Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Israël: menacés de mort lui et sa famille Benjamin Netanyahu porte plainte

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et sa famille. (crédit photo: GPO)

Netanyahu dépose une plainte pour menaces de mort pour lui et sa famille

Ces dernières semaines, au moins trois hommes ont été interrogés pour menaces contre Netanyahu ou son fils Yair.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déposé une plainte contre les menaces de mort proférées contre lui et sa famille.

"Il y a quelques jours, j'ai déposé une plainte auprès de la police au sujet d'une série de menaces de mort contre moi et ma famille", a tweeté Netanyahu lundi. «Aujourd'hui, malheureusement, j'ai dû déposer une autre plainte contre un homme qui a détaillé comment il avait l'intention de m'assassiner, moi et ma famille.»

Le tweet comprenait une capture d'écran de l'une des menaces, qui appelait à la décapitation de Netanyahu , de sa femme et de ses deux fils, puis à ce que leurs corps soient suspendus au balcon de la résidence du Premier ministre sur la rue Balfour à Jérusalem.

"Quand les médias et la gauche, qui ne s'arrêtent pas un instant pour renverser un Premier ministre de droite, condamneront-ils enfin l'incitation à la haine incessante contre moi et contre ma famille?" a-t-il tweeté.

.

Le Talmud prend vie dans un visage en marbre vieux de 1800 ans trouvé en Galilée

Fontaine en forme de visage découverte dans le parc national de Tzipori en Galilée. (crédit photo: TZVIKA ZUK

Le Talmud prend vie dans un visage en marbre vieux de 1800 ans trouvé en Galilée

Des artefacts similaires ont été découverts au fil des ans à plusieurs endroits en Israël, notamment à Césarée et à Beit Shean.

Une fontaine de 1800 ans en forme de visage a été découverte par hasard par un visiteur du parc national de Tzipori en Galilée, a annoncé lundi l'Office israélien de la nature et des parcs.

Dans le Talmud babylonien, les sages juifs ont averti leurs disciples qu'ils ne devraient pas placer leur bouche directement sur les robinets des fontaines en forme de créature humaine ou animale pour éviter l'apparence de l'adoration des idoles. La nouvelle découverte offre un puissant témoignage de la vie du texte juif.

«En ce qui concerne les figures de visages humains [partzufot] qui pulvérisent de l'eau dans les villes, c'est-à-dire les fontaines, on ne peut pas placer sa bouche sur la bouche des personnages et boire, car cela semble embrasser l'objet du culte des idoles. De même, on ne peut pas placer sa bouche sur un sillon en métal et boire », lit un passage d'Avodah Zarah 12a (traduction Sefaria.org)..

Tzipori ne ressemblait à aucune autre ville de la région il y a 1800 ans: le grand rabbin Yehuda Hanasi y déplaça le Sanhédrin - la Grande Assemblée juive - dans la seconde moitié du IIe siècle, et la Mishna, texte fondateur du judaïsme rabbinique, fut compilé dans la ville. Le site archéologique présente encore aujourd'hui les vestiges du quartier juif de cette période, ainsi que de nombreux vestiges de la présence romaine, y compris le reste d'un théâtre de 4500 places.

«Le parc national de Tzipori, qui conserve les vestiges de l'ancienne capitale de la Galilée, Tzipori, où le Sanhédrin était assis et la Mishna a été achevée, ne cesse de surprendre par ses découvertes archéologiques», explique le Dr Yossi Bordovich, responsable du patrimoine. Département de l'Autorité de la nature et des parcs, a déclaré dans un communiqué de presse.

«Des vestiges de dizaines de belles mosaïques romaines et byzantines ont fait de Tzipori un site de renommée internationale, tandis que ces dernières années, des fouilles supplémentaires ont permis de découvrir un ancien pressoir à vin, une petite figurine en forme de taureau et une piscine d'eau, bain rituel, qui  été utilisé par le rabbin Yehuda Hanasi. "

L'artefact découvert par un habitant de la région, David Goren, qui l'a repéré dépassant du sol, a la forme d'une tête de lion avec des traits humains. Il mesure environ 15 centimètres de diamètre et est fait de marbre de haute qualité probablement originaire de Turquie.

La fontaine sera remise à l'Autorité israélienne des antiquités dans les prochains jours et sera exposée à l'avenir dans le parc national de Tzipori.

Cyberattaque : l'Iran a tenté d'augmenter le niveau de chlore de l'eau en Israël

l'Iran a tenté d'augmenter le niveau de chlore de l'eau en Israël

Cyberattaque iranienne contre les installations d'eau israéliennes 

"L'Iran a tenté d'augmenter le niveau de chlore"

Une source occidentale a déclaré au Financial Times que dans la cyberattaque attribuée à l'Iran et dévoilée pour la première fois sur Ynet, une tentative avait été faite pour augmenter le niveau de chlore dans l'eau utilisée en Israël:

 "Des centaines couraient un risque de maladie, des milliers pourraient rester sans eau." En Iran, a nié toute implication: "Israël veut plus d'argent des États-Unis"

Vendredi, une source de renseignement occidentale a révélé au British Times de nouveaux détails sur la cyberattaque des installations d'eau d'Israël, attribuée à l'Iran et révélée pour la première fois sur Ynet. Selon la source, l'attaque avait pour but d'augmenter le niveau de chlore dans l'eau s'écoulant vers les maisons des civils israéliens.

Quatre responsables israéliens et la même source occidentale ont déclaré au journal que les Iraniens avaient pénétré dans un logiciel qui fait fonctionner les pompes à eau en Israël après être passés par des serveurs américains et européens pour cacher leur code source et l'origine de l'attaque.

Selon la source occidentale, la cyberattaque attribuée à l'Iran aurait pu entraîner la fermeture des pompes après la découverte de la découverte chimique, ce qui aurait pu laisser des milliers de civils sans eau dans les robinets lors de la récente vague de chaleur qui a frappé le pays.

La famille Trump emmenée dans un bunker lors des émeutes à Washington

Trump a été emmené dans un bunker lors des émeutes de Washington

 

Trump a été emmené dans un bunker lors des émeutes de Washington.

Les employés ont également été invités à se cacher lorsqu'ils quittaient leur travail.

La mort de George Floyd a déclenché des émeutes à travers les États-Unis .
Les émeutes sont parvenues jusqu'à la Maison Blanche. Les rues de la ville ont été gravement endommagées et des pillards ont fait irruption dans l'Apple Store et ont emporté les marchandises.

Des zones comme Union Square ont été fermées, de très grandes forces de police ont été déployées ainsi que des hélicoptères, la rue principale ressemble à une zone de guerre,  les rues sont enfumées et les policiers utilisent des grenades fumigènes pour disperser les manifestants, mais la situation n'a fait qu'empirer après que des voitures ont été mises à feu.

Les employés de la Maison Blanche ont été invités à dissimuler  leur identité dans la rue également à se cacher lorsqu'ils quittaient leur travail.
Le président est resté dans le bunker pendant environ une heure avec son épouse et son fils.

Vendredi, lors de manifestations devant la Maison Blanche, le président américain Donald Trump a été emmené dans le bunker pendant environ une heure en raison de craintes pour sa vie, rapporte CNN ce matin .

Des responsables de la sécurité ont déclaré que la première dame Melania Trump et leur fils Baron avaient été emmenés dans le bunker avec le président. , Les autorités ont imposé un couvre-feu sur des dizaines de villes à travers les États-Unis et les forces de la Garde nationale déployées dans 15 États et à Washington DC.

Le président Trump a félicité les services secrets pour l'avoir mis en sécurité lors de manifestations devant la Maison Blanche vendredi soir après la mort de George Floyd la semaine dernière à Minneapolis.

Un donateur israélien fait un don de 20 millions de dollars à la banque sociale Ogen en Israël

La banques sociale israélienne Ogen leve 30 millons de dollars pour venir en aide aux israéliens

Le groupe israélien à but non lucratif Ogen lève 30 millions de dollars pour l'aide au coronavirus

Vingt-cinq pour cent des organisations à but non lucratif israéliennes, dont dépendent des centaines de milliers d'Israéliens pour les services quotidiens en matière de soins de santé, de bien-être, d'éducation et plus, ont cessé leurs versements.

Alors que les taux de chômage montent en flèche et que des millions d'Israéliens et d'entreprises sont confrontés à une instabilité financière majeure conséquences directes de la pandémie, le Groupe Ogen a annoncé qu'il avait levé 30 millions de dollars pour fournir des prêts de survie d'urgence et du mentorat financier aux petites entreprises, aux organisations à but non lucratif et aux sans emploi qui ne peuvent bénéficier du chômage.

«Grâce à l'immense générosité de nos supporters, Ogen pourra doubler le nombre des prêts que nous accordons. C'est encore loin de ce qui est nécessaire en ce moment  et nous continuons de faire appel à ceux qui veulent avoir un impact sur l'avenir de Israël pour soutenir notre travail qui change la vie en nous aidant à fournir des prêts qui changent la vie à ceux qui en ont besoin. » a déclaré Sagi Balasha, PDG du groupe Ogen. 

Plus d'un million de travailleurs se sont inscrits au chômage ou en congé sans solde en Israël depuis le début de la pandémie, dont 54% sont des travailleurs indépendants et ne sont pas éligibles aux allocations de chômage. Plus de 20 000 petites entreprises ont été refusées pour des prêts garantis par le gouvernement.

Les retombées financières ont également poussé le secteur sans but lucratif d'Israël au point de rupture. Vingt-cinq pour cent des organisations à but non lucratif israéliennes, dont dépendent des centaines de milliers d'Israéliens pour les services quotidiens en matière de soins de santé, de bien-être, d'éducation et plus, ont cessé leurs versements.

Le groupe Ogen est une organisation à but non lucratif qui vise à créer une économie plus juste et plus forte pour les Israéliens. 

Les dons récents ont porté le capital total des prêts d'Ogen à 100 millions de dollars, mais le chiffre représente toujours moins de 0,5% du marché du crédit israélien, selon un communiqué publié par l'organisation. 

À l'heure actuelle, Ogen ne peut financer que cinq mille prêts par an, un nombre qui, pendant la crise financière provoquée par la pandémie de coronavirus, est insuffisant.

L'organisation à but non lucratif a déjà émis une vague de prêts d'urgence à grande échelle, distribuant 2 millions de dollars en prêts personnels sans intérêt, près de 3 millions de dollars aux petites entreprises et plus de 3,5 millions de dollars pour aider les organisations à but non lucratif, qui a utilisé tous les Ogen disponibles fonds. 

La plupart des nouveaux fonds proviennent d'un donateur israélien anonyme qui a fait un don de 20 millions de dollars en signe de responsabilité civique et sociale envers les personnes touchées par la crise financière. 

Trudy et Bob Gottesman, la Fondation Russell Berrie, la Fondation Max & Marjorie Fisher, l'Agence juive pour Israël, la Fondation Max Barney du Royaume-Uni, le Fonds commun juif (JCF) comptent parmi les nombreux autres philanthropes et organisations du monde entier qui ont apporté une contribution significative. ), PEF Israel Endowment Funds, la Fédération UJA de New York, Migdal Group et Boaz Raam aux côtés de plusieurs autres contributeurs anonymes.  

En plus de leurs prêts, l'organisation propose également du mentorat et des conseils, garantissant que les prêts sont accordés aux bonnes personnes qui auront le plus de chances de reconstruire via «Ogen La'Bayit» et Keren-Shemesh, qui ont reçu le soutien de donateurs, dont Google .org et l'Institut national d'assurance d'Israël (Bituach Leumi). 

Post coronavirus : 40% des Israéliens sont en graves difficultés financières en Israël

Une famille israélienne est assise sur les marches à l'extérieur de son immeuble à Jérusalem, alors qu'elle reste à la maison avec ses enfants pendant une quarantaine nationale, le 31 mars 2020. (crédit photo: HADAS PARUSH / FLASH90)

"Les résultats de l'enquête soulignent ce que la plupart des experts soupçonnaient déjà: même si l'urgence médicale pour la majorité du peuple israélien tire à sa fin, l'impact économique et social causé par la crise COVID-19 a été dévastateur" Yael Eckstein, président et Le PDG de The Fellowship a déclaré. "Nous avons encore beaucoup de travail à faire dans les mois à venir pour aider le peuple d'Israël à se rétablir", a-t-elle ajouté.

Environ 65% des petites start-up israéliennes estiment ne pas avoir les reins assez solides pour maintenir leurs opérations dans les six prochains mois en raison de la crise du Covid-19, souligne un sondage publié dimanche.

Ce baromètre mené par l'Autorité israélienne de l'Innovation, agence étatique finançant notamment les jeunes pousses, et un consortium des industries de la tech dresse un portrait plutôt sombre de la "start-up nation", à l'heure de la pandémie.

Le secteur des hautes technologies compte pour 10% des emplois en Israël. Et l'économie du pays tournait à plein régime avec un chômage à 3,4% en février, avant que le virus ne se répande dans le monde, assénant un coup violent à l'économie.

Malgré des premières mesures de déconfinement, le moral de certaines start-up reste à plat avec 65% des entreprises high-tech comptant entre 1 à 10 employés qui estiment ne pas avoir les ressources suffisantes "pour maintenir leurs opérations au-delà de six mois".

"Les résultats de ce sondage montrent que de nombreuses entreprises technologiques au premier stade de leur développement font face au dépôt de bilan et ne reçoivent pas suffisamment d'aide de la part du gouvernement", a souligné dimanche Karin Mayer Rubinstein, la présidente de l'IATI (Israel Advanced Technology Industries).

Cette association regroupant les entreprises du secteur estime qu'une enveloppe d'urgence déjà approuvée de 1,2 milliard de shekels (312 millions d'euros) pour cette branche "n'était pas suffisante".

Sans de nouveaux investissements publics, le "secteur de la haute technologie (...) pourrait s'effondrer ce qui plomberait l'ensemble de l'économie", a fait valoir Mme Rubinstein.

Le chômage a depuis bondi pour atteindre 27%, une tendance qui n'a pas épargné le secteur des technologies.

Selon un sondage auprès des dirigeants de 441 entreprises du secteur, un peu plus du tiers de ces entreprises dans les technologies biomédicales, les logiciels et les télécommunications ont mis du personnel en chômage technique pendant la crise du nouveau coronavirus.

Une enquête a révélé que 40% des participants éprouvent des difficultés à trouver des moyens de payer les dépenses de base telles que la nourriture, les factures et le loyer ou à effectuer des versements hypothécaires, et 42,6% des participants interrogés ne sont pas en mesure de dépendre des membres de leur famille d'amis pour aide économique. 

Près d'un Israélien sur dix (9,6%) a des difficultés financières à mettre de la nourriture sur la table, et un dixième des Israéliens interrogés risque d'être expulsé de leur domicile ou de se faire couper l'électricité et / ou l'eau. Alors que 9,3% ont déclaré avoir de la difficulté à payer leur hypothèque ou leur loyer, 8,6% ont du mal à payer des factures telles que l'électricité, l'eau, le gaz et les taxes municipales. 

Un quart des participants au sondage (24,7%) ont été mis en congé sans solde ou renvoyés de leur emploi, et parmi 14,1% des couples, les deux membres du couple ont perdu leur revenu. Près d'un cinquième des participants (21%) ont déclaré avoir perdu la moitié ou plus du revenu de leur ménage en raison de la crise. Plus d'un dixième des participants devront rentrer ou sont déjà retournés vivre chez leurs parents à cause de la crise.

«Le fait de voir un ou deux membres d'une famille licenciés ou mis en congé sans solde crée une crise économique qui affecte toute la famille», a déclaré Tami Barsheshet, président de l'organisation des directeurs des services sociaux des autorités locales.

Seul un quart (24,7%) a déclaré que leurs revenus n'avaient pas été affectés du tout, mais un tiers des participants s'attendent à ce qu'il leur faudra plus de six mois pour se remettre des dommages causés par la crise des coronavirus.

"D'après les faits sur le terrain recueillis par les autorités locales, il y a eu une augmentation de 50% des nouvelles demandes adressées aux services sociaux locaux et nous prévoyons que la crise économique que connaissent ces familles ne fera qu'empirer", a expliqué Baresheshet. ajoutée.

13% des participants interrogés ont répondu qu'ils recevaient déjà de l'aide ou demanderaient de l'aide dans un proche avenir aux organisations à but non lucratif ou aux services sociaux des autorités locales.

Pour répondre aux besoins croissants, The Fellowship distribue actuellement des subventions d'aide de 700 shekels (environ 200 dollars) pour l'achat de nourriture, de vêtements, de fournitures pour bébés et de médicaments à environ 2 700 familles qui ont contacté leurs services sociaux locaux parce qu'elles se sont effondrées. économiquement en raison de la crise des coronavirus.

Ce programme d'aide a été développé à la suite du grand nombre de demandes adressées par les services sociaux locaux à travers le pays à The Fellowship, qui a signalé une forte augmentation des demandes de citoyens qui n'avaient jamais été pris en charge par les services sociaux et qui sont actuellement dans un état de crise.

Au début du mois de mars, alors que la crise provoquée par la pandémie était à ses débuts, The Fellowship a créé un fonds d'urgence de 5,5 millions de dollars qui a été utilisé pour acheter des respirateurs de sauvetage et d'autres équipements pour les hôpitaux israéliens.

"Avec le déclenchement de la crise des coronavirus, nous avons reconnu qu'il s'agit d'une crise sans précédent, et nous avons immédiatement pris des mesures pour aider des dizaines de milliers de personnes âgées avec de la nourriture et acheté du matériel de sauvetage pour les hôpitaux", a déclaré Eckstein.

 

 

Magasins casher, synagogues, vandalisés et pillés lors des manifestations à Los Angeles

Vandaliser une synagogue

Magasins casher, synagogues, vandalisés et pillés lors des manifestations à Los Angeles

Près de 400 manifestants ont été arrêtés à Los Angeles alors que les manifestations se poursuivaient après le meurtre de George Floyd.

Un certain nombre de magasins casher et de synagogues ont été vandalisés et pillés dans le quartier chic de Fairfax à Los Angeles, entre samedi soir et dimanche matin, par des personnes protestant contre la brutalité policière après le meurtre de George Floyd, un homme afro-américain, à Minneapolis, Minnesota , la semaine dernière.

Certaines des synagogues endommagées par le vandalisme, les graffitis et les pillages par les manifestants dont  la Congrégation Kehilas Yaakov, également connue sous le nom de Rabbi Gershon Bess Shul, et Tiferes Tzvi (Rabbi Ganzweig Shul) sur Beverly Boulevard dans le quartier Fairfax de Los Angeles.

Il a également été signalé que la Congrégation Beth Israel, l'une des plus anciennes synagogues de Los Angeles et également sur Beverley Boulevard, a été défigurée avec des graffitis antisémites qui indiquaient "F ** k Israel" et "Free Palestine" gribouillé le long de ses murs. 

Elan S. Carr, Envoyé spécial pour la surveillance et la lutte contre l'antisémitisme, a condamné les graffitis placés sur le bâtiment de la Congrégation Beth Israël, déclarant sur Twitter: "Je viens de visiter la Congrégation Beth Israël, la scène du vandalisme effroyable de la nuit dernière. Ce graffiti est encore une preuve cet anti-sionisme est # antisémitisme. Merci aux nombreux bénévoles de la communauté qui face à cette haine ont décidé de restaurer la synagogue. "
Outre les destructions et les graffitis infligés aux synagogues, un certain nombre de restaurants, boulangeries et magasins casher ont été saccagés par des manifestants, pillant une grande partie de la marchandise et causant d'importants dégâts matériels. Certains des magasins touchés sont Ariel Glatt Kosher Market, Mensch Bakery and Kitchen et Syd's Pharmacy and Kosher Vitamins, tous situés dans le quartier de Fairfax.
Richard S. Hirschhaut, directeur régional du Comité juif américain de Los Angeles, a condamné les actes de vandalisme, déclarant dans un communiqué au Jewish Journal qu '«il est déplorable que certains manifestants à Los Angeles aient aujourd'hui recours à la violence et au vandalisme. Malheureusement, leur opportunisme destructeur comprenait la dégradation de la Congrégation Beth Israel, l'une des plus anciennes synagogues de Los Angeles et le foyer spirituel de nombreux survivants de l'Holocauste.. Les épithètes griffonnées sur le mur de la synagogue ne font rien pour faire avancer la cause de la paix ou de la justice, ici ou à l'étranger. »
De même, Liora Rez, directrice de l'organisme de surveillance Stop Antisemitism, a également condamné leur action dans une déclaration au Jewish Journal , affirmant que «une fois encore, nous voyons un vil antisémitisme déguisé en activisme. Vandaliser une synagogue pendant cette période horrible ne fait que diviser davantage un pays brisé. »
Pendant ce temps, les manifestations ont continué d'avoir un impact sur une grande partie de Los Angeles et d'autres villes après la mort de George Floyd, 46 ans, après avoir été tué en maintenant son cou au sol avec son genou  un policier blanc de Minneapolis pendant près de 9 minutes. Derek Chauvin, l'officier filmé, a été accusé d'homicide involontaire.
Près de 400 manifestants ont été arrêtés à Los Angeles samedi, tandis que le maire de Los Angeles, Eric Gacetti, a annoncé un couvre-feu pour la ville, le 30 mai de 20h00 à 5h30 le 31 mai. Des couvre-feux ont également été déclarés dans d'autres villes de Californie, dont San Francisco et Santa Monica. 

Une étoile juive est tombée : le destin tragique de Joseph Schmidt

Une chanson fait le tour du monde

La voix de Joseph Schmidt a ému des millions de personnes. Ce ténor est mort en 1942 après avoir fui le régime nazi et s’être réfugié dans l’Oberland zurichois. Le destin de ce chanteur juif est très émouvant.

Sa tombe noire dans le cimetière juif de Friesenberg à Zurich porte le numéro 2331 ainsi que l’inscription «Ein Stern fällt…» («Une étoile tombe…»). Et en-dessous: Joseph Schmidt. Kammersänger. 1904-1942. C’est la tombe d’un réfugié juif dont la vie finit tragiquement en Suisse libre durant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis sa jeunesse, Alfred A. Fassbind étudie le destin de Joseph Schmidt.

Ce Zurichois a écrit la biographie du célèbre ténor allemand, mettant en lumière les événements majeurs de sa vie. Joseph Schmidt naît le 4 mars 1904 à Davideni, près de Tchernivtsi.

Cette région au passé mouvementé a d’abord appartenu à l’Autriche-Hongrie, puis quelque temps à la Roumanie, et enfin à l’Ukraine. Tchernivtsi abrite alors un mélange hétérogène de personnes de cultures et langues différentes, les traditions juives y sont très présentes et la langue allemande y joue un rôle important.

Enfant déjà, Joseph Schmidt se fait remarquer en raison de son talent musical; il aurait fredonné la Torah plutôt que de la lire à haute voix à la synagogue. «On le surnomme le Joschi qui chante, et comme c’est l’enfant prodige de Davideni, il est invité par les communes voisines», écrit Alfred Fassbind.

Malgré leur situation financière modeste, les parents de Joseph lui permettent de réaliser son rêve et de partir étudier la musique à Berlin.

Une carrière à l’opéra n’est toutefois pas possible pour Joseph Schmidt: il est trop petit pour la scène. Mais la jeune radio Medium lance sa carrière et le ténor devient en quelques années l’une des voix les plus célèbres des ondes.

Succès grâce au cinéma

Joseph Schmidt connaît son plus grand succès grâce au tout jeune cinéma sonore, avec le film à la bande son éponyme Ein Lied geht um die Welt («Une chanson fait le tour du monde»), qui sort dans les salles l’année décisive de 1933. Cette œuvre marque à la fois l’apogée et la fin de sa carrière en Allemagne.

La presse nazie bout et le journal Völkische Beobachter écrit, en référence à l’essor du nazisme dans le pays: «La chanson que nous entendons aujourd’hui partout en Allemagne a un autre rythme, une mesure plus vive, des mélodies exaltantes et vient d’un cœur plus sincère que ce que nous avons entendu dans le film…»

Jérusalem : lecture des Psaumes au Mont du Temple pour marquer l'anniversaire du Roi David

réouverture du mont du temple avec la lecture des Psaumes religion juive

Des militants du Mont du Temple ont organisé une lecture mondiale et en direct du livre des Psaumes du Mont du Temple dimanche pour marquer l'anniversaire du roi biblique David et la réouverture du site aux visiteurs juifs.

Le site avait été fermé aux fidèles juifs et musulmans en mars alors que l'épidémie de coronavirus s'intensifiait. LMont du Temple a rouvert ses portes aux fidèles et aux visiteurs le dimanche de 7h30 à 11h et de 13h30 à 14h30.

Selon la loi religieuse juive, les visiteurs juifs du site doivent plonger dans un mikveh (bain rituel) avant de visiter le site et ne pas porter de chaussures en cuir lors de la visite du site.

"Après 70 jours pendant lesquels le Mont du Temple a été fermé aux visites et à la prière, aujourd'hui il s'ouvrira!" a tweeté le député Shuli Muallem-Refaeli samedi. "Je vous invite tous avec une grande excitation à vous joindre à moi pour monter dans la pureté à 8h30. J'ai un fort désir pour le lieu saint, pour monter avec beaucoup de gens de toutes les couches de la société israélienne et surtout pour prier pour la paix pour tous. "

Le livestream a commencé dimanche à 8 heures du matin et dure une heure et sera diffusé sur la page Facebook et la chaîne YouTube de la Fondation Shalom Jérusalem.

L'ancien député et président de la Fondation Shalom Jérusalem Yehudah Glick est monté sur le Mont du Temple et a lu le premier Cantique d'Ascension, Psaume 120, à 8 heures. D'autres chefs spirituels du monde entier ont lu à haute voix les 14 Chansons d'Ascension suivantes sur Zoom pendant que Glick marchait autour du Mont du Temple.

Quand il a atteint l'endroit sur le Mont en face où se tenait le Saint des Saints du Temple, il a demandé aux téléspectateurs de réciter les Psaumes qu'ils avaient choisis tranquillement et simultanément à la maison.

" Le prophète Isaïe nous dit que notre obligation est de transformer le mont du Temple en maison de prière pour toutes les nations", a déclaré Glick dans une vidéo promotionnelle pour l'événement prévu. "Il n'y a rien de plus approprié que de marquer cette journée avec une lecture mondiale en direct des Psaumes bibliques du Mont du Temple ensemble, avec toutes les nations."

Il est interdit aux Juifs de prier ou d'apporter des objets religieux sur le site et sont enlevés et parfois détenus s'ils sont surpris en train de le faire.

Le Waqf, une branche du ministère jordanien des Biens sacrés, administre le site du mont du Temple. Les visites des juifs religieux sont surveillées par les gardiens du Waqf et la police israélienne et toute prière juive, y compris la prière silencieuse, est interdite, selon le Centre de Jérusalem pour les affaires publiques.

Aucun objet juif sacré, tel que des livres de prière ou des châles de prière, ne peut être apporté sur la montagne, selon le site Web de tourisme Tourist Israel.

Le Jerusalem Post a révélé en décembre que les visiteurs juifs du site avaient commencé à prier, sans être dérangés par les forces de police. Selon certains visiteurs, à la fin du mois de décembre, les policiers ont continué d'autoriser la prière juive sur la montagne.

Le Mont devrait rouvrir juste un jour après que Iyad al-Halak, 32 ans, un étudiant ayant des besoins spéciaux et un résident de Wadi al-Joz à Jérusalem-Est, a été abattu par la police des frontières près de la porte du Lion de Jérusalem samedi.

Suite à l'incident, les portes de la vieille ville de Jérusalem ont été fermées par la police de Jérusalem, de peur des protestations .

À la lumière du meurtre d'al-Halak et prétend que la prière musulmane a été empêchée dans la grotte des patriarches (mosquée Ibrahimi), le Grand Mufti de Jérusalem Sheikh Muhammad Hussein a mis en garde contre le conflit et a appelé à une augmentation de la fréquentation d'Al-Aqsa, située à l'extrémité sud du mont du Temple et la grotte des patriarches à Hébron.

Sheikh Ekrima Sabri, président du Conseil suprême islamique et ancien grand mufti de Jérusalem, a été arrêté samedi à son domicile de Jérusalem, selon des informations palestiniennes.

Les premières vidéos sur les médias sociaux de fidèles musulmans entrant sur le site tôt dimanche matin ont montré des foules entrant par l'une des portes du complexe pour chanter, jeter des bonbons et se prosterner et prier.

La réouverture du site et la lecture prévue des Psaumes interviennent également après que l'Autorité palestinienne a déclaré qu'elle se retirait des accords de sécurité avec Israël en raison des plans du gouvernement israélien d'annexer des parties de la Cisjordanie. L'AP a fait un certain nombre de menaces similaires dans le passé.
Des protestations et des affrontements ont éclaté sur le mont du Temple dans le passé pour diverses raisons, en particulier au milieu des appels à "protéger" le site des visiteurs juifs.
Les nouvelles palestiniennes de la WAFA ont rapporté en janvier qu'Azzam Khatib, directeur du Wakf à Jérusalem, avait annoncé que 29610 "fanatiques" juifs avaient "pris d'assaut" al-Aqsa en 2019.
«Tous les signes et données indiquent une escalade de la fréquence des violations contre la bienheureuse mosquée al-Aqsa et ses environs au cours de cette année grâce à une série d'infractions sans précédent, qui constituent une atteinte au statut historique et juridique de la bienheureuse mosquée al-Aqsa comme une mosquée islamique pour les seuls musulmans sous le patronage du roi Abdallah II », a déclaré Khatib.

 

Quand j’ai découvert mes 25% de juif ashkénaze en moi

Mon oeil | Le blog de Christian Jacot-Descombes

Comment j’ai découvert ce (petit) quelque chose de juif en moi