Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Sur Tweeter, les Iraniens sont partagés au sujet de l’arrestation de l’israélien Gonen Segev

Sur Tweeter, les Iraniens sont partagés au sujet de l’arrestation de l’israélien Gonen Segev

L'ancien ministre du gouvernement Gonen Segev a été accusé d'espionnage pour l'Iran, a annoncé lundi l'agence de sécurité intérieure israélienne Shin Bet.

L'ancien ministre de l'énergie et de l'infrastructure - également emprisonné pour contrebande, contrefaçon et fraude - a été arrêté parce qu'il était soupçonné d'aider l'ennemi en temps de guerre, d'espionner l'État d'Israël et de fournir des renseignements à l'ennemi.

Segev est soupçonné d’avoir fournir à ses gestionnaires iraniens des renseignements au sujet de , entre autres, l'industrie énergétique israélienne, les sites de sécurité, les bâtiments et les responsables des organes politiques et de sécurité israéliens.

A la suite de l'annonce de son arrestation le 19 Juin, les activistes internet iraniens ont posté des commentaires Twitter pour et contre Gonen Segev. 

Alors que les médias officiels iraniens ont été restreints dans leur couverture de l'annonce, citant des sources israéliennes, dont The Jerusalem Post, les utilisateurs de Twitter ont partagé leurs réactions viscérales avec le hashtag #FreeGonenSegev, qui avait été tweeté environ 4 500 fois à minuit ce jour là.

L'utilisateur Abd al-Ali a exprimé sa préoccupation pour le sort de Segev. "Le régime sioniste a arrêté un homme innocent pour ses voyages en Iran", a-t-il tweeté. "La famille de Gonen Segev est très inquiète pour sa vie et appelle la communauté internationale à intervenir et à défendre cette personne bien-aimée avec le hashtag #FreeGonenSegev pour que tout le monde le sache".

Un tweet rapporte une fausse manifestation à l'appui de Segev

Un tweet rapporte une fausse manifestation à l'appui de Segev

Beaucoup de commentaires Twitter se moquent d'Israël et du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour avoir permis à l'espion présumé d'opérer dans leur milieu.

"Nous allons faire tomber Israël de l'intérieur", a écrit un utilisateur avec le handle @ Remisa77.

D'autres utilisateurs de Twitter iraniens ont composé leurs messages en anglais et même en hébreu. L'utilisateur @ sa7dar a promu le hashtag, en hébreu, "#khinam_gonen_segev", en utilisant à tort le mot hébreu "gratuitement" plutôt que le mot "liberté".

Certains utilisateurs de Twitter en langue persane ont prétendu faussement que des manifestations de masse avaient éclaté en Israël à l'appui de Segev. Beaucoup, y compris l'utilisateur @jihadmoghniy, ont tweeté une photo prise lors des manifestations de justice sociale de 2014 à Jérusalem.

"Des manifestations de masse par le peuple israélien pour la libération de Gonen", lit-on dans le message.

Officiellement, Twitter est interdit en Iran, mais il est néanmoins utilisé par de nombreux Iraniens, dont le président Hassan Rouhani, le ministre des Affaires étrangères Muhammad Javad Zarif et le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

Un soutien à l'arrestation de Segev pourrait également être constaté. "Ceux qui servent les Ayatollahs méritent la mort, tout comme ils exécutent les accusés d'espionnage en Iran", lit-on dans un tweet. D'autres utilisateurs de Twitter ont évoqué le cas de l'Iranien Mohammad Salas, accusé d'avoir tué trois policiers lors des manifestations de Téhéran en février dernier, et exécuté le même jour que l'annonce de Segev.

D'autres utilisateurs de Twitter ont vu l'annonce comme une opportunité de légèreté.

"Peut-être que ce sera difficile pour vous d’y croire, mais Netanyahu est aussi notre espion, n'avez vous pas vu qu'il voulait résoudre notre crise de l'eau ? Ai-je besoin d’en dire davantage ? a écrit User @ saeid199069 dans un post ironique.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Israël: un Juif accusé d'avoir vendu 20 000 feux d'artifice à un Arabe de Jérusalem-Est

Israël: un Juif accusé d'avoir vendu 20 000 feux d'artifice à des arabes de Jérusalem Est

Le propriétaire d'une entreprise qui vend des feux d'artifice à Kiryat Ono a récemment été arrêté parce qu'il était soupçonné d’avoir vendu plus de 20 000 feux d'artifice qui allaient probablement être utilisés contre les forces de sécurité israéliennes, à un habitant de Jérusalem-Est.

L'accord aurait été mené en dépit du fait que le propriétaire était au courant de l'intention de l'acheteur, qui était également de nuire aux résidents juifs de Jérusalem-Est. L'intermédiaire dans l'affaire a également été arrêté lors d'une opération de police.

Au total, les trois hommes, y compris l'acheteur, ont été arrêtés après une enquête policière secrète de plusieurs mois.

Le fournisseur serait un homme âgé de 70 ans, tandis que l'acheteur et l'intermédiaire sont tous deux résidents de Jérusalem-Est. L'arrestation des trois suspects a été initialement prolongée mais le tribunal a ordonné leur libération et leur assignation à domicile.

Les trois hommes ont été appréhendés par la police lors de la transaction, avec 690 paquets contenant 20 700 feux d'artifices d'une valeur de 103 500 NIS.

690 paquets contenant 20 700 feux d'artifices d'une valeur de 103 500 NIS

690 paquets contenant 20 700 feux d'artifices d'une valeur de 103 500 NIS

Le ministère du Travail a révoqué la licence commerciale du magasin après l'arrestation.

Le suspect dans l'affaire est connu de la police et avait déjà acheté des feux d'artifice dans une entreprise appartenant à des Juifs dans le même but. Le vendeur, dans cette affaire d'Ashdod, a également admis avoir été informé l'intention du client.

Les lancers de feux d'artifice sur les forces de sécurité sont devenus monnaie courante à Jérusalem-Est, ce qui incite dans de nombreux cas la police à procéder à des vagues d'arrestations pour appréhender les suspects.

Dans le cadre de ce dernier incident, la police a arrêté non seulement les auteurs mais aussi les fournisseurs.

Yehuda Shushan, l'avocat de l'intermédiaire suspecté a déclaré: «Nous parlons d'une affaire juridique qui a été exagérée par la police israélienne. Mon client, qui n'a pas de casier judiciaire, a acheté les feux d'artifice légalement pour son usage personnel. L'accusation selon laquelle il aurait été impliqué dans un commerce illégal d'explosifs n'est pas fondée. "

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Israël: l’émouvant voyage post-armée des blessés de guerre de Tsahal

Israël: l’émouvant voyage post-armée des blessés de guerre de Tsahal

20 anciens combattants handicapés des Forces de défense israéliennes (FDI) ont fait un voyage plein de bravoure en Amérique du Sud.

Le voyage a englobé les Andes, autour de la ville de Cusco au Pérou, et le Machu Picchu. Le voyage se déroule pour la quatrième année, et son but est de donner aux ancien soldats en rééducation du succès dans un défi physique, ce qui renforcera leur sentiment de compétence.

Dans le cadre des préparatifs, l'Organisation des vétérans handicapés des FID s’est tourné vers les représentants Chabad de Cusco, leur demandant de tenir un événement conjoint avec les touristes se trouvant dans la ville dans le cadre de leur voyage post-armée. Tout ceci afin de permettre aux soldats handicapés de vivre une expérience aussi authentique que possible.

Le représentant des Chabad de Cusco en Israël, Amit Fleischer, a déclaré: "Gili Molcho, le directeur de la délégation, nous a demandé de rencontrer les randonneurs de la région, et surtout de leur offrir du bonheur comme les hassidim savent si bien le faire."

Repas de fête au Beit Chabad Photo: Chabad of Cusco

Repas de fête au Beit Chabad Photo: Chabad of Cusco

La délégation est arrivée à Cusco la semaine dernière, assistée d’une équipe composée de 15 accompagnateurs, et s'est embarquée dans un trek exténuant de trois jours à travers les montagnes. Ils ont grimpé à 4500 mètres d’altitude et ont parcouru 30 kilomètres en trois jours.  Parmi les participants, il y avait des soldats qui ont été amputés, d’autres blessés au dos, qui ont été en mesure de faire face aux conditions du voyage.

La délégation est arrivée à Cusco mercredi soir. Ils ont pu prendre leur repas du soir au Beit Chabad.

Le personnel de la Maison Chabad est resté tard dans la nuit pour les accueillir et leur fournir un repas riche à base de viande après ce voyage difficile, avec des pâtes et des œufs.

Le rabbin Amit Fleischer, venu spécialement d'Israël pour l'événement, a déclaré: "Au nom de Klal Yisrael, je voudrais exprimer nos remerciements pour votre sacrifice pour le peuple d'Israël."

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Dix applications incontournables pour les touristes en visite en Israël

Dix applications incontournables pour les touristes en visite en Israël

Il n'est pas surprenant qu'Israël soit l'une des premières destinations touristiques au monde.

L'éventail de sites historiques, de paysages naturels et d'intrigues géopolitiques en font un pays incontournable pour les voyageurs du monde entier. L'été est un moment particulièrement agréable pour visiter si vous voulez profiter de l'extérieur - en particulier les plages du pays.

En prévision de l'été, le Jerusalem Post a compilé une liste de dix applications incontournables que chaque touriste visitant Israël devrait télécharger afin de profiter au maximum de son séjour.

MOOVIT: La plupart des touristes qui viennent à l'étranger ne savent pas comment voyager en train, en bus ou en taxi. Utiliser les transports en commun permet d'économiser beaucoup d’argent, c'est pourquoi chaque touriste doit avoir l'application "Moovit". L'application offre des conseils depuis votre point de départ jusqu'à  votre destination. L'application est efficace pour trouver le chemin le plus droit et le plus court que ce soit en bus, à pied ou en vélo.

CELLOPARK: De nombreux touristes décident de louer une voiture pendant leur séjour, et dans un petit pays comme Israël, c’est également fortement recommandé. Avec l'aide de Cellopark, vous pouvez facilement garer un véhicule à travers le pays. L'application dispose d'un itinéraire touristique spécial qui comprend une carte SIM internationale, et accepte les cartes de crédit internationales. L'application Cellopark est disponible en hébreu, anglais, russe et arabe, et permet le paiement des frais de stationnement par téléphone dans les zones de stationnement bleu et blanc, sans tickets de stationnement.

Une ambulance United Hatzalah dans le nord d'Israël (United Hatzalah)

Une ambulance United Hatzalah dans le nord d'Israël (United Hatzalah)

TINDER: Quel touriste ne souhaiterait pas faire une rencontre agréable dans un pays étranger? Tinder est la plus grande application de rencontres basée sur GPS. En un clic, vous pouvez fixer un rendez-vous avec une personne qui vous convient à une distance raisonnable, en fonction de l’âge que vous souhaitez.

KVISI: Les voyageurs qui se soucient d’avoir des vêtements propres peuvent facilement utiliser l'application KVISI qui fournit des services de blanchisserie, de nettoyage à sec, de pliage et de repassage sur simple pression d'un bouton. Le service offre la livraison gratuite et comprend la réception et la collecte de linge du client selon le calendrier. Le paiement s’effectue par téléphone cellulaire.

WAZE: Une application incontournable pour tout le monde, mais elle est définitivement recommandée aux touristes qui ont des difficultés à voyager à travers le pays ou qui veulent connaître le chemin le moins encombré. WAZE, la plus grande application de navigation GPS au monde, est une vaste application communautaire qui aide à mettre à jour les événements routiers durant le déplacement (barrages de police, dangers sur la route, embouteillages, etc.)

GRINDR: Beaucoup de touristes gays viennent en Israël et veulent trouver un partenaire approprié. À cette fin, l'application est un must. C’est une application de réseau géo-sociale qui offre des services de rencontres pour les hommes gays et bisexuels en fonction de leur localisation GPS. Une version gratuite et une version abonné sont disponibles.

CARBYNE: Des situations d'urgence peuvent survenir et il est très important d'être préparé, surtout lorsque vous êtes un touriste qui ne connaît pas toutes les règles et procédures d'appel d'urgence. Qu'est-ce qui peut vous donner un sentiment plus sûr que de savoir qu'en appuyant simplement sur un bouton, vous pouvez obtenir de l'aide auprès de tous les centres de sauvetage du pays?

L'application Carbyne est un système de reporting intelligent pour les centres de secours. Il commence à la salle de contrôle et se termine par une assistance sur le terrain. Le système vous permet de lancer un appel aux centres d'urgence en appuyant sur un bouton dans une application smartphone dédiée avec des rapports visuels basés sur la localisation sous forme de vidéo en direct. Ainsi, les centres d'urgence connaitre la situation plus rapidement et envoyer l'aide la plus appropriée et la plus efficace à l'endroit exact indiqué.

Une table au restaurant Herbert Samuel de l'hôtel Ritz Carlton à Herzlyia (Afik Gabai)

Une table au restaurant Herbert Samuel de l'hôtel Ritz Carlton à Herzlyia (Afik Gabai)

AIRBNB: La recherche d'hébergement et d’hôtels peut être un processus épuisant pour les touristes. Airbnb offre des unités de vacances qui ressemblent à une maison de location à court terme. En utilisant l'application, vous pouvez vous connecter aux propriétaires de ces unités, généralement des particuliers qui ne gèrent pas d’hôtel. Les unités peuvent être trouvées en fonction de la préférence de positionnement, du prix, de la qualité et de la note.

GETT: Il est difficile de sortir à Tel Aviv sans connaître l'application "Gett". Chaque touriste qui vient en Israël et veut sortir avec uniquement une carte de crédit et un téléphone portable doit connaître l'application. Les services Gett comprennent la réservation d'un taxi en cliquant sur un bouton. Le taxi arrivera dans une moyenne de 3 minutes, vous pouvez payer par carte de crédit et la course est très sûr. L'application vous permet de noter les conducteurs en fonction de la qualité du service pour vous assurer d’obtenir seulement les meilleurs.

L'application fonctionne 24/7, y compris les vendredis et samedis. En outre, Gett offre des services de messagerie rapides et efficaces, de sorte qu'il est possible de commander des services pour voyager dans le pays avec une camionnette pour un jour ou deux.

TRIPADVISOR: Quel restaurant propose le meilleur menu ? Quel est l'hôtel le mieux noté? Quelle est la destination la plus recommandée pour voyager et visiter? Chaque touriste doit avoir l'application Trip Advisor. L'application gratuite recommande tout ce que vous devez savoir et elle est basé sur les avis et les évaluations des utilisateurs. L'application utilise une enquête de localisation GPS. Elle vous permet également d'acheter des billets d'avion et de réserver des chambres dans les hôtels. Il existe des forums de questions et réponses que vous pouvez utiliser.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Tsahal jugé trop timoré par les israéliens frontaliers de Gaza

Les israéliens frontaliers de Gaza mécontents des représailles de Tsahal

"L'absence de réponse nous affaiblit et nous conduit au désespoir", ont déclaré les résidents des localités en bordure de la bande de Gaza qui ont de nouveau été réveillés par les sirènes et les roquettes, à Channel 2 News.

Ils ont également partagé à quel point ils étaient mécontents des déclarations d'un responsable militaire selon lesquelles une réponse sévère conduirait à la guerre, de sorte que les représailles doivent rester modérées.

Les médias israéliens ont rapporté dimanche qu'un haut responsable militaire avait déclaré aux habitants des colonies de Gaza: "L'alternative au terrorisme par les cerfs-volants est la guerre. Si nous réagissons trop fortement, cela peut mener à une escalade. Vous allez être coincés dans vos abris anti-bombes et ce n’est pas ce que vous voulez - du moins tant que la barrière contre les tunnels n'est pas encore terminée. "

En quoi consistent les représailles de Tsahal ? Selon le porte-parole de l’armée, des attaques ont été menées dans deux complexes militaires et dans un site de production d'armes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza.

Selon Ma'an, l'armée a tiré deux roquettes sur les sites du Hamas, y compris l'installation Badr des Brigades Qassam à l'ouest de la ville de Gaza, et au moins cinq roquettes ont été tirées sur le site naval à l'ouest de la ville. Ma'an a rapporté que de lourdes explosions ont secoué la ville de Gaza à l'aube.

Carte des frappes israéliennes sur Gaza ce matin

Carte des frappes israéliennes sur Gaza ce matin

"L'attaque a été menée en réponse aux lancers de cerfs-volants et de ballons avec des engins explosifs et incendiaires sur le territoire israélien, qui sont des actes de terreur qui mettent en danger les habitants du sud et endommagent de vastes zones", a déclaré le porte-parole des FDI.

Après l’annonce dimanche soir des médias israéliens que l'armée avait averti les résidents des colonies frontalières de Gaza contre l'escalade, ces mêmes habitants ont protesté lundi contre la politique: "Bientôt, ils nous demanderont d'attendre dans le mamad (pièce blindée) jusqu'à la fin de l'été car il fait trop chaud dehors pour une réponse israélienne ", a déclaré un résident avec colère.

"Le droit fondamental de chaque citoyen à la sécurité est apparemment une question flexible qui dépend des saisons de l'année", a déclaré Ronen Livni, un agriculteur dans le périmètre de Gaza. "Le manque de réponse ne fait qu'affaiblir les résidents et nous désespère".

Utilisant une phrase du vocabulaire politique du Premier ministre Netanyahu, décrivant ses adversaires comme des «cornichons» (le terme en hébreu signifie littéralement «aigre»), Livni a déclaré: «Nous passons des cornichons au charbon de bois».

D'autre part, le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a déclaré hier aux autorités locales dans le périmètre de Gaza que Tsahal s'attendait à intensifier ses opérations contre les lanceurs de cerfs-volants. "Alors que nous augmentons nos réponses, nous allons atteindre les assassinats ciblés des escadrons de lancement", a promis le ministre de la Défense. Sauf que Liberman est souvent beaucoup plus prolixe que fiable (demandez à Ismail Haniyeh).

Source : Jewish Press

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Israël: Fox va-t-il entrer sur le marché des cosmétiques?

Le groupe Fox négocie la franchise israélienne d’Estee Lauder

Le groupe Fox (TASE: FOX), contrôlé par Harel Wizel, vise le marché prestigieux des cosmétiques.

Le groupe, qui compte aujourd'hui 16 marques de vêtements, de linge de maison et de soins corporels, négocie pour obtenir une franchise afin d'exploiter des magasins indépendants des marques de maquillage, de soins capillaires et de produits de soins personnels du groupe Estée Lauder en Israël.

Elcalil, filiale d'Estée Lauder dirigée par le directeur général Oren Revach, exploite actuellement 25 magasins en Israël, dont les marques MAC, Bobbi Brown et Smashbox.

Estée Lauder possède des marques dans des magasins indépendants qui n'existent pas actuellement en Israël, comme Clinique. Les marques d'Estée Lauder sont connues en Israël principalement grâce leur une présence étendue chez Super-Pharm, qui compte entre 90 et 100 points de vente pour Estée Lauder et Clinique, et un plus petit nombre de points de vente à New-Pharm et Hamashbir Latsarkan, ainsi que dans des magasins indépendants.

Le groupe Fox négocie la franchise israélienne d’Estée Lauder

Le groupe Fox négocie la franchise israélienne d’Estée Lauder

Elcalil a récemment lancé un site de commerce électronique pour la marque Bobbi Brown et étendu sa présence, aussi bien dans des magasins indépendants que dans les chaînes Super-Pharm, en plus de son site Web MAC déjà existant. Wizel voudra probablement inclure ces marques prestigieuses sur le site web Terminal X du groupe Fox.

Le chiffre d'affaires d'Estée Lauder a atteint 12 milliards de dollars en 2017. La capitalisation boursière de la société à la Bourse de New York est de 58 milliards de dollars.

Il y a quelques mois, le groupe Fox a acquis 50% des produits de la chaîne de magasins Shilav pour 37,5 millions de NIS et a récemment négocié avec la société française Nox la vente de sa part du groupe Laline.

Fox a annoncé de bons résultats pour le premier trimestre, malgré une période difficile pour l'industrie de la mode. Les ventes ont atteint 425 millions de NIS, soit 22% de plus qu'au premier trimestre 2017. Les ventes des magasins de vêtements et de linge et accessoires de maison ont augmenté de 5% et les ventes de produits d'ambiance et de soins personnels (chaîne Laline) de 16,5%.

Source : globes.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Israël: pour la première fois, un parc enneigé à Tel Aviv

Israël: pour la première fois, un parc enneigé à Tel Aviv

Prévisions météorologiques pour l'été: la neige va tomber à Tel Aviv!

Pour la première fois en Israël, un "Park Hasheleg" ou parc de neige pour toute la famille sera construit dans le port de Tel Aviv, couvrant 2400 mètres carrés, et opérera pendant les mois chauds de juillet et août. C'est une réponse fraîche et agréable à la question angoissante qui se pose chaque été dans tous les foyers: "Que faire avec les enfants en vacances?"

L'immense parc comporte diverses attractions enneigées, notamment: une aire de jeux recouverte de vraie neige, un toboggan de glace de 40 mètres de long, une patinoire pour les enfants et les parents, pour tous les âges, y compris les tout-petits, avec des installations auxiliaires des MINI CARS – voitures spéciales glissant sur la glace - qui permettent aux parents de patiner avec les enfants. On y trouvera également une piste de bouées se heurtant sur la glace et des jeux d'ordinateur sur le thème de la neige et la glace.

Un Park Hasheleg cet été à Tel aviv

Un Park Hasheleg cet été à Tel aviv

L’aire de jeux enneigée compte 500 mètres carrés de jeux différents, avec deux canons à neige renouvelant constamment la neige, une compétition de construction de bonhommes de neige, des jeux de neige avec des seaux, des pelles et des brouettes, et des igloos dans la neige.

Quand? Du 23 Juillet au 31 Août 2018.

Où? au hangar 11, au port de Tel Aviv

Combien ça coûte? Le plein tarif est de 110 NIS, 99 NIS en vente anticipée, en plus des promotions pour les détenteurs de cartes de crédit.

Comment obtenir des billets en pré-vente? Sur le site internet: https://snow-park.co.il/

Source : Israel HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Les messages envoyés par Benjamin Netanyahu aux Iraniens fonctionnent-ils ?

Les messages envoyés par Benjamin Netanyahu aux Iraniens fonctionnent-ils ?

Six millions de personnes, dont des centaines de milliers d'Iraniens, ont visionné une vidéo publiée la semaine dernière du Premier ministre Benjamin Netanyahu en train de se servir un verre d'eau et d'offrir la technologie israélienne au peuple iranien touché par la sécheresse.

Selon des responsables du cabinet du Premier ministre, il s'agit de l'une des vidéos de Netanyahu les plus regardées sur diverses plateformes de médias sociaux.

La vidéo montre Benjamin Netanyahou assis derrière son bureau - une cruche d'eau sur la table, avec en fond un portrait de sa famille à sa droite et un recueil du Talmud sur la bibliothèque - faisant une "offre sans précédent" à l'Iran.

"Le peuple iranien est victime d'un régime cruel et tyrannique qui lui refuse l'eau vitale", a-t-il dit. "Israël se tient aux côtés du peuple iranien et c'est pourquoi je veux aider à sauver d'innombrables vies iraniennes."

Dans la vidéo qui dure deux minutes, Netanyahu rapporte que l'organisation météorologique iranienne a déclaré que près de 95% de l'Iran souffrait d'un niveau de sécheresse certain et qu'un ancien ministre de l'Agriculture avait déclaré que 50 millions d'Iraniens pourraient être chassés de leurs foyers.

Israël, dit-il, a développé des solutions technologiques de pointe aux problèmes de l'eau et souhaite partager cette information avec le peuple iranien. Il annonce qu'Israël lance un site web en persan avec des plans détaillés sur la façon dont les Iraniens peuvent recycler leurs eaux usées.

"Nous montrerons comment les agriculteurs iraniens peuvent sauver leurs cultures et nourrir leurs familles. Le régime iranien crie: "Mort à Israël". En réponse, Israël crie: "Vie au peuple iranien", dit Netanyahou. "Le peuple iranien est bon et décent - il ne devrait pas avoir à affronter seul un régime aussi cruel."

Le porte-parole de Netanyahu en langue anglaise, David Keyes, qui, avant d’intégrer le bureau du Premier ministre en 2016, travaillait en utilisant des plateformes en ligne pour promouvoir les droits humains, avait ses empreintes digitales partout dans cette vidéo. Cette dernière fait partie d'une demi-douzaine d’autres que le Premier ministre a publié sur l'Iran au cours des derniers mois. Les cinq vidéos les plus regardées sur la page Facebook de Netanyahu en 2018 traitent toutes de l'Iran.

Keyes a déclaré que la réalisation de ces vidéos avait plusieurs objectifs, le principal étant: "Contactez directement le peuple iranien et montrez-lui qu'Israël est son ami, pas son ennemi, comme le dit le régime iranien".

Il a dit que l'objectif est de "retrouver l'esprit d'amitié entre les deux peuples" qui existait avant la révolution islamique de 1979, ajoutant que le régime iranien actuel est "la seule barrière dans ce qui pourrait être une relation merveilleuse et fructueuse".

Keyes a eu du mal à cacher sa satisfaction en constatant que la vidéo avait agacé la direction iranienne et réussi à toucher un nerf sensible, comme en témoignent les réactions de colère des hauts fonctionnaires - du ministère des Affaires étrangères aux ministres de l'énergie et de l'agriculture.

La vidéo a été largement diffusée dans les médias iraniens et a généré des milliers de réponses, allant d’appels à la «mort d’Israël» à la stupéfaction qu'Israël offrirait de l'aide à l'Iran alors que la population «mourait de soif» à Gaza, en passant par les commentaires suivants : "Que Dieu bénisse Israël" et « c'est une dette que vous avez envers nous depuis Cyrus, quand nous avons aidé le peuple juif."

L'agence de presse semi-officielle Fars a rapporté que le ministre iranien de l'Energie, Reza Ardakanian, a fustigé Netanyahou, et a déclaré que l'Iran n'avait pas besoin de l'aide d'Israël.

La sécheresse, nouvelle plaie de l'Iran. BEHROUZ MEHRI/AFP

La sécheresse, nouvelle plaie de l'Iran. BEHROUZ MEHRI/AFP

"Le Premier ministre de ce régime [Israël] ou toute autre personne qui prétend avoir la capacité de gérer les ressources en eau est conscient que l'Iran est parmi les pays dont le bilan pluriannuel de gestion de l'eau a été reconnu, et nous pouvons être une source pour d'autres régions du monde à cet égard et promouvoir des méthodes pour faire face à la pénurie d'eau et l'utilisation optimale de l'eau », a-t-il déclaré aux journalistes.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a qualifié Netanyahou de "showman trompeur" et a déclaré qu'avant d'essayer de sauver le peuple iranien, Netanyahu devrait cesser de tuer les Palestiniens.

"Ce n'est pas la première fois qu'il fait de telles remarques. Il ferait mieux d'arrêter le massacre du peuple palestinien et les crimes qui sont commis tous les jours ", a-t-il dit.

Ces types de commentaires - et la mesure dans laquelle les médias iraniens, y compris les médias semi-officiels, ont couvert la vidéo et y ont réagi  - montrent que cela a heurté le régime, Keyes disant que l'offre d'aide israélienne "sape touts les récits du régime sur Israël, ce qui les terrifie. "

Keyes a indiqué que M. Netanyahu continuerait de s'adresser directement au peuple iranien, "jumelant un message fort aux technologies de médias sociaux les plus puissantes qui existent aujourd'hui".

Mais est-ce efficace?

Raz Zimmt, chercheur à l'Institut d'études de sécurité nationale (INSS) basé à Tel Aviv et spécialisé dans l’Iran, qui a reconnu qu'il n'était «pas identifié comme un partisan de Netanyahu», a déclaré que «l'intention est bonne».

"Il est louable qu'il essaie de faire une distinction entre le peuple iranien et le gouvernement", a-t-il dit. "Et il a certainement une certaine influence - bien qu'il soit difficile de dire laquelle - sur cette partie du public iranien, qui ne s'identifie pas à l'obsession du régime iranien contre Israël. Donc, quand Israël se tourne directement vers les Iraniens avec des messages positifs, il y a certainement des individus qui voient cela positivement.

Le problème, dit Zimmt, concerne Netanyahu lui-même, et le fait qu'il est perçu par une grande partie de l'opinion publique iranienne comme étant responsable de la politique de sanctions contre l'Iran, ce qui leur nuit. "Depuis qu'ils voient Netanyahou comme quelqu'un qui se tient derrière cette politique [concernant les sanctions] au cours des dernières années, il y a quelque chose de problématique pour eux à propos de ses propositions d'aider les Iraniens", a affirmé Zimmt.

"Une partie des réponses que vous avez vues est qu'il est bon que vous [Netanyahou] fassiez une distinction entre le peuple iranien et le régime, mais que votre politique [concernant les sanctions] blesse le peuple iranien".

Zimmt a dit qu'il est très malaisé de mesurer l'influence de ce types de vidéos car il est difficile de savoir si le nombre de téléspectateurs, de réponses et de talkbacks vient de l'intérieur même de l'Iran ou est affiché par des Iraniens en exil. Il a dit que si les objectifs de la vidéo sont de dépeindre le visage positif d'Israël et de se mettre dans la peau du régime iranien, "je suis tout à fait d'accord".

Mais, a-t-il ajouté, si le but est d'essayer d'augmenter le fossé entre le régime et le peuple, alors cela constituerait un "excès", et "je ne suis pas sûr que cela réussira".

Zimmt a dit que la vidéo actuelle a été capable de déclencher une discussion en Iran et d'agacer les dirigeants parce qu'elle est confrontée à un problème très aigu et sensible pour l'Iran: les problèmes d'eau.

"Le timing était excellent car les médias iraniens traitent de cette question. Nous sommes en été, et cela vient dans le contexte des protestations des agriculteurs à cause des problèmes d'eau ", a-t-il dit. "La question de la sécheresse est un sujet très actuel."

Zimmt a dit qu'il était très favorable aux messages positifs adressés au peuple iranien - sur la façon dont Israël peut aider - et que ces messages étaient plus efficaces que ceux sur la façon dont les Iraniens manquent de liberté et de démocratie, et exposent les têtes tranchées des homosexuels.

Israël n'a aucune chance de renverser les cœurs et les esprits de ceux qui sont des partisans acharnés du régime islamique, pas plus qu'il n'a besoin de se concentrer sur ceux qui sont fortement opposés à ce régime, a dit Zimmt.

"Vous devez vous tourner vers les citoyens ordinaires, et il est préférable de le faire à travers des messages positifs - où vous pouvez les aider - plutôt que de parler à nouveau d'un manque de liberté ou de démocratie. Ils savent que le régime est corrompu. Ils savent que la situation économique est difficile. Et ils savent qu'ils n'ont pas de démocratie. Ils n'ont pas besoin du Premier ministre d'Israël pour leur rappeler. "

Zimmt a dit qu'il n'y a pas de véritable moyen de mesurer si ces vidéos réussissent ou ont un impact. Mais, a-t-il ajouté, "quand il devient clair que cette vidéo a déclenché une discussion - et c'est le cas - alors c'est un signe qu'elle a atteint son objectif."

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Un professeur américain honoré du prix Irena Sendler

Un professeur américain honoré du prix Irena Sandler

Un professeur américain qui, avec ses élèves, a fait la lumière sur l'histoire d'Irena Sendler, une femme polonaise qui a sauvé des centaines d'enfants juifs pendant l'Holocauste, a été honoré d'un prix portant son nom.

Irena Sendler et son histoire étaient largement inconnus jusqu'à ce que Norman Conard et ses élèves du secondaire dans le Kansas rural commencent à produire une pièce de théâtre sur elle, nommée "Life in a Jar", en 1999 dans le cadre d'un projet d'histoire sur les héros méconnus.

La pièce a depuis été jouée 375 fois dans le monde, des films ont été tournés, des écoles en Pologne et en Allemagne ont été nommées d’après elle et elle a été nominée pour le prix Nobel de la paix.

Le ministère polonais de la Culture et Taube Philanthropies, basé à San Francisco, ont remis à M. Conard le Prix commémoratif Irena Sendler 2018 au Château royal de Varsovie. La Pologne a désigné 2018 Année d'Irena Sendler, à l'occasion du 10e anniversaire de sa mort à l'âge de 98 ans.

Le ministre de la Culture Piotr Glinski a décrit Irena Sendler comme un symbole des nombreux Polonais courageux qui ont risqué leur vie pour d'autres pendant la Seconde Guerre mondiale, dont beaucoup de noms ne seront jamais connus.

Assistante sociale, Mme Sendler a dirigé un réseau clandestin qui a sauvé des enfants juifs en les plaçant dans des orphelinats, des couvents et des familles chrétiennes. Dans de nombreux cas, les volontaires du réseau ont fait sortir clandestinement des enfants du ghetto de Varsovie après avoir convaincu les parents que c'était la seule chance de survie de leurs enfants.

Irena Sendler et ses collaborateurs ont enterré les noms des enfants dans des bocaux, dans l'espoir de les réunir plus tard avec leurs parents. Dans la plupart des cas, les parents ont été assassinés à Treblinka.

Irena Sendler

Irena Sendler

Bien que reconnue par Yad Vashem en 1965, Irena Sendler était en grande partie inconnue avant que MrConard ne soit impliqué.

Le grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich, a déclaré que Mme Sendler avait crédité Norman Conard et ses étudiants de la reconnaissance qu'elle a obtenue à un âge avancé et a souvent désigné les étudiants américains comme ses enfants.

Dans une coïncidence glacante, les étudiants du Kansas ont commencé à faire des recherches sur Irena Sendler le 23 Septembre 1999 – jour même où son fils adoré d'Sendler, Adam, est décédé d'une insuffisance cardiaque, a déclaré Mr Conard. Dans des lettres adressées aux étudiants, Mme Sendler s'adressait à eux comme «mes chères et chères filles, très proches de mon cœur».

Norman Conard a décrit Irena Sendler comme une femme de courage et d'humilité qui a toujours cherché à détourner l'attention d'elle-même.

"Elle aurait voulu que tout son réseau soit reconnu. Et elle a également dit que les vrais héros étaient les parents et les grands-parents juifs, qui ont pris des décisions que personne ne devrait avoir à prendre", a déclaré Conard à l'Associated Press avant la cérémonie.

"Certains des parents ont refusé de donner leurs enfants, et quand elle est revenue leur parler pour tenter une nouvelle fois de les persuader, les enfants et les parents ont été emmenés dans les trains", a-t-il dit.

"C'est son prix, c'est sa reconnaissance", a déclaré Conard, aujourd'hui directeur du Lowell Milken Center for Unsung Heroes à Fort Scott, Kansas.

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Gaza: un journaliste de CNN visite un tunnel du Jihad islamique

Un journaliste de CNN visite un tunnel du Jihad islamique

Un journaliste de CNN a visité un tunnel terroriste du Jihad islamique palestinien dans la bande de Gaza, donnant à la chaîne américaine un aperçu du fonctionnement du réseau souterrain créé dans l'enclave du Hamas.

"Nous les utilisons comme bouclier contre les missiles lourds tirés par les avions F-35 et F-16, ainsi que par les hélicoptères, afin que nos combattants puissent se déplacer et jouer leur rôle pour défendre le peuple palestinien", a déclaré Abu Abdallah à CNN, le visage couvert.

"N'ayez pas peur. Dieu est avec vous », déclare Abdallah à d'autres terroristes présents, avant de réciter des versets du Coran.

Le journaliste, Ian Lee, donne aussi l'impression que les tunnels, creusés par des groupes terroristes pour perpétrer des attaques en Israël, ont également fait la preuve de leur efficacité dans la contrebande d'armes.

En tête, Abu Abdallah

En tête, Abu Abdallah

"C'est chaud, humide, étroit et bas". Il se sent claustrophobe ... "Israël a un nom différent pour ces galeries souterraines: les tunnels terroristes", explique Lee dans la vidéo publiée dimanche.

Les terroristes bandent les yeux du journaliste avant de le conduire sur le prochain site de sa tournée. Debout à côté d'un système de lancement de mortier, Lee est briefé par Abdallah.

"Il me dit que ce système d'armes a une portée d'environ 4-6 kilomètres. Il a récemment été utilisé contre Israël ", dit Lee.

"Le monde n'entend le conflit que par la voix de Netanyahou. Nous essayons de nous faire entendre à travers le son de ces simples missiles, de dire que nous sommes là, que nous avons des terres, que nous sommes des êtres humains. Nous voulons vivre dans la dignité », dit Abdallah.

Le journaliste de CNN Ian Lee

Le journaliste de CNN Ian Lee

Après avoir mis en lumière un incident récent dans lequel un jardin d'enfants israélien a été frappé par l'un des projectiles de Gaza, Lee demande à Abdallah pourquoi son organisation cible les civils israéliens.

"Le monde a besoin de savoir que la résistance ne prévoit jamais de prendre pour cible les enfants", a déclaré Abdallah, ajoutant que son mouvement terroriste recevait le soutien de l'Iran.

"Israël est fier du soutien des Etats-Unis et nous sommes fiers du soutien de l'Iran à la résistance palestinienne sur le plan moral et logistique. Il n'y a rien de mal à cela et ce n'est pas un secret ", dit-il.

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.