Joelle Benharous

Titulaire d’un MASTER 2 de Lettres modernes (DEA), j’ai le plaisir d’enseigner le français au collège et au lycée depuis près de quinze ans. J’ai animé un « club de lecture »et rencontré des auteurs pendant des années.
Enfin, je suis la chanceuse maman de trois enfants qui grandissent dans l’amour de la lecture.

Les articles de Joelle Benharous

Livre pour la jeunesse : Le trésor de Djerba de Elihaou Gut et Binyamin Fennech

juifs de Djerba

Le trésor de Djerba   Elihaou Gut et Binyamin Fennech , illustration Jackie Yarhi.

Editions Lichma

Cette bande dessinée est un trésor!

Une aventure folle, basée sur des faits réels, qui raconte la vie des juifs de Djerba durant la seconde guerre mondiale.

Nous découvrons, avec nos enfants et petits enfants, le patrimoine précieux du judaïsme tunisien.

La communauté de Djerba, reçoit une terrible visite pendant shabbat: l''armée allemande! Elle  réclame cinquante kilos d'or... Sans quoi, elle menace de détruire les quartiers juifs. Cet évènement marquant, trop méconnu de l'histoire de la seconde guerre mondiale est décrit avec force et précision. Ce sont les enfants qui sont à l'honneur.

Cette intrigue et ce suspens nous mèneront vers des épisodes miraculeux! 

Un avant-goût de nos miracles de Hanoucca.

A lire et à offrir!

Le trésor de Djerba

Le trésor de Djerba

 

Livre pour la jeunesse : Le sourire de ma mère de Marie Sellier

Le sourire de ma mère, Marie Sellier.    A partir de 12 ans. Edition Nathan, 2011

Le sourire de ma mère, Marie Sellier.   A partir de 12 ans. Edition Nathan, 2011

L’histoire fictive de Caterina, quinze ans, que l’on pense simple d’esprit, nous permet de découvrir la vie de Léonard de Vinci.

On apprend , dans le contexte de la création de la Joconde, les intérêts de Léonard de Vinci pour la science, ses inventions, la façon dont s’exprime son art.

Caterina travaille auprès du grand peintre comme servante ; elle est en admiration devant une peinture qui semble représenter sa mère disparue. Léonard de Vinci va aider la jeune femme à surmonter ses difficultés : il comprend son mal, elle est sourde. C’est pour cela qu’elle semble vouloir communiquer avec le portrait, qui ne la juge pas. Pour elle, il imagine un appareil auditif. Une belle amitié va naître entre la jeune fille et le maître dans l’ombre du sourire énigmatique de la Joconde.

Le sourire de ma mère, Marie Sellier.

Marie Sellier auteure 


Livres pour la jeunesse: Le Journal d’Adeline, un été avec Van Gogh Marie Sellier

Le Journal d’Adeline, un été avec Van Gogh  Marie Sellier

Le Journal d’Adeline, un été avec Van Gogh  Marie Sellier   A  partir de 11 ansEdition Nathan, 2011.

 Dans son journal intime, Adeline Ravoux, la fille d’un aubergiste d’Auvers –sur-Oise, raconte l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, Monsieur Vincent, un peintre qui lui propose de réaliser son portrait. Elle sera déçue du résultat mais touchée par la gentillesse, la douceur de l’artiste. Adeline nous fait part de ses émotions : ce Monsieur Vincent  semble peindre sa colère et son désepoir.

Adeline Ravoux

Adeline Ravoux

Marie Sellier imagine les derniers jours de Van Gogh à travers le regard d’une jeune fille.

C’est une façon ludique de découvrir l’univers de ce peintre, la complexité de sa personnalité et son génie. Nous le comprenons davantage à l’issue de cette lecture.

Le journal d’Adeline est fictif mais la plupart des personnages ont existé. Les lieux, l’environnement dans lequel Van Gogh a évolué, sont réels. 

Marie Sellier est diplomée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Elle a été journaliste et écrit pour la jeunesse. Elle a également écrit plusieurs films et documentaires sur l’Art. Enfin, elle est officier des Arts et des Lettres depuis juillet 2013 et a été nommée au grade de chevalier de la Légion d’honneur en juillet 2014.

 

Livre pour la jeunesse : Quelques pas dans les pas d’un ange, David McNeil

Quelques pas dans les pas d’un ange, David McNeil

Découvrons l’art par la lecture ! Une sélection dans laquelle peinture et fiction se mêlent pour notre plus grand plaisir, sur les traces de Chagall, Van Gogh et Léonard de Vinci.

Quelques pas dans les pas d’un ange, David McNeil.
A partir de 14 ans.
Edition Gallimard, 2003

Le récit s ‘ouvre sur ses quelques mots :   « Ce livre est court, beaucoup trop court. Il raconte les rares moments que j’ai pu passer avec celui qu’autour de moi tout le monde appelait ‘Maître’ et que moi j’appelais tout simplement papa… »

David McNeil rend hommage à son père, le peintre Marc Chagall dans une œuvre protéiforme ; tour à tour conte ou nouvelle. Nous sommes rapidement touchés par un témoignage tendre, un hommage poétique à l’artiste de génie.

 Ecrivain culte mais discret, David McNeil évoque son enfance en grande partie passée dans le sud de la France auprès d’un Maître incontesté de la peinture : nous découvrons un Chagall rêveur, vagabond, artisan. Les nombreuses anecdotes raviront les lecteurs curieux. 

Il prend le patronyme de son oncle afin de réussir  « par lui-même » et se lance dans la musique. Il écrit pour Montand, Souchon, Dutronc … Il est à l’origine de la fameuse chanson de Julien Clerc « Mélissa ».

Quelques pas dans les pas d’un ange  nous présente Chagall dans son quotidien. L’écriture demeure très agréable , telle un tableau du Maître et les phrases s’y imbriquent les unes dans les autres de façon harmonieuse et douce.

Marc Chagall avec son fils

Marc Chagall avec David

 

Livre juif : Le Mazal d'Elvina de Sylvie Weil

Le Mazal d'Elvina  de Sylvie Weil
 

Le mazal d’Elvina, Sylvie Weil.       A partir de 10 ans.

L’école des loisirs, 2001

Elvina est une jeune fille rebelle qui vit à une époque où l’activité des filles de son âge consiste à apprendre à cuisiner, s’occuper d’entretenir une maison. Au XI e siècle, à Troyes, les filles n’ont pas le droit de lire, écrire ou étudier comme les garçons, au grand désespoir de notre chère Elvina ! Elle admire tant son grand-père, Salomon ben Isaac , qui n’est autre que le célèbre Rachi. Pierre l’Ermitte, qui hait les juifs, terrorise la population.

La famille d’Elvina s’inquiète… Mais Elvina est persuadée d’une chose : son mazal, qui plaide sa cause auprès de l’Eternel, veille sur elle et la protège.

Les aventures d’Elvina nous permettent de découvrir le personnage de Rachi et l’époque de la première croisade, avec une reflexion sur la place de la figure feminine dans l’étude et du rôle de la femme dans un foyer juif.

Vous pouvez retrouver l’espiègle Elvina dans « Le miroir d’Elvina (épisode 2) et « Elvina et la fille du roi Salomon » (épisode 3).

Sylvie Weil auteure

Sylvie Weil auteure

Sylvie Weil est née aux Etats –Unis où ses parents avaient émigré pour fuir la persécution des Juifs d’Europe. Agrégée de Lettres à vingt-deux ans, elle enseigne la littérature française à faculté de New York et vit à moitié à Paris.


C’est en apprenant à lire la Bible en hébreu qu’elle a découvert Rachi, le célèbre commentateur de la Torah. Prise de passion pour l’univers du judaisme champenois du XI e siècle, elle a écrit « Les Vendanges de Rachi » (Flammarion), très beau récit sur la vie de Rachi. Puis, elle a eu envie d’écrire une histoire portant sur l’une des petites filles du grand rabbin, pour notre plus grand plaisir.

Livre juif : Adam et Thomas de Aaron Appelfeld

Adam et Thomas de Aaron Appelfeld

Adam et Thomas Aaron Appelfeld, traduit de l’hebreu par Valérie Zenatti, illustré par Philippe Dumas

L’école des loisirs, 2014.   A partir de 8 ans.

Un conte, une fable, au cœur de la forêt.

La mère d’Adam laisse son fils dans la forêt avec un sac contenant le nécessaire pour survivre un jour ou deux. Elle promet de revenir le chercher mais il ne la voit pas… Il rencontre Thomas, lui aussi caché  dans la forêt par sa mère. Une belle amitié va naître : l’un est réfléchi et prudent, l’autre croit en son étoile et se sent protégé pa la nature.

L’essentiel n’est pas dans l’issue de ce conte, qui est heureuse. La beauté de ce texte et les questionnements qu’il suscite permettent aux enfants d’interpréter leurs expériences, de se reconnaître dans ces personnages attachants qui observent le monde du haut d’un arbre et nous offrent alors une nouvelle perspective.

Aaron Appelefeld

Aaron Appelefeld écrivain israélien 

 

 

Livre juif : L'histoire d'une vie de Aaron Appelfeld

Appelefeld Aaron histoire d'une vie


Histoire d’une vie d’Aaron Appelfeld, à partir de 13 ans
Edition de l’Olivier, 2004.

Traduit de l'hébreu par Valérie Zenatti, « Histoire d'une vie » est le récit autobiographique explicite d’Aaron Appelfeld. S
on récit présente un parcours unique : séparé de ses parents à l’âge de huit ans, il va errer seul dans les forêts jusqu’à la fin de la guerre.
A  treize ans, il débarque en Israël.

Commence alors la prise de conscience de sa vocation littéraire, son intégration dans ce pays nouveau et l’apprentissage de l’hebreu. Sa trajectoire est celle d’un héros, ce roman rend compte d’une lutte : celle de la reconquête de la mémoire, celle de la permanence de sa langue maternelle tout en s’appropriant l’hébreu.

Le récit de sa vie si singulière donne à voir l’universalité de la quête menée par chacun de nous : l’exigence d’une histoire individuelle et personnelle que l’on construit avec nos contradictions et nos doutes. L’écriture est simple, économe : elle «touche au but » et créé une proximité unique avec le lecteur.

Aaron Appelefeld

Aaron Appelefeld

 

Aaron Appelfeld fut l’un des plus grands écrivains israéliens. Né en 1932 en Roumanie, il connaît le ghetto.
En 1940, sa mère est tuée, son père et lui sont séparés et déportés.
A l’âge de dix ans, il s’évade du camp de Transnistrie. Recueilli par L’Armée rouge en 1945, il arrivera en Israël peu après.
C’est le début d’un long apprentissage : pris en charge par l’Alyat Hanoar, il se forme à la vie des kibboutsims et apprend l’hebreu.
Suivent l’armée et l’université où il choisit d’étudier la littérature yiddish, hébraïque et la mystique juive. Ses professeurs sont Gershom Scholem, Martin Buber, entre autres.

En 1957, il retrouve son père, qui a survécu à la Shoah, en Israël. Aaron Appelfeld s’éteint le 04 janvier 2018 à l’âge de 85 ans.

Livre juif : Le saut de l'ange de Rachel Hausfater

Le saut de l'ange  Rachel Hausfater édition du mercredi

Le Saut de l’Ange  Rachel Hausfater

Edition du mercredi , 2017 .  A partir de 13  ans
L’espoir et l’idéal : Israël !
Rachel Hausfater nous raconte la vie d‘Hannah Szenesh, un des personnages fondateurs d’Israël.

A l’aide du journal intime d’Hanna et de ses poèmes, elle réalise une magnifique biographie romancée de ce personnage dont la vie fut courte, mais intense, le destin à la fois tragique et exemplaire.

Dans une écriture poétique et entraînante, nous découvrons une jeune fille qui doute parfois et s’engage souvent !

Une magnifique leçon de vie que nous offre cette jeune poétesse dont le poème « Eli, Eli » issu de « Marche vers Cesarée » est à présent l’une des chansons les plus connues au monde.

Ecoutez la célèbre chanson de Hannah Szenes
 « Eli, Eli,
Que jamais ne finisse
Le sable et la mer,
Le va-et-vient des vagues,
L’éclair du ciel,

La prière de l’homme »

 

RACHEL HAUSFATER auteure

RACHEL HAUSFATER auteure


 

Livre juif : L'ombre du Golem Eliette Abecassis et Benjamin Lacombe

L'ombre du Golem livre pour la jeunesse

L’ombre du Golem Eliette Abecassis et Benjamin Lacombe
Edition Flammarion, 2017.
A partir de 8 ans
La légende du Golem est fidèlement restituée dans ce récit, mystérieux, envoûtant.

 Il s’agit d’une créature inventée au XVIe siècle par le Maharal, grand rabbi de Prague, afin de défendre la communauté juive contre les persécutions.
C’est à travers les yeux de Zelmira, grand –mère qui replonge dans son enfance, que nous découvrons le récit de la création du Golem, machine extraodinaire, à la force surhumaine !

Son rôle était de défendre le peuple juif mais avec le temps, le Golem devint incontrôlable et s’apprêtait à se retourner contre son créateur . Il a donc fallu le désactiver.

Ce super-héros du XVIe siècle, incroyablement moderne, nous fait réfléchir à plusieurs niveaux. Quelle relation l’homme entretient-il avec la machine ? C’est la machine créée par l’homme qui l’aliène et il en devient l’esclave. Nous perdons le contact avec les proches bien souvent au profit de la technologie.

Le Golem est tout à fait d’actualité car nous sommes à nouveau menacés en tant que juifs comme au temps de la légende du Golem.

Nous aimerions tant avoir un Golem pour nous protéger !
Ce récit magnifiquement illustré s’adresse à la jeunesse mais éclairera les petits et les grands.

 

Eliette Abécassis Auteure Photo : Claude GASSIAN

Eliette Abécassis Auteure " L'ombre du Golem Photo : Claude GASSIAN

 

Benjamin Lacombe , l'ombre du Golem

Benjamin Lacombe auteur "L'ombre du Golem"

 

 

Livre : Comment lutter contre l’oubli et le négationnisme ? La Vague Todd Strasser

cela commence par un jeu et finit par une dictature
 

La  Vague  Todd Strasser .
A partir de 13 ans. 
Edition Pocket  parution 2015

Comment lutter contre l’oubli et le négationnisme ? Un livre-choc !

Un professeur d’histoire tente d’expliquer l’avènement du nazisme à ses élèves, persuadés que tout cela est révolu.

Progressivement, il va créer un régime totalitaire au sein de sa classe, puis dans tout le lycée… Ceux qui ne suivent pas le mouvement se retrouvent isolés, les parents s’inquiètent : jusqu’où « la vague »  ira-t-elle ?

Ce récit permet de comprendre l’embrigadement, les mécanismes du régime nazi car il nous plonge dans la conscience des lycéens.

Il nous fait surtout comprendre, en ces temps sombres où l’antisémitisme et le négationnisme sont encore omniprésents, qu’il faut être vigilant, réactiver la mémoire.

Les adolescents, à travers la lecture de ce texte poignant (fondé sur un incident qui s’est réellement produit en 1969 en Californie) appréhendent la Shoah de façon efficace et pertinente.

 Ces quelques mots d’Elie Wiesel  extraits de « La Nuit » illustrent parfaitement cette démarche :

« L’oubli signifierait danger et insulte. Oublier les morts serait les tuer une deuxième fois. Et si, les tueurs et leurs complices exceptés, nul n’est responsable de leur première mort, nous le sommes de la seconde. »

 

Todd-Strasser auteur de la Vague

Todd-Strasser auteur de la Vague