Claudine Douillet

Claudine Douillet parisienne et juive de naissance de parents profondément sionistes (un père sur l’Altaléna ça laisse des traces).

Fondatrice du premier magazine Juif sur le net, Alliance, en 1997, avant Google !
220 000 lecteurs uniques par mois à son actif.

En 1999 création Alliance-Hosting LLC , une "Web Agency » conceptrice de sites internet pour les entreprises et leur migration sur le net. Formation d’internet pour chefs d’entreprise.

Alliance-Hosting LLC a permis grâce ses moyens techniques la retransmission en directe des 4 radios juives de France 94.8 FM sur le net ,dés 2000, pendant 12 ans.

Experte en communication digitale avec Alliancefr.com, et radiophonique avec "Internet sans prise de tête" sur judaïques FM 94.8 depuis 2000, ma passion est née de la découverte, dés 1996, du plus important moyen de communication avec le monde, internet.

Mon expérience est le résultat de 17 années au service des entreprises désireuses de migrer sur le net et des médias.

Rendre réel ce monde virtuel c’est l’alliance du savoir faire et du faire savoir.

Les articles de Claudine Douillet

Aujourd'hui 22 avril un manifeste contre le nouvel antisémitisme dans le Parisien

manifeste contre l'antisémitisme

Antisémitisme : 300 personnalités dénoncent une "épuration ethnique à bas bruit"

Un "manifeste contre le nouvel antisémitisme" en France sera publié dimanche 22 avril dans les colonnes du "Parisien".

Artistes, politiques de droite comme de gauche, responsables religieux, plus de 300 personnalités ont signé un "manifeste contre le nouvel antisémitisme" en France, dénonçant un "silence médiatique" et une "épuration ethnique à bas bruit" dans certains quartiers, dans un texte rédigé par Philippe Val et qui paraîtra ce dimanche 22 avril dans les colonnes du Parisien.

L'antisémitisme en France une réalité qui pousse les Juifs à partir

L'antisémitisme en France une réalité qui pousse les Juifs à partir

Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, François Hardy ou encore Charles Aznavour, tous demandent à ce que "la lutte contre cette faillite démocratique qu'est l'antisémitisme devienne cause nationale avant qu'il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France", peut-on lire. "Les Français juifs ont 25 fois plus de risques d'être agressés que leurs concitoyens musulmans" poursuit le texte.

"Dans notre histoire récente, onze Juifs viennent d'être assassinés - et certains torturés - parce que Juifs par des islamistes radicaux", écrivent-ils en citant l'assassinat d'Ilan Halimi en 2006, l'attaque de l'Hyper Cacher en 2015 ou encore le meurtre tout récent de Mireille Knoll.

 "10% des Juifs d'Île-de-France contraints de déménager"

"Dix pour cent des citoyens Juifs d'Île de France - c'est-à-dire environ 50.000 personnes - ont récemment été contraints de déménager parce qu'ils n'étaient plus en sécurité dans certaines cités et parce que leurs enfants ne pouvaient plus fréquenter l'école de la République. Il s'agit d'une épuration ethnique à bas bruit au pays d'Émile Zola et de Clemenceau", selon ce manifeste.

Les signataires demandent enfin que "les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l'antisémitisme catholique aboli par (le concile) Vatican II, afin qu'aucun croyant ne puisse s'appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime".

Le jour de la re-naissance de l'état d'Israël le 14 Mai 1948

Re naissance de l'état d'Israël en mai 1948
Ben Gourion lisant la déclaration d'indépendance - AFP/Archives
Ben Gourion lisant la déclaration d'indépendance AFP/Archives

Ce vendredi 14 mai 1948 n'est pas un jour comme les autres. Pour les Juifs, c'est le 5 Iyar de l'an 5708 du calendrier hébraïque. C'est aussi le jour où doit cesser le mandat britannique sur la Palestine. A minuit, Arabes et juifs se retrouveront face à face.

David Ben Gourion, président du Conseil national juif, a convoqué pour 16h00 les membres du Conseil, dans la galerie principale du musée de Tel Aviv, terrain neutre sur les plans politique et religieux.

Malgré le secret qui a entouré l'organisation de la cérémonie, la rumeur se répand et la foule envahit les rues proches du bâtiment, situé boulevard Rothschild en plein centre-ville.

La salle, comble, parvient difficilement à contenir tous les invités - 350 invitations ont été envoyées -, les journalistes locaux et étrangers, les cameramen et les photographes. L'Orchestre philharmonique convoqué pour interpréter l'hymne national "Hatikva", a été relégué au deuxième étage.

Le long d'une table dressée sur l'estrade sont assis onze membres du gouvernement provisoire, avec Ben Gourion au centre. La rangée au-dessous est occupée par quatorze membres du Conseil national. Deux membres du gouvernement provisoire et dix du Conseil sont absents.

A 16 heures précises, Ben-Gourion se lève et frappe la table de son marteau. Debout sous le portrait de Théodore Herzl, père du sionnisme, encadré de deux drapeaux frappés de l'étoile de David, il déclare d'une voix ferme: Permettez-moi de vous lire la déclaration d'Indépendance de l'État adoptée en première lecture par le Conseil national.

Dans la salle surchauffée règne une atmosphère quasi mystique, faite de recueillement, du sentiment de vivre une journée historique, et d'appréhension pour l'avenir.

Sur un ton monocorde parfaitement maîtrisé, le petit homme à la longue crinière blanche se lance alors dans la description du contexte historique et des raisons pour lesquelles cette déclaration a été adoptée, puis, quasiment de la même voix, prononce ces mots :

"Nous, membres du Conseil national, représentant la communauté juive de Palestine et le mouvement sioniste mondial, réunis en Assemblée solennelle aujourd'hui, jour de la fin du mandat britannique, (...) conformément à la résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies, nous proclamons la création de l'Etat Juif de Palestine qui portera le nom d'Israël".

Ben Gourion poursuit la lecture: les organismes de l'État, l'égalité des droits de tous les citoyens, la protection des Lieux saints; un appel à l'Onu d'admettre Israël dans la famille des nations, et aux habitants arabes à préserver les voies de la paix et à jouer leur rôle dans le développement de l'État sur la base d'une citoyenneté égalitaire; enfin, un appel au peuple juif du monde à se rallier aux desseins des dirigeants du nouvel État.

Il lit l'ordonnance sur l'établissement de l'Etat qui investit le Conseil national de l'autorité suprême en matière législative et révoque toutes les dispositions du Livre blanc de 1939, notamment les décrets restreignant l'immigration juive. L'abolition de ces dispositions est accueillie par les applaudissements enthousiastes de l'assistance.

Chaque membre du Conseil est alors convié à venir apposer sa signature sur le document d'indépendance, un parchemin encore vierge sur lequel un texte dactylographié a été agraphé, faute de temps. Ben Gourion, qui a insisté pour que chacun signe de son nom hébraïque, commence puis les autres suivent par ordre alphabétique. Il clôture la séance qui n'a duré que 32 minutes: "L'Etat d'Israël est né. La séance est levée."

Dans les rues avoisinantes, grâce à des haut-parleurs, on a pu suivre les événements: la liesse populaire éclate. On danse et on chante mais le premier Premier ministre du tout nouvel Etat ne partage pas la joie de ceux qui l'entourent. Il notera dans son journal intime: "J'avais, moi, le coeur serré parmi les heureux. Il n'y avait aucune joie dans mon coeur. Je ne pensais qu'à une chose, à la guerre qu'il nous faudrait livrer...".

Ben Gourion sait bien que, dès le lendemain, les pays arabes voisins lanceront leurs armées à l'assaut de son pays. Dans quelques heures, les Britanniques, qui administraient la Palestine depuis trois décennies, seront partis.

Cinquante ans déjà se sont écoulés entre le congrès de Bâle, en 1897, où Theodore Herzl a théorisé l'"Etat des juifs ", et la résolution du 29 novembre 1947 de l'ONU préconisant le partage de la Palestine en trois zones (une juive, une arabe et l'internationalisation de la vieille ville de Jérusalem). Trente ans ont passé depuis la fameuse "Déclaration Balfour" du 2 novembre 1917 par laquelle l'Angleterre envisageait favorablement l'établissement d'un foyer national juif en Palestine.

En fait, depuis le début du siècle, les Juifs n'ont pas cessé de se battre pour voir ce rêve se concrétiser : contre les Arabes, puis contre les Anglais, la puissance mandataire, enfin depuis le vote de l'ONU, à nouveau contre les Arabes palestiniens spoliés de leur sol, dans une terrible guerre civile.

La décision de proclamer l'indépendance le 14 mai à 16H00, pour ne pas profaner le shabbat, n'a été prise que deux jours plus tôt. C'est en 48 heures donc que fut rédigé le texte de la déclaration d'Indépendance et organisée la cérémonie.

The star is born Israël

The star is born Israël

Fruit de la culpabilité de l'Occident après les atrocités nazies, l'État d'Israël fut donc établi à la hâte, sans fanfare, sans défilé militaire ni feux d'artifice, sans même lever de drapeau. Les armées arabes se pressaient à ses portes, menaçant dès sa naissance le nouvel Etat.

Les 4 accords pour une stratégie numérique qui fonctionne

La communication numérique , marketing digital

Emerger de la masse d'informations toute confondue , publicité et informations sur le net est le plus grand défi qui vous est donné de faire si vous devez faire connaître, votre société, votre association, votre savoir-faire.

Le meilleur moyen pour perdre de l'argent est de penser que le fait d'être publié n'importe où, n'importe quand et surtout n'importe comment ne peut pas faire de mal; oui c'est vrai à condition que cela ne vous coûte pas un centime.

En revanche, si vous payez déjà de la publicité sur les réseaux sociaux juste en affichant votre jolie bannière, avec une phrase  accroche-coeur,  vous n'aurez que ce que vous méritez: des messages de sympathie, des likes mais très peu de conversions à savoir des leads.

Pourquoi ? parce qu'une stratégie commerciale et numérique ça s'étudie minutieusement.
Pas question de perdre une niche de prospects parce que "mince on n'y avait pas pensé..."

Prenons le cas d'une société immobilière basée en Israël, spécialisée dans la vente de Prestige à Tel-Aviv, à priori cela va intéresser la communauté juive dans son ensemble, alors on se dit : rien de plus simple, prenons les mots clés que nous proposent les différents réseaux : Alyah, synagogue, Kasher, restaurants cacher  etc... et là on est certain de faire le flop total ! 

Et oui ! Parce que si vous ignorez ce qu'est Tel-Aviv vous vous ne pouvez pas savoir quelles sont les personnes qui seront intéressées d'acheter ou d'investir à Tel-Aviv.
Toucher sa cible c'est être aussi précis qu'un  tireur à l'arc : voir avec les yeux la cible  et accompagner sa flèche jusqu'à celle-ci

La cible, dans ce cas précis, est une clientèle aisée, qui est consciente et consentante de payer 4 fois plus cher un bien parce que situé à Tel-Aviv, une clientèle pas forcément sioniste , pas forcément pratiquante et dont l'idéal représente un beau bien comme un beau bijou,sans préoccupation financière, politique ou religieuse.

Tel-Aviv représente donc une bulle déconnectée d'Israël, le Saint-Germain des Près de Paris en quelque sorte.
Vous comprenez donc que les mots clés, classiques, cités au-dessus,vous feront échouer votre campagne de lead : Ayez dans l'oeil votre cible  voir votre cible avec les yeux et non pas avec le coeur , ainsi nous prendrons comme exemple de mots clés suivants; investissement, prestige immobilier, Tel-Aviv, vacances , plages Tel-Aviv et bien évidemment les lieux où vit cette cible.

Ainsi, avant tout , faire émerger la valeur ajoutée de votre client, le mettre en avant avec un savoir faire, comme :
1/ savoir en parler,
2/ savoir l'écrire,
3/définir sa cible,
4 /générer les leads.

Si vous avez cette expertise, vous avez tout bon  et vous êtes sur la voie de la réussite, sinon faites appel à des pros.
Retenez ceci-ci :Un pros est celui qui voit en un prospect une opportunité de lui démontrer son savoir faire, un amateur est celui qui voit en un prospect un tiroir caisse.

Comment les distinguer : le professionnel  va vous faire une proposition de stratégie marketing personnalisée , en ayant dégagé votre valeur ajoutée,  il est déjà impliqué avant même que vous lui ayez dit  oui.

C'est son enthousiasme et la passion de son métier qui vous feront gagner.

Prestations de Alliance-Communication

Prestations de Alliance-Communication

 

 

 

 

Alliance-Communication :Vous ne savez pas à quel point nous vous allons vous êtres utiles

Alliance Communication l'Alliance franco israélienne pour votre réussite sur le net

Nous avons tout chez Alliance-Communication, pour la réussite de votre conversion numérique.
Que vous soyez artisan depuis de nombreuses années, ou une TPE ou une PME, le numérique vous attend au tournant.

Si vous n'avez pas encore migrer sur le net, ou avec peu de retour,  vous êtes au carrefour de vie de votre activité.

Vous n'y connaissez pas grand chose, surtout par manque de  manque de temps,  nous sommes là pour ça , ne laissez pas votre  chiffre d'affaire en berne juste parce que vos concurrents sont déjà sur internet.

Votre savoir faire mérite notre faire savoir, nous ça 21 ans que nous faisons migrer des entreprises sur le net.

Pour bien comprendre pourquoi il est indispensable de comprendre les nouvelles règles dictées par Google et Facebook, il suffit d'observer nos comportements :
Que nous recherchons un plombier , un week-en en amoureux, ou un restaurant pour une soirée entre amis, nous faisons appel ,de façon intuitive à notre smartphone avec Google  qui va immédiatement nous donner les premières réponses qui sont, en général, les prestataires les plus consultés donc les plus populaires.

Et vous où vous situez-vous sur l'échiquier d'internet ?
Souhaitez -vous que l'on en parle ? Remplissez ce formulaire et je m'engage à vous rappeler dans les 24 heures 

Prestations de Alliance-Communication

Prestations de Alliance-Communication

 

Que vous soyez en France ou en Israël nous sommes à votre écoute 6/7
France: 01 70 00 75 75 Israël : 054 700 74 70

 

Israël champion du monde dans le domaine High Tech dédié aux sports

100 start-ups sont actives dans le domaine du sport en Israël

Près  de 100 start-ups sont actives dans le domaine du sport en Israël. Avec un nouveau fonds d’investissement, un accélérateur et des innovations pertinentes, un nouvel écosystème voit le jour.

Le sport de haut niveau n’est pas vraiment leur point fort.
Les Israéliens n’ont disputé qu’un mondial de football et ils ne récoltent habituellement qu’une ou deux médailles lors des Jeux Olympiques.
En revanche, le monde de la high-tech israélienne se passionne pour le secteur, comme le démontre le succès de plusieurs start-ups. Parmi elles, Replay Technologies. Acquise par Intel pour 170 millions de dollars en 2016, la start-up a développé un système avancé permettant de visualiser les événements sportifs à 360 degrés. Avec 28 caméras placées autour du terrain de basket ou de baseball, le spectateur peut revoir les actions de jeux sous plusieurs angles dont la caméra  subjective. Déjà utilisé par la NFL (ligue de baseball US), la technologie a débarqué en Europe dans la ligue espagnole de football.

AU CENTRE DU JEU, LA VIDÉO

La vidéo et la retransmission d’images sont des technologies très développées en Israël attirant les investisseurs du monde entier mais aussi des stars du sport.

L’ancien numéro 1 ATP Novak Djokovic et l’ancien champion de tennis Pete Sampras ont ainsi investi dans Playsight, une start-up qui a développé la technologie “smartcourt”, un système de caméras adapté au départ pour les terrains de tennis et aujourd’hui utilisé dans 20 sports différents. L’idée est de retransmettre en direct les entraînements ou les matchs et d’analyser la performance des joueurs grâce à de multiples indices et statistiques. L’entreprise créée en 2011 a aujourd’hui pour clients des équipes de la NBA telles que les Phoenix Suns et les Golden State Warriors.Adoptée par la précieuse ligue de basketball américaine, WSC Sports Technologies améliore quant à elle l'expérience des supporteurs. Ses produits créent automatiquement du contenu vidéo, adapté individuellement à chaque spectateur.

 LE SPORT, C’EST LA SANTÉ

Dans un monde où les records se font de plus en plus rares, chaque détail compte.
La high-tech au service des sportifs est en vogue et PhysiMax Technologies commence aussi à se faire un nom dans le milieu de la NBA et du sport mondial. La société utilise des caméras vidéo 3D qui filment et analysent les mouvements des athlètes. Des rapports détaillés évaluent les risques de blessures et permettent aux professionnels de concevoir des programmes correctifs.

100 start-ups sont actives dans le domaine du sport en Israël

100 start-ups sont actives dans le domaine du sport en Israël

De son côté. ElmindA mesure l’activité neuronale et les risques provoqués notamment par les commotions cérébrales très répandues dans le rugby, le hockey ou encore le football américain.

Le milieu amateur est aussi concerné. Grâce à Lifebeam, on peut avoir un entraîneur personnel pour 250 dollars.
L’entreprise a mis au point Vi, un logiciel IA inséré dans une montre ou un portable et qui communique grâce à des écouteurs. En utilisant des biocapteurs, des dispositifs de suivi et une application smartphone, Vi enregistre la vitesse, la distance, la fréquence cardiaque et la fréquence des pas pour chacune de vos courses. En temps réel, le coach rappelle des instructions, note vos progrès, ou vous dit d'arrêter de traîner. Vi prend également en compte des paramètres de santé.

FANZONE

Au  coeur du monde sportif, le supporter. Là encore Israël innove et sa plus grande réussite pour le moment est Minute Media. Lancée en 2011, la jeune pousse développe des produits qui permettent aux fans de créer, publier, partager et distribuer des contenus sportifs (photos, vidéos...) dans le monde entier. Sa plateforme de football appelée 90 minutes connaît la croissance médiatique la plus rapide du monde avec plus de 70 millions de visiteurs uniques. En plusieurs langues et dans plusieurs pays, déjà présent en France, 90 minutes “s’attaque” à de nouveaux championnats chaque année. Avec le site 12up, Minute Media couvre aussi le marché sportif américain.

UN ÉCOSYSTÈME EN CONSTRUCTION

En 2016, 41 start-up israéliennes issues de la "sport tech" recevaient 380 millions de dollars d’investissement, selon la banque Deloitte. En février dernier, Ourcrowd, une plateforme de financement par capitaux propres, basée à Jérusalem, a lancé un fonds de capital-risque de 50 millions de dollars, Advantage, qui se concentre uniquement sur la technologie sportive. Au total, 15 entreprises en phase de démarrage seront sélectionnées. En 2017, la star du football israélien et l’ex-entraîneur de Chelsea Avram Grant avait inauguré le nouveau centre Olympia zone, le premier accélérateur israélien dédié au sport.

En plus de fournir  des bureaux aux start-up, Olympia Zone s’est muni d’un laboratoire sportif pour tester et exposer les nouvelles technologies. Au final, les start-ups ont doublé en deux ans dépassant la centaine en 2018, selon Deloitte. Un bon rythme pour maintenir la forme.

ANTHONY LESME

Allemagne : Prix du meilleur artiste remis à deux rappeurs aux textes antisémites

Kollegah et Farid Bang

Allemagne

Une chanson écrite par les rappeurs Kollegah et Farid Bang, figures de la scène rap allemande, fait un tollé.

Les rappeurs Kollegah et Farid Bang, figures de la scène rap allemande, ont reçu jeudi soir le prix Echo du meilleur artiste hip hop après avoir vendu en Allemagne plus de 200 000 exemplaires de leur album «Jeune, brutal et beau gosse».

In this April 12, 2018 photo German rappers Kollegah & Farid Bang receive the "Hip-Hop/Urban national" award during the 2018 Echo Music Awards ceremony in Berlin. A German Jewish leader is criticizing a music awards show for giving a prize to two rappers whose reference to the Nazis’ Auschwitz death camp in a song she says harms efforts to fight anti-Semitism. German rappers Kollegah and Farid Bang won an Echo award Thursday night for their new album on which a song contains the line “my body’s more defined than an Auschwitz inmate’s.” (Axel Schmidt/Pool Photo via AP)

In this April 12, 2018 photo German rappers Kollegah & Farid Bang receive the "Hip-Hop/Urban national" award during the 2018 Echo Music Awards ceremony in Berlin. A German Jewish leader is criticizing a music awards show for giving a prize to two rappers whose reference to the Nazis’ Auschwitz death camp in a song she says harms efforts to fight anti-Semitism. German rappers Kollegah and Farid Bang won an Echo award Thursday night for their new album on which a song contains the line “my body’s more defined than an Auschwitz inmate’s.” (Axel Schmidt/Pool Photo via AP)

La cérémonie s'est tenue le 12 avril, date qui coïncide avec la célébration de la journée de la Shoah en hommage aux six millions de victimes juives du nazisme pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'une de leurs chansons, «0815», dans laquelle les deux rappeurs se comparent aux prisonniers du camp d'extermination d'Auschwitz, a déclenché une vive polémique en Allemagne, pays encore hanté par le souvenir des crimes nazis.
Alors que les deux chanteurs ont rejeté tout antisémitisme, Kollegah a proposé des entrées gratuites «à vie» à leurs concerts à leurs fans de confession juive.

«En Allemagne, on obtient désormais des récompenses quand on méprise les femmes, quand on exalte la violence et quand on se moque des victimes d'Auschwitz», s'est indigné le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, dans le quotidien Bild. «Que les responsables de l'industrie musicale accordent leur blanc-seing à de tels textes sous couvert d'art et de liberté d'expression est scandaleux», a réagi le président du Conseil central des Juifs d'Allemagne, Josef Schuster.

Pour le ministre des Affaires étrangères, Heiko Maas, «les provocations antisémites (...) sont simplement répugnantes. Il est honteux que ce prix ait été remis (jeudi), jour de commémoration de l'Holocauste», a-t-il indiqué sur Twitter. «L'utilisation d'une terminologie ou d'images hors de leur contexte historique est une violence faite à la mémoire» des victimes de la Shoah, a estimé dans Bild un porte-parole du Mémorial de l'Holocauste Yad Vashem à Jérusalem.

Avant les prix «Echos», le Comité international d'Auschwitz avait qualifié la présence des rappeurs à cette cérémonie de «gifle assénée aux survivants de l'Holocauste».

(afp)

Croisière Costa Kasher à partir de 1690 euros inscrivez vous

croisière Costa Kasher, cachère

Cette croisière a l'avantage incroyable de joindre le must en terme de prestations haut de gamme aux règles les plus strictes de la cacheroute et à un prix très attractif .
Toute la beauté et le prestige d'un somptueux Costa avec la sérénité de passer une croisière cachère.
La gastronomie cachère fera partie de votre séjour à chaque moment de la journée.
Vous allez être surpris par la beauté et l’originalité des délicieux desserts réalisé par notre Chef Pâtissier.
Rien n'a été laissé au hasard pour que ce séjour soit inoubliable nos meilleurs ambassadeurs c'est vous.
Demandez un devis au : 01 70 61 30 39 ou remplissez le formulaire pour avoir votre devis personnalisé 

croisière Costa Kasher

croisière Costa Kasher

CABINES ET SUITES 

Cabine intérieure : Les cabines sont équipées de deux lits individuels convertibles en un lit double (queen size). Coin salon - télévision - coffre-fort - salle de bain privée avec douche - climatisation - minibar - sèche-cheveux.
Cabine vue mer : Les cabines sont équipées de deux lits individuels convertibles en un lit double (queen size) - fenêtre panoramique - télévision - coffre-fort - salle de bain privée avec sèche-cheveux.
Cabine balcon : Les cabines sont équipées de deux lits individuels convertibles en un lit double (queen size). Balcon privé - coin salon - télévision - coffre-fort et salle de bain privée avec sèche-cheveux.
Suite cabine balcon premium : Les cabines sont équipées de deux lits individuels convertibles en un lit double (queen size). Balcon privé - télévision - satellitaire - coffre-fort et salle de bain privée avec sèche-cheveux - fruis frais servis - Wi fi (payant) - produits pour le bain - room service (payant) - robe de chambre et chaussons - mini bar - téléphone

Pour un devis complétez ce formulaire 
GASTRONOMIE 

La haute gastronomie est aussi notre priorité. Afin de vous satisfaire, nous avons imaginé pour vous un prestigieux menu cachère varié et abondant au sein des restaurants luxueux des bateaux Costa.
Notre chef vous régalera des saveurs italiennes avec le savoir faire de la haute gastronomie française, sans oublier notre maître pâtissier, qui vous surprendra par la beauté et l’originalité de ses délicieux desserts. 

L’équipe des mashgihims à bord est présente dans les cuisines et dans les restaurants exclusivement réservés à notre groupe et vérifie quotidiennement et scrupuleusement l’application des règles du «bichoul Israel», «Pat Israel» et «Halav Israel». Les viandes et les volailles sont glatt cachères.

AUTRES INFORMATIONS 

De plus, vous aurez le loisir de participer à l’intégralité des activités proposées à bord par l’équipe Costa (spectacles, casino, club pour enfants, piscines, spa, salle de sport etc...) L’heureuse association Costa Cruise et Kishrei Teoufa vous offrira une expérience en mer, unique, intense et si inoubliable.que vous souhaiterez la revivre dans les multiples estinations exotiques que nous organisons avec le plus grand soin et le plus grand dévouement pour votre entière satisfaction.
Un voyage unique avec des spectacles différents tous les soirs au bord du plus grand navire de Costa.

Crime crapuleux d'un homme juif au 22 rue de Bagnolet

crime crapuleux ou antisémite au 22 rue de Bagnolet à Paris

Au 22 rue de Bagnolet en région parisienne,  découverte du cadavre d un homme juif  de 40 ans après sa disparition inquiétante de moins de 24 h.
Il a été trouvé par son frère et un ami dans la salle de bains verrouillée de l’appartement , appartement appartenant à la mère du défunt ).

Selon son frère et son ami il a été trouvé allongé, tout habillé ,sur le ventre dans la cabine douche étouffé par un sac plastique sur son visage. Crime crapuleux possible.

Le procureur de la République informé par monsieur Sammy Ghozlan du BNVCA a dépêché un magistrat sur place aujourd'hui.

Des informations complémentaires suivront très certainement.

Police nationale

Police nationale

?חשבת על לפרסם ברדיו יהודיה בפריז

חשבת על לפרסם ברדיו יהודיה בפריז

                                                         

אליאנס המגזין היהודי הראשון בצרפתית ברשת שנוצר בינואר 1997

קוראי אליאנס: 220,000 קוראים ייחודיים לחודש

מנויים לניוזלטר אליאנס: 132550 ,נשלחת 3 פעמים בשבוע

Judaïques FM: שותפים של הרדיו היהודי הראשון בצרפת

כל שבוע ביום שני בבוקר וביום שישי, שתי תוכניות רדיו = 170000 מאזינים

אתם רוצים להתפרסם בשתי התקשורות אליאנס שלנו ובשתי התחנות של הרדיו היהודי בצרפת?

תתקשרו עכשיו ל

054 700 74 70

התעריף שלנו באינטרנט בשקלים

 alliance-judaiquesfmnl

Une série TV israélienne couronnée au Festival de Cannes

When Heroes Fly  thriller israèlien courronné au Festival de Cannes

Un thriller israélien couronnée à la première édition du Festival de Cannes

La première édition du Festival de Cannes des séries TV a honoré un suspense autour d'anciens soldats de Tsahal. Un feuilleton norvégien est spécialement salué. La manifestation a posé ses premiers jalons face à sa concurrente

Canneseries, le premier Festival de Cannes dédié aux feuilletons TV, s'est terminé ce mercredi 11 avril.

When Heroes Fly

When Heroes Fly

Ils étaient cinq amis, soldats de Tsahal pris dans une opération au Liban qui tourne mal. L’un d’eux est sacrifié. Onze ans plus tard, ils ne se fréquentent plus, et même, deux d’entre eux se détestent.
Ils doivent pourtant se retrouver autour d’une figure absente, l’amie de l’un et sœur d’un autre, qui a disparu il y a quelques années en Amérique du Sud.
Tournée entre Tel Aviv et Bogotá, créée par Omri Givon d’après un roman de Amir Gutfreund, When Heroes Fly a reçu mercredi soir le prix de la meilleure série lors de la clôture du premier festival de Cannes des séries.

Ce thriller psychologique prouve l’efficacité de la production israélienne. Dans un registre tout à fait différent, les acteurs d’un autre feuilleton d’Israël Miguel, sur une difficile adoption d’enfant, aussi en Amérique du sud ont reçu un prix collectif d’interprétation.