Judith Douillet

Judith Douillet vit à Jérusalem depuis 11 ans. Elle est traductrice et rédactrice notamment pour l'organisme Yad Lea'him. Sa grande passion? Les mots, tout simplement.

Les articles de Judith Douillet

Israël : La famille du soldat américain tué hier appelle le public à venir à son enterrement

La famille du soldat américain tué hier appelle le public à venir à son enterrement

Le frère du soldat isolé Shlomo Rindenow tué hier dans l'explosion d'une grenade dans le Hermon a lancé sur Facebook une invitation publique à l'enterrement qui aura lieu aujourd’hui (lundi) dans l'après-midi. Il a également enjoint le bataillon « Nahal » à contacter ses anciens pour qu’ils y soient également présents.

Moshe Rindenow, le frère du sergent Shlomo Rindenow qui a été tué hier (dimanche) matin dans l’explosion d'une grenade dans le Hermon, a appelé le public à assister à l'enterrement de son frère. Moshe a partagé un post de son beau-frère qui a publié les détails de l'enterrement.  "Les funérailles de Solomo Rindenow, mon beau-frère bien aimé, auront lieu aujourd'hui au cimetière de Yesodot (Route 3). Le cortège funèbre quittera la synagogue du village de Netzer Hazani à 15h00 ", indique le rapport.

Il s'était engagé dans l'unité canine

Il s'était engagé dans l'unité canine

Rindenow avait 20 ans. Il avait immigré en Israël il y a deux ans depuis le New Jersey pour imiter ses frères aînés et avait rejoint les rangs de l’armée. Il s’était porté volontaire dans l’élevage et le soin des chiens dans la localité de Tapouah en Samarie. Il laisse derrière lui ses parents ainsi que huit frères et sœurs.

Son frère a déclaré hier : « Nous sommes cinq frères, tous venus des États-Unis pour faire du bénévolat dans l'armée, tous des combattants ». Il a ajouté que Shlomo servait dans l’ingénierie combattante. C’était un garçon très dévoué et plein d’amour. Il s’est engagé à un jeune âge, un an avant la date prévue, pour œuvrer bénévolement au sein de l’unité canine. Beaucoup de gens connaissent malheureusement cette douleur et nous en faisons partie désormais. Shlomo était un bel homme au sourire timide mais permanent, un homme qui aimait les êtres humains et les animaux ».  

Jason Burnett, le conseiller des soldats isolés pour l’organisme « Nefesh BeNefesh » qui a rencontré Shlomo avant son incorporation a raconté :  « Nous avons des programmes de pré-recrutement pour les soldats « sans famille », ils viennent pour une journée d’orientation après leur aliyah. J'ai beaucoup de soldats, mais peu se rappellent à mon souvenir. Shlomo était l’un d’entre eux, il était difficile de l'oublier. Il avait une forte personnalité, un garçon robuste qui savait exactement ce qu'il était venu faire en Israël ».

Source : nrg.co.il

Israël : Netanyahu adresse un message ferme à Abbas dans une vidéo

Israël : Dans une vidéo, Netanyahu adresse un message ferme à Abbas

Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu a envoyé à Mahmoud Abbas un message vidéo énumérant les cinq étapes que le Président de l'Autorité palestinienne pourrait franchir pour aider à ramener la paix entre Israël et les Palestiniens.

Le message a été publié vendredi en anglais.

"Président Abbas, depuis ces dernières années, vous avez refusé de me rencontrer et de vous asseoir pour négocier la paix. J’espère que vous entendrez ce message," a commencé le Premier Ministre israélien.

Netanyahu a appelé Abbas à congédier son conseiller Sultan Abu al Einein qui a récemment appelé à trancher la gorge de tous les israéliens. Il a ajouté que cette menace avait conduit à l'assassinat de Hallel Yaffa Ariel, la jeune fille âgée de 13 ans poignardée durant son sommeil dans sa maison de Kiryat Arba en Judée-Samarie.

Netanyahu adresse un message ferme à Abbas

Netanyahu adresse un message ferme à Abbas

Il a également appelé Abbas à exiger du conseiller des médias sociaux de son parti, le Fatah, de mettre fin à l'envoi de messages Facebook faisant l'éloge des assassins palestiniens.

Ensuite, Netanyahu a suggéré de ne pas dédier de monument à Abu Sukar qui, en Juillet 1975, a assassiné 15 personnes en faisant exploser un réfrigérateur rempli d'explosifs dans une rue bondée de Jérusalem et d'honorer à sa place "un champion de la coexistence."

Comme cinquième étape, Netanyahu a demandé que soit stoppé le paiement par l’OLP des salaires mensuels aux palestiniens qui tuent des Juifs.

Le Premier Ministre a ajouté qu’il était "fondamental de reconnaître que tous les enfants israéliens et palestiniens méritent une vie d'espoir et de tranquillité."

"Je vais continuer à travailler sans relâche pour la paix. Il est temps que vous vous joigniez à cet effort », a conclu M. Netanyahu.

Source : jta.org

Israël : Un agent infiltré révèle les prix des armes illégales

Israël : Un agent infiltré révèle le prix des armes illégales

Un agent d'infiltration qui a travaillé au sein d’une organisation criminelle pendant plus d'un an dans la région du Triangle (Sharon) a conduit à l'arrestation de dizaines de suspects impliqués dans le commerce des armes et a révélé le prix des armes illégales.

Cet homme est un policier infiltré sous une fausse identité dans la zone du Triangle et de Netanya. Il a effectué des dizaines de transactions pour l'achat d'armes illégales et de drogues tout en  collectant des preuves à charge contre les délinquants.

La police a déclaré que ce matin, 600 policiers ont procédé à l’arrestation de 62 suspects et à des perquisitions. D’autres arrestations sont attendues dans le courant de la journée.

La décision relative à l'introduction d'un policier comme un agent secret a été prise par le Commandement Central Régional après une multiplication de cas d'utilisation d'armes illégales dans le secteur arabe, en particulier dans la région du Triangle.

Une quantité impressionnante d'armes

Une quantité impressionnante d'armes

Le policier, choisi selon son apparence physique et sa parfaite maîtrise de la langue arabe, a été infiltré après un processus de formation intensive et approfondie.

Durant son infiltration, l’agent a manipulé 12 pistolets mitrailleurs improvisés de type « Karlo », trois fusils Kalachnikov, deux fusils M-16 improvisés, quatre pistolets, des grenades, des munitions, plus de 9 kilos de haschisch, plus de 700 grammes de marijuana -hydroponique et 85 grammes de cocaïne.

La police souligne que pendant sa couverture, l’agent est devenu une figure populaire et acceptée parmi les criminels et a même été appelé à résoudre les conflits et les différends qui régnaient parmi les membres de l’équipe.

Au sujet du processus de recrutement, l’agent a déclaré n’avoir pas hésité un seul instant avant de s’engager dans cette procédure. « C’était un défi à relever. Le phénomène des armes dans le secteur arabe est très perturbant pour les résidents, un phénomène dangereux que je connais de près. »

Avant le début de l'opération, l'agent d'infiltration a reçu les félicitations du Ministre de la sécurité intérieure Gilad Erdan, du chef de la police Roni Alshich, et du commandant de la police centrale Moti Cohen.

Le prix des armes illégales

Voici les prix pratiqués dans le trafic d’armes illégales, selon les données transmises par l'agent:

-Pistolet mitrailleur improvisé de type « Carlo » : 5500 à 8000 shekel

- Kalachnikov : 32000 - 38000 shekel.

-M-16 improvisé : 58.000 shekels.

-M-16 improvisé (sur la base de "Carlo" 9mm) : 11,000 shekel.

- Fusil d'assaut M-16 original : 65.000 shekels.

Fusil d'assaut Tavor : 80.000 shekel.

Pistolet Star : 18.000 shekel.

Glock : 38.000 shekels.

Balle de 9 mm : 3 à 6 shekel.

Balle 7,62 : 40 shekels.

Source : Israel HaYom

A l’ombre de l’attentat de Nice : 200 olim français attendus mercredi en Israël

A l’ombre de l’attentat de Nice : 200 olim français attendus mercredi en Israël

200 nouveaux immigrants français sont attendus mercredi en Israël et une grande partie d’entre eux a prévu de s’installer à Ashdod. "L’aliyah de France renforce la force nationale d'Israël", a déclaré la Ministre de l’absorption des immigrants, Sofa Landver.

Quelques jours après l’attentat meurtrier perpétré à Nice, plus de 200 olim de France vont atterrir en Israël depuis un vol affrété par l’Agence Juive en collaboration avec le Ministère de l'Intégration et du Keren Hayessod.

Environ la moitié des immigrants sont des jeunes et des enfants qui intégreront les écoles à la fin des grandes vacances. La plupart d'entre eux s’installeront dans les villes d'Ashdod, de Netanya, de Jérusalem et de Raanana.

200 olim français attendus mercredi en Israël

200 olim français attendus mercredi en Israël

La Ministre de l’intégration a déclaré : « Dans le contexte de la fin de semaine horrible qui vient de s’écouler à Nice, je voudrais souhaiter la bienvenue aux immigrants venus de France qui ont choisi de monter en Israël. L’aliyah de France renforce la résilience nationale d'Israël, et le gouvernement israélien travaille dur pour faciliter leur intégration. Le Ministère de l'Intégration continuera à fonctionner pour éliminer les obstacles à l'emploi et faciliter la création de nouvelles opportunités pour les jeunes immigrants de France, afin de leur assurer qu’Israël est bien leur patrie ".

Le Président de l'Agence juive Natan Sharansky a déclaré: «Ces nouveaux arrivants sont des immigrants par choix et non par fuite, un monde de possibilités leur est ouvert mais ils décident de venir en Israël. Leur choix souligne l'importance de l'identité juive et du sentiment d'appartenance qu’Israël peut donner aux Juifs qui souhaitent prendre part à la grande histoire juive. Nous devons tout faire pour faciliter leur intégration professionnelle, éducative et personnelle et leur faire ressentir leur appartenance dès leurs premiers pas sur la terre ".

La communauté juive de France compte un demi-million de Juifs. Elle est la plus importante d'Europe.

Source : ashdodonline.co.il

Tel Aviv : Une ville qui a du chien

Tel Aviv: la ville qui a du chien!

Voici 11 raisons qui font de Tel Aviv le paradis des chiens.

Petits ou grands, beaux ou laids, à Tel Aviv, ils sont partout ! Avec une population canine qui a triplé au cours des 20 dernières années, la ville que l'on surnomme désormais Dog City fait tout ce qu'elle peut pour rendre la vie de notre meilleur ami plus heureuse et plus facile! Voici les 11 choses qui font de Tel Aviv un paradis pour chiens au quotidien.

  1. Les cafés et restaurants sont « Dog Friendly »

Tel Aviv, la ville qui a du chien

  1. Les chiens ont le choix entre plus de 60 parcs qui sont entièrement prévus pour eux.

Tel Aviv, la ville qui a du chien

  1. Au Dizengoff Center, une machine propose des produits pour chiens en self service.

chiens3

  1. Sur cette plage réservée, c'est aux humains que l'accès est autorisé.

chiens4

  1. Le secret de la Start up Nation ? La plupart des bureaux sont « Dog Friendly ».

chiens 5

  1. Les chiens peuvent prendre une douche au coin de la rue dans des laveries automatiques.

chiens6

  1. On trouve à Tel Aviv plus de petites annonces pour dogsitter que pour babysitter.

chiens7

  1. L’aéroport Ben Gurion possède un Salon VIP pour les chiens qui attendent leur vol.

chiens8

  1. Tous les vendredis matins, la SPA ouvre son kiosque d'adoption en plein cœur de Tel

Aviv.

chiens9

  1. Vous avez entendu parler de DOG TV ? La première chaîne de télé pour chien est israélienne !

chiens10

  1. Le chic du chic, les chiens de Tel Aviv ont leur propre compte Instagram : Dogsoftelaviv

Source :happyintlv.net

Le maire de Jérusalem a personnellement félicité les vigiles du tramway

Le maire de Jérusalem a personnellement félicité les gardes de sécurité du tramway

Le maire de Jérusalem a personnellement félicité les vigiles qui ont empêché un terroriste de monter dans le tramway ce matin à Jérusalem

Le commandant de police du district de Jérusalem, le général Yoram Halevy, a déclaré ce matin (dimanche) que le terroriste avait été arrêté alors qu’il tentait de monter dans le tramway à la station se trouvant au carrefour des rues King Georges et Yaffo dans le but de perpétrer un attentat.

Le kamikaze transportait un engin explosif relativement important qu’il prévoyait de faire exploser à l'intérieur du tram.

"Le professionnalisme des agents de sécurité municipaux a empêché des dommages importants sur des civils innocents ainsi que des dégâts considérables», a ajouté Halevy.

Les policiers de Jérusalem

Les policiers de Jérusalem

« La police de Jérusalem agissant depuis le début de la vague d'attaques avec des renforts dans toute la ville en collaboration avec tous les organismes de sécurité a démontré encore une fois que l'arrivée rapide des policiers sur les lieux est le résultat d’une importante préparation. La vigilance du garde qui a demandé à examiner le contenu du sac du terroriste a  préservé la vie de personnes innocentes et certainement empêché une attaque majeure ».

Il convient de noter qu’une heure et demie après le début de l’incident, le tramway de la capitale a repris sa route.

Le maire de Jérusalem Nir Barkat a invité dans son bureau les agents de sécurité du tramway qui ont appréhendé le terroriste. Le maire et le Commandant de district les ont félicité pour leur courage et ont loué leur intervention rapide.

«Ce matin, grâce à la vigilance des vigiles du tramway de la municipalité de Jérusalem, une attaque majeure a été évitée," a déclaré Nir Barkat. "Les gardes de sécurité ferroviaire font partie du large bouclier humain qui agit contre les terroristes tentant de semer la terreur et la peur à Jérusalem. Notre message à l'attention du public est de poursuivre sa routine, de rester vigilant et de ne jamais céder au terrorisme", a ajouté Barkat.

Le maire a souligné : «Nous devons poursuivre les terroristes partout, sans compromis ni retenue, tout en continuant à développer et à renforcer la sécurité de Jérusalem. Nous pouvons être fiers des vigiles de la municipalité et des policiers de Jérusalem qui sont très dévoués et qui risquent leur vie dans le but de sauver les habitants. Je vous remercie au nom de tous les habitants de la ville ".

Source : Arutz 7

Un appel lancé à la communauté juive mondiale pour un don de moelle osseuse

Un appel lancé à la communauté juive mondiale pour un don de moelle osseuse

Trois ans après qu’un donneur israélien anonyme lui a sauvé la vie, Sharon Berger a récemment appris que sa leucémie était revenue. Sa famille fait appel à la communauté juive car le donneur le plus compatible serait un Juif ashkénaze, comme elle.

Quelques jours après avoir célébré ses trois ans de rémission et son 65e anniversaire, Sharon Berger de Londres a reçu les nouvelles dévastatrices que sa leucémie était revenue. Aujourd’hui, elle a seulement six semaines pour trouver un donneur de cellules souches et sa famille fait appel à la communauté juive mondiale pour obtenir de l'aide.

Ce n’est pas la première fois que Sharon doit subir une transplantation de moelle osseuse. Elle a été diagnostiquée avec une leucémie myéloïde aiguë (AML) en 2012, dont le seul remède disponible est une greffe de cellules souches à partir d'un donneur sans lien familial.

Il y a trois ans, ses enfants avaient lancé une campagne exhortant les donneurs potentiels dans le monde entier à se joindre au registre des donneurs de moelle osseuse.

Sharon et son mari Stephen

Sharon et son mari Stephen

Maintenant, Sharon, son mari Stephen et leurs deux enfants se préparent pour un autre combat. Ils ont lancé une nouvelle campagne dans les médias traditionnels, sur les médias sociaux, dans les synagogues, les organisations juives et les mouvements de jeunesse.

Une étude récente a montré qu’un patient sur trois ayant reçu une deuxième greffe a survécu pendant au moins cinq ans.

"Cela signifie que si nous pouvons trouver à maman un autre donneur dans les six prochaines semaines, elle pourra bénéficier d’une deuxième chance», a déclaré son fils.

Un organisme de bienfaisance, le centre Anthony Nolan, a épluché les registres de cellules souches combinées dans le monde pour chercher les correspondances avec Sharon, mais la recherche se révèle difficile en raison de sa combinaison rare de tissus types.

L'organisation caritative britannique a annoncé dans un communiqué : "Pour vous joindre à notre registre, vous devez avoir entre 16 et 30 ans, être en bonne santé et peser au moins 50 kg. Nous sommes particulièrement à la recherche de personnes issues de milieux juifs et d'autres minorités ethniques».

Source : Ynetnews

Israël : Une opération qui permet la conception après un cancer du col de l'utérus

Israël: Une opération qui permet la conception après un cancer du col de l'utérus

Cette semaine, à l’hôpital israélien Hillel Yaffe, une opération particulièrement rare a été réalisée, l'ablation d'un cancer du col de l’utérus avec préservation de l’utérus de la patiente .

Une israélienne âgée de 30 ans atteinte d’un cancer de l’utérus souhaitait connaitre le bonheur d'être maman malgré sa maladie. Pour mener à bien son opération, l’hôpital Hillel Yaffe a fait appel à un expert renommé de Hongrie.

L’opération représentait pour la patiente une réelle possibilité de récupération et la préservation de sa fertilité. Son déroulement comprend l'excision complète du col de l'utérus, puis la connexion directe de l’utérus avec le vagin avec résection complète du ganglion pelvien.

Pour mener à bien cette chirurgie, l'hôpital a fait appel au Professeur Laszlo Ungar, un médecin de renommée mondiale à Budapest, considéré comme expert dans cette opération unique et complexe. Il a opéré en collaboration avec  l’équipe du service gynécologie du Dr Ilan Broukhim et avec l’unité de gynéco-oncologie de l’hôpital Hillel Yaffe.

Connaitre le bonheur de devenir maman malgré la maladie

Connaitre le bonheur de devenir maman malgré la maladie

L'incidence du cancer du col utérin est relativement faible dans le pays, où il y a environ 200 nouveaux patients par an. Le traitement habituel pour les femmes atteintes d'un cancer du col utérin comprend une large excision de l'utérus et des ganglions lymphatiques avec radiothérapie et chimiothérapie. Bien sûr, après ces traitements, la conception est impossible. Par conséquent, cette procédure n’est offerte qu’aux femmes atteintes du cancer du col utérin à un stade précoce avec une petite tumeur (moins de 2 cm) et intéressées à préserver leur fertilité.

« Dans le passé, afin de permettre la guérison du cancer du col, en particulier à un stade précoce, il était courant d'effectuer une excision large de l'utérus et du col de l'utérus», explique le Dr Broukhim. "Au cours des dernières années, les médecins ont commencé à faire usage de cette technique chirurgicale complexe comprenant l’excision du col et la connexion du corps utérin directement avec le vagin. De cette façon, l'utérus est préservé et la patiente peut concevoir. Notez que son accouchement se déroulera exclusivement par césarienne ".

Comme mentionné plus haut, cette chirurgie reste rare. Le professeur Laszlo Ungar est considéré comme le premier chirurgien du monde capable de l’effectuer et un certain nombre d’hôpitaux ont déjà fait appel à ses services.

L’unité de gynéco-oncologie oncologie du Hillel Yaffe Medical Center a commencé à fonctionner il y a deux ans dans le cadre du Département d'obstétrique et de gynécologie.

« Nous sommes à la tête d’une unité importante qui permet aux femmes de bénéficier des meilleures solutions possibles pour traiter leur maladie », conclut le Dr Broukhim.

Source : Arutz 7

Le Pisco, alcool national péruvien, fait ses débuts en Israël

Le Pisco bientôt en Israël

Selon les responsables du commerce extérieur du pays sud-américain, le Pisco, boisson phare péruvienne, va être vendu pour la première fois en Israël.

Il sera tout d’abord disponible dans les bars et restaurants de Tel Aviv uniquement.

"Le Pisco sera en concurrence avec des boissons déjà positionnées sur le marché israélien. Nous sommes convaincus que les Israéliens se familiariseront avec notre distillat, qui fera bientôt partie de leurs préférences », a déclaré la Ministre du commerce extérieur et du tourisme péruvien Magali Silva au journal El Comercio.

Cette décision est le résultat des efforts intenses fournis par le bureau commercial du Pérou à Tel Aviv depuis 2014, qui fait partie d'une campagne internationale nommée "Pérou, dédié au monde", a ajouté Silva.

La boisson sera disponible en Israël sous la marque Barsol et sera importée par une importante société de spiritueux. Le nom de "Pisco" est protégé par l'Office des brevets d'Israël pour représenter les produits distillés exclusivement le long de la côte péruvienne entre Ica et Tacna, selon le journal La Republica.

Le cocktail Pisco sour

Le cocktail Pisco sour

Pendant des années, le Pérou et le Chili se sont disputé la paternité du Pisco, une eau de vie de vin obtenue par distillation du fruit de la vigne, comme le brandy et le cognac, mais sans prolongation du vieillissement en fûts de bois.

Généralement considéré comme une catégorie de cognac, il titre entre 30° et 45° d'alcool.

Le Pisco est surtout connu pour son utilisation dans l'élaboration du cocktail le Pisco sour. Le nom de cette boisson provient à la fois du Pisco, l'alcool utilisé et de « sour », mot anglais en référence à l'amertume du jus de citron et des composants édulcorants du cocktail.

Recette du Pisco sour :

Trois onces de Pisco

Une once de jus de citron (vert pour le Pérou, jaune pour le Chili)

Une once de sirop

Un blanc d’œuf

Six cubes de glace

Une ou deux gouttes d’Angostura amer (assaisonnement de couleur brune de 44 ° élaboré à base de rhum, de gentiane, d'écorces d'orange, de substances amères et d'aromates. Il s'agit d'un concentré d'essences utilisé pour les cocktails, fabriqué à Trinidad).

Le mélange doit être agité dans un shaker jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.

D'autres variantes du cocktail incorporent dans la recette originale des fruits comme l'ananas ou des plantes telles que la feuille de coca.

Source : jta.org et wikipédia

Israël : Cinq ans de prison pour un homme qui refuse le divorce à sa femme

Israël : Cinq ans de prison pour un homme qui refuse le divorce à sa femme

La Cour Suprême Rabbinique a condamné à cinq années d’emprisonnement un homme qui refuse de donner le Gett (document de divorce selon la loi juive) à sa femme. Le prévenu a dix jours pour reconsidérer son refus.

Les juges rabbiniques Rav Elyahou Heishrik, Rav Aaron Katz et Rav Michael Amos ont appuyé la demande de l'épouse de forcer la main à son mari par une peine d’emprisonnement.

Il y a un an, la Cour a décidé que le mari se devait d'accorder le divorce. Ce dernier a été convoqué pour accélérer le processus, mais il a refusé de donner le Gett à sa femme.

Il y a quatre mois, la Cour a rendu des décisions impliquant des mesures punitives, y compris la révocation du passeport du mari et le gel de ses avoirs. Cela ne fut pas suffisant pour vaincre son opiniâtreté, comme il l’a lui-même énoncé: «Je ne pourrai jamais lui donner le Gett. Même si elle me donne tout l'argent ainsi que l'appartement,  elle n’obtiendra jamais le divorce ».

5 ans de prison

5 ans de prison

Dans la nouvelle décision, les juges rabbiniques ont condamné le mari à 5 ans d’emprisonnement.  

Après avoir rendu leur verdict, les juges a envoyé un message à tous les "récalcitrants" : "L’envoi d'une personne en prison n’est pas facile et est considéré comme une action dure. Nous ne prenons pas cette décision à la légère, c’est avec le cœur lourd que nous le faisons. Emprisonner un homme ne signifie pas seulement lui ôter sa liberté physique, mais aussi sa liberté mentale et spirituelle. La Cour a pris cela très au sérieux ".

« Cependant, le mari n’a pas laissé le choix à la Cour car, face à sa douleur d’être emprisonné, il y a la tradition des Sages d’Israël qui oblige la Cour à tout faire pour sauver l’épouse de cette situation intenable. Il ne fait aucun doute que cette femme est d’ores et déjà considérée comme prisonnière. La sortir de cette situation tombe certainement sous le commandement de «rédemption des captifs», et l'obligation de respecter ce commandement retombe sur les épaules de la Cour. La même Torah qui oblige à donner un Gett et interdit la coercition sans fondement du mari nous commande de prendre des mesures dans les cas où la femme se retrouverait dans une telle situation, le plus tôt possible, même au prix de la contrainte du mari », ont ajouté les juges.

Voici le résumé de la décision :

  1. Par l'autorité conférée à la Cour par la loi juive et israélienne, la Cour ordonne par la présente l'incarcération du mari pendant 5 ans, tant qu'il ne donne pas le Gett à sa femme.
  1. La décision sera suspendue pendant 10 jours afin de donner une dernière chance au mari d’accorder le Gett à sa femme sans condition préalable. Dans le cas où il continuerait de refuser, la décision d'incarcération prendra effet automatiquement sans nouvelle audience ou décision.

3. "La Cour invite le mari à mettre fin à cette affaire au cours des 10 jours alloués à cet effet, et donc d'aller dans le chemin de la Torah».

Source : Arutz 7