Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Un corps tonique avec Nuxe

                                          Un corps tonique avec Nuxe
gammeL.jpgC'est le spa chez vous avec cette nouvelle ligne pour le corps qui fleure bon la tige verte et le litchi.
Des merveilles de textures, au parfum vivifiant, qui gomment, nourrissent et raffermissent.
Une gamme à base d'ingrédients naturels avec le meilleur des plantes traditionnelles médicinales du monde entier (Afrique, Amazonie, Brésil, Hawaï, Inde, Vietnam), récoltées dans le respect de l'environnement et des populations locales.
On aime ce savoir-faire, issu de l'expertise spa de Nuxe, adapté au quotidien, qui fait la peau belle et le corps tonique.
On craque pour le pakaging qui transpire l'énergie! Tonific Nuxe, Exfoliation, Nutrition, 19,50 €l e tube 200 ml, Fermeté, 34,50 € le pot 200 ml.
Disponible en mars 2007.

Le Petit Marseillais pense aux femmes

                            Le Petit Marseillais pense aux femmes

arganpetitm.jpg

 
La célèbre marque innove en lançant une nouvelle ligne cosmétique pour le corps, estampillée "Recettes méditerranéennes".
Des merveilles de textures, gourmandes et sensorielles, à base d'huile d'argan (issue de l'arganier qui pousse dans le Sud-Ouest marocain), l'elixir de beauté des Marocaines, de beurre de karité et d'huile d'amande douce, qui hydratent, nourrissent et revitalisent. Une gamme de trois produits, idéale pour les peaux très sèches, qui fleure bon le soleil du Maghreb.

Retrouvez, dans votre salle de bains, le plaisir des gestuelles des femmes de là-bas. Le Petit Marseillais : Lait , 4,29 € le flacon-pompe 250 ml ; Baume, 4,89 € le pot 250 ml ; Crème Soin, 2,49 € le tube 75 ml.
Disponible en GMS, à partir de mars 2007.

SIDA: le rôle protecteur de la circoncision confirmé

                  SIDA: le rôle protecteur de la circoncision confirmé

LONDRES, le 26/02/07 - C'est une réelle percée dans la lutte contre le SIDA: les résultats complets de deux études américaines confirment que la circoncision réduit bien, de jusqu'à 60%, le risque pour les intéressés de contracter le HIV.

Reste à savoir comment exploiter cette information, particulièrement en Afrique, le continent le plus durement touché par l'épidémie. Les données ont été publiées vendredi dans la revue scientifique britannique "The Lancet".

D'après une étude de simulation réalisée l'an dernier, la circoncision pourrait prévenir 2 millions d'infections par le virus du VIH/SIDA et 300.000 morts dans les dix prochaines années. En 2006, 2,8 millions de personnes ont été infectées en Afrique sub-saharienne, et 2,1 millions de malades sont morts. On soupçonnait depuis longtemps une vulnérabilité particulière des cellules du prépuce, découpé lors de la circoncision, au virus.

Les données publiées par "The Lancet" proviennent de deux vastes études menées au Kenya et en Ouganda. Les premiers résultats annoncés en décembre 2006 avaient été jugés si probants que les recherches, menées par les Instituts nationaux de santé, avaient été arrêtées. Ils confirment ceux de travaux antérieurs effectués en Afrique du Sud.

"C'est un progrès extraordinaire", s'est félicité le Dr Kevin de Cock, directeur du département SIDA au sein de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "La circoncision est l'intervention la plus convaincante qui ait été décrite à ce jour dans le domaine de la prévention du SIDA."

Il reste que la circoncision de masse poserait problème en Afrique, où le système de santé est déjà débordé. L'ablation doit être réalisée dans de bonnes conditions d'hygiène et requiert beaucoup d'organisation des services médicaux. Plusieurs pays africains comme le Swaziland mettent en place avec les agences onusiennes de nouvelles stratégies permettant d'augmenter le nombre de circoncisions. La circoncision doit s'ajouter aux autres méthodes de prévention déjà employées, comme le préservatif, et non s'y substituer.

L'Onusida et l'OMS se réuniront en Suisse début mars pour examiner les résultats de la circoncision et décider des prochaines mesures à adopter pour ralentir la progression de l'épidémie de SIDA.

Un colon israélien retrouvé mort à Hébron

                         Un colon israélien retrouvé mort à Hébron

JERUSALEM, le 26/02/07 - Un colon israélien retrouvé poignardé à mort dimanche près de Hébron en Cisjorsdanie et a été victime d'un attentat terroriste palestinien, a annoncé la police israélienne, lundi.

Le corps d'Erez Lebanon, qui était âgé d'une quarantaine d'années, a été découvert dimanche soir près de sa colonie de Bat Ayin, à une dizaine de kilomètres de Hébron dans un secteur particulièrement instable de la Cisjordanie.

Le porte-parole de la police Micky Rosenfeld a déclaré qu'après son autopsie, les légistes ont conclu à "une attaque terroriste brutale". Il a ajouté que l'armée et la police ont passé en vain les villages arabes voisins mais aucun suspect n'a été interpellé.

Le corps retrouvé près de Rouen est bien celui du diplomate israelien David Dahan

Le corps retrouvé près de Rouen est bien celui du diplomate israélien David Dahan
 

PARIS, le 26/02/07 L'enquête sur la disparition en France, il y a un mois, d'un diplomate israélien a trouvé son épilogue: un corps retrouvé mercredi dans la Seine près de Rouen (Seine-maritime) est bien celui de David Dahan, dont le suicide par noyade semble confirmé.

"La comparaison génétique, mise en oeuvre pour lever le moindre doute, a permis une identification formelle de M. Dahan", a-t-on appris samedi de source policière. "Aucun élément suspect n'a été retrouvé sur le corps", autrement dit pas de coups ou lésions provoqués volontairement, toujours selon cette source, ce qui semble accréditer la thèse du suicide par noyade. M. Dahan, 54 ans, chef de la mission en France du ministère israélien de la Défense a disparu dans la nuit du 21 au 22 janvier de son appartement situé près de l'ambassade israélienne à Paris.
 
Sa voiture avait été découverte le 24 janvier à Rouen en bordure de Seine, vide et fermée. L'autopsie réalisée jeudi soir avait déjà conclu que le corps retrouvé mercredi après-midi dans la Seine était "vraisemblablement" celui de M. Dahan, notamment grâce à des "examens dentaires fiables". Par ailleurs, "l'apparence physique et vestimentaire" correspondait "en tous points" à celle du diplomate.
 
Mais "compte tenu de l'état du corps" dû à "son séjour prolongé dans l'eau", des comparaisons d'ADN avaient été demandées par la justice, en complément de l'autopsie. C'est mercredi vers 15H30 qu'un passant a découvert le corps flottant dans l'eau à hauteur de La Bouille (Seine-Maritime), une localité située sur la rive gauche de la Seine, à une dizaine de km en aval de Rouen. Selon le quotidien israélien Maariv, M. Dahan souffrait de dépression à la suite d'une demande de divorce de son épouse.
 
Dès le début de l'enquête, l'hypothèse d'un suicide avait été privilégiée, compte tenu de son état psychologique et d'écrits laissés par le diplomate avant de disparaître. En Israël, l'affaire a été entourée de la plus grande discrétion. Le ministre israélien de la Défense, Amir Peretz, avait effectué une visite éclair à Paris le 31 janvier, dans le contexte de cette affaire entourée de la plus grande discrétion en Israël. Une équipe de quinze plongeurs de l'ONG israélienne orthodoxe "Zaka" était venue mi-février à Paris pour aider aux recherches de David Dahan, selon cette ONG.
 
L'ONG "Zaka" est une organisation essentiellement formée par des bénévoles juifs ultra-orthodoxes pour porter les premiers secours aux accidentés de la route et aux victimes d'attentats. Ce sont également ces bénévoles qui procèdent à la collecte des restes humains après les attentats pour leur donner une sépulture conformément à la loi juive. Une cérémonie de levée du corps était organisée samedi à 19H30 GMT à l'aéroport parisien de Roissy, en présence de l'ambassadeur d'Israël en France, des collaborateurs et des proches de David Dahan.
Le rapatriement de la dépouille vers Israël était prévu dans la soirée. Dans un communiqué publié samedi, l'ambassade d'Israël en France a remercié les autorités françaises "pour la diligence avec laquelle elles ont mené l'enquête sur cette disparition".

74, Georgia Avenue

                                                 74, Georgia Avenue

 
Pièce de Murray Schisgal
mise en scène Stéphane Valensi
74.jpgDu 19 mars au 15 avril 2007 au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis – Centre dramatique national

Ce spectacle regroupe trois pièces courtes, Les Marchands ambulants, Le Vieux Juif et 74, Georgia Avenue.
 Clin d’œil aux Marx Brothers et à Charlie Chaplin, Les Marchands Ambulants met en scène deux nouveaux émigrants du Vieux Monde sur les docks de New York. Cornelius, décidé à faire fortune entreprend d’initier Shimmel aux réalités du capitalisme...
Le Vieux Juif est seul dans sa chambre d’hôtel minable. Il déverse son angoisse …
Dans 74, Georgia Avenue un homme d’affaires passe quelques jours sur les lieux de son enfance à Brooklyn. Le quartier a changé. L’ancienne maison familiale est maintenant habitée par  un homme noir, fils du gardien de la synagogue qu’il fréquentait jadis…

Ces fables sont caractéristiques de l’humour juif new-yorkais : la forme populaire de l'adresse au public, les structures archétypales des relations, l'humour des sketches s’inspire du théâtre yiddish américain. Caustique ou plus touchante, la comédie est omniprésente dans les trois pièces. Personnages typés et excessifs, jeux de miroir, jeux de masque, travestissements en sont les ressorts principaux.
 
Ces scènes de satire sociale abordent avec légèreté les questions de représentation, de fraternités souterraines, de solidarités, de territoires. Elles posent le problème de l’héritage culturel, au sein d’une nation constituée d’une mosaïque de peuples. Plus universellement, elles illustrent la façon dont les êtres vivent avec leur mémoire.
 
Né à New York en 1926, Murray Schisgal écrit pour le théâtre, la télévision, le cinéma ; il est connu notamment pour avoir co-écrit le scénario du film Tootsie de Sidney Pollack. Son théâtre mêle des éléments du boulevard à certains aspects de l'avant-garde. Il connaît un grand succès dans les pays anglo-saxons.

Parallèlement au spectacle auront lieu :
- Une exposition de photographies de Lewis Hine, tirées du film de Robert Bober et Georges Perec “Récits d’Ellis Island”.
- Une table ronde autour du thème de l’immigration aux Etats-Unis est organisée le 3 avril avec la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
- Dans le cadre de la Semaine nationale d’éducation contre le racisme, le FOL93 propose un atelier pour les scolaires le 27 mars à l’issue du spectacle sur le thème “Et si on s’la jouait fraternel”?
 
Théâtre Gérard Philipe
59 bd Jules Guesde - 93207 Saint-Denis cedex
Réservations : 01 48 13 70 00

http://www.theatregerardphilipe.com

Condamnation d'un blogueur égyptien: les Etats-Unis "très préoccupés"

Condamnation d'un blogueur égyptien: les Etats-Unis "très préoccupés"

WASHINGTON, le 23/02/07 - Les Etats-Unis se sont déclarés jeudi "très préoccupés" par la condamnation à quatre ans de prison d'un jeune blogueur égyptien pour atteinte à la religion et diffamation du président Hosni Moubarak.

"Nous sommes très préoccupés par la condamnation à une peine de prison de Abdel Karim Souleimane pour avoir exprimé ses opinions", a déclaré à la presse un porte-parole du département d'Etat, Tom Casey. "Nous avons un grand respect pour toutes les religions, y compris évidemment pur l'islam, mais la liberté d'expression est essentielle pour le développement d'une société démocratique et prospère", a-t-il ajouté. Le jeune homme de 22 ans, connu sous le pseudonyme de Karim Amer, a été condamné jeudi par un tribunal d'Alexandrie (nord) à trois ans de prison pour atteinte à la religion et à un an pour diffamation du président égyptien. Selon le tribunal, "il a été prouvé qu'il a créé un site internet à travers lequel il a attaqué l'islam". M. Souleimane est le premier blogueur jugé et condamné en Egypte, alors que plusieurs autres ont été arrêtés l'an dernier avant d'être relâchés. L'un d'entre eux, Mohamed al-Charquaoui, avait été battu et soumis à des sévices sexuels pendant sa détention, selon des organisations des droits de l'Homme.
 
Les Etats-Unis avaient mentionné le cas de ce jeune homme dans leur dernier rapport sur les droits de l'Homme dans le monde, publié en mars 2006, a précisé M. Casey. Washington a l'intention de soulever cette question à nouveau avec le gouvernement égyptien, a-t-il ajouté. Interrogé sur le cas de l'ex-imam égyptien qui a réitéré jeudi ses accusations de torture à l'encontre des autorités égyptiennes auxquelles il avait été remis par la CIA conformément à son programme de "renditions", le porte-parole est apparu embarrassé. "Je n'ai pas d'information pour vérifier ou corroborer aucune de ses déclarations sur son traitement pendant sa détention en Egypte", a déclaré M. Casey. Soupçonné de terrorisme, Oussama Moustafa Hassan, alias Abou Omar, avait été enlevé le 17 février 2003 à Milan par un commando de la CIA aidé par des agents italiens, selon le parquet de Milan, et transféré rapidement en Egypte où il a été incarcéré.
 
Un juge italien a décidé la semaine dernière de renvoyer devant un tribunal de Milan 26 agents de la CIA pour son enlèvement, qui est l'un des cas dénoncés par le Conseil de l'Europe dans son étude sur les vols secrets de la CIA. Les Etats-Unis reconnaissent pratiquer les "renditions", les arrestations d'étrangers soupçonnés d'appartenir à des groupes terroristes dans des pays tiers et leur renvoi dans leur pays d'origine. Mais ils affirment obtenir auparavant des pays d'origine l'assurance que les suspects ne seront pas torturés. Dans le cas de Abou Omar, Tom Casey n'a pas pu affirmer que Washington avait obtenu de telles assurances du Caire. "Nous avons déclaré à plusieurs reprises (...) que nous ne transportions pas des détenus d'un pays à l'autre afin qu'ils soient interrogés sous la torture", a-t-il déclaré. "Je n'ai rien de plus dire sur ce cas individuel".

Deux Palestiniens suspectés de vouloir commettre des attentats recherchés dans le Sinaï

Deux Palestiniens suspectés de vouloir commettre des attentats recherchés dans le Sinaï

EL-ARISH, Egypte, le 23/02/07 - Plusieurs centaines d'agents des forces de sécurité et des renseignements militaires égyptiens ont entamé des recherches jeudi dans le nord du Sinaï afin de retrouver deux Palestiniens suspectés de vouloir commettre des attentats-suicides dans des lieux fréquentés par des touristes, selon les autorités.

Les opérations ont été lancées après l'arrestation dans le Sinaï de 23 Palestiniens et Egyptiens, qui ont avoué qu'ils projetaient de perpétrer une série d'attaques terroristes contre des touristes, principalement des Israéliens, dans des stations balnéaires du sud du Sinaï.

Parmi les individus arrêtés, figurait un jeune Palestinien, porteur d'une ceinture d'explosifs, qui avait franchi la frontière entre la Bande de Gaza et l'Egypte en empruntant un passage souterrain.

Des centaines d'agents des forces de sécurité et des renseignements étaient déployés jeudi à Rafah, El-Arish et dans plusieurs autres villes du nord du Sinaï, afin de mettre la main sur deux autres Palestiniens, suspectés de préparer des actions-suicides, a précisé un responsable des services de sécurité sous couvert d'anonymat.

Un responsable des renseignements a de son côté déclaré, lui aussi sous couvert d'anonymat, que les deux hommes avaient des ceintures d'explosifs et projetaient de commettre un attentat dans le sud du Sinaï. D'après lui, les deux Palestiniens auraient loué des voitures pour se diriger vers le sud.

Le Sinaï a été le théâtre d'une série d'attentats meurtriers au cours des dernières années.

Les spéculations sur une guerre avec la Syrie vont bon train en Israël

     Les spéculations sur une guerre avec la Syrie vont bon train en Israël

JERUSALEM, le 22/02/07 - Des informations sur un renforcement, avec l'aide de l'Iran, de l'armée syrienne dans le secteur du Golan occupé depuis 1967, alimentent des spéculations en Israël sur une éventuelle guerre.

L'armée syrienne a récemment procédé à des mouvements de troupes en direction de la frontière avec Israël sur le plateau du Golan, a rapporté jeudi le quotidien Haaretz. Le journal, sous la plume de son spécialiste des questions de Défense, Zéev Schiff, généralement bien renseigné, indique que la Syrie est lancée dans une course aux armements avec l'aide de l'Iran, ennemi juré d'Israël. Ces informations viennent recouper de récentes déclarations d'un officier des renseignements militaires, le général Yossi Beidatz, qui a estimé que le président syrien Bachar al-Assad "préparait ses forces à un conflit militaire" avec Israël. Ce conflit pourrait être généré, selon lui, "par une tierce partie", a-t-il déclaré cette semaine en faisant allusion au Hezbollah contre lequel Israël a mené l'été dernier une guerre de plus d'un mois sans remporter la décision. "L'armée syrienne se renforce à un rythme sans précédent dans tous les domaines ces derniers temps, avec l'aide financière de l'Iran", écrit en Une Zeev Schiff, le correspondant militaire du journal libéral.
 
Dans cette course aux armements "l'accent est mis notamment sur les missiles et les roquettes à longue portée", écrit-il. La Syrie, selon lui, s'équipe massivement de missiles Scud-D d'une portée de 400 km couvrant l'essentiel du territoire israélien, qu'elle a testé récemment avec succès, pour contrebalancer la faiblesse de son armée de l'air". Damas, ajoute le journal, serait à la veille de conclure un "méga contrat" avec la Russie portant sur la livraison de milliers de missiles antichars sophistiquées utilisées avec efficacité par le Hezbollah contre les blindés israéliens lors de la guerre de l'été dernier au Liban. "Les armes antichars sont considérées comme des armes défensives mais, entre les mains de terroristes, ce sont des armes offensives", a déclaré à l'AFP, Miri Eisin, porte-parole du Premier ministre Ehud Olmert.

"Il apparaît que des troupes syriennes ont fait mouvement pour se placer à proximité de la frontière sur le Golan", poursuit Zeev Schiff, en relevant que des mouvements similaires avaient été le prélude au déclenchement de l'offensive syrienne sur ce front lors de la guerre israélo-arabe du "Kippour" d'octobre 1973. Réagissant aux informations du Haaretz le général de réserve Amos Gilad, conseiller du ministre israélien de la Défense, Amir Peretz, a déclaré à la radio publique qu'il "n'y a aucune information indiquant que les Syriens s'apprêtent à nous attaquer dans les mois qui viennent". "Le fait que la Syrie renforce ses capacités militaires ne signifie pas qu'on va être attaqué demain mais il est certain qu'il faut y être prêt", a-t-il ajouté soulignant que les informations de M. Schiff étaient "généralement très crédibles". Il n'a ni confirmé ni démenti les mouvements de troupes dont le Haaretz a fait état. "Il existe une tension notoire à la frontière israélo-syrienne où la Syrie a renforcé son dispositif militaire depuis la guerre menée par Israël au Liban", a indiqué à l'AFP une source militaire du commandement de la région nord. "La présence de troupes syriennes et israéliennes dans le secteur de la frontière est beaucoup plus importante aujourd'hui", a-t-on ajouté de même source.

L'armée israélienne a mené d'importantes manoeuvres mercredi sur le plateau du Golan, impliquant des unités d'infanterie, des blindés, l'artillerie et l'aviation. Le ministre israélien de la Défense, Amir Peretz, qui a assisté à ces manoeuvres a affirmé qu'elles n'étaient pas "liées à un éventuel conflit". Fin décembre, M. Peretz avait fermement démenti des informations diffusées par les médias israéliens sur l'éventualité d'une guerre avec la Syrie pour l'été 2007, générées par des déclarations syriennes sur une éventuelle option militaire pour récupérer le plateau du Golan occupé. Les négociations entre Israël et la Syrie sont gelées depuis 2000. Damas réclame la restitution du plateau du Golan conquis en 1967 par Israël et annexé en 1981. Plus de 15.000 Israéliens y sont installés.



Israël construit 3.000 nouvelles habitations en Cisjordanie

            Israël construit 3.000 nouvelles habitations en Cisjordanie

JERUSALEM, le 22/02/07 - Israël construit plus de 3.000 nouvelles habitations dans des colonies juives implantées en Cisjordanie occupée, en dépit des engagements pris dans le cadre de "la feuille de route", affirme le mouvement "La paix maintenant" dans son rapport annuel publié mercredi.

L'organisation israélienne précise cependant qu'il y a eu moins de constructions en 2006 qu'en 2005 et que le nombre de colonies n'a pas augmenté, bien que la population de colons juifs en Cisjordanie ait grimpé de 5% au cours de l'année.

Plus de 3.000 constructions sont en cours, indique l'organisation basée à Jérusalem, selon laquelle les 121 implantations juives de Cisjordanie constituent un obstacle à la paix.

Selon le rapport, la plupart des nouvelles constructions se concentrent dans les principales enclaves israéliennes, notamment Maaleh Adumin, Ariel et Gush Etsion.

Le mouvement de colons Yesha a réagi à la publication de ce rapport en déclarant dans un communiqué que les colonies allaient "continuer de prospérer, de se développer, de grandir et de s'étendre grâce aux naissances, en dépit des interférences de la gauche et des persécutions".

L'extension des colonies juives en Cisjordanie enfreint la "feuille de route" que les autorités israéliennes avaient entérinée et qui préconise, entre autres, un gel de ces constructions. Le gouvernement israélien fait valoir que les Palestiniens n'ont pas respecté leur engagement de désarmer les activistes.

La Cour internationale de Justice juge illégales les colonies juives en territoire palestinien occupé, ce que conteste Israël.

Le rapport de "La Paix maintenant" souligne par ailleurs que 90 camping-cars se sont installés sur 102 implantations construites sans l'autorisation du gouvernement israélien.

Citant des chiffres du ministère de l'Intérieur, l'organisation indique que 268.000 Israéliens vivaient en Cisjordanie fin 2006, contre 247.000 l'année précédente.

A la suite de la guerre au Liban en juillet et août derniers, le Premier ministre israélien Ehud Olmert a suspendu son plan de retrait partiel de Cisjordanie qui prévoyait le démantèlement de colonies isolées et le renforcement des principales enclaves.