Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Isaac - "il rira" (Serge Ouaknine)

Isaac - "il rira"

Retour à l'article

Avec cette passion pour les deuils
il faudra en finir.
Avec cette alliance par le sang
cette union par la mort
cette garantie du nous
par ce qui meurt cette mémoire-tragédie
il faudra en finir.
Que les corps se conjuguent aux allégories du monde
et que chacun se souvienne de son rôle
que tes rideaux tombent Israël sur le trop religieux du sérieux
et ton manque de vertige
mais la joie de Pessah n'y touche pas! Que le sérieux s'installe par la fente du sourire après on revisera tout cela au bilan final quand le Messie viendra debout sur son âne avec des palmes nautiques pour tous on saura enfin si le rocher du Temple sonne creux de reposer sur rien ou sur une catacombe qu'on ne comblera pas de louanges mais seulement de respects au jour du grand applaudissement qu' adonaï nous réservait. Alors ce jour-là ce dernier jour nous saurons en une vrille toutes les prières d'avoir ri pour Le satisfaire. Et Isaac s'en ira sur une autre planète négocier des lentilles ou quelques toisons d'or ou dormir de son ouvrage et Jacob ne viendra pas à côté d'Eliahou car ce jour nous aurons tellement ri que nous serons Israël. Serge Ouaknine

serge.gif

Et si Dieu m'avait honoré (Serge Ouaknine)

Et si Dieu m'avait honoré
Retour article


Et si Dieu m'avait honoré de quelque savoir- d'une vérité cachée qui ne se dérobe passerait-ce encore Providence ? Un homme qui touche au coeur d'un secret -ne doit remplir aucun orgueil. Aucune colère. N'être qu'un terminal -s'essouffler jusqu'au doute du simultané et du multiple. Je souffris encore de ma condition d'ange élu et dérisoire.

Serge Ouaknine

Encre2.gif

Ata sopher (Serge Ouaknine)

'Ata sopher

Retour article Serge Ouaknine

J 'étais sur la plage d'Ashkelon l'antique capitale des Philistins
je buvais un infect café au lait avec du sucre durci par l'iode et les embruns.
Je regardais la mer,
la plume suspendue.
Une présence me fit tourner la tête je vis deux jeunes filles adolescentes brunes de mes terres lointaines, elles se concertaient l'une d'elles lança
ata sopher?
je dis oui ani sopher
je suis écrivain.
Elles touchèrent comme une relique mon carnet dans leurs yeux je vis la foi des Pères. Pour elles j'eus envie de le devenir. Serge Ouaknine

Encre.gif

Sens de la sédoudat Yitro

Le saviez-vous ?

A la séoudat Yitro il est de coutume de préparer des pigeons , deux par jeunes garçons avec des petits pois et les servir dans une vaisselle miniaturée.

Quel est le sens de cette tradition ? Alliance à voulu en savoir plus, grâce à Jean-Pierre Allali spécialiste des questions tunisiennes, mais aussi à un rabbin de la Yeshiva d'Aix les Bains nous avons obtenu deux versions, c'était à prévoir...

Version Jean-Pierre Allali écrivain Il y environ 150 ans une épidémie de la croup, s'est abattue sur les jeunes enfants sans distinction de religion (bien-sûr).les mères juives s'étaient jurées que si leurs enfants en réchappaient, elles offriraient en signes de Kaparots (sacrifices) des pigeons.Pourquoi des pigeons plutôt que des coq comme le veut la tradition de Kippour ? Car c'étaient des jeunes enfants et les pigeons sont de plus petites tailles que les coqs, ce qui expliquerait aussi le service miniature, et les petits gâteaux servis à cette occasion.

Version du rabbin de la Yeshiva d'Aix Les Bains.
Il y a environ 150 ans en Tunisie une épidémie emportaient principalement les jeunes garçons. A cette époque il était d'usage courant pour "transférer" le mal , de poser sur le ventre de l'enfant malade, la croupe d'un pigeon vivant qui devait en quelque sorte absorber la maladie. Cette méthode s'est révélée efficace et en souvenir nous servons des pigeons aux jeunes garçons.



Le corps des choses ( Serge Ouaknine)

Le corps des choses

Serge Ouaknine : Artiste peintre, poéte( retour à l'article)


monpere.gif Le corps prend la forme de celui qui le regarde
il est désir de désir corps de corps
nous n'avons pas plus de corps
que de mémoire
mais pas moins
l'artiste ne travaille pas avec sa mémoire
la mémoire

le travaille
la forme en souffrance déjà lovée aux plis
du corps
dans le repli de la mémoire ne crée tien
ne fait rien que d'atteler ce qui

advient
seule compte la discipline
le geste se jette avant le corps
mais qui meut ce corps qui le travaille?
qui l'avoue se noie dans la question dépliée sans
volonté fait mouchoir
l'ambition aide mais réprime tout autant qu'elle
impose le geste
dépose l'amour qui fait construction
choix de la courbe ce choix de
l'émotion
intention persévérante incontrôlable
maîtrise
divin paradoxe
ce qui se dit réclame écho, l'artiste sans distance
appelle mais sans écho, mais qui appelle?
le monde monsieur
le monde nous parle
nous interpelle de la force du chaos
de la première nouvelle
Nous parle
poète je seconde
cette main inexperte
qui s'essaie dans le noir prêté au vide
ce rien découvre ce trop ce comment
jamais bougé ce dire presque immobile qui échappe et
résiste à discipline
maîtrise simple routine hasard
sa preuve nécessité de l'abandon
silence énorme du ne rien faire
immense travail du laisser dire
invisible appel clarté du songe du désir obscurité
insondable mais qui commença le monde?
le vouloir donne son désir
appelez cela âme
son invisible parfois esprit mais ce désir?
Dieu me précède
de sa mémoire
en résurgences paliers des temps
des langues
la confusion
ces petits riens nous tirent
ce petit peu fait bruit de corps
l'espace n'a pas de corps sans son désir pas
de regard
l'écoute reste reine
le temps fait sien tout amour disparu.

Serge Ouaknine

Serge Ouaknine

Serge Ouaknine

1photoserge.gif Artiste complet, peintre, poète, écrivain, metteur-en- scène de théâtre, les mots, les couleurs, jouent leur rôle d'expression d'émotions de l'artiste.
Nostalgique frolant parfois l'univers lunaire, il sait aussi dévoiler de quelques mots seulement, des vérités que seuls les sages détiennent encore.
Merci Serge.


mail1.gif vous souhaitez écrire a Serge Ouaknine

Ces 5 poèmes sont issus du recueil de "Poèmes désorientés"
Éditions du Noroît

Nuitja.gif

Le corps des choses
Ata Sopher
Si Dieu m'avait honoré
Identité
Isaac "Il rira"
D'un Juif inevitable

_______________________________
Nouveaux poèmes...

Si je t'oublie
Mon destin se battra
Jérusalem


Textes

Reflexion matinale

Peintures et textes de Serge Ouaknine

Témoignages reçus à la suite cette présentation de Serge Ouaknine

Mtl le 30-05-99, Mes yeux sont la stratification des larmes de
Dieu. Les ouvrir, Il pleure. Les fermer, Il chante. Mes yeux sont le
regard aveugle de l'homme. les ouvrir, l'orgueil. les fermer, l'amant.
Dieu, l'homme Pleurent,chantent l'orgueil de l'amant. L'amour, unique
flamme humaine Regard de Dieu, respir' du face à face. Lorsque Dieu chante
en fermant ses yeux Ce sont les miens tournés sur la feuille vierge de son respir' à lui que j'entends dans les mots.
Ps: Magnifique.
Cela me donna toutes les larmes de l'âme dans mon corps. Le coeur tente de suivre.
C'est une bénédiction que je prends avec allégresse. Merci Yvon Montoya
Témoignage recu de la part de Yvon de Montréal pour cette présentation de Serge Ouaknine



Message de Los Angeles de Dabid Kornblum ( Avocat d'artiste in
Hollywood)leur fils à à New York (Gerard) Subject: poems and paintings To: GMossepal@aol.com CC: r34424@er.uqam.ca (Serge Oaknine) Gerard You must (must) see the website with Serge's paintings and poems. It is www.alliancefr.com/culture/serge/index.html If you read your E Mail, and tune in to that website, you will be thrilled, as we were. Love



From: DKORNPAL@aol.com
Date: Tue, 1 Jun 1999 21:13:02 EDT Subject: Re: paintings and poemes Serge, notre beaute Your pictures and poems are exquisite. We love you David (for David and Monette - I don't want you to think it was Monette if my French was incorrect - but she did see and read the paintings and poems and is in full accord with my assessment.)



From: "Sebah"
Subject: Re: encore moi Date: Mon, 31 May 1999 18:57:13 +0300 je viens de parcourir le site c'est tout simplement super je suis fier de toi cousin alain



From: comedia@filo.uba.ar
Cher Serge, merci de tes e-mail. Le tres bel hommage a Grotowski a ete lu a maints reprises. A chaque fois il y a eu d'emouvantes reactions, et a chaque fois je me regale en racontant notre rencontre a Vincennes en 1974, et ma surprise quant tu m' as dit que tu venais de travailler avec Grotowski a Wroclav. Depuis que je suis professeur au cours d'Analyse et critique du spectacle theatral" a la Faculte de Buenos Aires, je presente aux etudiants ta collaboration dans "Les voies de la creation theatrale", qui est quelque chose d'extraordinaire. D'autre part, je pense faire encadrer ton affiche. Mes souvenirs chalereux pour ta femme et sa petite fille et ta grande fille journaliste. Je suis derriere la charmante dame a Paris du site Alliance, et je te felicite pour "Tango dans le desert". J'espere bien que tu va me faire parvenir des informations concernant tout ce travail. Toutes mes amities. Francisco Javier