Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Israël: franc succès du récent programme d'épargne pour les enfants

Israël: fort succès du récent programme d'épargne pour les enfants

La semaine dernière, 100 000 plans d'épargne ont été ouverts dans le cadre du tout récent programme gouvernemental «Épargner pour chaque enfant» , selon les données du ministère des Finances.

Selon le Trésor, ces plans d’épargne s’ajoutent à environ 900 000 autres précédemment ouverts depuis la mise en œuvre du programme en Janvier 2017.

Le ministre des Finances Moshe Kahlon avait déclaré que le nouveau compte épargne pour chaque enfant « réduira les écarts sociaux en Israël, promouvra l'égalité des chances pour la classe moyenne des secteurs les plus faibles et sensibilisera le public à l'épargne."

Un franc succès pour le plan d'épargne

Un franc succès pour le plan d'épargne

Selon le plan "Epargne pour chaque enfant", 50 shekels sont prélevés chaque mois des allocations familiales versées aux parents par le Bitoua’h Leoumi, en plus des 50 shekels que les parents déposent chaque mois sur un compte en banque, un fond de prévoyance ou un fond de pension choisi par eux-mêmes à cet effet.

Si les jeunes israéliens optent pour ne pas toucher au solde du compte épargne jusqu'à leurs 21 ans, l'assurance nationale ajoutera un bonus de 500 shekels sur le compte et le gouvernement paiera tous les frais de gestion du compte.

Selon le ministère des Finances, plusieurs programmes d'épargne ouverts par les parents à leurs enfants ont déjà franchi le seuil du million. Les données ont également montré que la plupart des parents ont ouvert des plans d’épargne dans des fonds de prévoyance. En outre, environ 40% des parents ont ouvert pour leurs enfants des plans d'épargne bancaire, en général parce qu'ils ne disposent pas de fonds de prévoyance.

Source : Israel HaYom

Israël: découvrir Tel Aviv par la réalité virtuelle

Israël: la réalité virtuelle pour découvrir Tel Aviv

Tel Aviv prend vie dans une toute nouvelle expérience de réalité virtuelle.

Le Tel Aviv Time Out VR City Guide d’Inception permet aux spectateurs de sauter dans une carte et de bénéficier d’une introduction pleinement immersive dans la ville.

Une nouvelle expérience interactive conçue pour donner aux téléspectateurs un aperçu local magnifique et amusant de la ville de Tel Aviv a été récemment lancée par Inception, une startup qui crée un contenu VR premium et à 360 degrés.

En utilisant une application smartphone associée à un casque virtuel tel que Google Cardboard, Oculus Rift, Samsung Gear ou Daydream, les internautes entrent dans une carte interactive où ils peuvent sélectionner des endroits à explorer dans toute la ville. Ils peuvent même choisir un guide spécifique pour les visiter ou repérer les types spécifiques d'attractions.

La plage, bien sûr, est parmi les endroits que les utilisateurs de casque VR peuvent explorer avec le Tel Aviv Time Out VR City Guide.

La plage, bien sûr, est parmi les endroits que les utilisateurs de casque VR peuvent explorer avec le Tel Aviv Time Out VR City Guide.

Le canal contient des guides à l'intérieur de certains des endroits les plus branchés de Tel-Aviv, comme le bar alternatif Kuli Alma et le spa japonais Yoko Kithara. CGI et 3D visuels stylisés font que les téléspectateurs se sentent comme ils se trouvaient réellement aux points les plus chauds de Tel Aviv.

Le premier de la série des guides initiaux VR d'Inception a été introduit en partenariat avec Time Out Tel Aviv et est parrainé par Toyota et l'Intercontinental Hotel Group.

«Le Tel Aviv Time Out VR City Guide est à peu près la meilleure façon de profiter de la crème des endroits de Tel Aviv pour connaître la ville», a déclaré Benny Arbel, cofondateur et PDG de Inception, qui a été fondée en 2016 et possède des bureaux à Tel Aviv, Los Angeles et Londres.

Les utilisateurs peuvent accéder à des clips individuels sur les pages Facebook de Time Out Israel. La plate-forme VR interactive est disponible dans l'application Inception lorsqu'elle est associée à un casque.

Source : Israel 21c

Résurrection de la musique perdue pendant la Shoah

Un groupe berlinois fait revivre la musique perdue dans la Shoah

C’était en 1935. Willy Rosen - un célèbre chanteur de cabaret juif à Berlin - interprétait une nouvelle chanson amusante intitulée "At the Golden Snail Inn", qu'il avait enregistrée dans le sous-sol d'une synagogue pour un label juif appelé Semer Records .

Trois ans plus tard, lors de la Kristallnacht (la Nuit de Cristal N.D.T), les nazis détruisirent tous les enregistrements maîtres de Semer. Ils assassinèrent bientôt la plupart des artistes de Semer.

Mais grâce aux efforts de l'Ensemble Semer, la chanson de Willy renaît de ses cendres, et vous pouvez l'entendre ici.

Le Semer Ensemble, qui regroupe des musiciens renommés de Berlin, dont Daniel Kahn, joue un large éventail de genres et de styles musicaux et vient d'enregistrer un album intitulé "Rescued Treasure". Il comprend douze chansons qui ont été récupérées dans les archives de Semer, en yiddish , en hébreu et en allemand.

Le 9 Novembre 1938: la Nuit de Cristal

Le 9 Novembre 1938: la Nuit de Cristal

Leurs adaptations se focalisent toutes sur la préservation du passé tout en y ajoutant un charme contemporain.

Le Semer original a été fondé par Hirsch Lewin, un producteur qui a vu l'ampleur incroyable du talent dans le Berlin juif et a senti sa mise en danger. Bien que Lewin ait survécu à l'Holocauste et rétabli les disques de Semer en Israël pendant un court moment, ses enregistrements originaux ont été perdus jusqu'en 2001. C'est alors qu'un musicologue dévoué nommé Dr. Rainer E. Lotz a localisé quelques chansons de Semer qui avaient été libérées avant la seconde guerre mondiale.

Le reste, nous sommes heureux de signaler, n'est pas seulement de l'histoire.

Source : http://thejewniverse.com/

Les tensions autour de l'entrée à l'école juive d'Arabella Kushner

A l'école juive d'Arabella Kushner, les parents d'élèves sont à cran

Arabella, fille aînée d’Ivanka Trump et de Jared Kushner, aurait cette semaine commencé l'école à JPDS, l'Ecole Primaire Juive, à Washington, DC. Sans surprise, à cause de toute la controverse entourant la présidence de son grand-père, la réaction des autres parents a été difficile.

Selon Town & Country, la plaisanterie courante à l'école est : «Les parents disent Kaddish pour l'élection». Un parent d’élève a déclaré, «L'autre nuit, j'ai entendu une personne  bouleversée confiant :« Je ne peux pas croire qu’il envahissent mon espace personnel! Ils sont contre tout ce que je défends! ».

Gênant. Mais sommes-nous vraiment tellement surpris? Avoir un tel enfant célèbre à l'école pose beaucoup de questions et de préoccupations de sécurité pour les autres parents et pas seulement la tourmente politique que certains peuvent ressentir. Richard Mintz, le porte-parole de l'école, a déclaré que JPDS ne confirmerait la présence d'aucun écolier à l'école - ce qui est logique puisque ces informations sont habituellement confidentielles:

«Sans parler d'une famille ou d'un enfant précis, dit-il, l'école est une école communautaire. Elle accueille tout le monde; Il y a beaucoup de gens différents et beaucoup d'opinions différentes, et tout le monde s'entend. "

Cependant, la directrice de l'école, Naomi Reem, a envoyé une lettre aux parents exprimant leurs craintes au sujet de la victoire de Trump. Elle a commencé sa lettre en associant ses propres souvenirs d'enfance au sujet d'un coup militaire en Argentine:

«Il y a quarante ans, lors de ma première semaine de lycée, un coup d'Etat militaire a mis fin au gouvernement démocratiquement élu en Argentine, où je suis née et j'ai grandi. Seize ans plus tard, je suis arrivé aux États-Unis, le jour du scrutin de 1992, et j'ai écouté le discours de Bill Clinton dans ma chambre d'hôtel, comprenant seulement quelques mots. Je ne savais pas que plusieurs présidents plus tard, j'écrirais une lettre aux familles à Washington DC au sujet d'une autre élection ».

Puisque l'école elle-même est progressiste, il n'est pas non plus surprenant que de nombreux parents ne soient pas ravis de la présence d'Arabella. Un parent a dit:

«Je suis amusé, parce que si les Trump-Kushner avait fait leurs recherches, ils sauraient que c'est comme intégrer une colonie hippie. Ce serait comme si Donald Trump allait à Woodstock! ».

En outre, en 2013, Tablet a qualifié JPDS «d’endroit pour les enfants des Juifs politiquement liés de Washington» et «d’épicentre informel de la vie juive dans le Washington d'Obama».

Cela vous fait vous demander quelles sont les intentions de Jared et Ivanka avec l'envoi de leur fille de 5 ans dans une école très libérale - quand le père d'Ivanka défend autre chose que le libéralisme. Pourtant, bien qu'il soit compréhensible que de nombreuses familles à l'école se sentent mal à l'aise, Arabella n'est pas Donald Trump. Elle n'est pas Jared Kushner ni Ivanka Trump non plus. C'est une enfant qui grandira pour devenir adulte avec ses propres opinions.

Cela dit, les parents interrogés ont laissé entendre qu'Arabella serait accueillie comme n'importe quel autre enfant, ce qui est la bonne chose à faire, car un enfant n'est pas le reflet de ses parents. Cependant, cela ne signifie pas que les parents soient aussi accueillants pour les géniteurs d'Arabella. Un parent a expliqué à quel point ils sont bouleversés:

"Nous enseignons à nos enfants dès leur plus jeune âge que nous étions étrangers en Egypte et que avons l'obligation d'aider un étranger partout où ils est. La rhétorique sur les immigrants et les réfugiés est gravement préoccupante du point de vue juif, et pas seulement les réfugiés et les immigrants, mais aussi la rhétorique sur la communauté LGBTQ, les minorités et les communautés persécutées et vulnérables ».

Il semble que « la nuit des Parents » sera maladroite cette année, mais Mintz confirme aussi que c'est la mission de JPDS de s'assurer que tout le monde s'entende, même avec un «désaccord respectueux».

Source : kveller.com

CIA: un rapport de 1972 fait état de fortes tensions ethniques en Israël

Israël: un rapport de la CIA de 1972 fait état de fortes tensions ethniques

La CIA a publié la semaine dernière un dossier contenant des dizaines de millions de pages de rapports et diverses correspondances déclassifiés. Des documents d’archives d’ores et déjà rendus publics relataient les expériences effectuées sur le magicien Uri Geller au Stanford Research Institute dans le cadre du programme «Stargate».

Un examen des nouveaux documents révélés dans un rapport écrit en mai 1972 met en lumière le fossé ethnique et les tensions sociales en Israël. Le rapport note que, contrairement à l'image d'Israël comme terre de kibboutzim et d’agriculture: "Aujourd’hui, il n’est plus question d’utopie agricole prédite par les pionniers sionistes. Au contraire, à cause de ses voisins arabes hostiles et de son orientation occidentale, Israël est devenu un état moderne, industrialisé, avec un niveau de vie supérieur à celui de ses voisins, plus proche de celui de l'Europe occidentale. "

Ashkenazes vs séfarades: une vieille histoire?

Ashkenazes vs séfarades: une vieille histoire?

Les auteurs ont observé un changement significatif dans la nature d'Israël à cause de ce qu'ils ont appelé « un changement générationnel dans le leadership ». Ils citent: «Les vieux sionistes», à savoir ceux qui sont nés en Europe, « détiennent encore des postes de direction, mais bientôt ils devront céder la place aux "Sabras" (natifs d’Israël N.D.T) ».

Le rapport discute longuement du problème du fossé qui sépare les ashkénazes des séfarades, et parfois des conditions dures et même racistes. "Les orientaux ont généralement une peau plus foncée, ils sont parfois appelés« Juifs noirs ». Les Juifs Mizrahi (orientaux) sont souvent pauvres, peu instruits et peu qualifiés, et ont généralement une plus grande famille que les ashkénazes. La grande majorité des Juifs Mizrahi sont des coupeurs de bois et des porteurs d'eau. Par conséquent, les Ashkénazes ont tendance à détenir la plupart des emplois et de la puissance ".

En outre, "Les ashkenazes sont assis pour le moment dans le siège du conducteur, mais depuis les années 60, les séfarades les ont rattrapés par leur nombre et cette tendance devrait prévaloir. Cela soulève des inquiétudes parmi les ashkenazes qui craignent qu’Israël passe de statut d’Etat occidental  à celui d’Etat Levantin."

Source : Israel HaYom

Le Mexique outragé par Netanyahu

Le Mexique outragé par le commentaire de Netanyahou sur le mur frontalier

Le Mexique réprimande Israël à la suite du tweet de Netanyahu sur le succès de la barrière israélienne. Le ministère israélien des Affaires étrangères a clarifié la remarque.

Samedi soir, le gouvernement mexicain a réprimandé  Israël après le tweet du premier ministre Binyamin Netanyahu dans lequel il a paru louer le plan du président américain Donald Trump de construire un mur frontalier avec le Mexique.

«Le président Donald J. Trump a raison. J'ai construit un mur le long de la frontière sud d'Israël. Il a arrêté toute immigration illégale. C’est un grand succès. Une grande idée », avait tweeté Netanyahu.

Le commentaire pourrait avoir été une réponse directe aux commentaires de Trump dans une interview sur Fox News jeudi, dans laquelle il a cité l'utilisation israélienne de clôtures frontalières et d'autres barrières pour bloquer les terroristes et réduire l'immigration clandestine du désert du Sinaï comme preuve que le mur frontalier avec le Mexique pourrait fonctionner.

« Le mur est nécessaire », a déclaré Trump. «Ce n'est pas seulement une question de politique, mais c'est une bonne chose pour le cœur de la nation parce que les gens veulent une protection et en effet, un mur protège ».

La barrière le long de la frontière sud d'Israël.

La barrière le long de la frontière sud d'Israël.

Néanmoins, le tweet de Netanyahu a suscité la colère de plusieurs Mexicains d'origine juive sur Twitter et une déclaration inhabituelle du ministère mexicain des Affaires étrangères, selon l'agence de presse Reuters.

"Le ministère des Affaires étrangères a exprimé au gouvernement israélien, par l'intermédiaire de son ambassadeur au Mexique, son profond étonnement, son rejet et sa déception face au message du Premier ministre Netanyahu sur Twitter au sujet de la construction d'un mur frontalier", a-t-il ajouté.

"Le Mexique est un ami d'Israël et devrait être traité comme tel par son Premier ministre", a ajouté le ministre, ajoutant que le ministre des Affaires étrangères, Luis Videgaray, n'avait exprimé que vendredi sa profonde affection pour Israël lors d'un événement marquant le Jour commémoratif de l'Holocauste.

Plus tôt ce samedi, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Emmanuel Nahshon a posté une clarification sur Twitter en ce qui concerne le commentaire de Netanyahou.

"@IsraeliPM a fait référence à notre expérience de sécurité spécifique que nous sommes prêts à partager. Nous n'exprimons as une position sur les relations américano-mexicaines ", a souligné Nahshon dans son tweet.

Selon Haaretz, le tweet de Nahshon est venu après que de hauts responsables du Ministère mexicain des Affaires étrangères aient appelé l'ambassade d'Israël à Mexico pour exprimer une forte protestation contre les propos de Netanyahou.

Un haut responsable à Jérusalem a déclaré que le Mexique était en colère à cause de la déclaration et c'est ce qui a incité le bureau du Premier ministre et le ministère israélien des Affaires étrangères à publier une clarification, quelques heures après le tweet original de Netanyahu.

Source : Arutz 7

Interdits en Russie, les journaux de Goebbles seront publiés en Ukraine

Interdits en Russie, les agendas de Goebbles seront publiés en Ukraine

Les journaux de Joseph Goebbels, ministre de la Propagande du Reich d'Adolf Hitler de 1933 à 1945, seront publiés en ukrainien par la maison d'édition Folio, basée à Kharkov, Kharkiv Today.

Goebbels était l'un des collaborateurs les plus proches d’Hitler et l’un de ses disciples les plus dévoués, connu pour ses talents oratoires et son antisémitisme virulent. Il a été celui qui a préconisé l'extermination des Juifs dans l'Holocauste.

Antisémite acharné, et aussi antichrétien radical, il joua un rôle moteur dans les persécutions contre les Juifs allemands notamment en déclenchant la Nuit de Cristal. Il fut brièvement chancelier après le suicide d'Hitler. Goebbels se donna la mort à Berlin le , afin d'échapper à tout jugement, avec son épouse Magda après qu'elle eut fait empoisonner leurs six enfants.

Joseph Goebbles avec ses filles

Joseph Goebbles avec ses filles

Les médias russes rapportant la publication annoncée ont noté qu'en Russie les journaux de Goebbels sont inclus dans la liste fédérale des matériaux extrémistes interdits, par une ordonnance de la cour. Ceci est en ligne avec la guerre de propagande russe contre la partie occidentale de l'Ukraine, que la Russie caractérise comme étant régie par les fascistes. La Russie a envahi et contrôle actuellement la région orientale d'Ukrain, qui, vraisemblablement, est moins fasciste.

Les mémoires de Goebbels couvrent les dernières années de sa vie. Aleksandr Krasovitsky, PDG et propriétaire de Folio, a déclaré : «Ce livre est nécessaire à la société ukrainienne». Folio a imprimé sur le dos du journal: «Le principal idéologue du nazisme, le tout-puissant ministre de la propagande, a tenu son journal pendant de nombreuses années ».

 Jusqu'au début de 1945, les journaux en question atteignirent environ 15 000 pages. Aujourd'hui, ils sont inclus dans une liste de documents similaires et, sans connaissance ni, compréhension, il est impossible de se forger une idée complète du socialisme national allemand. Les journaux de 1944-1945 constituent l'enregistrement le plus précieux de la vie de Goebbels.

Bien sûr, cela fait une grande différence pour ces gens de l'Ukraine occidentale qui publient ces journaux afin de s'assurer que ses crimes ne seront jamais répétés, ou pour la raison inverse…

Source: The JewishPress - wikipedia

Kiriat Yam: un mort et deux blessés dans l'explosion d'une voiture

Kiriat Yam: 2 blessés graves dans l'explosion d'une voiture

Un attentat a eu lieu cet après midi (jeudi) à Kiriat Yam. Une victime est à déplorer et un jeune homme a été gravement blessé dans l’explosion d’une voiture à l’entrée d’une école

Attentat à Kiriat Yam

Attentat à Kiriat Yam

La voiture a explosé dans la rue de la ville Sderot Bialik devant l'école "Orim". Parmi ses deux occupants, âgés d’une vingtaine d’années, l’un est décédé et l’autre dans un état grave. En outre, un passant a été blessé.  Les équipes du MDA leur ont fourni des soins médicaux  et les ont transférés à l'hôpital Rambam à Haifa.

Les ambulanciers du MDA, Hassan Khatib et Raz Diamand, qui ont traité les victimes ont déclaré : « Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons vu une voiture en flammes, nous avons remarqué trois jeunes hommes âgés d’une vingtaine d’années, l'un était inconscient et avait subi des dommages sévères et des brûlures.

Le second était pleinement conscient et il avait également subi des brûlures sur la partie supérieure du corps, son état a été défini comme modéré à sévère, et le troisième était blessé plus légèrement. Nous avons effectué les premiers soins médicaux d’urgence et nous les avons évacués vers l’hôpital ».

D’importantes forces de police sont arrivées sur les lieux et ont commencé à vérifier les circonstances de l'incident. Les soupçons se portent sur une tentative d'assassinat. 

Source : walla .co.il

Israël : découvertes sur la dyslexie

Israël : découvertes sur la dyslexie

Selon une nouvelle découverte de l'Université hébraïque de Jérusalem, la difficulté d'apprentissage commune nommée dyslexie peut être diagnostiquée et un traitement offert à un stade précoce.

Les êtres humains ont un type de mémoire à long terme (appelé «mémoire implicite») dans lequel nous répondons moins aux stimuli tels qu'ils se répètent au fil du temps (appelés «adaptation»). Or, les chercheurs de Jérusalem révèlent que les dyslexiques récupèrent plus rapidement que les non-dyslexiques de leurs réponses aux stimuli, tels que les sons et les mots écrits, ce qui conduit à leurs difficultés de lecture et de perception.

La dyslexie est censée affecter une personne sur 10 à 20 personnes, nuisant à leur capacité à lire et à épeler des mots, mais sans affecter leur intelligence générale. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue eLife, le professeur Merav Ahissar du département de psychologie et du Centre Edmond & Lily Safra pour les sciences du cerveau et son équipe ont effectué un certain nombre d'expériences avec des dyslexiques et des non-dyslexiques, offrant un nouvel éclairage sur les mécanismes du cerveau qui sous-tendent cette condition.

"Alors que les dyslexiques sont diagnostiqués principalement en fonction de leur difficultés de lecture, ils diffèrent également des non-dyslexiques dans l'exécution de simples tâches perceptives, telles que la distinctions des fréquences tonales", a déclaré le premier auteur Sagi Jaffe-Dax.

La bibliothèque nationale d'Israël sur le campus de Givat Ram, l'Université hébraïque de Jérusalem

La bibliothèque nationale d'Israël sur le campus de Givat Ram, l'Université hébraïque de Jérusalem

Ahissar a expliqué: «Notre laboratoire a découvert précédemment que c’était dû à un« mauvais ancrage », les dyslexiques ont une intégration inefficace de l'information provenant de stimuli récents, recueillis comme mémoire implicite. Cette mémoire forme typiquement des «ancres» qui fournissent des prédictions spécifiques qui clarifient les stimuli bruyants, et nous souhaitions savoir pourquoi ce n'est pas le cas chez les dyslexiques ».

Dans l'étude actuelle, l'équipe a donné à 60 personnes dont la langue maternelle est l’hébreu, dont 30 dyslexiques et 30 non dyslexiques, des fréquences à distinguer et des tâches de lecture orale. Toutes les réponses des participants ont été affectées - ou biaisées - par la mémoire implicite des stimuli précédents. Les deux groupes ont été affectés de manière similaire par des stimuli très récents, mais les dyslexiques ont été moins affectés par les stimuli antérieurs.

«Cela suggère que la mémoire implicite décroît plus rapidement chez les dyslexiques», a déclaré Jaffe-Dax. "Nous avons décidé de tester cette hypothèse en augmentant la durée entre les stimuli consécutifs et en mesurant comment elle affecte le comportement et les réponses neuronales du cortex auditif, partie du cerveau qui traite le son.

Les participants ayant une dyslexie ont montré une décroissance plus rapide de la mémoire implicite sur les deux mesures. Cela a également affecté leur taux de lecture orale, qui a diminué plus rapidement en raison de l'intervalle de temps entre la lecture du même non-mot - un groupe de lettres qui ressemble ou sonne comme un mot - de nombreuses fois ».

L'équipe a conclu que la récupération plus rapide des stimuli par les dyslexiques peut expliquer leur plus long temps de lecture, car elle provoque des prédictions moins fiables pour les stimuli simples et complexes.

Le co-auteur Orr Frenkel a déclaré: "La formation de prédictions adéquates est cruciale pour devenir un expert en général et un lecteur expert en particulier.

"Réaliser cela dépend de la correspondance des mots imprimés avec des prédictions basées sur des rencontres précédentes avec des mots connexes. Ces prédictions sont moins précises chez les dyslexiques".

Source : Jpost

Adolescente, Audrey Hepburn a œuvré dans la résistance

Audrey Hepburn

La légende raconte qu'au cours de l'occupation nazie de la Hollande, une Audrey Hepburn adolescente se glissait dans les rues et les parcourait en tant que factrice, relayant des documents et de l'argent entre des groupes de combattants de la résistance, tout en souffrant de la malnutrition due au blocage allemand des importations alimentaires.

Mais ce qui n'est pas une légende, c'est que ses parents étaient des sympathisants nazis.

En effet, la troisième plus grande star féminine de l'American Film Institute de tous les temps est issue de la semi-royauté britannique et néerlandaise Joseph Victor Anthony Ruston et de la baronne Ella van Heemstra, porte-cartes de l'Union britannique des fascistes ayant trouvé un terrain d'entente avec l'idéologie nazie.

Née le 4 mai 19291 à Ixelles (Belgique), Audrey Hepburn est considérée comme l'une des plus grandes actrices hollywoodiennes des années 1950 et 1960. Aux antipodes des pulpeuses vedettes de cinéma de l'époque, elle incarne un nouveau glamour, plus raffiné : silhouette gracile, visage fin, yeux de biche, sourire malicieux. En 1999, l'American Film Institute lui décerne le titre de troisième plus grande actrice de films américains de tous les temps, derrière Katharine Hepburn – avec laquelle elle n'a aucun lien de parenté – et Bette Davis.

L'actrice Audrey Hepburn

L'actrice Audrey Hepburn

En 1935, quand Audrey Hepburn avait six ans, sa mère a assisté au rassemblement de Nuremberg et a détaillé son récit avec beaucoup d'enthousiasme pour le journal fasciste The Blackshirt. «Nous avons entendu l'appel du fascisme», écrivait-elle, «et nous avons suivi la lumière sur la voie ascendante de la victoire».

Son père n'était pas meilleur. En 1938, Ruston a été examiné par la Chambre des communes britannique pour recevoir l'argent des Allemands attachés à Joseph Goebbels dans le but de mettre un journal sur pieds. Finalement, il a été emprisonné en tant qu’ennemi de l'état pour toute la durée de la guerre.

Bien qu'Audrey Hepburn ait dénoncé l'idéologie de ses parents, elle a maintenu le contact avec eux deux jusqu'à leur mort. Que les enfants des fascistes prennent bien note: vous n'avez pas à faire comme vos parents.

Source : thejewniverse.com- wikipedia