinienne à l'UNESCO souhaite donner l'impression qu'Israël adopte des mesures unilatérales qui influent sur la "santé du Site "

Shama Hacohen a donné un exemple datant d'avril 2017, dans lequel l'administration civile, à la demande du Wakf, a effectué des réparations dans la structure hérodienne qui abrite à la fois la tombe et la mosquée.

"L'inscription de la vieille ville d'Hébron en tant que site palestinien du patrimoine mondial en péril soulèvera du ressentiment et des réactions violentes en Israël et dans tout le monde juif. C'est pourquoi nous demandons de rejeter la demande palestinienne pour discuter de cette question délicate ", a déclaré Shama Hacohen.

Les 21 États membres du Comité du patrimoine mondial voteront sur Hebron, ainsi que sur 34 autres sites, lors de la 41ème session qu'il tiendra à Cracovie, en Pologne.

Source : Jpost

Qu'est-ce qui rend le pain de seigle juif?

Qu'est-ce qui rend le pain de seigle juif?

Nous avons récemment eu le plaisir de rencontrer Stanley Ginsberg dont le deuxième livre de cuisine s'appelle « The Rye Baker »: les pains classiques d'Europe et d'Amérique. Il y a plusieurs années, il a aussi co-écrit « Inside the Jewish Bakery »: recettes et souvenirs de l'âge d'or de la boulangerie juive. Après quelques minutes à discuter de farines, de challah et de levure, nous avons rapidement compris combien le pain de seigle est compliqué et intéressant.

Qu'est-ce qui rend le pain de seigle juif?

La réponse facile est qu'un pain de seigle est «juif» si l'on peut le trouver sur les étagères des boulangeries ancrées dans les quartiers juifs de New York , Boston, Chicago, Miami, Los Angeles et partout ailleurs où les Juifs d'Europe de l'Est se sont installés. Habituellement, ce pain était une variation des rites, semé de carvi ou pumpernickels sombres et artificiellement colorés que la plupart des gens pensent comme «juifs».

Mais il y a aussi une réponse plus complexe et nuancée quant à ce qui rend un pain de seigle «juif». C'est parce que, en ce qui concerne les faits historiques, partout où les Juifs ont établi des communautés en Europe, ils ont adopté les pains locaux – les modifiant peut-être légèrement pour refléter les contraintes de cacherout. Et ainsi, les pains de seigle sombres et doux de la Lituanie sont vraiment aussi juifs que ceux, légers, parsemés de carvi du sud de la Pologne et de l'Ukraine.

Les pains de seigle qui ont réussi à survivre au voyage en Amérique étaient ceux qui se prêtent le mieux aux conditions américaines, à savoir à faible pourcentage de seigle qui ont profité du faible coût et de la manipulation facile du blé abondant que les boulangers juifs européens ont trouvé lors de leur arrivée sur place . Les pains à pourcentage élevé de seigle qui représentaient le goût de la maison pour les Juifs de Lituanie, de Biélorussie et du nord de la Pologne ont presque disparu des paniers américains à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Stanley Ginsberg

Stanley Ginsberg

D'où vient votre amour du pain de seigle?

J'ai grandi en mangeant du pain de seigle, donc je pourrais dire que c'est dans mes gènes. J'apprécie également les aliments avec des saveurs fortes et distinctes, ce que le seigle offre parfaitement. Un pain de seigle traditionnel donne une saveur intense et complexe qui combine douceur, parfum de noisette et acidité. C'est très différent de la plupart des pains de blé.

Quelle est la chose la plus effroyable que vous ayez vu quelqu'un mettre sur du pain de seigle?

Du ketchup. Le ketchup noie les saveurs des aliments auxquels il est ajouté. C’est particulièrement vrai pour le pain de seigle, où le sucre et le vinaigre contenus dans cette « menace rouge » engloutissent les notes douces et acides du pain.

Quelles sont les plus grandes idées fausses sur le pain de seigle?

Pain de seigle égale carvi. En fait, le seigle a tant de visages et d'éléments de saveur que le réduire à cette note astringente est une grande injustice. En écrivant The Rye Baker, j'ai tenté de peindre une image aussi large et complète que possible des possibilités du seigle. Les saveurs et les textures vont de la norme comme le juif Deli Rye et le Pain brun de Boston à un pain de seigle français fait avec du cidre de pomme brut, un pain de seigle au yaourt polonais, un pain de seigle letton délicieux et doux et le classique russe intense, Borodinsky.

Quel est votre sandwich préféré?

Avec du seigle? Il y en a quelques-uns: charcuterie, sous quelque forme que ce soit -fumée, braisée, corned beef ou pastrami-; Salade de thon avec une tranche épaisse de tomate, et pâté de foie, oignon doux et moutarde brune.

Source : myjewishlearning.com

Israël : deux jardins d’enfants à la mémoire des soldates assassinées

Israël : deux jardins d’enfants à la mémoire des soldates assassinées

Deux jardins d'enfants actuellement en construction dans la ville de Netanya seront nommés d'après les deux agents de la police frontalière, Hadar Cohen et Hadas Malka, qui ont été assassinées de manière similaire lors d'attaques terroristes distinctes dans la vieille ville de Jérusalem. 

La maire de Netanya, Miriam Feirberg-Ikar, a expliqué qu'elle avait décidé de nommer les jardins d'enfants du quartier Agamim de la ville côtière d’après les deux jeunes femmes.

«Ces soldates symbolisent l'héroïsme, la détermination - et plus que tout autre chose - les valeurs de l'amour du peuple et de la terre que nous enseignons à nos enfants», a déclaré Feirberg.

Hadar Cohen avait seulement 19 ans lorsqu’elle a été assassinée en service dans un attentat perpétré par trois terroristes en février 2016 à la porte de Damas à Jérusalem. Deux agents de la police des frontière et un jeune homme avaient alors été blessés.

Cohen, a été grièvement atteinte en luttant contre l'un des terroristes, avant de succomber à ses blessures durant son hospitalisation au centre médical Hadassah.

Hadar Cohen z"l

Hadar Cohen z"l

Vendredi dernier, un attentat similaire, au même endroit, impliquant trois terroristes qui se sont déchaînés avec des armes à feu et des couteaux a coûté la vie à un agent âgé de 23 ans. Hadas Malka, qui tentait de sortir son arme pour neutraliser le terroriste. Cinq personnes ont été blessées. Les trois terroristes ont été neutralisés et tués par les forces de sécurité sur les lieux.

La famille des deux soldates tombées sera invitée dans trois mois à l'inauguration officielle des jardins d'enfants dans une région qui est en cours de construction, située dans la Réserve de la rivière Dolev, dans le quartier d'Agamim à Netanya.

Mardi, le président Reuven Rivlin a rendu visite à la famille de Hadas Malka. Il a embrassé ses parents, David et Geula, et leur a offert ses paroles de condoléances. "Lorsque nous avons salué notre jeune héroïne, notre merveilleuse jeune fille, tout le peuple juif vous a salué", a-t-il déclaré à son père.

"Il est important de garder Jérusalem, et ce n'est pas simple de monter la garde. Nous l'avons gardée pendant 3 000 ans et nous continuerons de le faire ", a-t-il poursuivi. "Hadas et ses amis sont les personnes qui font que toutes les habitants de Jérusalem se sentent en sécurité, en menant une vie normale".

Répondant au président, David lui a dit que pendant le lycée, sa fille avait joué au basket ball en équipe au Peres Centre for Peace avec des amis palestiniens et que "elle avait aimé cela". Elle savait qu'elle devait être surveillée, surveiller et être reconnaissante du fait que nous sommes là.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a également visité la famille qui pleurait sa fille, enterrée deux jours plus tard.

Source : ynet