Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Temple de Jérusalem Visite guidée


Alliance et Aharon vous proposent une visite guidée du Beth Hamikdach,
le Temple de Jérusalem.
Visite du Mont du Temple et des Cours

L'intérieur du Temple
Localiser le Temple
Les trésors du Temple
La Ménorah (séquence vidéo)
Reconstruire le Temple?
Témoignages: Rabbi Akiba visite les ruines du Temple, Les premières fouilles au Kotel, Les Portes de Nicanor.
Table des illustrations.
Lois de la Maison d'Election (Beth Habe'hirah) de Maïmonide.
Lois des Rois de Maïmonide.
En préparation: Michnah Midot. Chapitre 1
Le Troisième Temple: la vision d'Ezéchiel
Kippour dans le Temple
Pessa'h dans le Temple
Brèves: Table et Pains de Proposition

Tout savoir sur le Temple de Jérusalem

Contactez Aharon

TOU BICHEVAT 5766 Le nouvel an des arbres


Nous sommes le 14 Février 2006 qui est en hébreu le 16 Chevat 5766
(depuis hier soir 13 Février 2006 jusqu'au coucher du soleil de ce soir 14 Février 2006 )

Tou Bichvat:
Bien que ce jour soit appelé Roch Hachana, Nouvel an des arbres, il n'a pas le statut de Jour de Fête: pas d'interdiction de travailler, pas de banquet ou de réjouissance, pas d'ajout dans les prières.
Cependant, c'est un jour où on ne dit pas le "ta'hanoun", supplication quotidienne qui n'est pas dite les jours fastes, et on a toutefois l'habitude de faire un repas où les fruits sont à l'honneur.

Un voyage à Hevron

Un Voyage à Hevron (Août 1997) de Yona Dureau

Les travaux de réfection de la route ont commencé à Hévron, grâce aux fonds américains. Les ouvriers s'affairent depuis six mois sur la route qui mène à l'ancien hôpital et qui constitue le centre du quartier juif de Hévron. Six mois ? Six mois pour élargir la route, remodeler le sol, et goudronner ? Les routes sont-elles faites en matériaux hautement spécialisés ? Le sol est-il si dur à cet endroit ?

Il faudrait plutôt se tourner du côté des finances. Il faudrait peut-être envisager une interprétation plus politique aussi.

hebron1[1].gifL'argent américain a séduit l'Autorité Palestinienne à plus d'un égard. Dans le cas de la route de Hévron, les ouvriers de l'autorité palestinienne sont très affairés en effet. Ils élargissent la route sur son flanc droit, puis transportent les gravas sur le flanc gauche. Ils s'attaquent alors au flanc gauche, et portent tous les déblais sur la droite. Le spectacle a fini par constituer un sujet de plaisanterie auprès du quartier juif, pourtant mis en danger par une route qui n'est jamais dégagée de ses gravas, où la poussière vole et masque les arrivants. Quand on leur demande ce que sont ces travaux, ils répondent : "Des travaux ? où ça ?"-"Et bien là, sur cette route..."

- "Ah ça! je ne sais pas, ce ne sont pas des travaux... enfin je ne sais pas, il paraît que ce sont des travaux mais ça ressemble plutôt à du ménage. Un coup à gauche, on transporte les saletés à droite. Un coup à droite, on transporte les saletés à hebron2[1].gifgauche..."

-"Mais les Américains ne disent rien?"

- "Eh bien non, ils doivent avoir de l'argent à dépenser. Et s'ils veulent le dépenser comme ça, c'est leur problème."
"Adieu veaux, vaches, cochons, couvées"... La belle route de Hévron promise par les accords d'Oslo s'évapore dans un nuage de poussière alors que je pense à nouveau aux bienfaits attendus d'infrastructures telles que conduites d'eau potable, d'égoûts, et d'embellissement de la voie (dalles roses, fleurissement des abords), bref à une route digne de ce nom...

hebron4[1].gifEntre Hévron et Kyriat Arba serpente un chemin goudronné où passe avec difficulté une seule voiture. C'est "la route" dont Yasser Arafat réclamait le contrôle pour l'Autorité Palestinienne. Seule voie de liaison entre le centre juif de Hévron et Kyriat Arba, elle resta sous contrôle israëlien. Enfin, à peu près. A mi-parcours, voici notre bus bloqué par un énorme tas de pierres débordant sur les deux tiers de la route. L'ouvrier conseille à notre chauffeur de contourner l'obstacle, mais pour ce faire le talus devrait reculer de lui-même à gauche du tas de pierres envahissant la route ou le bus s'envoler dans les airs à droite du dit-tas dont de vagues bidons de carburants remplis de gravas assurent fantômatiquement le soutènement. Tendus sur leurs sièges les passagers du bus évaluent anxieusement le fossé en contre-bas, appréhendant quelque traquenard. Le chauffeur ne panique pas et descend vitupérer en arabe les ouvriers qui prétendent ne pas comprendre l'hébreu. Le bulldozer évacue avec lenteur et maladresse le tas de gravas et de pierres sur le bord opposé de la route, le bus avance, frôle le précipice, et passe. Le chauffeur alerte alors le centre des transports à Jérusalem, interdisant la route aux suivants, et le voyage continue.

Travaux.... Paix.... tout ce qui est censé être objet de construction semble bien hebron5.gifcompromis. Je repense aux "T.I.P." les observateurs suédois qui, aux frais de l'ONU, restent immobiles face devant la Maharat Hamahpelah pour "surveiller" la paix. Tiennent-ils aussi des rapports sur ces événements ou préférent-ils ne pas fréquenter les lieux problématiques de Hévron pour n'avoir rien à en dire?

"Circulez, il n'y a rien à voir!"

Juif mais Gay

JUIF MAIS GAY

L'avis du psy.
Lettre du Rav Ackerman à l'hebdomadaire "Actualité Juive"
En Israël

Haverim-Jpg.jpgEtre homosexuel et juif reste incompatible. Mais pourtant le groupe juif gay et lesbien ,Beit haverim se bat pour sa reconnaissance au sein de la communauté. Pour essayer de comprendre ce combat, nous avons rencontré quelques membres de cette association.

Alliance - Nous avons l'impression de vous découvrir que maintenant,alors que votre association existe depuis 20 ans déjà ?

Sarah - Les gens nous découvrent un peu maintenant parce que jusqu'à présent la communauté juive a fait un blocage absolument dingue sur nous. Je pense qu'ils ne voulaient pas voir qu'ils avaient des homo chez eux. Maintenant ils sont obligés de le voir avec le sida.

A - Mais que souhaitez-vous?

S - On voudrait être respecté comme une association juive à part entière. On refuse d'être mis au ban, il n'y a pas de raison.A San Francisco, aux Etats-Unis, il y a des synagogues gays. Mais moi je ne vois pas pourquoi j'irai prier dans une synagogue gay. Je peux très bien prier avec des hétéros. L'attitude des américains a été de dire puisqu'ils ne veulent pas de nous, nous nous allons créer notre propre communauté juive. Nous on refuse d'en arriver là. Il n'y a pas de raison que l'on se retranche, que l'on se ghettoïse. On est juif, on a toujours grandi avec eux. Ce n'est pas maintenant que je suis homo que je dois être mise en dehors.

A - Dans la Thora, rien n'est inscrit à propos des lesbiennes. Votre homosexualité n'est-elle pas mieux "acceptée"?

S - Au niveau religieux, il n'y a rien dans la Thora sur les lesbiennes et encore... Au niveau de la perception de la communauté juive, ils ne font aucune différence. Le garçon a contre lui l'interdit religieux, inscrit tel quel. La fille, elle a contre elle le poids de la tradition juive qui fait d'elle forcément une épouse donc lorsque l'on n'est pas mariée, c'est louche.

A - Comment pensez-vous vous faire accepter par la communauté juive ?

S - On essaye de faire évoluer les gens, c'est pour cela que l'on apparaît de plus en plus dans les médias. On fait du bruit. On a envoyé une lettre à tous les rabbins de France, pour l'instant seulement deux nous ont répondu. Nous avons également demandé un droit de réponse à Actualité Juive suite à une lettre dans le courrier des lecteurs du Rav Ackermann (voir encadré ). Je pense que,dans quelques années, les gens ne pourront pas faire autrement.

A - Pourquoi l'identité juive est- elle si importante pour vous ?

S - Les gens qui viennent se définissent comme des juifs. Il y a une éducation mais aussi un sentiment d'identité.Nous on se définit comme une association juive mais si des non-juifs veulent venir, on ne va pas les virer. On revendique l'identité juive parce que c'est la seule chose fédératrice entre nous , ça et l'homosexualité. Au niveau de la pratique cela est très différent , cela va du juif athé au juif orthodoxe.

A - Pourtant selon la religion l'homosexualité est considérée comme une abomination, n'avez vous pas le sentiment malgré tout de vouloir la faire accepter à tout prix ?

S - L'homosexualité est une abomination. Maintenant il reste à savoir ce que les gens mettent sous le terme d'abomination. Un verset plus bas, il est marqué que la bestialité est une confusion. Ils ont peut- être inversé les choses. Reste -t-il à savoir quelle lecture on a des textes? Est ce qu' on le prend au pied de la lettre bêtement ou est-ce qu'on a une lecture plus large?

A - Comment interprétez-vous ce terme d'abomination ?

S - Abomination cela veut dire que les gens doivent nous exclure ou est ce que c'est nous qui devons régler nos comptes avec Dieu, s'il y a comptes à régler ? Ma position , à moi est de me dire: je suis homosexuelle, comme je suis croyante, Dieu n'est pas étranger à cela. Il y a toujours eu des homo et je ne fais de mal à personne. J'essaie de vivre mon homosexualité dans une conception juive. Moi j'ai envie d'un foyer où je puisse faire chabbat avec ma copine. La vie que j'ai eu chez mes parents rythmée par les fêtes, j'entends la continuer avec ma propre famille qui sera un peu différente de celle de papa maman.

A - N'êtes vous pas en contradiction avec la Thora et ses mitzvots ?

S - Dans la Thora, il y a, je crois, 613 mitvzots, personne ne les respecte.Moi je ne respecterai pas la mitzvot de me marier et d'avoir des enfants. Je n'ai pas de leçon à recevoir d'un juif marié qui a des enfants, qui va tous les chabbats à la synagogue et qui à côté arnaque son voisin goy dès qu'il en a l'occasion. Il n'y a pas de super interdiction. En quoi c'est plus interdit d'être homo que d'aimer un non-juif ?

Jérémie, membre également du Beit haverim, vient se joindre à notre conversation .

Beit[1].jpg
Le Beit haverim lors de la Gay Pride parisienne le 28 juin dernier.

Jérémie- Je me suis rendu compte très jeune que j'étais homo et pendant longtemps, je pensais être le seul juif homosexuel sur terre. J'étais pratiquant. J'ai dû faire un choix entre m'affirmer en tant qu'homo ou pratiquer la religion telle qu'elle est enseignée de manière classique , du genre se marier , avoir des enfants. Dans la religion, il n'y a pas vraiment de distinction entre la religion et la famille. Pour moi, la religion est faite pour la famille et la famille est faite pour la religion.

A - Pourquoi avoir voulu séparer la religion de votre vie ?

J - Moi j'ai pris une décision. J'ai hésité entre le mariage et fermer ma gueule sur mon homosexualité parce que j'adore ma religion. Si je fais une erreur par rapport à Dieu au moins je la fait seul.

Ma mère qui sait depuis peu que je suis homo me dit:"Maries-toi pour la société". Je m'en fou, j'ai tiré un trait sur la communauté où j'habitais. Je pratique ma religion à ma manière. J'ai décidé de vivre ma vie. Je ne vais pas l'imposer aux autres qui ne sont pas capables de l'accepter. Un jour peut-être ils le seront mais il faut leur laisser du temps.

A - Pensez vous légaliser votre homosexualité par l'acceptation du rabbinat ?

J - Pourquoi est- ce que le rabbins nous accepteraient ? Donnez moi une seule raison.

S - Il faudrait déjà qu'ils prennent conscience de notre existence.

J - Le fait d'exister ne donne pas le droit à l'existence dans certains cas. Je suis désolé c'est marqué: "Tu ne cohabiteras pas avec un homme de la même façon que l'on cohabite avec une femme". J'ai demandé à un rabbin homo de m'expliquer. Pour lui tout est question d'interprétaion. Si vous lisez textuellement : c'est puni de mort, c'est une abomination. Si on prend au niveau grammatical: c'est ne te comporte pas vis- à-vis d'un homme comme tu te comporterais vis-à-vis d'une femme. Il n'y a aucune connotation sexuelle. Vous prenez la loi juive et à vous de l'interpréter. Des règles ont été fixées, il y a deux mille ans , suite à la loi orale qui a été écrite.

Un nouvel intervenant, Alain, ègalement membre du Beit haverim, prend part à la discussion.

Alain - Comme on part du principe que c'est Dieu qui a écrit la Thora, on ne peut rien en changer. Mais on est là pour faire évoluer les choses et peut-être apporter certaines réformes.

S - On n'est pas là pour dire qu'il faut que les rabbins prônent l'homosexualité.

Lettre du Rav J.Ackermann adressée à l'hebdomadaire Actualité Juive, publiée dans le courrier des lecteurs du numéro du 3 juillet 1997.

CHOISIR SON CAMP

Avez-vous entendu parler de "l'association juive des profanateurs du chabbath"? ou du "comité juif pour la promotion de l'idolâtrie"? Peut-être n'existent- elles pas, mais il en existe une du même type , celle des homosexuels juifs...

D'ailleurs, ils sont même passés à la radio juive. Quelle tolérance admirable, cette radio! ouverte à tous! Je pense qu'elle laisserait même passer de la pub pour le jambon frit...

Mais où vivons nous? Comment un juif digne du nom peut laisser sereinement ce que la Bible appelle une abomination, punie comme l'idolâtrie et la profanation du chabbath ?

Ah, je suis un intolérant, un orthodoxe bouché! Vous avez sûrement entendu parler de la Bible, le livre de prédilection des juifs? La cohérence et l'honnêteté veulent qu'un juif soit fidèle à ses origines, sans plus. Cela est logique, pas intolérant.

Je connais une association de ce type que mes maîtres m'ont signalée. Type 1901! Mais elle est partie en fumée....Elle était à Sodome...

Soyons sérieux: la nature en général, est malgré tout hétérosexuelle, non ? Alors pourquoi c'est le grand-père, à défaut de grand-mère, qui devrait tricoter pour son petit-fils? si par hasard il en a un, on ne sait trop comment... Tricot stérile.. Ce n'est plus Dame Nature, mais Père Vert...

Il est grand temps pour nous, membres de la communauté juive française, de nous définir clairement, sans compromis et de dire à notre entourage qui nous sommes. Il semble que nous n'avons pas assez exprimé notre attachement à notre tradition, et que le mot "juif " n'est malheureusement plus collé au mot " Thora ". Je ne dénie pas la liberté dont chacun jouit, ni l'ignorance dont on peut être l'objet. J'adhère également à l'enseignement de nos maîtres qui disent: que disparaissent les péchés, et non les pêcheurs. Mais je crie haut et fort qu'une Communauté juive n'existe qu'à travers ses convicions, celles de la Thora. Les erreurs sont le fait des individus, au niveau de la collectivité, elles deviennent des catastrophes.

Il y a deux semaines, dans "l'espace libre" de ce journal, était dressée une liste sinistre, qui appelait largement à la réflexion... Que celui qui croit à la Thora sache que rien n'arrive par hasard; que la responsabilité de l'individu au sein de la collectivité est de plus en plus aigüe; que l'indifférence et le statisme vis-à-vis de ses devoirs équivalent à un suicide spirituel, et que le temps est venu de choisir son camp.

Nous vivons une époque paradoxale. Jamais il n'a été aussi facile de pratiquer.

Synagogues, cours de Thora, articles religieux, produits cachers, mikvaoth, en veux-tu, en voilà. Mais jamais l'infériorité de l'homme n'a été aussi perturbée. Le défi du sens est lancé, une fois de plus, mais dans un nouveau cadre. A chacun de le relever.

 L'avis du psy

L'homosexualité est rarement d'ordre physiologique bien plus souvent d'ordre psychologique. L'image du père est tellement dévalorisé qu'il est impossible à l'enfant de se l'appropriée de s'identifier, tout ce qui peut rappeler le père, la violence,l'autorité,le machisme sont bannis de l'esprit de l'enfant car elles sont source de menace elles sont remplacées par l'image de la mère protectrice.

Le saviez-vous? GAY=Good As You

Le Beit haverim est membre du Congrès mondial des Juifs et Juives homo ou bisexuels
Si vous voulez leur poser des questions voici leur émail :
73441.2323 @ Compuserve.com

Le saviez-vous?

En Israël, les couples homosexuels sont en droit de bénéficier des avantages accordés par les employeurs : voilà ce qui est ressorti d'un arrêt rendu par la Cour Suprême qui fait maintenant jurisprudence.Une tel jugement a été rendu suite à une affaire qui opposait un employé homosexuel et la Compagnie El-Al . Le couple homosexuel s' était vu refuser les réductions sur les prix des billets habituellement accordées aux conjoints des employés de la Compagnie aériènne.Dans cette affaire la ministre de l'époque de l'Education , membre du parti d'extrême gauche, le Meretz, a pris position et a obtenu gain de cause .

Ballade à Jerusalem

Ballade de Jérusalem

Lorsque l'on s'approche de Jérusalem, on ne peut rester indifférent, qu'elle que soit votre religion à l'impajeru[1].gifct que produit sur vous cette vue d'ensemble. Cette grandeur s'impose tant par sa beauté que par son histoire, malgré cette apparente misère rencontrée dans ses rues, c'est un lieu où le sacré et la souillure se confondent sans se corrompre, un lieu où les contradictions constituent une symbiose, une harmonie qui est unique au monde. On ne peut l'admirer sans se souvenir, on ne peut écouter le vent du soir s'élevant au dessus des coupoles d'or et d'argent sans éprouver un frisson. On ne peut voir Jérusalem sans s'émouvoir. C'est bien plus qu'une ville, c'est un univers où toutes les étoiles de tous les saints convergent en un seul lieu,vers un seul Dieu. Que ce soit la Mosquée d'Omar qui s'élève éclatante défiant le soleil,,que ce soient les prières sourdes des carmèlites s'élevant au delà des remparts, que ce soit ce mur immense où les lamentations se confondent avec les cris d'allégresse on ne peut dénier la présence du sacré. Lentement nos pas nous ménent vers le souck; Ici le sacré cède la place à la corruption. Les larges marches nous enfoncent sur un pas rythmé dans une mascarade de couleurs, une foule incessante, où les langues se confondent, en un bourdonnement insolite à l'instar d'une Tour de Babel. Malgré ce bruit, l'odorat est le premier sens agressé. Les odeurs confuses, confinées par l'espace restreint de ce long vestibule d'échopes, qui s'allongent sans fin, dégagent toutes leur puissance. Ainsi l'enscens, les épices, le bois, des articles de souvenirs, les fritures des petits kiosques donnent naissance à un parfum typique. Mais quel que soit ses composants, il est unique. Les villes nouvelles sont derrière nous. Nous sommes au coeur de l'Orient. L'histoire la vraie, se raconte, au fil de nos pas, les légendes n'éxistent plus. Leurs traces apparaissent au coin de chaque ruelle, à chaque nom s'identifie un souvenir.
Le soleil aujourd'hui innonde ses rues, tel que le sang et les larmes de douleurs, il n'y a pas si longtemps.
Chemin de croix, chemin de guerre,Jérusalem! Ton nom est rattaché à requiyem, mais aussi à l'espoir. Tu es le coeur d'un nation qui bat aux noms de ceux qui ne sont plus. Les derniers pas s'égrennent, la vieille ville s'éloigne. En franchissant la porte de Damas, le bruit cède la place au silence du crépuscule. Le ciel dans un camayeux de rose rend son dernier soupir. Les rues ne sont pourtant pas désertes, mais les pas sont hâtifs, la journée se languit. Le temps qui semblait suspendu au rythme de l'Orient reprend sa véritable dimension. Ce sont les échos de la vie urbaine qui frappent à présent contre les remparts. C'est la nouvelle ville qui vient au devant de nos pas. C'est Israël d'aujourd'hui.

Automne 2005 :intense et mystérieux

Automne 2005 : des tonalités intenses et mystérieuses.

La rentrée 2005 sera intense en couleurs,des tonalités énigmatiques et troublantes qui vont vous captiver. Des mélanges innatendus pour un regard sublimé par des fards fumés et intenses. Des paupières électriques rehaussées de noir,des lèvres flamboyantes pour les audacieuses, des teintes rosées plus douces, déclinées en blush et en gloss pour les plus sages. A chaque femme son style et sa beauté. A vos pinceaux, suivez le guide !

Black is back Le regard hypnotique et envoûtant doit aussi s'accompagner d'une touche de glamour. Le noir est sans conteste la couleur phare de l'hiver, un noir ténébreux qui assombrir le regard et le rendre plus mystérieux. Des cils noirs qui s'allongent à l'infini pour un regard glamour.Le mascara s'applique de la base des cils,en insistant bien sur les coins internes et externes de l'oeil pour obtenir une impression d'étirement spectaculaire.
Le khôl est de retour, il s'utilise pour son éclat et ses effets qui rendent l'oeil brillant. Adopter le crayon entre les cils pour la paupière supérieure ; pour la paupière inférieure, le rebord interne se crayonne aussi à l'intérieur.

 khol[1].jpg Khôl non stop de Gemey, un ton 100% noir à la mine tendre et à la tenue optimale (8 heures), 3,81 euros.

Un come back remarqué aussi, celui de l'eye liner, qui sera LE secret beauté par excellence cet hiver.    

 liner[1].jpg

Le liquid Eyeliner de Gemey est idéal pour un tracé parfait 8,50 euros.

A vos fards!
Purple,mauve,aubergine,voici les couleurs "fard" de la saison,une déclinaison de mauve et de violet qui relance la sensualité. Pour ce faire, les marques de cosmétiques misent avant tout sur une sublimation du regard avec un aspect fumé, voire charbonneux. Jouez sur le côté clair-obscur à l'aide d'ombres à paupières aux couleurs fortes qui s'associent à des nuances "fatales".
   

 mauve[1].jpgprune[1].jpg  Pour Bourjois, la saison est Mode in Paris avec pour les yeux un Violet divin ; pour les lèvres, un Aubergine pour Mâlines, et un vernis Violet séduction. De 6,09 euros à 8,84 euros.

Bouche intense
Pour l'hiver, les lèvres se feront captivantes, des teintes chaleureuses et lumineuses qui créent la surprise et font la différence. Au menu, des rouges mats, satinés, écarlates couleur prune ou rubis, version chic.Leur confort lui aussi se fait de plus en plus courant, avec longue tenue, goût sucré et hydratation.

 contour[1].gifrose[1].jpg

Pour Gemey, un crayon contour des lèvres Hydra cream N°6, Rose givré, et dans le thème Divine chic de l'hiver, une bouche tendre avec le Rose tweed, 5,64 euros.


     

Colorlab :la beauté

Du "sur mesure" au rayon beauté

Voici une petite découverte"unique": Des produits de maquillage sur mesure grâce à Colorlab qui nous fabrique sous nos yeux ébahis,un fond de teint dans le ton de notre color[1].jpgcarnation,une ombre assortie à nos yeux ou bien un rouge à lévres uniquement pour notre bouche. Pour les inconditionnelles du sur mesure et qui aiment de manière générale faire "à leur sauce", la ligne de maquillage Colorlab, arrivée directement des Etats-Unis, est enfin disponible aux Galeries Lafayette.

colorla3[1].jpg

Rouge à lèvres, fond de teint, ombre à paupières chaque produit de maquillage est réalisé en fonction de sa carnation et de ses envies ! On pourra enfin choisir pour son rouge à lèvres un effet irisé ou métallique, une odeur et une texture particulière, tout ça pour 24 euros . Les possibilités et les choix qui nous sont proposés sont assez incroyables : on peut choisir la texture de sa poudre pour le visage ou décider d'incorporer un filtre solaire dans son fond de teint ! Le sur mesure, c'est le luxe.

colorla2[1].jpg

Ultime caprice de la rentrée : coordonner son fond de teint et sa poudre à son bronzage. Sur le stand Colorlab des Galeries Lafayette, on choisit la texture, les pigments (dorés ou cuivrés), l'indice de protection (de 8 à 20), les antioxydants ou les actifs matifiants. Le tout, fabriqué en live, en 10 minutes.
54 euros le fond de teint et 48 euros la poudre.
Vous pouvez trouver ces petites découvertes "sur mesure" aux Galeries Lafayette Haussman.

Epitheliale A.H : Enfin un crème qui tient ses promesses

Epitheliale A.H : Enfin une crème qui tient ses promesses. Marque : A-Derma
Présentation : Tube
Texture : Crème
Type de peau :Sensible
Hydratant : Oui
Anti-âge : Oui
Sans parfum : Oui
Prix indicatif : 10 euros
Contenance : 40 ml
ephi[1].jpg
Depuis quelques jours,j'applique quotidiennement Epitheliale A.H,une
crème réparatrice pour toutes les peaux abîmées et dont la cicatrisation est difficile.
Avec l'âge,la réparation de la peau devient particulièrement complexe,grâce à l'association de l'Avoine Rhealba et de l'acide hyaluronique, molécule réparatrice dont l'action est reconnue scientifiquement,elle est parfaitement lissée et hydratée.
Ma peau est hydratée mais petites cicatrices estompées en 10 jours d'application.
En plus de son incroyable efficacité,elle est peu coûteuse. Plusieurs crèmes de la marque A-Derma sont disponibles en pharmacie et parapharmacie,selon les différents types de peaux. Il existe une gamme pour le visage,le corps,les mains et du gel douche.

 Indications :
Peaux abîmées au niveau du visage et du corps.
Formule :Origine Naturelle
Catégorie : extrait végétal
Fonction : exfoliant, absorbant, épaississant.


Remarques
: farine d´avoine Acide hyaluronique 0,2%
Water, butyrospermum parkii, glyceryl stearate, hexylene glycol, glycerin, squalane, cyclomethicone, avena sativa (oat) kernel flourstearic acid, avena sativa (oat) kernel oil, batyl alcohol, cetearyl alcohol, cetearyl glucoside, dimethiconol, methylparaben, propylparaben, retinol, sodium hyaluronate, tocopheryl acetate, triethanolamine

Conseils d'utilisation :
2 applications par jour minimun, sur une peau parfaitement nettoyée. 

L'été 2005 sera glamour et sensuelle....

L'été 2005 sera glamour et sensuelle...  

Vert kiwi,bleu lagon ou orange papaye: Couleurs vibrantes,exotiques et glamours résument la tendance de l'été 2005.Elles seront les stars cette année encore :Place à l'exotisme et l'élégance avec des couleurs fruitées. Pour un été tendance voici quelques conseils sur le choix des textures et des couleurs. Le tour des parfumeries terminé, voici les teintes qu'il faudra porter pour les vacances.Cet été, il faudra sortir maquillée colorée, mais sans vulgarité.Une tendance flashy sans impertinence inspirée des îles. Du coté des yeux par exemple, notons les "Satin touch" de Nivéa pour les paupières, relevé du mascara "volume effet faux cils" pour un effet glamour garantie.

 La tendance "Bonne mine" est de retour avec des produits qui illuminent le visage et le corps.Chez L'Oréal,les peaux vont scintiller tout l'été avec une crème légère riche en nacres. Pour plus d'harmonie,pour les lèvres,on optera pour des couleurs translucides,brillance miroir "Baume couleur lèvres"de Clarins.La tendance 'Fruitée' demeure avec des couleurs toniques et vitaminées comme chez Sisley avec deux nouvelles teintes gourmandes pour le "Glossy gloss" : litchi ou cerise. Nivéa aussi a mis dans son nouveau gloss "Fruit and shine" un duo de couleur évoquant les bonbons acidulés. Les lévres seront plus sages chez L'Oréal avec des couleurs nacrées et irisées pour un effet naturel tout en respectant les teintes fruitées de l'été. Voici un petites sélections des produits stars de l'été :

Pour les yeux

- Ombre à paupières "Satin touch" de Nivéa, trois nouvelles teintes, 7,85 euros.
- Fard à paupières "Magic shimmer" de Nivéa, existe en six teintes, 8 euros.

- Ombre à paupières "Satin touch" de Nivéa, existe en sept teintes, 8 euros.

-Mascara "Panoramic curl" noir absolu de L'Oréal,12 euros - Mascara "Magîcils" de Lancôme, en cinq teintes, 21 euros

lorealmascara[1].jpg

clarins1[1].jpg Pour les lèvres

- "Glossy gloss" de Sisley, en huit teintes, 26,50 euros.
- Gloss "Fruit and shine" de Nivéa, existe en six teintes,9,75 euros.
- "Baume couleur lèvres" de Clarins, existe en douze teintes, 14 euros.
- Gloss "Glossy shine" de Biotherm, existe en cinq teintes, 15 euros. - Rouge à lèvres "Invicible kiss proof" de L'Oréal, existe en douze teintes, 12 euros. - Gloss "Glam shine juicy" de L'Oréal, 8 nouvelles teintes,9 euros.
- Gloss "Volume shine" de Nivéa, en 3 teintes, 8,5 euros.

Pour le teint

- Gel crème "Soleil scintillant" de L'Oréal, 11 euros.
- "Blush papier nacré" de Lancôme, en deux teintes, 15 euros.

 Pour les ongles

- Vernis "Resist shine" de L'Oréal, 16 teintes, 7,3 euros.
- Vernis "triple tenue" de Lancôme, existe en 39 teintes, 16 euros.

Les bienfaits de la Mer Morte chez vous

Les bienfaits de la Mer Morte chez vous

Voici une séléction de crème de la Mer morte pour hydrater et apaiser les peaux sensibles.

Ahava Crème hydratante avancée Pour peaux très sèches

Cette crème hydratante et hypoallergénique extrêmement nourrissante contient du MSO qui augmente sensiblement l'hydratation naturelle de l'épiderme. Elle ralentit le processus de vieillissement de la peau tout en la protégeant des agressions extérieures. Sa formule inclut un mélange d'acides aminés qui améliore l'hydratation et filtre les rayons UV.
creme1[1].jpg

HAVA Time Line - Formule hydratante anti-vieillissement (effet durant toute la journée) + SPF 15

Développée spécifiquement pour vous permettre de retrouver la douceur de votre peau, la formule hydratante anti-vieillissement, dont l'effet dure toute la journée présente le 3D Complex (complexe 3D) unique et 100% naturel de la Mer Morte. Le mélange est hypoallergénique et 100% non gras. Des tests cliniques indépendants ont montré que cette découverte à triple action conserve l'hydratation pendant 12 heures, réduit les rides de 43% et protège contre les effets nuisibles du soleil grâce au SPF 15.

creme2[1].jpg

AHAVA Crème régénératrice - (Crème de nuit nourrissante)
Pour peaux très sèches

Cette crème qui nourrit la peau en profondeur, la régénère et la rajeunit par une hydratation naturelle, prenant soin des peaux les plus sèches durant le repos, moment où la peau est plus réceptive. Cette solution ultra-riche pour le soin de la peau s'étale comme une feuille de satin, améliorant l'élasticité et la souplesse de votre peau, lui procurant la sensation de bien-être et de confort soyeux. Enduisez chaque soir la peau propre. Appliquez pendant la journée dans des conditions climatiques extrêmes. Convient aux peaux sensibles. Hypoallergénique. Aucun effet néfaste sur la peau.
creme3[1].jpg