Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Les raisons de la progression de la pauvreté en Israël

Selon un rapport, Israël est le pays de l'OCDE qui détient le taux de pauvreté est le plus élevé

Nous vous invitons à lire l'article de l'économiste israélien Yaron Zelekha,  afin de mieux comprendre les rouages de cette économie dotée d'une absence quasi-totale de concurrence. Comprendre pourquoi 33,7% des enfants israéliens vivent en dessous du seuil de la pauvreté soit un enfant sur trois.

Etes-vous intéressés par l'avis de ceux que vous élisez concernant l'habitat, la taxation, les ressources naturelles, le coût de la vie ? Non.

Lorsque vous votez, vous pensez au futur de Jerusalem, aux capacités nucléaires de l'Iran, aux syriens, aux palestiniens, aux implantations ?
Pendant le temps qu'on vous focalise sur des thèmes pour lesquels vous n'avez ni expertise ni valeur ajoutée, on pille le pays, on vous vole et on vole vos enfants.

Israël est un pays riche, mais les israéliens ont un pouvoir d'achat très inférieur aux occidentaux.

Le professeur Yaron Zelekha, célébrissime dans le pays expose les raisons et la progression de l'injustice, de la pauvreté et de la corruption qui gangrènent un pays littéralement pillé par le capitalisme où le pacte social a été rompu.

Yaron Zelekha économiste émérite, conseiller de Benjamin Natanyahou puis nommé General Accountant, il est aujourd'hui à l'origine des critiques les plus documentées et les plus acerbes concernant l'actuelle gestion du pays.

Le General Accountant préserve les biens publics et est en charge du budget de l'Etat, plus de 400 milliards de nis. Comme le dit le commentateur, ce qui énerve chez le plus intelligent de la classe, c'est qu'en général il a raison.


Le Plateau d'argent  magash ha kessef

Pour expliquer la progression de la pauvreté en Israël, 3 mensonges sont véhiculés par le gouvernement via les médias et relayés inlassablement par tous :

1 - Budget de la défense,
2 - Taille du pays,
3 - Non participation des orthodoxes et des arabes.

Entre laxisme, laisser aller et corruption active, Israël a changé de visage.
Economistes et hauts fonctionnaires en témoignent et identifient 5 générateurs de pauvreté en Israël :
1 - impôt sur bénéfice,
2 - absence de concurrence,
3 - pillage des ressources naturelles,
4 - corruption,
5 - bulle immobilière

  • Pauvreté, inégalités et temps de travail

Aujourd'hui 23,5 % de la population vit au dessous du seuil de pauvreté. Près d'un quart. 22,7 % des vieux vivent au dessous du seuil de pauvreté.
Israël ne respecte pas son passé. Comment prépare- t-on notre futur ?
33,7% des enfants vivent au dessous du seuil de pauvreté. Plus d'un enfant sur trois.
Ces 3 chiffres nous placent en tête des pays développés pour l'indicateur de pauvreté.
Pour mémoire, le seuil est fixé à 2812 nis pour un célib. 4512 nis pour un couple.

 Pourtant, le touriste constatera qu'à Tel Aviv, les restaurants sont pleins, l'aéroport est plein, les gens vivent et voyagent ! Nous vivons dans le pays le plus inégalitaire du monde occidental.

Israël le pays le plus inégalitaire du monde occidental

Israël le pays le plus inégalitaire du monde occidental

 

Israël est situé après l'Ouzbékistan et l'Indonésie, et avant le Vietnam et la Tanzanie. Nous avons un indice d'inégalité comparable à ceux en vigueur dans les pays du tiers monde.

 Les israéliens travaillent 1929 h par an contre 1775 en moyenne dans les pays de l'OCDE. Dans le monde occidental, ce sont les israéliens qui travaillent le plus. Et qui gagnent le moins.

Est ce à cause du  budget de la défense ?
Le tableau suivant montrent que le budget de la défense a été divisé par presque 5 depuis 1975.

budget-défense-israel

budget-défense-israel

Est-ce à cause de la taille du pays ?

La taille du pays (8,2 millions d'habitants) ferait qu'il ne pourrait pas y avoir assez de clients.
Or les recherches en économie montrent que le format optimal pour générer de la richesse et de la croissance économique, c'est 6 à 12 millions d'habitants.

Est-ce à cause de la non participation des orthodoxes et des arabes ?

En 2003, 263 000 arabes sont recensés sur le marché du travail israélien. En 2013, ils sont 437 000. En 2005, 328 000 orthodoxes sont recensés sur le marché du travail israélien. En 2011, ils sont 424 000.
De tous les pays de l'OCDE  les israéliens sont ceux qui travaillent le plus d'heures mais la pauvreté augmente. Que faut il comprendre ?

Dr Yitshak Saporta

Dr Yitshak Saporta

 

 

- Dr Yitshak Saporta : En 2015, la pauvreté est en augmentation de 60% par rapport à 1998. Le travail génère de la pauvreté, c'est une immoralité absolue, c'est une violation flagrante du pacte social.
Le pacte social est une convention par laquelle chacun accepte de renoncer à l'exercice de sa force et de sa liberté individuelle à condition que tous en fassent autant. On parle donc de la base d'une société et de ce qui l'éloigne de la loi de la jungle

Le fruit du travail devrait être partagé de façon, non égale mais équitable entre ceux qui travaillent et ceux qui possèdent, les capitalistes.
Le gouvernement a le devoir de s'assurer de la bonne répartition des fruits du travail d'un pays. En Israël cette répartition n'est pas assurée, le pacte social n'est pas respecté.

5 générateurs de pauvreté ont été identifiés dans le pays :

1 - Politique de taxation
2 - Manque de concurrence
3 - Pillage des ressources naturelles
4 - Corruption
5 - Habitat, transfert de fonds d'une population à l'autre
6- Politique de taxation
7 - Plus on est petit plus on paie
Plus les entreprises sont grosses moins elles paient. Ce qui veut aussi dire que moins elles gagnent, plus elles paient.

Chiffres à l'appui des taxes payées par les plus importantes entreprises en Israël

Chiffres à l'appui des taxes payées par les plus importantes entreprises en Israël

En Israël plus une entreprise est grosse moins elle paye ses taxes. TEVA

En Israël plus une entreprise est grosse moins elle paye ses taxes. TEVA

 

L'impôt sur le bénéfice payé par les plus grandes entreprises israéliennes est compris entre 0,3% et 1,6%. Lorsque Intel exporte tout ce qu'il fabrique, il ne paie aucune tva à Israel. C'est la loi.
Les royalties payées à Israël par le monopole du ciment sont de 0,8%, Les usines d'exploitation de la Mer Morte (qui risquent bien entendu de fuir Israël !) sont exonérées de taxes et royalties pendant 20 ans. Combien payez vous d'impôts sur ce que vous gagnez ?
Royalties : droits à payer sur les profits réalisés suite à extraction des ressources naturelles d'un pays.

Pourquoi les grosses entreprises israèliennes ne paient pas de taxes

Pourquoi ces entreprises israèliennes ne paient pas de taxes

Pourquoi les entreprises les plus importantes ne paient pas de taxes

La loi concernant l'encouragement à l'investissement de capitaux en Israël a été écrite dans les années 50 pour promouvoir le développement de nouvelles usines en périphérie, Galilée, Negev etc... L'Etat octroyait une subvention d'un tiers de l'investissement.

Dans les années 90, la loi a été amendée en faveur des possesseurs de capitaux. La subvention a été remplacée par un allègement / annulation des impôts sur le bénéfice. De plus, l'obligation d'aller s'établir en périphérie a été levée.

En 2005, lorsque Benjamin Netanyahou était ministre des finances et Ehud Olmert ministre du commerce et de l'industrie, toutes les conditions ont été supprimées. Et l'obligation de soumettre un plan d'investissement préalable a été levée. L'autorité de taxation a donc exonéré toutes les entreprises qui répondaient à ces nouvelles conditions.

Lorsqu'en 2005 il fut décidé que toute entreprise multinationale dont le siège était en Israël obtiendrait une exonération totale de taxes et impots, on pensait faire affluer les capitaux étrangers.

Quel fut le résultat ? Microsoft n'est pas venu, Amazon n'est pas venu, General Electrics n'est pas venu. En revanche, TEVA, obtient une exonération quasi totale de taxes et impots (0,3%). Ceci fut acté au détriment des biotechnologies israéliennes émergentes qui donc ne pouvaient plus concurrencer TEVA.

Ceci est fait en toute légalité et transparente, déclare Haim Horowitz du bureau de TEVA

Ceci est fait en toute légalité et transparente, déclare Haim Horowitz du bureau de TEVA

Les dérives

La réforme de 2005 a potentialisé des effets hors contrôle.
En 95, l'Etat accordait 1/2 milliard de nis aux possesseurs des grandes usines, en 2012, cette somme était multipliée par 16. Les entrepreneurs bénéficiaires ont été à 70% ceux des grandes agglomérations de la région centre du pays. Les entrepreneurs des régions en voie de développement, Negev et Galilée, ceux pour qui avaient été écrite cette loi n'en ont profité qu'à hauteur de 30%.

Quatre entreprises ont obtenu 70% des exonérations accordés par l'Etat : Teva, Intel, Checkpoint, Israel Chemicals. Ces 4 entreprises ont occasionné à l'Etat d'Israël un manque à gagner de 125 milliards de nis.

De plus l'autorité de taxation n'a jamais été mandatée pour le contrôle de l'implémentation de cette loi. La loi qui a permis l'évaporation de 125 milliards de nis a été supervisée par un employé à mi temps du ministère des finances.

La réforme de 2005 censée encourager les investissements étrangers en Israël et développer Dimona et Kyriat Shmona a également accepté que les entreprises investissent à l'étranger.
Les 4 entreprises les plus importantes du pays investissent 40 milliards de nis à l'étranger.
Teva acquiert des entreprises au Japon et construit ses usines en Hongrie pour un total de 21 milliards de nis.

Pour la mer morte ce n'est pas seulement l'eau qui s'évapore

Le ministère des finances missionne un pool de 60 fonctionnaires pour la vérification des versements des grandes entreprises. Israel Chemical (usines de la Mer Morte) doit à l'Etat d'Israël, donc à tous les israéliens, des royalties sur chaque kilo de matériau extrait du sol, potasse, bromure etc...

 Dans l'exercice de ses fonctions, Yaron Zelekha découvre que Israel Chemical n'a jamais été audité. L'Etat n'a jamais réclamé quoi que ce soit à Israel Chemical.
Dans le même temps, les journalistes annoncent au journal télévisé qu'Israel Chemical réalise un profit de 30% supérieur à l'année passée. Israel Chemical est sous la direction des frères Ofer.

Les frères Ofer propriétaires des usines de la mer morte en Israël

Les frères Ofer propriétaires des usines de la mer morte en Israël

 

Le ministère des finances argue que Israel Chemical s'est trompé dans le calcul de ses royalties. Ces erreurs auraient réduit les royalties de plusieurs centaines de millions de nis. La procédure judiciaire durera 9 ans. En 2014, le ministère des finances réclamera finalement 300 millions de $ à Israel Chemical.

Concernant le particulier, le ministère des finances ne renonce à rien. Comment se fait il que le ministère n'ait jamais réclamé une telle somme ? Le prof Yaron Zelekha soupçonnera les fonctionnaires du ministère affectés à la gestion de ces grandes entreprises d'être les amis et la famille de ceux qui possèdent ces entrepris

  • Manque de concurrence

Il y a manque de concurrence lorsque trop peu d'entreprises produisent et vendent tous les produits et services disponibles. Le résultat est l'augmentation des prix.

  • Cartes de crédit en Israël

Dans les états occidentaux, les banques se concurrencent entre elles, et les cartes de crédit concurrencent les banques. En Israël 3 banques se partagent près de 80% du marché : Hapoalim, Léumi, Discount. Les cartes de crédit sont des filliales des banques, respectivement IsraCard, Leumi Card, Cal.

Les taux d'intérêt sont de 9, 13 et jusqu'à 15%. La loi fixe le taux d'intérêt maximum des organismes de crédit à 7,8%. Les banques et les cartes de crédit passent à travers cette limitation.

. Coût des produits alimentaires

Il est 20 à 25% plus élevé qu'en Europe. 5 entreprises se partagent 48% du marché des denrées, Telma, Osem, Tnuva, Coca cola, Strauss Elite. Les 52% restants sont partagées par 1108 petites entreprises.Note : ce qu'on constate ici par rapport à la France c'est plutôt un gap de 200 à 300%.

Les 5 compagnies qui contrôlent le marché des produits alimentaires en Israel

Les 5 compagnies qui contrôlent le marché des produits alimentaires en Israel

 

Pour constater une situation de monopole dans un supermarché, retourner l'emballage, regarder les étiquettes. Cf vidéo au dessus

 - Yotveta = Strauss. Fuze Tea est géré par coca cola

 - Marques de lait : Strauss, Tnuva et Para. Et il s'avère que Para est géré par coca cola.

 - Monopole de Tnuva : 71% du lait, 81% du lait uht, 90% du beurre.

 - Mayonnaises : Telma et Hellman's. Et il s'avère que Hellman's en Israël est géré Telma. Donc Telma entre en compétition avec Telma.

 - Soupes Telma, Osem et Knorr. Et il s'avère que Knorr est importé par Telma.

- Monopole de Telma : 60% du marché des céréales, 77% des soupes.

 - Cornflakes : Telma, Nestlé. Nestlé est importé par Osem.

 - Pates : Osem et sous marques Osem.

- Monopole de Osem : 47% du marché des snacks, 56 % du marché des pates, 74% du lait pour bébé.

- Monopole de Strauss Elite : 47% du café instantané, 78% du café, 61% du miel.

Montant des taxes sur la viande en Israël

Montant des taxes sur la viande en Israël

Taxes sur les fromages importés

Taxes sur les fromages importés

 

L'état israélien gagne 0,00% sur l'importation. Pourquoi taxer aussi lourdement ? Personne ne peut importer en israël. Cela entraverai la compétition contre les monopoles des 5 grandes entreprises qui se partagent le marché.  Et où vont ces taxes ? 

  • Marché de l'automobile

Aux usa, des dizaines de revendeurs et d'importateurs se partagent le marché Mazda pour ne citer qu'une seule marque. En Israël une personne importe les deux marques Mazda et Ford. Cette personne est aussi l'importateur exclusif de toutes les pièces de rechange et est propriétaire de la plupart des stations services. Tout ceci avec la bénédiction du ministère des transports.

En 2012, Yaron Zelekha est missionné par le gouvernement pour former un comité d'enquê sur la concurrence sur le marché de l'automobile. L'équipe découvrira 52 mesures empêchant la libre concurrence.
5% des recommandations émises par l'équipe seront retenues, la loi qui en découlera sera tellement non significative qu'à la Knesset, aucun lobbyiste n'y trouvera rien à objecter, la loi passera à l'unanimité.

  • Conclusion Israël est l'un des pays les moins compétitifs du monde. Classé 141 sur 148 pays, Israël se situe dans le peloton des républiques bananières, Ethiopie, Haiti, Tchad, Mongolie. La Lybie se trouve devant Israël. Pour l'indice de lutte contre les monopoles : Israel est classé 109.  Les raisons se trouvent au gouvernement.

Traduction et transcription de cette conférence: David Doukhan 

Suite du dossier dés mercredi restez connecté ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une arabe israélienne s'engage en politique au Likoud et dénonce le BDS

Une arabe isra israélienne s'engage au Likoud et dénonce la désinformation sur Israël

Dima Tayeh, arabe israélienne, s’engage en politique au Likoud aux côtés du premier ministre Benjamin Netanyahou. Elle dénonce la désinformation à propos de l’Etat Hébreu « Israël n’est as un pays d’apartheid. Les arabes israéliens bénéficient des mêmes droits politiques et sociaux que tout citoyen israélien ».

Une arabe israélienne dénonce le BDS

Une arabe israélienne dénonce le BDS

Pour Dima Tayeh « Il n’y a pas de bus réservés aux  juifs et d’autres pour les arabes. Les arabes israéliens bénéficient des mêmes droits politiques et sociaux que tout citoyen israélien, contrairement à ce qui ce qui se passe dans les états qui environnent Israël au Proche et au Moyen Orient»

Elle poursuit « Israël est un état juif démocratique qui défend les minorités et les droits de l’homme et de la femme. Je suis convaincue que d’autres me suivrons bientôt. Chaque jour des hommes et des femmes de confession musulmane se lèvent pour déclarer la vérité.«

5 soldats israéliens arrêtés pour avoir voulu venger leurs camarades tués par des terroristes

Des membres du bataillon haredi orthodoxe Netzah Yehuda pleurent la mort de Yosef Cohen à ses funérailles, le 14 décembre 2018. (Sam Sokol)

5 soldats israéliens arrêtés pour avoir voulu venger deux soldats de leur unité tués  par des terroristes Palestiniens.
JERUSALEM Cinq soldats israéliens, dont un officier, ont été arrêtés pour avoir battu deux Palestiniens soupçonnés de terrorisme dans ce qui aurait été une vengeance pour le meurtre de deux camarades de leur unité.

Les soldats sont membres du bataillon d'infanterie Netzah Yehuda de la Brigade Kfir pour les soldats religieux.

Une photo montage montre le sergent Yosef Cohen (G) et le sergent d'état-major Yovel Mor Yosef de la Brigade Kfir de l'Armée israélienne. Les deux jeunes hommes ont été tués le 13 décembre 2018 lors d'un attentat terroriste à l'extérieur de l'avant-poste de Givat Assaf, dans le centre de la Judée Samarie

Une photo montage montre le sergent Yosef Cohen (G) et le sergent d'état-major Yovel Mor Yosef de la Brigade Kfir de l'Armée israélienne. Les deux jeunes hommes ont été tués le 13 décembre 2018 lors d'un attentat terroriste à l'extérieur de l'avant-poste de Givat Assaf, dans le centre de la Judée Samarie

 

Les hommes palestiniens ont été arrêtés près de Ramallah pendant que les troupes israéliennes cherchaient à localiser le tireur qui a tiré sur un arrêt de bus devant la colonie de Givat Asaf en Cisjordanie.

Deux soldats de l'unité ont été tués dans l'attaque et un autre soldat de l'unité, à la double citoyenneté  israélien et américain, a été grièvement blessé, tout comme une femme civile.

Les soldats ont été arrêtés parce qu'ils étaient soupçonnés d'avoir battu les suspects palestiniens par vengeance pour les morts et les blessés.

L'un des Palestiniens détenus avait besoin de soins médicaux et ne pouvait être interrogé, a rapporté M. Haaretz.

Mardi, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté le tireur présumé de l'attaque de Givat Asaf.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

Ex-star du porno convertie au judaïsme elle subit des attaques antisémites sur Twitter

Jenna Jameson Book Signing For "Sugar"

Jenna Jameson ne pouvait pas supporter l'antisémitisme sur Twitter. Alors elle est partie.
Jenna Jameson, qui s'est convertie au judaïsme en 2015, a déclaré qu'elle prenait "une pause indéfinie de Twitter" après avoir été attaquée pour sa religion et sur le fait qu'elle était une ancienne star du porno.

"Il est presque impossible d'avoir des conversations normales sans que des centaines de personnes m'attaquent sur mon passé, je ne peux pas changer le passé", a-t-elle tweeté mercredi.

Jenna Jameson et Lior Bitton damantaire israelien

Jenna Jameson et  son mari Lior Bitton diamantaire israèlien

Jameson a également écrit : "Je veux expliquer clairement pourquoi je pars. Mon intégrité et ma foi sont les choses les plus importantes pour moi. Je suis attaqué pour ma foi. Être juive. "Je dois protéger mon amour pour Dieu avant tout, mon intégrité et ma force viennent de lui et de sa grâce."

Son compte Twitter n'est plus en service.

Jenna Jameson est partisane du président Donald Trump.

Une personne a twitté que Jameson irait en enfer parce qu'elle est "conservatrice", "juive" et une "pute". En réponse à un commentaire qu'elle a effacé, elle a tweeté "L'antisémitisme est vivant et en bonne santé."

Son compte Instagram, où elle raconte son parcours pour sa perte de poids, était encore actif le jeudi. Elle a posté une photo d'elle dans un T-shirt terne de couleur olive arborant le logo des Forces de défense israéliennes et a écrit :
" Souviens-toi que parfois les gens vont douter de toi, douter de toi et de ta foi. Laissez-les faire. Montre-leur de quoi le Seigneur t'a rendu capable. Sois inébranlable. Soyez courageux. ✡️”

Jenna Jameson et Lior Bitton

Jenna Jameson et Lior Bitton

Jenna Jameson s'est convertie au judaïsme avant son mariage avec le diamantaire  d'origine israélienne, Lior Bitton, avec qui elle a une fille nommée Batel.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

 

Et si c'était barbe de Ted Cruz la clé de la paix au Moyen-Orient ?

Ted Cruz dit qu'un rabbin a prédit que sa barbe " favoriserait la paix au Moyen-Orient "

Le sénateur texan Ted Cruz est un "bon ami", un partisan de longue date d'Israël.

Le secret de la paix au Moyen-Orient était peut-être plus évident qu'on ne l'avait imaginé, et le monde n'avait peut-être pas la bonne approche pour résoudre la crise jusqu'à présent.

La clé pour résoudre le conflit israélo-palestinien pourrait être ce Texan bien soigné.

Le sénateur texan Ted Cruz, soutient actuellement la législation américaine visant à reconnaître la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan. Il a écrit un éditorial pour le Jerusalem Post en mai dernier, louant l'ouverture de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

"Plutôt cool : à un étudiant à la yeshiva en Israël son rabbin lui a dit qu'il aimait ma barbe, lui expliquant : " Elle donne à Cruz un regard et une présence talmudiques et rabbiniques qui mettront la peur du Seigneur chez les ennemis d'Israël et favoriseront la paix au Moyen-Orient ", a-t-il écrit sur Twitter mercredi dernier.

Ted Cruz dit qu'un rabbin a prédit que sa barbe " favoriserait la paix au Moyen-Orient "

Ted Cruz dit qu'un rabbin a prédit que sa barbe " favoriserait la paix au Moyen-Orient "

Même Cruz trouvait que le compliment était un peu trop acclamé, terminant le Tweet, "Wow. Peut-être un peu trop."

 

M. Cruz a été réélu à son siège de sénateur en novembre dernier, après avoir siégé à la Chambre depuis 2012.

Le Texan a laissé pousser sa barbe depuis.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

 

Israël continuera de poursuivre juridiquement Airbnb pour sa politique discriminatoire

Israël continuera de poursuivre juridiquement Airbnb pour sa politique discriminatoire

Jerusalem Post Israel News
ISRAËL DEMANDERA DES MESURES JURIDIQUES CONTRE AIRBNB, DÉCLARE LE MINISTRE

"Il ne suffit pas que ses dirigeants soient venus ici, qu'ils aient tenu quelques réunions et déclaré qu'ils étaient contre le BDS. Ils doivent le prouver en actes" - ministre des affaires stratégiques Gilad Erdan Erdan

Airbnb doit annuler son boycott des listes de colonies de peuplement en Cisjordanie, a déclaré mercredi le ministre des Affaires stratégiques Gilad Erdan lors de l'ouverture d'une route de 4 kilomètres en Cisjordanie, près de Jérusalem.

Une vue générale d'Ariel en Judée-Samarie

Une vue générale d'Ariel en Judée-Samarie

Il a averti qu'Israël maintiendrai la poursuite juridique de l'entreprise mondiale de location d'Internet en Israël et à l'étranger, en particulier aux États-Unis.

"Tant qu'Airbnb n'abandonnera pas sa politique discriminatoire à l'égard des citoyens israéliens, nous continuerons à promouvoir des mesures contre l'entreprise, tant sur le plan réglementaire et juridique ici en Israël que vis-à-vis de nos amis aux États-Unis et dans le monde entier ", a déclaré M. Erdan.

Il a pris la parole après la visite en Israël, y compris en Cisjordanie, de l'un des dirigeants d'Airbnb, Chris Lehane, en décembre.

Il est venu réparer les dommages causés aux liens de l'entreprise avec Israël, après qu'elle eut décidé, en novembre, de ne pas inscrire les locations de colons sur son site Web.

À l'époque, il avait dit aux autorités israéliennes que la compagnie réviserait la décision. Dans l'intervalle, a-t-il dit, l'entreprise ne prendra plus de mesures pour mettre en œuvre la politique.

Airbnb a également publié une déclaration expliquant qu'elle s'oppose au mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions.

L'énoncé de politique est toujours disponible sur le site Web, de même que les listes de locations des colons. Cependant, ces derniers sont plus difficiles à localiser.

Mercredi, Erdan a déclaré que la seule réponse acceptable aux plaintes d'Israël est d'annuler cette politique.

"Nous ne tolérerons aucune forme de boycott contre les citoyens israéliens, ni en Judée, ni en Samarie, ni ailleurs", a-t-il déclaré.

 

Elle a joué un opéra dans un camp de concentration, 70 ans plus tard, je l'ai rencontrée

Annie Cohen, à droite, a rencontré Ela Weissberger, survivante de l'Holocauste, lorsque l'adolescente est apparue dans une production de «Brundibar» à la Nouvelle-Orléans en 2016. L'opéra pour enfants du compositeur tchèque juif Hans Krása a été interprété par les enfants du camp de concentration de Theresienstadt, dont Weissberger.

Ela Weissberger, bien que petite et âgée quand je l'ai rencontrée, était la femme la plus forte que j'ai jamais connue.

Brundibar opéra juif pour enfants

Brundibar opéra juif pour enfants

Son énergie était infatigable, sa personnalité vibrante et ensoleillée, son esprit vif et charmant. Son rapport magique avec les enfants était indéniable.

Ela était une survivante de l'Holocauste, envoyée à l'âge de 11 ans à Theresienstadt, ou Terezin, en Tchécoslovaquie.
Au camp de concentration, Ela a joué dans l'opéra pour enfants "Brundibar", écrit pour l'Opéra pour enfants de Prague par Hans Krasa et introduit ensuite clandestinement à Theresienstadt.

Les gardes nazis y ont fait parader les enfants pour chanter "Brundibar" devant la Croix-Rouge à des fins de propagande, dans l'espoir de convaincre le monde que les Juifs sous contrôle nazi étaient bien traités.

Ela a été faite pour jouer le rôle du Chat 55 fois. Le soir de la dernière représentation, la plupart des enfants de la distribution ont été envoyés à Auschwitz, où ils ont péri.

"Brundibar" a également survécu à l'Holocauste et est maintenant présenté pour commémorer les enfants qui ont été assassinés. Et Ela est devenue sa plus fidèle spectatrice au monde.

Après avoir survécu à la guerre, elle a passé le reste de sa vie à parcourir le monde pour assister à toutes les productions de "Brundibar" qu'elle pouvait trouvé.
Elle a prononcé des discours et parlé avec les enfants, et a suivi l'opéra dans l'espoir de préserver le message de musique et d'amitié qu'il représente.

Ela était ravie de voir la résurgence de "Brundibar", car elle gardait vivant le souvenir de ses amis. La musique et l'espoir vont de pair pour Ela.

Quand Ela est décédée en mars à l'âge de 87 ans, son décès a été peu remarqué à l'extérieur de la Caroline du Nord, où elle vivait. Mais pour ceux qui, comme moi, l'ont connue grâce à "Brundibar" - et pour d'autres qui ont appris son histoire à travers des articles de journaux ou son propre témoignage oral et des vidéos, ou le documentaire "The Journey of Butterfly" de 1991 - sa vie a été un message d'espoir défiant dans la destruction.

"Brundibar" raconte l'histoire d'un frère et d'une sœur qui ont besoin de gagner de l'argent pour acheter du lait pour leur mère malade, mais qui doivent vaincre Brundibar, le méchant broyeur d'organes, pour ce faire,  avec l'aide d'un chien, d'un chat, d'un oiseau et d'un groupe d'enfants, ils vainquent Brundibar et célèbrent la victoire en chantant une marche.

On savait à Theresienstadt que le personnage de Brundibar représentait Hitler, et chanter sa marche victorieuse était une réprimande ajoutée aux horreurs de la vie dans le ghetto.

Malgré son utilisation comme propagande, Ela aimait jouer "Brundibar".

Elle avait toujours aimé chanter et était enthousiaste à l'idée de faire partie de la production à Theresienstadt. Ela a dit que la musique et "Brundibar" étaient tout pour les prisonniers, et que quand elle chantait, tous ses problèmes disparaissaient. Elle nous a dit que la musique apportait la joie et l'espoir dans un lieu où il n'y en avait pas.

Ela avait 15 ans quand elle, sa sœur et sa mère ont miraculeusement évité Auschwitz et survécu à la guerre à Theresienstadt.

Après la libération, ils sont retournés à Prague, mais Ela a fini par déménager en Israël, où elle a servi dans l'armée et dans les services secrets. En Israël, elle a rencontré son mari, Léopold, et ils ont finalement déménagé à New York avec leurs enfants.

"Brundibar" est entré dans ma vie en 2016 lors d'une représentation organisée par la New Orleans Opera Association, le Musée national de la Seconde Guerre mondiale et le chanteur Joel Colman de la Congrégation Temple Sinai de la ville.

J'ai eu l'honneur de jouer Aninka, la sœur. La production a eu lieu au Musée national de la Seconde Guerre mondiale sur une scène installée dans un hangar avec des avions de l'époque de la Seconde Guerre mondiale suspendus au-dessus.

Robert Lyall a dirigé un orchestre et une troupe d'enfants de la région de la Nouvelle-Orléans. Mais surtout, Ela a assisté aux représentations et s'est adressée à un public comble après chaque représentation, tantôt en plaisantant, tantôt en prenant la parole avec sérieux.

A 18 ans, j'étais l'un des membres les plus âgés de notre distribution (je pouvais passer pour beaucoup plus jeune, un fait qu'Ela trouvait très drôle) et j'ai d'abord compris le poids de notre tâche plus que certains des jeunes enfants.

Mais Ela avait un talent pour raconter des histoires et elle a partagé ses expériences à Theresienstadt avec les acteurs avant notre répétition générale. Elle nous a aidés à comprendre la signification profonde de nos performances. À la fin de chaque spectacle, après s'être adressée au public, Ela s'est jointe à nous pour un rappel de la marche de la victoire, chantant en tchèque pendant que nous chantaient en anglais et enveloppant ses bras autour d'autant d'enfants qu'elle pouvait atteindre.

J'ai eu le cœur brisé quand j'ai appris le décès d'Ela. Sa présence aux spectacles "Brundibar" dans le monde entier a touché tant de vies. D'innombrables enfants ont appris l'Holocauste d'Ela, et ils ont été transformés par ses paroles et son esprit indomptable.

Ela a fait revivre l'histoire pour nous. Ela a été une présence réconfortante non seulement pour moi mais pour d'innombrables autres enfants dans le monde.

"J'ai toujours pensé que l'opéra était mort avec les enfants, mais quand je l'entends ici  le chantant par des enfants libres, il ne mourra jamais ", a-t-elle dit dans une interview pour la Fondation USC Shoah.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

 

La Slovénie fait discrètement un don de 500 000 euros à Gaza

Le Premier ministre slovène Miro Cerar (à droite) est accueilli par le Premier ministre macédonien Zoran Zaev (à gauche) et sa garde d'honneur lors d'une cérémonie de bienvenue à Skopje, le 3 avril 2018 (PHOTO AFP / Robert ATANASOVSKI)

La Slovénie fait don de 500 000 euros pour la construction d'une usine de dessalement à Gaza
Alors que le Hamas construit des tunnels de terreur et fait de son mieux pour brûler les ressources naturelles de l'autre côté de la frontière, les donateurs internationaux font de leur mieux pour améliorer la qualité de vie à Gaza.

La Slovénie fait discrètement un don de 500 000 euros à Gaza

La Slovénie fait discrètement un don de 500 000 euros à Gaza

 

 

La Slovénie, par exemple, a transféré discrètement un demi-million d'euros au fonds fiduciaire de la Banque européenne d'investissement à la fin décembre 2018 afin de cofinancer la construction d'une installation de dessalement à Gaza.

 

Le ministère slovène des Affaires étrangères a annoncé cette semaine cette décision sur son site web, selon le journal de la STA.

L'usine de dessalement, dont le coût est estimé à 562,3 millions d'euros, devrait fournir de l'eau à plus de deux millions de Gazaouis une fois la construction achevée - en supposant que le Hamas ou l'un de ses groupes affiliés terroristes l'autorise à fonctionner, sans la faire sauter ni la brûler.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

 

 

Israël: un F-15 atterrit après avoir perdu le toit de son cockpit à 9.000 m d'altitude

Un avion de combat F-15 de l'armée de l'air israélienne

(Belga) Un avion de combat F-15 de l'armée de l'air israélienne a effectué un atterrissage d'urgence après avoir perdu le toit de son cockpit à 9.144 mètres d'altitude, laissant son équipage sans protection face aux vents violents et au froid extrême, a annoncé lundi l'armée.

Un avion de combat F-15 de l'armée de l'air israélienne

Un avion de combat F-15 de l'armée de l'air israélienne

Le 2 janvier, alors qu'ils étaient en train d'effectuer un vol d'entraînement, les pilotes ont vu le toit du poste de pilotage s'envoler: la température extérieure était alors de -45 degrés, selon le communiqué de l'armée.

"Nous sommes sans toit et nous allons atterrir près de la base" aérienne de Nevatim, a déclaré par échange radio l'un des pilotes d'une voix calme, recouverte par le bruit du vent et du moteur, selon un extrait sonore diffusé par l'armée.

L'atterrissage s'est déroulé sans incident, a précisé l'armée, ajoutant que le commandant de l'armée de l'air avait ordonné l'arrêt immédiat des vols d'entraînement des F-15 en attendant qu'une enquête soit menée sur l'incident. Selon le quotidien israélien Haaretz, l'armée de l'air possède une flotte de F-15 de fabrication américaine depuis les années 1970.

Les F-15 étaient considérés comme le meilleur avion de chasse de l'armée israélienne jusqu'à ce qu'elle obtienne des chasseurs furtifs américain F-35 en décembre 2016.

Israël : 11 ans de prison en vue pour Gonen Segev accusé d'espionnage pour le compte de l'Iran

Photo prise le 5 juillet 2018 montrant Gonen Segev (C), un ancien ministre israélien, dans un tribunal de Jérusalem afp.com/RONEN ZVULUN

Jérusalem - Un ancien ministre israélien devrait aller pour plusieurs années en prison après avoir accepté, au terme d'un parcours personnel déconcertant, de plaider coupable d'espionnage au profit de l'Iran, bête noire de l'Etat hébreu.

Gonen Segev, ministre de l'Energie et des Infrastructures entre 1995 et 1996, a accepté mercredi de plaider coupable d'espionnage au profit de l'Iran et devrait être condamné à 11 ans de prison ferme, a annoncé mercredi le ministère de la Justice dans un communiqué.

Au terme d'un accord entre la défense et l'accusation, les chefs d'accusation d'"espionnage aggravé" et "transfert d'informations à l'ennemi" ont été retenus contre l'ancien ministre, et celui de "trahison", qui figurait dans l'acte d'accusation initial, abandonné.

Ex ministre israélien peut être condamné à 11 ans de prison pour haute trahison

Ex ministre israélien peut être condamné à 11 ans de prison pour haute trahison

L'accord sera soumis pour approbation à un tribunal qui siégera le 11 février. Selon l'acte d'accusation, dont la partie non censurée avait été rendue publique lors de l'ouverture du procès de Gonen Segev en juillet, ce dernier est accusé d'avoir fourni à l'Iran entre 2012 et juin 2018,

alors qu'il résidait au Nigeria, des informations sur la localisation de sites abritant des services de sécurité israéliens ainsi que des noms de responsables.

M. Segev a été arrêté en mai à l'aéroport Ben Gourion près de Tel-Aviv, puis détenu au secret jusqu'à ce que le Shin Beth, le service de sécurité intérieure, annonce sa détention le 18 juin.

Il aurait rencontré ses contacts iraniens à plusieurs reprises dans différents pays et leur aurait transmis des informations sur la sécurité et les ressources énergétiques en Israël, avait précisé le Shin Beth au moment de son arrestation.

L'Iran est la bête noire d'Israël qui estime que le programme nucléaire et balistique de la République islamique représente pour lui une menace existentielle.

- Déjà deux condamnations - 

"Nous pensons que l'acte d'accusation amendé qui a été déposé aujourd'hui et l'accord entre la défense et l'accusation qui a été présenté ramènent l'affaire à ses proportions naturelles et justes", ont déclaré les avocats de l'ancien ministre dans un communiqué.

"L'acte d'accusation amendé a été profondément amendé non seulement dans l'étendue des infractions imputées à M. Segev, mais aussi dans les faits", ont-ils poursuivi.

"M. Segev a été en contact avec les Iraniens, mais sa motivation n'était pas +d'aider l'ennemi en temps de guerre+ (trahison). C'est pourquoi ce chef d'accusation n'apparaît pas dans l'acte d'accusation amendé", précisent-ils.

Médecin, élu député en 1992 sur une liste d'extrême droite, Gonen Segev avait quitté son parti et voté en faveur des accords d'Oslo II en octobre 1995, permettant au Premier ministre de l'époque, Yitzhak Rabin, de faire passer au Parlement la seconde phase de cet accord qui était censé mener à la création d'un Etat palestinien.

Il avait ensuite été nommé ministre de l'Energie et des Infrastructures. En 2003, il avait été condamné à une peine d'un an de prison avec sursis pour tentative de fraude. En 2004, il avait écopé d'une peine de cinq ans de prison ferme pour avoir tenté de faire passer 30.000 comprimés d'ecstasy en Israël depuis les Pays-Bas en utilisant un passeport diplomatique avec une date d'expiration falsifiée.