Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

L'aéroport Ben Gourion sera exclu du confinement général en Israël

L'aéroport Ben Gourion sera exclu du confinement général en Israël

L'aéroport Ben Gourion restera ouvert pendant le confinement général du pays

Les ministres discutent d'un plan visant à imposer une fermeture générale pour la deuxième fois dans le but de freiner la propagation du coronavirus. Les débats se poursuivront jusqu'à vendredi.
Le commissaire par intérim met en garde contre la limitation des manifestations . Benjamin Netanyahu fera une déclaration à 20h00

Le gouvernement se réunit pour une réunion d'urgence au cours de laquelle il devrait enfin approuver la fermeture qui entrera en vigueur vendredi prochain: le  gouvernement a approuvé que le système éducatif fonctionnera jusqu'à vendredi, veille de fête ce qui était contraire à la proposition initiale selon laquelle les cours se termineront dès mercredi.

L'aéroport Ben-Gourion fait exception à la fermeture, mais la décision finale sera prise  probablement demain, par le biais d'un comité restreint dirigé par la ministre des Transports Miri Regev.
Le Premier ministre Netanyahu avec le professeur Ronnie Gimzo et le ministre de santé Yuli Edelstein, fera une déclaration à 20h00.

Selon le schéma qui devrait être approuvé seuls les travailleurs essentiels travailleront dans le secteur public et dans le secteur privé soit environ 30% des travailleurs dans tout le pays.
Malgré l'opposition de certains ministres, le gouvernement devrait également approuver une restriction de circulation de 500 mètres à partir de la résidence. 

Le Premier ministre Netanyahu a déclaré que dans les deux premières semaines de la fermeture, le système éducatif serait fermé, mais que les deux semaines suivantes réouverture de jardins d'enfants et de classes de maternelles.

Afin d'atteindre cet objectif, il a demandé au professeur Gamzo de fixer les critères et objectifs pertinents. Discutant des effets économiques de la fermeture, Netanyahu a déclaré: "Une fermeture générale devrait être donnée dans les deux premières semaines - deux semaines d'antibiotiques, puis assouplir les restrictions ."

Le ministre Itzik Shmuli a exprimé son opposition à une fermeture complète parce qu'il a affirmé qu'elle ne résisterait pas au test public. Le Premier ministre lui a répondu: "Que proposez-vous?! Dites ce que vous proposez! Il y a des décisions difficiles à prendre ici et elles ne sont pas populaires? Soyez des leaders. Vous ne voulez rien faire?!"

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Les Palestiniens coincés et isolés par les accords de paix entre Israël et les pays du Golfe

Des Palestiniens manifestant à Rafah, le 12 septembre 2020, contre la normalisation des relations entre le Bahreïn et Israël. Photo AFP / SAID KHATIB

Isolés, les Palestiniens face au pari risqué de trouver de nouveaux alliés

Si les Palestiniens "se rapprochent de l'Iran, ils perdent l'Arabie saoudite, et s'ils choisissent la Turquie, ils perdront quelqu'un d'autre", affirme un haut responsable palestinien.

La cause palestinienne a longtemps servi de ciment à des pays aux intérêts divergents au Moyen-Orient. Mais à l'heure des rivalités croissantes entre l'Iran et l'Arabie saoudite, les Palestiniens se trouvent pris en étau, isolés et en quête de nouveaux alliés, estiment des analystes. Une position d'autant plus difficile après l'annonce vendredi d'un accord de normalisation entre Israël et Bahreïn, deuxième pays du Golfe à se rapprocher de l'Etat hébreu en moins d'un mois.

Juin. L'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas multiplie les déclarations chocs, les appels à faire dérailler le projet israélien d'annexion de pans de la Cisjordanie occupée. La Ligue arabe, la Turquie et des Etats européens comme la France mettent en garde Israël contre une annexion qui mettrait à mal la solution dite à "deux Etats", Israël aux côtés d'un Etat palestinien. Août. Les Emirats arabes unis et Israël annoncent la normalisation de leurs relations. A Ramallah, les dirigeants palestiniens fulminent. "Puissiez-vous ne jamais être lâchés par vos +amis+", tweete Hanane Achraoui, le Premier ministre Mohammed Shtayyeh évoquant lui un "coup de poignard dans le dos".

Si des pays arabes se sont prononcés contre l'annexion, les alliés arabes traditionnels des Palestiniens ont soit salué, soit cautionné l'accord de normalisation devant être signé mardi à Washington. Jusqu'alors, le consensus arabe faisait du règlement du conflit israélo-palestinien une condition sine qua non à une normalisation des relations avec l'Etat hébreu. "Les dirigeants palestiniens sont très en colère", souligne Sari Nusseibeh, intellectuel et ancien responsable au sein de l'Organisation de la libération de la Palestine (OLP). Même si "en réalité les Palestiniens se sont toujours plaints d'un manque de soutien arabe".

"Coincés"

Ce "manque de soutien" est de plus en plus palpable dans un Moyen-Orient marqué par les soubresauts des "printemps arabes", une polarisation Iran-Arabie saoudite, et la lutte contre le groupe Etat islamique.

Du fait des "révolutions, des guerres civiles et autres disputes régionales", "les Arabes ont du mal à s'entendre sur quoi que ce soit, donc aussi sur la façon de soutenir la cause palestinienne", estime l'analyste palestinien Ghassan Khatib. "Les Palestiniens paient le prix de la détérioration de l'unité arabe", dit-il à l'AFP. Exemple? Mercredi, les Palestiniens ont échoué à convaincre leurs partenaires de la Ligue arabe de condamner l'accord israélo-émirati.

Entre Israël et Bahreïn, un « coming-out » prévisible

Mais à Ramallah on continue de se référer au fameux "consensus arabe" et on rejette l'idée selon laquelle les Palestiniens sont isolés diplomatiquement. Comme l'affirme à l'AFP Jibril Rajoub, un haut responsable pour qui "ce sont ceux qui violent le consensus arabe qui se retrouveront isolés sur le long terme". Mais en réalité, "les Palestiniens n'ont pas vraiment d'issue, ils sont coincés", estime une source diplomatique occidentale. "Ils sont aussi coincés par ceux qui veulent récupérer leur cause, que ce soit la Turquie ou l'Iran".

"Plus de tort"

Téhéran et Ankara ont été les opposants les plus loquaces à l'accord entre Israël et les Emirats qualifié de "trahison".

L'Iran entretient des relations avec des groupes islamistes armés de Gaza mais pas autant avec l'Autorité palestinienne. La Turquie, elle, "ambitionne de mener la défense de la cause palestinienne", estimant que les pays arabes et l'Occident ne la défendent pas assez, explique Gallia Lindenstrauss, de l'Institut national de recherches sécuritaires de Tel-Aviv.

L'Iran accuse Bahreïn d'être "complice des crimes" d'Israël après l'accord de normalisation

Côté palestinien, M. Rajoub dit vouloir parler à "tous les soutiens de la cause palestinienne", sans exclure de se rapprocher davantage de la Turquie, "puissance régionale, pays musulman avec qui nous entretenons de bonnes relations". Mais les Palestiniens devraient garder des distances avec des pays comme la Turquie, l'Iran ou encore le Qatar, également en froid avec les Emirats, estime M. Khatib. "S'ils se rapprochent de l'Iran, ils perdent l'Arabie saoudite, et s'ils choisissent la Turquie, ils perdront quelqu'un d'autre", explique-t-il. Selon lui, "appartenir à un clan ou à un autre causerait encore plus de tort aux Palestiniens". Et de résumer: "être au milieu de tout ça n'est pas très confortable".

Source l'Orient du Jour

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Le nouveau titre de Stephane Legar : Je suis à Dubaï -vidéo-

Stefan Lager chante les accords de Dubai et Tel aviv

Je suis à Dubaï

Les célébrations entourant l'accord de paix avec les EAU ne s'arrêtent pas, et ce matin, c'est Stephane Legar qui ajoute une autre bûche au feu de joie avec son single intitulé "Je suis à Dubaï" "I'm in Dubaï"

La nouvelle chanson a été écrite et composée par Stephane lui-même avec le duo Dolly et Penn - et cela montre que la critique est aussi un côté que Stephane n'a pas honte de montrer. Regardez

À l'occasion de l'accord de paix historique avec les Émirats arabes unis, Stephane a également décidé de sortir un nouveau single pour célébrer cet accord étincelant. "Je suis à Dubaï" a été écrit et composé par Stephane lui-même avec le couple d'artistes qui ne s'arrêtent pas un instant - Dolly et Penn bien sûr.

La nouvelle chanson, similaire aux chansons précédentes de Legar telles que `` Komsi Komsa '' et `` Napkin '', transmet un message sur la société israélienne qui est en train d'être démantelée à cause du corona culturellement et économiquement - et nous rêvons tous d'aller à Dubaï symbolisant le pouvoir, l'épanouissement et l'abondance.

Le clip qui accompagne la nouvelle chanson montre une famille israélienne marchant au milieu du désert en route pour Dubaï, ce qui semble bien à l'horizon, mais à mesure que la famille se rapproche, la ville disparaît, laissant la famille frustrée après avoir réalisé que l'horizon de Dubaï n'était rien de plus qu'une illusion.

Paroles et mélodie: Stephane Legard  Dolev Ram et Pen Hazot Arrangement musical et production: Dolev Ram et Pen Hazot

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Verrouillage total confirmé pour tout Israël, Yaakov Litzman démissione

Verrouillage total confirmé pour tout Israël, Yaakov Litzman démissione

Le ministre du Logement et de la Construction, Yaakov Litzman, a déposé aujourd'hui (dimanche) une lettre de démission du gouvernement suite à la fermeture prévue pendant les fêtes. "Il s'agit d'un geste basé sur des valeurs comme un acte de protestation contre le mépris pour les fêtes juives , a déclaré Litzman, qui a menacé de démissionner à plusieurs reprises?

Litzman a ajouté: "Depuis environ un mois maintenant, j'entends le cabinet Corona dire que pendant les vacances, nous allons imposer une fermeture complète. Les chiffres de la morbidité grimpent depuis un certain temps, mais je n'ai pas osé imposer une fermeture complète pendant les vacances de juillet-août.

Après que Litzman ait annoncé sa démission, les membres de la Knesset du judaïsme de la Torah et du Shas l'ont critiqué. "Litzman démissionne? Cela ne nous concerne pas », ont déclaré certains membres de la Knesset dans les partis ultra-orthodoxes et ont précisé que Litzman les avait informés de son intention, mais n'a pas reçu de soutien pour cette initiative.

La colère contre Litzman des partis ultra-orthodoxes est du fait qu'il a agi seul sur la question et non de manière coordonnée.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a commenté la démission: "J'apprécie beaucoup Yaakov Litzman et je respecte également sa décision. Nous devons aller de l'avant, prendre les décisions nécessaires pour l'État d'Israël pendant la période des fêtes juives et nous le ferons"

Le gouvernement s'est réuni pour approuver une fermeture de deux semaines à compter du vendredi, vendredi 18 septembre à 18 heures. La sortie du lieu de résidence sera limitée à 500 mètres, et les commerces et lieux de divertissement seront fermés, à l'exception des services essentiels.

Selon la résolution proposée envoyée aux ministres, les prières publiques pour  Rosh Hashana et Yom Kippour permettent jusqu'à 20 fidèles dans un espace ouvert, et dans un bâtiment fermé, il serait possible de prier par groupes de dix en fonction de la taille du bâtiment et du nombre d'entrées. 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Tradégie: une enfant de 3 ans retrouvée près du corps de sa mère décédée à Afula en Israël

Tragédie en israel La police et les pompier

La police et les pompiers sont entrés par effraction dans un appartement de la ville après entendu pleurer un enfant et ont trouvé le corps d'une femme de 40 ans avec sa fille de 3 ans à côté d'elle.

Tragédie à Afula: Le corps d'une femme de 40 ans a été retrouvé dans un appartement de la ville avec sa fille de trois ans à côté d'elle. La femme est décédée il y a quelques jours. Des policiers sont entrés par effraction dans l'appartement à la suite d'informations faisant état de cris d'un tout-petit, l'enfant a été remis aux agents de l'aide sociale. MDA affirme qu'aucun signe de violence n'a été trouvé sur le corps, la police a ouvert une enquête.

 

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

La radio de Abou Dhabi Emirats arabes unis diffuse des chansons israéliennes non-stop

Radio Abou Dhabi Émirats Arabes Unis ce matin à l’aube Chansons israéliennes non stop!

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Israël : toutes les raisons pour qu'une femme dirige le Mossad

Tzipi Livni mossad israel

"Il n'y a aucune raison pour qu'une femme ne dirige pas le Mossad "

La moitié des enrôlés dans cette fameuse institution sont des femmes, dont beaucoup sont des combattantes:

y a-t-il des différences sur le terrain entre elles et les hommes  est-ce que la beauté n'est pas toujours un avantage dans les missions? Michael Bar-Zohar l'auteur du livre  explique comment l'organisation macho est devenue presque complètement égalitaire par rapport aux femmes.

«Lorsque les femmes s'enrôlent dans une institution, on leur demande également d'amener leur mari à l'entrevue»,déclare Michael Bar-Zohar. "on demande au mari " Votre femme va être souvent absente de la maison, seriez-vous prêt à vous occuper des enfants à sa place? "".

Est-ce qu' un homme qui veut travailler au Mossad est-il invité à amener sa femme pour l'entretien afin de lui poser les mêmes questions?

Bar-Zohar, officier et gentleman de la vieille école, répond prudemment que "les hommes ne doivent pas accoucher et ne doivent pas allaiter et il est plus facile pour eux d'accepter l'ordre" à savoir arriver à l'aéroport dans l'heure ".

Mossad et les femmes en israel

femmes combattantes du mossad en israel

Pour les femmes, c'est presque impossible.Quand Tsipi Livni a passé avec les brio les tests difficiles pour entrer au Mossad, il lui a été  demandé et de le signer comme quoi qu'elle ne mettra au monde aucun enfant, elle s'est levée et est partie.
Mirella Gal  quant à elle a fondé une famille et elle est l'une des combattantes les plus courageuses du Mossad depuis des générations.

Il y a des centaines de combattantes du Mossad qui ont fait des choses incroyables avec ingéniosité et courage pas moins que les hommes.

Et si le mari dit qu'il est incapable de s'occuper seul des enfants, la femme n'obtient-elle donc pas  le poste tant convoité dans l'institution?

"Eh bien, que pouvez-vous faire? Quand vous allez en Scandinavie ou à Tombouctou pendant quelques semaines,vous ne revenez pas à midi pour sortir l'enfant de la maternelle."

Bar-Zohar, 82 ans, ancien historien et député, a fait des recherches sur des centaines d'histoires de vie d'une agent du Mossad. Il dit qu'il y a beaucoup de choses bonnes et surprenantes sur lesquelles il faut se concentrer: par exemple sur le fait que près de la moitié des enrôlés dans le Mossad sont des femmes, ou plutôt 47%.

"Ces femmes expliquent:  les hommes ont plus de force physique que nous,  nous devons donc penser différemment, apporter des solutions auxquelles les hommes pensent moins et d'autres avantages,tels que l'intuition féminine, la responsabilité et le sérieux dans l'exécution des tâches, par rapport à un ego masculin qui peut parfois prendre le dessus sur l'exécution."

Les femmes sont-elles plus courageuses que les hommes?

"Les femmes sont plus calmes face à des situations inattendues, et l'exemple classique du livre est celui de Ram Ben-Barak, le chef adjoint du Mossad, qui était en mission en Europe et a commencé à transpirer à cause de la pression alors que sa coéquipière agent du Mossad avec lui l'a rassuré sur le fait qu'ils réussiraient.Et ils ont réussi."

De nombreux cas prouvent que les femmes ont une incroyable capacité d'improvisation, elles se permettent de suivre leurs instincts. C'est un trait féminin qui mène non seulement aux réalisations, mais aussi à des crises cardiaques des opérateurs dans le pays.

Souvent, les femmes parviennent également à jouer des rôles que les hommes ne peuvent évidemment pas jouer.
"Pensez au fait que chaque mois, il y a des centaines d'opérations de l'institution que dirigent des femmes et nous ne les connaissons pas du tout. Cela équivaut à plus d'un millier d'opérations par an."

La beauté féminine ouvre-t-elle aussi les portes les plus secrètes?

"Dans de nombreux cas, c'est l'inverse, et la ligne directrice est généralement de ne pas se démarquer, ne pas se faire remarquer ou de faire une trop grande impression.
D'un autre côté, de nombreux responsables du Mossad à qui j'ai parlé pendant les interviews pour mon livre, m'ont dit que lorsque les dirigeants musulmans viennent en Europe 'ils deviennent fous quand ils voient toutes ces filles européennes' et commencent à faire des bêtises.

Certaines d'entre elles sont très intelligentes, des scientifiques et parfois même généraux, et c'est leur beauté féminine qui les fait réussir. Mais il y a des cas où il faut passer sous le radar et être vraiment transparent. « Il est arrivé d'entendre dire ,quand on savait que telle femme faisait partie du Mossad  " elle est tellement insignifiante, si peu impressionnante, il y a plus belle qu'elle non ? " c'en est insultant mais pourtant c'est la base du renseignement : passer sous les radars

" Comme cette femme potelée, petite et qui avait un manque total de goût vestimentaire. Je la connaissais très bien parce que j'étais une amie de son mari. C'était une femme au foyer qui nous préparait du café et n'ouvrait pas la bouche, jusqu'à ce que je découvre qu'elle était l'une des agents du Mossad des plus importants.

Elle était allée au Maroc et a ramené des milliers de Juifs de là-bas en Israël, puis elle était en Argentine sous le couvert d'une danseuse de Flamenco  et a planifié des opérations d'assassinats des criminels nazis. Et elle n'a pas été ma seule surprise. Je connaissais trois ou quatre histoires de combattantes du Mossad, mais je ne savais pas qu'il y avait tant d'autres choses que personne ne savait. "

La rencontre au kiosque

L'idée de compiler les histoires des guerriers dans un livre est venue à l'esprit de Bar-Zohar il y a environ deux ans. C'est un ancien politicien, historien et biographe qui a accompagné Ben-Gurion et Shimon Peres pendant de nombreuses années.

Il a recruté son ami Nissim Mash'al pour cette tâche, avec qui il a déjà écrit un certain nombre de livres. «Je lui ai dit:« Écrivons sur l'agence du Mossad, c'est un sujet négligé, et s'il y a quelque chose qui est inconnue c'est l'histoire de Cindy, de l'affaire Vanunu. Cindy, Cheryl Bentow de son vrai nom, était une belle fille blonde qui devait suivre Vanunu dans un kiosque à journaux de Londres et n'était pas censée entrer en contact avec lui. Il l'embrasse, la caresse et elle lui répond contre sa volonté et agit comme une fille amoureuse même si elle le détestait. "

Dans le livre, Bar-Zohar et Mash'al révèlent que Cindy a demandé à recevoir une compensation de l'institution pour les dommages psychologiques qui lui ont été causés pendant l'opération. «Après quelques années, lorsque Cindy a dit au chef du Mossad à quel point la question physique de l'opération était difficile pour elle, il a été décidé de lui payer une compensation pour avoir vécu une telle expérience. Il était clair pour ses supérieurs qu'elle méritait une compensation. "

Et les supérieurs y voyaient une affaire légitime, de l'envoyer flirter avec quelqu'un qu'elle détestait ?

"Vous pouvez les comprendre, car grâce à elle, ils ont finalement réussi à amener Vanunu en Israël et c'est un très grand succès. D'un autre côté, cela a brisé sa vie parce que son nom a été révélé et qu'elle a été présentée comme une femme aguicheuse"

Quels autres prix les femmes paient-elles pour une carrière aussi difficile?

"Différents types de prix. Il y a ceux qui ont abandonné une famille ou se sont mariés très tardivement et n'ont pu avoir d'enfants. Le plus célèbre cas est celui de la combattante qui a été hissé au plus haut rang et a dit qu'elle devait abandonner sa famille et ses enfants."

Quand une femme sera-t-elle à la tête de l'institution?

En ce qui concerne le système, cela pourrait être demain matin. Dans le livre, nous parlons d'un agent nommé Liron (pseudonyme), que tout le monde considérait comme une future candidat à la tête du Mossad, mais qui a finalement décidé de prendre sa retraite et a expliqué qu'elle préférait élever des enfants et laisser tomber le système. Elle a admis que ce n'était pas la seule raison. "

Alors quelle était la raison?

" Vous ne pouvez pas être un combattante du Mossad sans être follement passionnée par les aventures. Quand nous avons demandé au Mossad si les femmes éliminaient aussi les terroristes, on nous a dit diplomatiquement que les femmes faisaient tout ce que les hommes faisaient au Mossad, " " il rit. " On ne nous a pas dit qui avait vraiment tué Mabhouh. "

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

 

 

Pas de caméras de surveillance à l'hôtel Daniel à Herzilya en Israël elle se fait voler 12000 $

Pas de caméras à l'hôtel Daniel à Herzilya en Israël elle se fait voler 12000 $

Moran Sheetrit, une Israélienne qui vit avec son mari Shai à Houston, a économisé pendant plusieurs mois une somme de 12 300 dollars qu'elle a gagnée grâce à son entreprise de restauration. «J'ai une entreprise de restauration très prospère et je cuisine pour les gens. Je travaille très dur, j'ai donc économisé cet argent pour des vacances en Israël », a déclaré Sheetrit à Mako.

Il y a environ trois mois, Sheetrit et sa famille sont venus visiter leur patrie en Israël. «Nous sommes venus rendre visite à la famille et aux amis après avoir été en quarantaine pendant une longue période», a répété Sheetrit. "J'ai une grande famille en Israël  et nous avons beaucoup apprécié."

La semaine dernière, Sheetrit et son mari ont loué une suite à l'hôtel Daniel à Herzliya pendant une semaine, puis ils devaient rentrer aux États-Unis avec leurs enfants.

Selon elle, au fond de sa valise dans la suite, elle a caché une enveloppe avec 12 300 $ en espèces au cas où elle et son mari auraient à payer  des frais supplémentairs de l'hôtel et d'autres dépenses dans le pays pour eux et leurs enfants. "

C'est de l'argent que j'avais prévu de payer pour les dépenses que mon mari et mes enfants dans le pays aurons en cas d'urgence dont nous aurons besoin", a expliqué Sheetrit. "Chaque jour, je vérifiais que l'enveloppe et l'argent ainsi que les passeports étaient dans la valise."

Elle affirme que mardi dernier, lorsqu'elle a vérifié à nouveau si l'enveloppe contenant l'argent comptait dans la valise, elle a été horrifiée de découvrir que quelqu'un l'avait volée. "J'étais sous le choc. Ils ont volé l'enveloppe avec tout l'argent mais nous ont laissé nos passeports", a déclaré Sheetrit. "C'est de l'argent de mon travail et quelqu'un de l'hôtel m'a volé."

Sheetrit a approché l'agent de sécurité et le directeur de l'hôtel pour vérifier qui était entré dans leur chambre, mais à sa grande surprise, on lui a dit qu'il n'y avait pas de caméras de sécurité couvrant les couloirs à l'entrée des chambres et qu'ils n'avaient aucune idée de qui avait volé son argent.

"Le personnel de l'hôtel était si indifférent. Au lieu de chercher à savoir qui du personnel de l'hôtel  est entré dans notre chambre, quelles femmes de chambre,  femmes de ménage ou ceux qui peuvent avoir la clé de toutes les chambres, ils m'ont simplement traité avec insouciance et mépris", a déclaré Sheetrit. "Le minimum est qu'ils ouvrirent une enquête interne et demandent aux employés, aux femmes de chambre et essaieront de m'aider à retrouver l'argent volé, ils n'ont rien fait. On m'a dit de porter plainte auprès de la police."

Sheetrit a déposé une plainte auprès du poste de police de Glilot-Yarkon au sujet du vol de l'argent dans la suite de l'hôtel.

La police a ouvert une enquête sur la plainte pour tenter de découvrir qui lui avait volé l'argent. "Cela n'a pas de sens que dans un hôtel comme celui-ci qui se veut prestigieux, il n'y ait pas de caméras de sécurité aux étages, dans les couloirs, à l'entrée des chambres. C'est vraiment de l'anarchie", a ajouté Sheetrit. «Et si, à Dieu ne plaise, un événement inhabituel se produit dans un hôtel, comment pourraient ils le vérifier ? Le devoir de l'hôtel est de veiller à la sécurité de ses clients et de ses biens. Je n'ai pas l'intention de revenir sur ce point à l'ordre du jour.

Sheetrit a déclaré que si l'argent n'est pas retrouvé, elle a l'intention de déposer une plainte contre l'hôtel pour le vol de l'argent et l'angoisse mentale causée à elle et à son mari. "Toutes mes vacances ont été ruinées à cause du vol d'argent", a déclaré Sheetrit avec douleur. "Les cadres supérieurs de l'hôtel n'ont montré aucune sensibilité à l'affaire et n'ont pas essayé d'aider pour quoi que ce soit et c'est ce qui est triste."

L'hôtel Daniel a déclaré: «Dès le moment où le client s'est approché, l'affaire a été traitée personnellement par la direction de l'hôtel et avec la sensibilité requise, comme il est d'usage dans ces cas et conformément aux procédures utilisées dans l'industrie. Comme il s'agit d'un incident avec des soupçons criminels, il a été conseillé à l'invité de contacter la police dès que possible pour une enquête et un traitement plus approfondis. Nous noterons que les informations pertinentes sont contrôlées par divers moyens électroniques, la direction de l'hôtel a transmis tout ce qui était nécessaire à la police et continuera à coopérer si nécessaire. "

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

innovation israélienne : Plantt intègre l'intelligence artificielle pour un service client personnalisé

innovation israélienne : Plantt intègre l'intelligence artificielle à un service client personnalisé

Les investisseurs parient 1 million de dollars sur le démarrage du service client israélien

Plantt offre aux entreprises un aperçu des processus qui peuvent être automatisés et des problèmes qui doivent encore être résolus par le personnel des services humains.

Une startup israélienne fondée en 2019 qui cherche à appliquer des technologies basées sur l'intelligence artificielle (IA) pour remanier l'expérience des clients en utilisant des plateformes en ligne a levé 1 million de dollars dans un tour de table.

Plantt, fondé par Dan Leshem et Itamar Eizik, anciens des accélérateurs de Fusion LA, analyse les plates-formes de support client d'une organisation, analyse les interactions et conversations existantes, puis identifie les domaines les plus lents et les plus encombrants. Cela offre aux entreprises des informations sur les processus et les questions qu'elles doivent automatiser et sur la conception conversationnelle qui peut aider à résoudre le problème du client.

Plantt est une plateforme d'apprentissage qui évolue au fil du temps, capable de répondre aux nouvelles questions et requêtes au fur et à mesure qu'elles se présentent. Pendant ce temps, le personnel d'assistance d'une entreprise peut se spécialiser dans la résolution de problèmes qui ne peuvent pas être automatisés.

«Les entreprises doivent s'assurer que leur plus grand atout - leurs clients - obtiennent l'expérience qu'ils méritent», a déclaré Leshem.

Leshem a noté que les utilisateurs finaux "attendent des réponses rapides et une expérience transparente. Ils savent immédiatement quand ils parlent à un bot, et plus important encore - ces robots ne résolvent que rarement le problème que le client cherchait à résoudre.

«Nous voulons aider les entreprises à résoudre ce problème en aidant les équipes de support client à se concentrer sur les bonnes requêtes, les bons clients et en veillant à ce que les clients soient satisfaits», a-t-il déclaré.

Actuellement, Plantt s'intègre aux outils de CRM et de support client existants tels que Zendesk, Intercom, Shopify, Salesforce et autres, prenant en charge plus de 26 langues. La nouvelle ronde de financement permettra à Plantt d'étendre ses capacités technologiques et de s'étendre à davantage de plates-formes CRM.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

 

Il y a une Jessica Krug en chaque juif de Michael Laitman

Jessica Krug (crédits Twitter @TheTerriDiaries)

Il y a une Jessica Krug en chaque juif

Jessica Krug ne fait pas exception. Elle est une expression excentrique d'un problème dont souffre la majorité des Juifs et dont la communauté juive américaine est l'exemple le plus marquant.

Il y a quelques jours, une professeure d'histoire africaine de l'Université George Washington a avoué qu'elle avait prétendu pendant de nombreuses années être d'origine afro-latina, alors qu'en fait elle était blanche et juive. Dans le cadre de son identité, elle a même parlé contre l'état d'Israël et la brutalité policière et, selon JTA , "a livré un faux  témoignage  lors d'une réunion du conseil municipal de New York au cours de laquelle elle a critiqué le service de police de New York comme étant formé par l'armée israélienne. "

Sa confession a laissé tout le monde sous le choc et elle-même est apparemment dans un état de remords profonds. «Je devrais être suspendue de mes activités, a-t-elle écrit. «Vous devriez absolument m'annuler, et je m'annule absolument moi-même», a-t-elle poursuivi. Vers la fin, elle a écrit: "Je dois accepter être une personne dont je ne crois pas qu'elle devrait exister."

Pourtant, Jessica Krug ne fait pas exception. Elle est une expression excentrique d'un problème dont souffre la majorité des Juifs et dont la communauté juive américaine est l'exemple le plus marquant. Le problème dont je parle est le déni de l'essence et du but du judaïsme.

Nous aimerions penser que nous pouvons être comme tout le monde, mais nous ne le sommes pas. Le monde le sait et nous traite différemment, et il est temps que nous commencions à faire de même. Le monde nous blâme pour ses guerres et ses problèmes, et il ne nous aidera pas à dire "Ce n'est pas de notre faute"; ils ne nous croiront pas.

Nous devons comprendre que notre «faute», comme je l'ai écrit dans The Jewish Choice: Unity or Anti-Semitism , est que nous n'apportons pas l'unité dans le monde, de sorte que les nations nous détestent pour les amener à se détester. Je le répète: le monde a le sentiment que nous les amenons à se détester, et c'est pourquoi ils nous détestent.

Bien sûr, nous n'essayons pas de faire en sorte que les gens se détestent, mais nous n'essayons pas non plus de nous unir entre nous. Et parce que tout le monde surveille de près chacun de nos pas, nous sommes un exemple constant de haine, de désunion et de mauvaise volonté à travers nos relations les uns avec les autres. Ce faisant, nous installons une atmosphère de belligérance et de haine parmi les nations, et elles, qui sentent que la haine vient de nous, nous blâment d’avoir causé leurs guerres les unes avec les autres.

Etre "une lumière pour les nations" n'est pas un slogan métaphorique et obsolète. Nous sommes devenus une nation précisément dans ce but, et non pour être américains, allemands ou chinois. Ce n'est pas un hasard si nous avons trouvé la devise incroyablement altruiste: «Aime ton prochain comme toi-même». C'est là que réside notre caractère unique - en essayant de vivre selon cette devise. Même si nous échouons, en essayant simplement, nous deviendrons un exemple que le monde admirera et essaiera d'imiter.

Mais nous n'en sommes pas conscients donc, tout comme le croit Jessica Krug, nous ne pensons pas que nous devrions exister. Dans cette croyance, elle n'est pas l'exception; elle est la norme parmi nous! Moi qui ai appris par mes professeurs que les Juifs doivent s'unir au-dessus de leurs différences et servir de modèle d'unité aux nations, et que c'est notre vocation en tant que nation, je suis l'exception.

Pourtant, je prie pour que bientôt plus de Juifs m'écoutent pour que mes avertissements ne passent pas inaperçus comme l'ont été les avertissements de Baal HaSulam, le père de mon professeur, en Pologne dans les années 1930.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

 

Michael Laitman

Le Dr Michael Laitman est un penseur mondial, un auteur prolifique qui a publié plus de 40 livres sur une variété de sujets, y compris les affaires mondiales, l'économie, l'éducation, l'antisémitisme et la Kabbale