Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Israël, le pays de la Ritaline

Israël, le pays de la Ritaline

Ces dernières années, la Ritaline est devenu un locataire permanent de nombreux foyers israéliens. Les élèves l'ont prise pour pouvoir maintenir leur concentration en classe et rester calmes, les étudiants l'ont consommée pour réussir en période d’examens et les adultes ont reçu des ordonnances pour parvenir à atteindre leurs objectifs.

Les données publiées à la demande du Mouvement pour la liberté d'information révèlent au cours des quatre dernières années une augmentation de dizaines de pour cents du nombre de prescriptions pour la Ritaline émises par les Koupot Holim.

La Ritaline est un stimulant du système nerveux aidant à traiter les personnes souffrant d'un déficit de l'attention. Pour recevoir une ordonnance, il faut passer par un diagnostic, puis renouveler la prescription auprès du médecin de famille. L'utilisation croissante du médicament se fait à l'ombre d'un débat public sur sa nécessité, en particulier pour les enfants. Le médicament a également des effets secondaires, comme la diminution de l'appétit, des maux de tête, l'insomnie, l'agitation, le tremblement et l'irritabilité. Ses détracteurs disent que prendre des stimulants comme la Ritaline pendant longtemps peut conduire à une dépendance.

La Ritaline en chiffres

La Ritaline en chiffres

Les partisans pensent que c'est la solution la plus efficace pour traiter la TDAH (Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité). Une demande de libre information a été présentée par Ofek Sinai du Centre interdisciplinaire IDC Herzliya pour la liberté d'information. Les données ont été obtenues auprès de des services de santé de la Clalit et de la Maccabi. La Leumit et la Meuhedet n'ont pas encore transmis les informations. La Clalit et la Maccabi sont les deux plus grandes Koupot Holim en Israël, environ la moitié des résidents d'Israël sont assurés par la Clalit et un quart par la Maccabi.

Un bond dans le nombre de prescriptions pour les femmes

Selon Clalit, il y a eu une augmentation de 30% des prescriptions de Ritalin au cours des quatre dernières années. Parmi les assurés Maccabi, il y a eu une augmentation d'environ 23%. Chez les femmes, l'augmentation est plus prononcée que chez les hommes, mais de plus en plus d'hommes consomment des médicaments pour traiter la TDAH.

Pendant des années, le public et la communauté scientifique s’entendaient sur le fait que le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité est un phénomène neurologique-héréditaire qui touche en particulier les garçons et les hommes. Ces dernières années, de plus en plus d'études ont révélé que les femmes souffrent également du phénomène.

Quelle est la capitale israélienne de la Ritaline ?

Selon la Clalit, la plus forte augmentation, 46%, a été enregistrée dans le district de Dan (Giv'atayim, Rosh Ha'ayin, Petah Tikva, Ariel et autres), suivie par le district du Sud, environ 42% (Ashkelon, Dimona, Beersheva, etc.). Selon les données de la Maccabi, la plus forte augmentation se situe dans le centre (Tel Aviv, Bnei Brak, Yehud, Elad et autres), avec une augmentation d'environ 28% et dans le Sud avec une augmentation de 26,5%.

Source : Ynet.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Les Israéliens parmi les employés les plus heureux

Les Israéliens parmi les employés les plus heureux

Selon un sondage publié dimanche par la société israélienne Dapulse, il existe d'autres facteurs que la grosseur du salaire pour déterminer la satisfaction globale des employés dans leur travail.

Selon le sondage, non seulement le salaire se trouve tout en bas de la liste des facteurs contribuant au bonheur général des employés sur leur lieu de travail, mais il suggère également que les Israéliens sont parmi les employés les plus heureux au monde.

Tout au long du mois de juillet, le rapport a examiné environ 10 000 utilisateurs de plates-formes Dapulse employés dans 60 industries différentes, par exemple dans la comptabilité, la construction, la conception graphique, les finances, la fabrication, les produits pharmaceutiques et la technologie dans 136 pays.

Dapulse, est connu dans le secteur de la haute technologie pour développer des plates-formes de gestion de tâches et de communications.

Sur les 10 000 intervenants, un tiers provenait d'Israël, un tiers provenait des États-Unis et le reste venait des 134 autres pays.

Ce ne sont pas les gros salaires qui rendent un employé heureux

Ce ne sont pas les gros salaires qui rendent un employé heureux

83% des répondants ont été identifiés comme des managers. Même si seulement 47% des répondants réels se sont définis heureux de leur travail, 59% étaient optimistes quant à leur avenir professionnel.

Ce sondage a également révélé que, parmi ces 136 pays participants, Israël était lié aux États-Unis pour le bonheur global des employés au travail.

Les résultats ont montré que le plus fondamental pour les employés à travers le monde était de travailler dans un domaine qui les passionne. Ensuite, ils ont exprimé l’importance de faire partie d’une entreprise qui contribue positivement au monde, de travailler dans une société prestigieuse, de parvenir à équilibrer le travail et la vie personnelle et de recevoir de la considération de leur employeur. Les considérations de salaire ont été placées au bas de cette liste.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Israël: faux et usages de faux pour tromper le ministère de l'éducation

Israël: de faux rapports pour tromper le ministère de l'Education

Selon un rapport, au cours des dernières années, des dizaines d'organisations à but non lucratif, des directeurs d'écoles et des autorités locales ont remis de faux rapports et ont frauduleusement reçu des millions de shekels du ministère de l'Éducation.

Dans les cas où les écoles n'appartiennent pas au ministère de l'Éducation, elles ont dû rembourser une somme cumulative de 3 millions de NIS.

Au fil des années, les associations, les réseaux éducatifs et un nombre limité de directeurs d’écoles ont trouvé des moyens créatifs d'augmenter le montant qu'ils reçu du ministère de l'Éducation. Certains ont rapporté avoir des élèves qui n’étudiaient pas réellement chez eux ou ont inscrit plusieurs fois des élèves existants. D’autres ont déclaré des matières en option qui n’étaient pas enseignées, des assistantes fictives ou encore ont gonflé le nombre d’élèves à plus de 30 pour obtenir une assistante supplémentaire.

Pour l’année scolaire 2016-2017, le bureau des licences et du contrôle du ministère de l'Éducation a traité 56 plaintes pour fausses déclarations et octroi de budgets perçus illégalement.

Des millions de shekel indûment perçus

Des millions de shekel indûment perçus

Trente-trois des cas examinés portaient sur les cas cités plus haut. Dans 16 des cas, les fonds ont été transférés aux écoles, mais dans la pratique, ils n'ont pas été utilisés pour les objectifs pour lesquels ils ont été accordés, comme par exemple pour des matières scolaires en options qui n’ont finalement pas été enseignées.

Dans les neuf autres cas, les employés des réseaux éducatifs, c'est-à-dire les organismes sans but lucratif qui dirigent les écoles primaires et secondaires, se sont plaints de ne pas recevoir leurs salaires de leurs employeurs, alors que le ministère de l'Éducation avait bien transféré les budgets correspondant.

Ce sont des millions de shekels par an provenant du budget du ministère de l'éducation qui n'atteignent pas leur destination. Dans les cas où les écoles appartiennent au ministère de l'Éducation, une procédure de compensation ne portant pas préjudice au budget de l'école est mise en place, et dans les cas où des écoles externes sont impliquées, l'argent doit être restitué.

Selon le rapport, 37% des cas examinés étaient dans le secteur juif, 29% étaient dans le secteur orthodoxe, 21% pour le secteur arabe et 4% pour le secteur général.

La semaine dernière, un autre rapport a révélé que des dizaines de gestionnaires avaient fixé des écolages excessifs. Le ministère de l'Éducation a traité au cours de la dernière année scolaire 29 cas de plaintes de parents qui estimaient payer trop cher. 21 plaintes étaient justifiées et les écoles ont été contraintes de restituer le trop-perçu.

Source : Israël HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Israël: l'homme qui faisait chanter les banques a été arrêté

Israël: l'homme qui faisait chanter les banques a été arrêté

La police israélienne a arrêté Lior Sharabi, un homme de 32 ans soupçonné d'extorsion contre l'une des plus grandes banques d'Israël, la banque Yahav, ainsi que contre plusieurs autres grandes entreprises.

Le suspect a été arrêté suite à une opération d'infiltration conjointe de l'unité spéciale Lahav 433 de la police israélienne et de l'Autorité nationale pour la cyberdéfense. Il a menacé d'exposer les informations privées des clients s'il ne recevait pas 1 million de NIS en bitcoins, une forme de monnaie virtuelle.

L'affaire a débuté le mois dernier lorsque la direction des entreprises a reçu des lettres du suspect, un résident de Pardes Hanna-Karkur dans le nord d'Israël, ancien employé d'une entreprise qui fournit des services à plusieurs banques, entreprises et ministères, y compris la banque en question.

On pense que le suspect a obtenu des données bancaires, y compris les informations d'identification des clients, et a menacé de libérer ou de vendre les informations si la somme qu'il demandait ne lui était pas octroyée.

L'unité Lahav 433 et l'Autorité nationale pour la cyberdéfense ont mené une enquête conjointe pour trouver l'identité du suspect, qui l'a dissimulée en ligne. Le suspect a finalement été identifié et arrêté.

Parallèlement à l'enquête menée par la police, l'Autorité nationale pour la cyberdéfense, ainsi que le Département de la supervision bancaire de la Banque d'Israël, ont veillé à ce que le système de la banque ne soit pas compromis et que les données des consommateurs soient protégées.

Le suspect sera présenté devant la Cour des magistrats à Rishon Letzion cet après-midi pour prolongation de sa détention préventive.

"Il s'agissait d'une intrusion dans le fournisseur de la base de données d'un service de messagerie marketing", a déclaré la Banque Yahav dans une réponse officielle. "C'est une société externe qui ne détient aucune information financière concernant les clients de la banque. En revanche, la banque a transféré toutes les données pertinentes à la police, à l'Autorité nationale de la cyberdéfense et à la Banque d'Israël. Concernant ses informations, la banque possède des mesures de sécurité des plus sophistiquées qui ont n'ont pas été violées. D'autres tests effectués par l'Autorité ont montré que les systèmes de la banque sont inexpugnables et qu'aucune information n'a été divulguée".

Source : Arutz7 - Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Jerry Lewis: j'ai eu un grand succès en étant un idiot total

Jerry Lewis: tranches de vie de l'icône comique juive

Jerry Lewis, la légende comique juive, tout d’abord partenaire de Dean Martin dans le duo de comédie populaire Martin et Lewis puis étoile solo dans des films, des boites de nuit, des émissions de télévision et des comédies musicales, est décédée hier à son domicile de Las Vegas à l'âge de 91 ans. 

Lewis est devenu célèbre avec son rôle de partenaire un peu sot de Dean Martin et était une icône comique en France. Il a résumé une fois sa carrière en disant: "J'ai eu un grand succès en étant un idiot total".

Voici quelques faits marquants sur l'acteur comique Jerry Lewis:

* Lewis est né Joseph Levitch le 16 mars 1926. Ses parents étaient des Juifs russes. Son nom de scène lui vient de son père, un artiste de vaudeville connu sous le nom de Danny Lewis. Sa carrière de divertissement a débuté à l’âge de 5 ans. Il chantait alors «Brother, Can You Repare a Dime» dans les stations de villégiature de "Borscht Belt" de l'État de New York.

* Lewis a entamé son partenariat avec Dean Martin en 1946. En l'espace de10 ans, ils ont fait 16 films ensemble, en plus de nombreux spectacles pour des boîtes de nuit et pour la télévision. Les observateurs ont attribué leur dissolution à l'intérêt de Lewis à produire et à diriger des films, à son ego et à son besoin de contrôle, ainsi qu'à un désir d'approbation de la part de Martin, souvent distant. Ils ont tous deux connu une carrière réussie.

* Martin et Lewis ont été réunis en 1976 lorsque Frank Sinatra a fait monter Martin sur scène pour la soirée annuelle du Téléthon de l'Association de la dystrophie musculaire. Ils se sont réconciliés et sont restés amis jusqu'à la mort de Martin en 1995. Lewis a écrit à propos de leur duo dans son livre de 2005 : "Dean and Me: A Love Story".

 

Martin et Lewis en 1955

Martin et Lewis en 1955

* Lewis a accueilli son premier téléthon le Jour de la fête du Travail en 1966. Il a été retransmis par une seule station de télévision de New York et a recueilli plus d’1 million de dollars. En 1977, il a été nommé pour un prix Nobel de la paix pour son travail de collecte de fonds. Au total, au fil des années, il a levé un total de 2,45 milliards de dollars, selon son publiciste.

* Les personnages un peu ridicules de Lewis ont fait de lui une divinité comique en France. Certains critiques français ont vu cette fascination pour Lewis comme une attraction d'opposés - des personnes sophistiquées appréciant un comique qui n'a jamais essayé d'avoir du sens. D'autres ont vu des commentaires sociaux dans ses plaisanteries. Lewis l'a expliqué en disant: "Les Français sont très orientés visuellement même s'ils sont intellectuels. Ils apprécient ce qu'ils voient et rient. Ensuite, ils demandent pourquoi."

* Lewis a joué à lui seul sept personnages dans la comédie de 1965 "The Family Jewels", qu'il a également dirigé et co-écrit.

* Le fils de Lewis fut le leader du groupe des années 1960, Gary Lewis et les Playboys, surtout connu pour son succès "This Diamond Ring". L’un des personnages joué par Jerry s'assoit pour écouter la chanson dans une scène de  "The Family Jewels".

* La star des New York Giants, Frank Gifford, a doublé pour Lewis dans les scènes de football du film de 1951 "That's My Boy".

* Lewis a eu deux crises cardiaques, un cancer de la prostate et une fibrose pulmonaire. Il a également souffert d'une dépendance aux analgésiques dans les années 80.

* Il a eu six fils avec sa première femme, Patty Palmer, Gary, Ronnie, Scott, Anthony, Christopher et Joseph, décédé en 2009. Il laisse sa deuxième épouse, SanDee Pitnick, et leur fille.

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Israël: 4 500 œufs pourris ont bien pu être vendus dans votre supermarché

Israël: 4 500 œufs pourris ont bien pu être vendus dans votre supermarché

Les gardes de sécurité israéliens ont alerté le ministère de l'Agriculture et du Développement rural après avoir vu un véhicule passer un point de contrôle de sécurité avec ce qui semblait être une cargaison d'œufs.

Après enquête, les inspecteurs ont constaté que le camion contenait 4 500 œufs avec de faux tampons, transportés à température ambiante et dans des conditions inappropriées.

Les enquêtes montrent que le conducteur, un homme de 30 ans, avait l'intention de vendre sa marchandise dans les supermarchés et épiceries de Jérusalem.

Les autorités ont arrêté le suspect et ont entamé des poursuites judiciaires contre lui. Ils ont également confisqué les œufs, qui seront détruits.

Ce n'est pas la première fois que les autorités israéliennes doivent faire face à de la contrebande arabe d'œufs non autorisés en Israël. Le 1er août, les superviseurs de l'administration fiscale et les membres de l'Office des œufs et des volailles ont séquestré plusieurs entreprises qui tentaient de vendre un total de 6 000 œufs non surveillés.

Ce qui est certain, c'est que les poules, elles, n'y sont pour rien

Ce qui est certain, c'est que les poules, elles, n'y sont pour rien

En janvier, les FDI ont attrapé des Arabes portant des uniformes des Forces de Défense d’Israël qui tentaient de faire passer près de 5 000 œufs non autorisés à travers un point de contrôle. En juin, les gardes-frontières ont attrapé des Arabes qui essayaient de transférer par la clôture de sécurité 9 000 œufs à un complice israélien en attente de l’autre côté. Le même nombre d'œufs a été trouvé caché sous les sièges d'un minibus en décembre 2016.

En 2015, les autorités israéliennes ont arrêté des membres d'un vaste gang de contrebande d'œufs, et plus tard cette année, ont saisi 25 000 œufs non surveillés, craignant qu’ils soient porteurs de salmonelles.

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Gel des comptes en banque: un projet explosif étudié par les autorités européennes

Gel des comptes en banque: un projet explosif étudié par les autorités européennes

Les autorités européennes réfléchissent à des mesures permettant d’empêcher ponctuellement les retraits sur les comptes en banque. Un mécanisme censé éviter une catastrophe en cas de “bank run”... mais qui s’attire des critiques.

Voilà un projet qui promet de provoquer une belle polémique s’il voit le jour... les autorités européennes réfléchissent actuellement à mettre en place des mesures permettant aux Etats de geler les comptes bancaires, afin d’éviter un “bank run”, c’est-à-dire que les clients des banques ne procèdent à des retraits massifs et concentrés sur une courte période.

C’est Reuters qui a révélé cette information fin juillet, s’appuyant sur un document rédigé en ce sens par la présidence du Conseil de l’Union européenne, assurée par l’Estonie depuis le 1er juillet. Ce document recommanderait tout de même des garde-fous : en particulier que les clients puissent toujours retirer une somme minimale, afin de couvrir leurs besoins immédiats, et que le gel soit limité dans le temps. Une durée de 5 jours ouvrés, pouvant être prolongée jusqu’à 20 jours en cas de circonstances exceptionnelles, est évoquée.

Contactée, la présidence estonienne du Conseil de l’Union européenne n’a pas souhaité nous en dire davantage, rappelant simplement que des discussions sur une réforme bancaire visant à renforcer leur résilience étaient en cours et que l’objectif était d’aboutir à un accord au niveau du Conseil d’ici la fin du mandat estonien, le 31 décembre.

Il n’est pas sûr que ces discussions aboutissent effectivement à une législation en ce sens, d’autant que les Etats membres ne seraient pas tous emballés par cette idée. Mais si c’était le cas, cela constituerait une petite révolution en France, où les autorités ne peuvent pas décider d’un gel des retraits actuellement. Le régulateur du secteur, l’ACPR, a seulement le pouvoir d’interdire temporairement l’acceptation de nouveaux dépôts, lorsque la santé d’un établissement sous son contrôle est vacillante.

Cette réflexion sur un potentiel gel des retraits ne part pas d’une mauvaise intention, au contraire. Il s’agit en effet d’éviter que des banques déjà en difficulté ne se retrouvent définitivement plombées par des retraits massifs, qu’elle ne seraient pas capables d’honorer. “Geler les retraits lorsqu’une banque est au bord du gouffre pourrait permettre d’éviter sa faillite. Si l'établissement venait à sombrer, les clients risqueraient alors bien pire, c’est-à-dire de perdre tous leurs dépôts au-delà de la garantie de 100.000 euros”, rappelle Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’épargne, un think tank. Sans compter que cette fameuse garantie de 100.000 euros reste très hypothétique, comme nous l’avons déjà souligné…

Mais tous ne voient pas cette mesure d’un si bon oeil. L’Association des marchés financiers européens (AFME), qui compte à son comité de direction des hauts responsables de nombreuses banques (BNP Paribas, Goldman Sachs, Credit Suisse…) a ainsi fait part dans un rapport publié en juin de ses craintes qu’un tel mécanisme ait l’effet inverse à celui espéré, en poussant les clients des banques à retirer leurs billes encore plus précocement.

Cela risque en tout cas d’être mal perçu par bon nombre de clients de banques, d’autant que des restrictions similaires ont récemment été prises dans le domaine de l’assurance vie. La loi Sapin, promulguée en fin d’année dernière, a en effet renforcé les pouvoirs du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), une instance présidée par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, en lui permettant, sous certaines conditions, de limiter les retraits sur ces contrats voire de moduler les sommes mises en réserve par les assureurs, et donc d’influer sur les taux servis. Reste que si le dispositif s’était attiré beaucoup de critiques lors de son vote, en particulier d’associations de défense des épargnants, il n’a pas non plus provoqué de décollecte massive depuis son entrée en vigueur.

Source: Thomas Le Bars © CAPITAL

Faute de nationalité, une mère expulsée d'Israël

Faute de nationalité, une mère expulsée d'Israël

Une mère menacée d'expulsion faute de nationalité israélienne va devoir se séparer de ses deux enfants adultes.

Boris et Galina Levinstein ont passé Shabbat avec leur mère, Lia - leur dernier Shabbat ensemble en Israël. "Notre mère a vécu en Israël pendant six ans et est aujourd’hui expulsée d'un pays qui est devenu son foyer", déclare Boris dans une publication sur Facebook.

Boris a expliqué qu'il y a 14 ans, sa sœur et lui, qui avaient un grand-père juif du côté de leur père, ont immigré en Israël en vertu de la loi du retour. Tous deux se sont convertis au judaïsme, ont servis dans l'armée et ont étudié pour décrocher des diplômes universitaires. Galina est même devenue mère. "Nous sommes de bons citoyens qui contribuons à l'État et qui l'aimons - et pourtant, ce dernier ne permet pas à notre mère de vivre avec nous jusqu'à ce qu'elle atteigne l'âge de 65 ans", a-t-il révélé.

Boris explique que sa mère a vécu en Israël pendant six ans avec son partenaire Oleg, un citoyen israélien. L'année dernière, Lia a reçu un statut de résidente temporaire et était censée être naturalisée dans quelques mois. Malheureusement, Oleg est mort de façon inattendue. En quelques mois, Lia s’est vu confisquer sa carte d'identité de et son processus de naturalisation a été interrompu.

La loi du retour nécessiterait-elle quelques ajustements?

La loi du retour nécessiterait-elle quelques ajustements?

"Nous avons fait appel à un comité humanitaire, envoyé des recours et même contacté la députée Xenia Sabatolova s'est tourné personnellement vers le cabinet du ministre de l'Intérieur, mais la réponse était toujours la même", a-t-il déclaré. "Nous respectons la constitution de l'État d'Israël, et notre mère va nous faire ses adieux, mais nous n'abandonnerons pas et nous continuerons à nous battre pour que notre mère puisse revenir auprès de nous".

Boris a terminé son post par un appel au ministre de l'Intérieur, Aryeh Deri. «Une procédure est-elle plus forte que l'amour entre une mère et ses enfants?», a-t-il interrogé. "Je ne doute pas de votre réponse et je ne doute pas que vous sachiez très bien ce qu'est l'amour qui existe entre une mère et ses enfants, alors nous vous demandons, Monsieur le Ministre, de prendre des mesures pour permettre dès aujourd’hui à notre mère de vivre avec ce qu’elle a de plus précieux- sa famille ".

L'Autorité de la population et de l'immigration a déclaré en réponse: "Mme Lia Makushina est entrée en Israël et y a vécu en tant que conjointe d'un citoyen israélien décédé au début de l'année. Les tentatives de trouver une solution avec les membres de la famille ont échoué. Mme Makushina pourra rendre visite aux siens en Israël autant qu'elle le souhaitera".

Source : Mako.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Selon le Talmud de Babylone, les éclipses sont de mauvais augure

Selon le Talmud de Babylone, les éclipses sont de mauvais augure

Une éclipse totale de Soleil aura lieu demain, le 21 août 2017.

C'est la 11e éclipse totale du XXIe siècle, mais le 13e passage de l'ombre de la Lune sur Terre de ce siècle.

Elle est la première éclipse totale de Soleil visible aux États-Unis depuis 1991 et la première à traverser la totalité des États-Unis, de la côte Pacifique à la côte de l'Atlantique (en ~1h1/2), depuis 1918.

C’est une aubaine incroyable, tous les américains sont en liesse mais voilà, il y a un hic ! Le Talmud affirme que les éclipses sont de mauvais augure.

Les Juifs prient pour tout, avant manger un nouveau fruit et en sortant des toilettes. Alors, que dit le Talmud dit à propos de la bénédiction à réciter sur les éclipses?

"Les Sages ont enseigné: Lorsque le soleil s’éclipse, c'est de mauvais augure pour le monde entier".

Le monde a vécu quelques semaines difficiles. Les choses sont-elles sur le point de s'aggraver?

Eclipse de soleil: explications

Eclipse de soleil: explications

Désolés, mais selon le Talmud babylonien (Traîté Sukkah, 29b), oui. Et tandis qu'une éclipse lunaire est particulièrement mauvaise pour les Juifs, puisque les juifs s'appuient sur la lune pour leur calendrier, une éclipse solaire est mauvaise pour tous ceux qui suivent un calendrier solaire.

Le Rabbi de Lubavitch a conclu que, comme l'éclipse signale le déplaisir Divin et la nécessité d'une plus grande prière, il ne faut pas dire de bénédictions.

Cependant le rabbin Joshua Heller écrit: «Aujourd'hui, nous comprenons que les éclipses sont des phénomènes naturels et prévisibles ... un reflet prévisible de la volonté divine qui s'est manifestée au moment de la création, plutôt qu'une réponse spécifique et en temps opportun aux tendances sociétales.» Par conséquent, il offre quelques options:

Certains bénissent D.ieu : "... qui accomplit le travail de la création", ou "qui a créé les étoiles filantes, des tremblements de terre, les éclairs ou des vents violents". D’autres bénissent Dieu: "... dont le pouvoir et la puissance remplissent l'univers".

Faites votre choix, ou ne le faites pas. Mais en tout cas, n'oubliez pas vos lunettes spéciales.

Source : thejewniverse

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Les 10 meilleurs mots yiddish dont vous n'avez jamais entendu parler

Les 10 meilleurs mots yiddish dont vous n'avez jamais entendu parler

Ces termes yiddish ne sont pas connus, mais ils sont très amusants à utiliser.

Shlep, tuches et oy vey sont quelques-uns des nombreux mots yiddish qui ont été incorporés dans le discours de tous les jours ... tellement incorporés qu’ils ont perdu un peu de leur saveur. Améliorez votre vocabulaire avec ces 10 termes yiddish moins familiers. Fil shpass! (Amusez-vous bien!)

דרעמל

Dreml (DREH-ml): un petit somme

Exemple de phrase: "Les cours aujourd'hui m'ont épuisé - j'ai besoin de faire un dreml avant de faire mes devoirs".

אונטערזאכן

Unterzakhn (OON-ter-zakhn): littéralement "sous-choses", unterzakhn se réfère à des sous-vêtements. Unterzakhn est également le titre d'un roman graphique de Leela Corman.

Exemple de phrase: "Baisse ton pantalon; montre ton Unterzakhn!

קאשע-בולבע

Kashe-Bulbe (KAH-sheh BOOL-beh): Voulez-vous développer votre Yiddish culinaire au-delà de Kreplach et Kugel? Kashe-Bulbe signifie purée de pommes de terre mais c'est plus amusant à dire que son équivalent en français.

"Ma mère doit mettre une livre de beurre dans son kashe-bulbe, mais c'est si bon que ça ne m'inquiète pas!"

מלאכה

Malokhe (mah-LOH-kheh): C'est un mot emprunté à l'hébreu, et cela signifie un travail.

"Juste une heure de plus de cette malokhe et je rentre à la maison!"

Des mots savoureux

Des mots savoureux

  ניט אזוי איי-איי-איי

Nit azoy ay-ay-ay (NEET ah-ZOY aye-aye-aye, le "ay" devrait être prononcé comme le pronom "I"): Cette phrase signifie "pas génial".

"Le groupe joue généralement de manière très harmonieuse, mais le spectacle d'hier soir a été nit azoy ay-ay-ay".

רינגלהעפט

Ringlheft (RIN-gul-heft): Ce terme en yiddish se réfère à un ancien classeur à trois anneaux

"J’aurais bien aimé avoir encore mon vieux Trapper Keeper ringlheft".

  ווערען זאל פון דיר א בלינצע

Veren zol fun dir a blintsa (VEHR-en zol fun DEER ah BLIN-tseh): Hurler cela à quelqu'un qui vous coupe la parole est plus amusant que d'utiliser un langage coloré, car vous souhaitez au contrevenant de se transformer en un Blintz (coup de foudre)!

C'est déjà une phrase en soi. Utilisez-le lorsque le bouchon a été poussé trop loin. Assurez-vous surtout de bien y mettre le ton!

זיסעלע

Zissele (ZISS-uh-leh): Utilisez ce terme d'affection au lieu de "cheri (e)", "trésor" ou autres mots similaires.

"Veux-tu le dernier blinches (crêpe fourrée) au fromage, Zissele?"

שטוב-מענטש

Shtub-mensch (SHTOOB-mensh, avec le "oo" prononcé comme dans "book"): La traduction littérale de shtub-mensch est une personne d’intérieur ou un domestique, mais il sert à désigner le colocataire. L'anglais utilise déjà "mensch" pour décrire une personne bonne et décente. Alors, pourquoi ne pas lui faire une mise à jour?

"Mon shtub-mensch est un vrai mensch".

שושקע

Shushkeh (SHOOSH-keh, avec le "oo" prononcé comme dans "book"): Ce mot yiddish  pour "chuchotement" ressemble littéralement à ce qu’il signifie.

"Le musée était tellement silencieux que vous pouviez facilement entendre le moindre shushkeh prononcé deux pièces plus loin".

Source : myjewishlearning

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.