Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Une cellule terroriste du Hamas prévoyait une série d’attentats à Jérusalem

Démantèlement d'une cellule terroriste du Hamas

 

Autorisé à la publication ce matin : les forces de sécurité israéliennes ont appréhendé la cellule terroriste du Hamas responsable de l'attentat d'un bus de la ligne numéro 12 à Jérusalem le 18 Avril dernier, blessant 19 personnes, nombre d'entre elles sérieusement.

Le kamikaze responsable de cette attaque est Abed Al-Hamid Abu-Sarur, 19 ans, un habitant du quartier Aidah de Bethléem. Il a été grièvement blessé dans l'attaque et est mort deux jours plus tard.

La cellule terroriste comprenant six hommes était basée dans la ville de Bethléem sous autorité palestinienne, au sud de la capitale israélienne. Elle a été brisée au cours des dernières semaines dans une opération conjointe impliquant les services de sécurité du Shin Bet, Tsahal et la police israélienne.

Lors des interrogatoires, les terroristes ont révélé qu'ils prévoyaient des attaques supplémentaires, y compris une série d'attentats et de fusillades. Ils ont également admis que deux membres de la cellule étaient responsables d'une fusillade perpétrée en 2015, lors de laquelle ils avaient échoué à blesser des civils.

L'attentat à la bombe du 18 avril a fait 19 blessés

L'attentat à la bombe du 18 avril a fait 19 blessés

Le Shin Bet a publié les noms des autres membres de la cellule :

Mohammed Sami Abed Al-Hamid, 28 ans, résident de Beit Sahour près de Bethléem. Il a séjourné dans une prison israélienne entre 2004 et 2007 pour implication dans les attaques terroristes du Hamas.

Lors de son interrogatoire, il a révélé son rôle en tant que fabricant de bombes de la cellule, après avoir appris comment fabriquer des explosifs en regardant des vidéos en ligne. De concert avec d'autres activistes du Hamas, il a travaillé dans les matériaux de fabrication de bombes et en a personnellement dirigé la construction, y compris celle qui a été utilisée dans l'attaque du mois d’Avril.

Al-Hamid a également admis son implication dans une fusillade en Octobre 2015, avec un autre membre de la cellule Mohammed Issa Mahmoud Albarabi, 28 ans, d’un camp de réfugiés de Gaza.

Ils avaient circulé dans une voiture de location le long d'une route près de la ville juive voisine de Tekoa à Gush Etzion et tiré avec des fusils de fortune sur un véhicule israélien. Heureusement, le conducteur en est sorti indemne.

Mohammed Majdi Mustafa El-Aza, 21 ans, résident de Beit Jalah près de Bethléem, a travaillé sous les ordres de Mohammed Sami et aidé à préparer la bombe utilisée dans l'attaque du mois d’Avril. Il a également travaillé dans la sélection de candidats aux attentats-suicides.

Ahmed Mohammed Mahmoud Masiah, 19 ans, résident du camp de réfugiés Aidah à Bethléem, a transporté le kamikaze sur les lieux de l'attaque.

Ali Ahmed Mohammed Arouj, 30 ans, résident du village de Bad Fluh près de Tekoa, a séjourné dans une prison israélienne entre 2004 et 2007 pour son implication dans une cellule terroriste qui prévoyait un attentat à l'explosif. Il a aidé à la fabrication de la bombe et à financer les activités de la cellule. Il a également filmé  la "vidéo de martyre" du kamikaze.

Saeed Asame Issa Harmas, 30, résident de Bethléem, a également passé du temps dans les prisons israéliennes pour des activités terroristes. Il a œuvré dans la planification de l'attaque d’Avril et a également aidé à écrire les dernières volontés du kamikaze et à filmer sa vidéo. Sous interrogatoire, il a révélé aux enquêteurs qu’il gardait cachée à son domicile une arme à feu de fortune qui impliquait Mohammed Sami dans la fusillade de 2015.

Les terroristes seront mis en accusation par le parquet militaire de Tsahal dans les prochains jours.

Source : Arutz 7 – Israel HaYom

Lev Malka encourage le don de cheveux pour les enfants malades du cancer

Faire don des cheveux de la halaké pour les enfants malades du cancer

 

L’organisme « Lev Malka » appelle le public à faire don des cheveux coupés lors de la cérémonie de la « Halaké » pour fabriquer des perruques à l'attention des enfants malades du cancer.

Organisée à l'occasion du 3ème anniversaire des petits garçons, la "Halaké" ou "coupe de cheveux" est traditionnellement effectuée  le jour de Lag Baomer, le plus souvent à Méron sur le tombeau de Rabbi Shimon Bar Yochai.

L'organisme Lev Malka

L'organisme Lev Malka

Rabbi Aharon Aberman, le Président de l'organisation, a déclaré: «Porter une perruque peut donner un sentiment positif aux enfants atteints de cancer qui ont honte de sortir de chez eux sans cheveux. L'an dernier, plus de 250 parents ont traditionnellement coupé les cheveux de leurs fils âgés de trois ans et ont contribué à alléger les souffrances des patients atteints de cancer en les leur offrant ".

Demain, à l’occasion de Lag Baomer, pour la quatrième année consécutive, 40 enfants malades du cancer se rendront en chaise roulante à Méron, sur le tombeau de Rabbi Shimon Bar Yochai.

L’organisme « Lev Malka » qui assiste les patients malades a été assigné à cette importante tâche et sa large équipe de conducteurs et de bénévoles aidera les enfants à titre gracieux.

Source : Arutz 7

Les feux de joie de Lag Baomer : mode d'emploi

Des-enfants-juifs-réunis-autour-du-feu-pour-la-fête-de-Lag-BaOmer-à-Jérusalem-

 

Tout est prêt: les branches d’arbre ont été rassemblées, les pommes de terre sont prêtes à être jetées dans le feu et des centaines de milliers de personnes sont attendues à Méron. Ce soir seront allumés les feux de joie Lag Baomer et le temps devrait être frais et agréable.

Près de 400 000 personnes sont attendues dès ce soir et dans les jours à venir à Méron pour célébrer les festivités traditionnelles sur le tombeau de Rabbi Shimon Bar Yohai.

Dans le cadre des leçons apprises des années précédentes et afin d'assurer la sécurité des usagers de la route et des piétons, la police a décidé que cette année aussi,  l’arrivée sur place ne sera autorisée que par les moyens de transport publics et des navettes réglementées. Le dépôt des passagers ne sera autorisé qu’aux endroits désignés à cet effet.

Samedi soir dernier, le Grand Rabbin d’Israël, Yitshak Yossef, s’est exprimé sur cette tradition de voyager dans le nord : « Certains pensent que voyager dans le nord est un commandement. Ce n’est pas le cas. Qui a dit qu’il fallait aller à Meron chaque année ? ».

Attention danger!

Attention danger!

Selon une étude, les israéliens consomment 700 tonnes de pommes de terre par jour et le jour de Lag Baomer, une augmentation de 50% est constatée (entre 2 et 4 pommes de terre par personne). Contrairement aux années précédentes, on constate une chute de 13 ,5% du prix de la pomme de terre – 3,61 shekel le kilo contre 4,19 en décembre dernier et 4,58 shekel à Lag Baomer l’année dernière. Leur production a atteint les 650 000 tonnes  dont 275 000-300 000 environ pour le marché intérieur, 80 000 pour l’industrie et 250 000 pour l’exportation. La valeur totale de la production de pommes de terre est d'environ un milliard de shekel.

Attention danger

Des lignes directrices ont également été publiées par les pompiers et les équipes de sauvetage. La raison est simple : chaque année des enfants et des adultes allument négligemment des feux et causent des dommages considérables à l'environnement, aux animaux et aux hommes, bien sûr.

L’un des avertissements traite des matières inflammables utilisées pour aviver les flammes qui fabriquent de la fumée dangereuse pour qui l’inhale. Un accent est également mis sur le phénomène particulièrement choquant qui consiste à jeter des animaux dans le feu. Des équipes médicales et vétérinaires feront des rondes pour empêcher ces abus de se produire.

La météo

Après la vague de chaleur de la semaine dernière, le temps est devenu plus frais avec même de la pluie hier matin. Les températures nocturnes vont augmenter par rapport aux jours précédents, mais elles sont toujours basses pour la saison. Le temps sera agréable, frais, et surtout sec.

Source : Israel HaYom

Révélation de Binyamin Netanyahu : Je suis séfarade

Binyamin Netanyahu : Je suis séfarade

 

Le Premier Ministre Netanyahu a expliqué que le récent test ADN effectué par son frère Ido a montré que leur famille lituanienne a ses racines dans la communauté juive espagnole.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a révélé qu'il avait découvert que son ascendance juive lituanienne n’était pas entièrement ashkénaze mais originaire au moins en partie de la communauté juive séfarade de l'Espagne en remontant à travers les années d'exil d'Israël.

Cette révélation surprenante a été dévoilée par le Premier ministre lors de l’inauguration de la nouvelle aile du Musée de la Diaspora (Beit Hatfutsot), « Le Musée du peuple juif », situé dans le nord de Tel Aviv.

Pendant la soirée, la Présidente du musée, Irina Nevezlin, qui doit épouser dans moins d’un mois le Président de la Knesset Yuli (Yoel) Edelstein, a donné au Premier Ministre son arbre généalogique compilé par le musée.

Le musée de la Diaspora à Tel Aviv

Le musée de la Diaspora à Tel Aviv

Netanyahu a  rapidement survolé le document et déclaré à son interlocutrice qu’il y avait des corrections à y apporter.

"Mon frère, Ido, est médecin et écrivain. Il a été contacté par des chercheurs effectuant des arbres généalogiques avec tests ADN. Après leur thèse, les Juifs de Lituanie – nous sommes issus d'une famille lituanienne descendant du Gaon de Vilna – auraient des origines espagnoles", a-t-il expliqué.

Ido Netanyahu s'est prêté à un test ADN de salive, qui a effectivement révélé les liens de la famille Netanyahu avec la communauté juive séfarade espagnole.

"Bien sûr, ils m’informent de cela en tant que Président du Likoud 30 ans trop tard", plaisante le Premier Ministre, "mais cela montre que tous les enfants d’Israël sont frères, et je pense que c'est une grande leçon pour ceux qui viennent dans ce musée, dans cette institution. Nous voyons la famille du peuple d'Israël », a-t-il conclu.

Source : Arutz 7 - Ynet

Israël : 100 millions de shekel par an pour les jeunes en détresse

100 millions de shekel par an pour les jeunes en détresse

 

Le soutien des soldats en détresse, la réadaptation des jeunes filles touchées par la prostitution et des détenus après leur libération - voici le programme principal du projet « Yated » en faveur de la population des 18-28 ans en détresse.

De la misère à l’espoir.

Dans le cadre de la cérémonie marquant les 18 ans de « Joint Ashalim » qui a eu lieu hier (lundi), le Ministre des Affaires sociales, Haim Katz, a fait part d’une nouvelle initiative visant à l'autonomisation et au renforcement des adolescents, jeunes hommes et femmes âgés de 18 à 28 ans, dans une tentative de les intégrer dans la société. Coût du programme: 100 millions de shekel annuels. Le Ministère a indiqué que les conditions avaient été convenues avec le Ministère des Finances et que le programme allait être lancé dès l’an prochain.

Le projet est nommé « Yated », et mettra l'accent sur quatre principaux domaines de la vie: le développement des capacités autonomes, l'éducation, l'emploi, les conditions de vie correctes et une réponse aux besoins existentiels des jeunes en détresse. Au cours du programme,  un système de protection unique sera mis en place. Il déterminera les besoins des jeunes, et désignera pour chacun d’eux un mentor qui  les accompagnera pendant une décennie et qui leur fournira des programmes d'auto-développement adaptés.

Le Ministre des Affaires sociales Haim Katz

Le Ministre des Affaires sociales Haim Katz

Environ un million de jeunes entre 18 et 25 ans vivent en Israël. Parmi eux, 200 000 sont définis comme étant en situation de risque. En outre, selon le Ministère des Affaires sociales, en 2013, 18 000 jeunes de 18-25 ans ne travaillaient ni n’étudiaient et 46.600 n’avaient pas le baccalauréat. 6 000 d'entre eux n'avaient pas terminé leurs 12 années de scolarité. En outre, selon les données, 16.500 hommes abandonnent l'armée pour cause d’incompatibilité ou de problèmes médicaux pendant leur service militaire.

« Yated » a l’intention de s’occuper d’eux jusqu’à 28 ans, et de fournir une assistance et le financement nécessaire. En outre, le projet mettra en place des « maisons d’accueil », structures de jour qui offriront une réponse thérapeutique, communautaire, sociale et culturelle aux jeunes en détresse.

Selon le Ministre des Affaires sociales, Haim Katz: « Chaque année, des dizaines de milliers de jeunes gens sont laissés sans orientation, sans les outils pour construire une vie indépendante, dans un danger réel de se retrouver plus tard confrontés au cycle sans fin de la pauvreté. « Yated » va leur fournir un soutien personnel et des solutions de continuité pour réaliser leur potentiel personnel, s’intégrer dans la société et trouver un emploi. C’est une réelle opportunité pour eux, pour bâtir une vie de dignité et de bien-être ».

Source : nrg.co.il

Il y a 25 ans jour pour jour : l’Opération Salomon

operation solomon

 

Les 24 et 25 mai 1991, l’opération Salomon a ramené en Israël près de 15 000 Juifs éthiopiens lors de la plus grande opération jamais enregistrée au monde.

Cela semblait impossible à l'époque, mais les 24 et 25 Mai 1991, l'opération Salomon a sauvé 14.500 Juifs éthiopiens et les a transportés sur plus de 4000 km vers leur nouvelle vie en Israël. Ce jour-là, les Forces de défense israéliennes ont accompli un miracle et  battu un record mondial pour le nombre de passagers transportés dans un même avion.

En 1990, le gouvernement israélien et l'armée israélienne ont pris conscience que le gouvernement sortant de Mengistu Haile Mariam en Ethiopie se rapprochait dangereusement de l'effondrement ou d'un coup d'Etat. Les organisations juives du monde ont rejoint Israël dans sa préoccupation pour la Beta Israël, les Juifs éthiopiens, dont l'émigration de masse avait à ce jour été impossible.

L'opération Salomon

L'opération Salomon

Le gouvernement éthiopien a finalement permis à tous les Juifs de quitter le pays en une seule fois en grande partie grâce à une lettre du président américain George H.W. Bush. Jusqu’alors, Mengistu avait seulement été disposé à discuter de leur émigration en échange d'armes.

Le sénateur Rudy Boschwitz a été envoyé comme émissaire spécial par le Président Bush pour rencontrer le gouvernement éthiopien et aider Israël dans l'organisation du transport aérien. L’adjoint aux affaires africaines Hank Cohen a également été impliqué comme médiateur international de la guerre civile en Ethiopie.

L'opération elle-même n'a pas été rendu publique par les médias à cause de la censure militaire. Les avions ont tous été dépouillés de leurs sièges afin de maximiser leur espace.

À leur arrivée sur le tarmac, 140 passagers fragiles ont reçu des soins médicaux; cinq femmes enceintes ont donné naissance dans l’avion - elles et leurs nouveau-nés ont directement été transportés à l'hôpital.

En 36 heures, 35 avions israéliens ont volé sans escale pour transporter 14.325 Juifs éthiopiens en Israël. Parmi les avions, des  Air Force  C-130 militaires et des Boeing El Al 7474s.

Source : The Jewish Press

Le festival culinaire EAT à Tel Aviv : dégustation dans la rue

The EAT festival

 

Festival EAT : Durant trois jours, des chefs cuisiniers vont proposer leurs spécialités culinaires dans la rue pour les gourmets de la ville. En option, vous pourrez aussi dîner suspendu au-dessus de la mer méditerranée.

Le festival Tel Aviv EAT dure trois jours et débute aujourd’hui à 18h dans le parc Charles Clore qui surplombe la méditerranée. Des chefs cuisiniers vont gérer des stands de nourriture de rue et servir des plats plus alléchants les uns que les autres.

The Dinner in the Sky

The Dinner in the Sky

La cuisine israélienne s’est fait une bonne place dans la presse au cours de ces dernières années et son festival de nourriture de rue reçoit les plus grands honneurs.

Des chefs de Tel Aviv Yaffo, Yahaloma Banamal, Manta Ray, Zakaim, Meshek Barzilay, Lima Nippo, Mexicana, Vicky Cristina, Little Italy, Agadir, Cookeez, Tamara, Dim Sum Shop, et d'autres prennent part à la fête de la nourriture cette année.

Pour ceux qui souhaiteraient une expérience gastronomique plus noble, "The Dinner in the Sky" (Le Diner dans le Ciel) élèvera les convives courageux et téméraires au-dessus de la mer méditerranée. Si tel est votre choix, vous festoierez à 50m du sol, frisson garanti !

Des groupes musicaux locaux seront également sur place au festival, ainsi que des producteurs de produits locaux.

Source : Israel21c

Nouvelles expositions au musée de la Diaspora à Tel Aviv : succès et fierté

expo Bob Dylan au musée de la Diaspora

 

Ce soir, un nouveau département va être inauguré au musée de la Diaspora à Tel Aviv. Il comprendra quatre expositions représentant les différentes facettes du peuple juif.

Cette aile, dont la planification a commencé en 2012, est en fait la première étape dans la création du Musée du Peuple Juif, au sein du Musée de la Diaspora, dont la construction sera achevée en 2019. Le coût du projet est d'environ 100 millions de dollars, répartis entre le gouvernement israélien et les donateurs privés.

Les quatre expositions de la nouvelle aile sont « Hallelou-yia ! rassemblement, étude – synagogues d’antan et d’aujourd’hui », exposition permanente qui comprend 21 modèles de synagogues ; « Forever Young » qui célèbre les 75 ans de Bob Dylan ; « Opération Moïse – 30 ans après », exposition médiatique qui relate l'histoire de dix familles d'immigrants de l'Opération Moïse ; et « Heros : les braves du peuple juif », qui montre les caractères des Juifs à travers l'histoire: scientifiques, penseurs, révolutionnaires, hommes de culture, sportifs et leaders économiques.

« Nous pensons qu’il existe une histoire du peuple juif qui n’est pas racontée », explique la directrice du Conseil du musée de la Diaspora, Irina Nevezlin, « Nous avons choisi de mettre l'accent sur les succès de la nation, sur sa fierté. Personnellement, je pense que nous perdons la fréquentation des jeunes générations juives qui n’ont rien pour se connecter à ce qu’ils sont et à l’endroit d’où ils viennent. Il faut leur expliquer leurs racines ».

Irina Nevezlin

Irina Nevezlin

La rhétorique du peuple juif, pour des raisons qui sont justes, est la Shoah et les persécutions, mais nous avons un pays qui connait la réussite et cette histoire-là n’est pas racontée. Je ne dis pas que nous ne devons pas nous souvenir des choses terribles que nous avons traversées, mais il n’est pas juste de ne parler que de cela ».

Le conservateur en chef, le Dr Orit Shaham Gover explique: « C’est la première étape dans la création du musée du Peuple Juif, nous y avons travaillé pendant cinq ans. Cette aile présentera deux expositions permanentes et deux temporaires.

A la question : « Pourquoi avoir choisi de présenter Bob Dylan, il n’est pas ce que l’on pourrait appeler une icône juive », elle a répondu : « En effet, et nous ne le présentons pas comme cela. Cette exposition relie au concept global du pluralisme du musée. Au centre de notre réflexion, nous avons cherché à regarder le passé avec des yeux différents. Au lieu de ne voir que les émeutes, les décrets, les persécutions et la destruction, nous voyons la création et la culture florissante. Nous avons décidé de célébrer les créateurs juifs influents, et Bob Dylan est peut-être le musicien qui a le plus influencé la seconde moitié du 20ème siècle. Vous pouvez dire que ce qu'il faisait n’était pas juif, et je vous répondrai que tout créateur repose sur ses propres racines".

Source : Israel HaYom

Open House Tel-Aviv: le plus beau de l'architecture de la ville du 26 au 28 Mai

Le boulevard Rothchild à Tel Aviv

 

Open House Tel-Aviv, un événement qui se déroulera dans toute la ville du 26 au 28 Mai donnera au public une occasion de visiter quelques-unes des maisons et des bâtiments les plus extraordinaires de Tel-Aviv, connue pour son style Bauhaus.

Comme les années précédentes, Open House Tel-Aviv présentera des dizaines de maisons intéressantes, des appartements uniques et des bâtiments publics, tous distincts dans leur conception architecturale. Des dizaines de visites seront proposées dans toute la ville, gratuitement. Quelques lieux, cependant, nécessitent une inscription préalable.

Pendant l’événement, l’équipe en charge de la planification de la ville dévoilera également les sept finalistes du concours pour redessiner la place Rabin, qui est considérée comme l'espace public le plus important d'Israël pour les diverses manifestations.

Open House Tel Aviv, qui a commencé en 2007, a été inspiré par les portes ouvertes tenues à Londres et à New York. Tel-Aviv, qui a été déclaré site du patrimoine mondial par l'UNESCO grâce à sa concentration en bâtiments conçus dans un style international, possède de nombreuses autres qualités architecturales, en plus de son énergie urbaine animée.

Le Centre Peres pour la paix

Conçu par les architectes Massimiliano Fuksas et Yoav Messer, Le Centre Peres pour la paix est considéré comme l'un des bâtiments les plus intéressants érigés en Israël au cours des dernières années. La visite sera l'occasion de faire connaissance avec ce bâtiment spécial et de regarder une présentation sur son processus de conception et de construction architecturale.

Les visites comprendront également un aperçu de scènes de la vie de l'ancien Président israélien Shimon Peres et de ses efforts pour parvenir à la paix au Moyen-Orient, ainsi que des artefacts datant des premiers jours de l'État d'Israël, appartenant à ses archives personnelles.

The Rivka Grinwald House (Alma Home)

Conçue par l'architecte Yehuda Magidovitch en 1929 et conservée par l'architecte Amnon Bar Ou en 2010, cette belle villa est maintenant utilisée par Alma, la maison de la culture hébraïque.

La maison a été construite à l'origine pour les diplomates Rivka et Victor Grinwald. C’était un centre social dans les premiers jours de Tel Aviv. Il est connu pour ses détails architecturaux, ses revêtements de sol multicolores, de magnifiques fresques et menuiseries faite par un homme du métier.

The Rivka Grinwald House (Alma Home)

The Rivka Grinwald House (Alma Home)

Le Cinema Hotel

Egalement conçu par Magidovich (en 1939), et rénové par l'architecte Aryeh Debilanski au cours des dernières années, le Cinema Hôtel est un bâtiment Bauhaus qui a été utilisé pour abriter le légendaire Esther Cinéma. Maintenant, c’est un hôtel de charme. En utilisant des affiches et des brochures originales des années 50, l'hôtel conserve des éléments thématiques de l'ancienne salle de cinéma.

La visite comprendra des espaces préservés et une collection de caméras, de projecteurs et d’affiches qui sont exposées en permanence. Les visiteurs pourront également obtenir un aperçu de certaines chambres de l'hôtel et pourront aller jusqu'au balcon qui donne sur la place Dizengoff.

Des appartements de luxe au 42 rue Herbert Samuel

L'événement donnera également l'occasion de visiter deux appartements haut de gamme qui donnent sur la mer Méditerranée: Un appartement art déco conçu dans les tons de noir et blanc avec des œuvres d'art par Keren Anavy et la céramiste Batya Malka, et un appartement éclectique dont le design a été inspiré par le célèbre créateur de mode Missoni, et qui contient des œuvres d'art colorées réalisées par l'artiste Chihuly. Design d'intérieur: Iris Rosenheimer.

SeaOne-42-Herbert-Samuel-768x451

Un appartement rénové à Ramat Aviv

Un appartement rénové, situé dans le quartier de Ramat Aviv, ouvrira ses portes au public les 27 et 28 mai. Construit dans les années 50 dans un immeuble d'habitation, la vue donne sur une plantation pastorale. Après avoir subi d'importantes rénovations, l'appartement est maintenant le domicile des concepteurs et de leur fille de deux ans, et sert également de studio.

Source : Nocamels.com

L’aéroport de Londres pourrait adopter des mesures de sécurité israéliennes

L'aéroport de Londres se dote d'un système de sécurité calqué sur celui d'Israël

 

Suite aux avertissements reçus au sujet de nouvelles éventuelles attaques terroristes de Daesh, l'aéroport d'Heathrow à Londres envisagerait la mise en œuvre d'un nouveau mécanisme de sécurité calqué sur celui employé à l'aéroport Ben Gurion en Israël.

Selon un rapport du British Times dimanche, l'initiative - baptisée «anneau d'acier" - verrait le déploiement de membres du personnel de sécurité en civil tout au long du site, l'un des plus fréquentés d'Europe.

Ce régime de sécurité révisé pourrait comporter des agents d'infiltration stationnés dans les salles de départ et d'arrivée ainsi que le renforcement du personnel de surveillance et d'entretien. Une surveillance accrue des bagagistes a également été mentionnée comme une nouvelle mesure potentielle.

Le rapport sur les nouvelles mesures de sécurité à l'étude a émergé après qu’un responsable du renseignement israélien de haut rang a souligné la semaine dernière  que les aéroports européens seraient des cibles potentielles pour des attaques terroristes.

L'aéroport de Londres se dote d'un système de sécurité calqué sur celui d'Israël

L'aéroport de Londres se dote d'un système de sécurité calqué sur celui d'Israël

Le Times a cité une source, avertissant que le groupe de l’Etat islamique se préparait à mener plusieurs attaques dans des aéroports suite à un certain nombre de grèves à Paris et à Bruxelles au cours de l'année écoulée et au bombardement meurtrier d'une compagnie aérienne russe en 2015 en Egypte.

«Nous connaissons le niveau de sécurité de tous les aéroports du monde," a cité la source. «Il y a beaucoup de choses à améliorer dans de nombreux aéroports en Europe."

La nouvelle stratégie de sécurité envisagée pour Heathrow résulte également de faits survenus la semaine dernière. Un ancien employé de McDonald formé par Al-Qaïda avait prévu de procéder à un attentat suicide dévastateur ciblant Israël et les passagers américains à l'aéroport de Londres.

Des responsables de l’aviation britannique ont voyagé en Israël où ils auraient été invités à étudier certaines procédures de sécurité à l'aéroport international de Tel Aviv.

L'aéroport international tient régulièrement des exercices de sécurité où le personnel de sécurité subit des simulations de failles de sécurité, d'abord et avant tout aux points de contrôle, à l'entrée de l'enceinte de l'aéroport.

La sécurité de l'aéroport Ben-Gurion comprend plusieurs étapes, y compris une vérification initiale de chaque véhicule entrant dans la zone publique de l'aéroport. Un second cercle de sécurité comprend des agents et une technologie de sécurité à l'entrée de la borne tandis que dans le troisième cercle de sécurité, le personnel des aéroports israéliens font le profilage des passagers pour identifier les passagers suspects.

L'ouverture relative des zones aéroportuaires publiques en Europe occidentale contraste avec certaines en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est, où les documents et effets personnels des voyageurs sont vérifiés avant qu'ils ne soient autorisés à entrer dans le bâtiment de l'aéroport.

Source : Jpost