Claude Layani

Ministre du culte à Fribourg en Suisse durant 33 ans, j'étais aussi bibliothécaire scientifique à la Bibliothèque cantonale et universitaire, comme responsable des acquisitions. J'étais aussi journaliste à la Gazette juive de Bâle ainsi que dans wochenblatt de Zürich pendant de longues années. En fait avec Alliance j'ai eu la joie et le privilège de continuer mes activités littéraires et mes fonctions rabbiniques en publiant le commentaire de la sidra. Engagé dans les relations judéo-chrétiennes, il m'arrivait de faire des conférences à l'Université catholique de Fribourg sur le judaïsme. Pratiquement toutes les écoles et les collèges sont venus visités notre synagogue et le résultat de ce travail, la communauté juive avait une place non négligeable . Nous étions invités toutes les années à la présentation des vœux auprès du gouvernement et de l'évêché. A mon départ à la retraite je laisse une communauté pas loin de l'extinction faute de fidèles. A Nic e je me suis investit dans la rédaction du journal Nitzan, au Bné Brith Loge Côte d'Azur dans le secteur de la culture.
Voici ces quelques lignes qui tracent un parcours engagé pour la communauté et pour le judaïsme qu'il faut faire connaître car nous sommes le ferment ,le sel pour l'humanité. Nous sommes encore présent aujourd'hui car nous avons la mission de délivrer le message divin.

Les articles de Claude Layani

Livre juif : Si c'était Jérusalem

Si c'était Jérusalem

Si c’était Jérusalem

Sous la direction de Michel Gad Wolkowicz et de Michaël Bar Zvi

Entre rêve et réalité(s), entre idéal du moi et surmoi, entre symbole et symptôme, lieu transcendant du primat de l’Autre ou au contraire objet d’envie mimétique, Jérusalem actualise un enjeu imaginaire et symbolique fondamental. Cet ouvrage met à l’œuvre des questions essentielles : Comment se constituent un peuple et une identité intérieure ? Comment s’élaborent un récit et une vérité historique ? Comment se construisent le sujet politique et un certain rapport à la Loi ? Souvent détruite mais néanmoins vivante, souvent conquise mais toujours souveraine, cette capitale de la survie possède deux visages, à en croire les légendes anciennes : Jérusalem terrestre, Jérusalem céleste.

L’une, visible, évoque deuil et lamentation. L’autre, insaisissable, apporte paix et éternité.
Et c’est une véritable pelote d’épingles de symboles où l’espace sacré est enchevêtré entre les différentes confessions qui s’y sont disposées, faisant de Jérusalem un palimpseste.
Venus de la psychanalyse, l’his-toire, le droit, la littérature, l’art, la philosophie, la sociologie, l’anthropologie, la géopoli-tique… les auteurs de renom ici réunis s’attachent à mieux cerner les contours de cette ville qui concentre et cristallise, plus que jamais, autant de conflts et de passions.

Les auteurs : Marc-Alain Ouaknin, Georges Bensoussan, Jean-Pierre Winter, Philippe Val, Frédéric Encel, Cyril Aslanov, Sam Tyano, Avraham B.Yehoshua, Daniel Sibony, Simon Epstein, Dina Porat, Eliette Abécassis, Shmuel Trigano, Laurence Sigal, Francine Kaufmann, Yolanda Gampel, Eran Rolnik, Marc Cohen, Michel Granek, Ilan Trèves, Jocelyn Hattab, Franklin Rausky, Viviane Chetrit-Vatine, Danièle Brun, Monette Vacquin, Éva Weil, Jean-Jacques Moscovitz, Richard Prasquier, Michèle Lévy-Soussan, Rivon Krygier, Richard Rossin, Thibault Moreau, Emmanuel Jeuland, Patrick Bantman, Évelyne Chauvet, Claude Birman, Benny Ziffer, Jacques Tarnéro, Sophie Nizard, Émile Malet, Michal Govrin, Emmanuel Navon, Eliezer Cherki…

Art : Alain Kleinmann, Gérard Garouste, Ofer Lellouche, Didier Ben Loulou,

Choix de Claude Layani

Livre juif : Israël et ses paradoxes

charbit,photo2

Retour à Altneuland revient sur les utopies qui sont au fondement du mouvement sioniste, tant sur le plan social et politique que culturel, et permet d'enrichir le sens d'une idée dont on ne perçoit souvent en Occident que la part qui en a occulté la dimension "révolutionnaire".

Denis Charbit s'attache ici à en rétablir les sources et la complexité et nous permet de mieux comprendre les enjeux et la "nécessité" de ce nouveau pays ancien, entre religion et laïcité, voisinage et communauté, kibboutz et économie de marché, héritage européen et filiation orientale. Retour à Altneuland dérangera peut-être comme a dérangé, en son temps, l'Altneuland de Theodor Herzl, mais contribuera, on l'espère, à dissiper quelques malentendus.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Israël 70 ans après le sionisme en question

Israël 70 ans après le sionisme en question

En France comme ailleurs, l'image d Israël est très contrastée. Pour les uns, c est un État irréprochable grâce auquel le peuple juif dispose enfin de son «toit politique». Une démocratie qui perdure dans un environnement instable et dangereux.

Pour les autres, c'est avant tout un État qui occupe depuis cinquante ans un territoire qui n'est pas le sien et sur lequel il a développé une colonisation systématique au mépris du droit international.

De fait, comme le montrent Pierre Blanc et Jean-Paul Chagnollaud à l aide de nombreux exemples, la réalité d Israël offre bien des contradictions. Idéologie, territoire, État, identité, sécurité, économie : autant de thèmes qui sont abordés dans ce livre sous leurs aspects paradoxaux, afin de nous permettre d'appréhender la réalité d'Israël aujourd hui.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Les enfants du Dernier Salut de Colette Brull-Ulmann

Les enfants du Dernier Salut de Colette Brull-Ulmann

En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l'hôpital Rothschild de Paris. En fait d'hôpital, c'est plutôt l'antichambre de l'enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort. Face à l'atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d'évasion qui permet aux enfants de l'hôpital d'échapper à la déportation.

Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l'horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres. Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l'on fait sortir en passant par la morgue... Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d'enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau,

Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel. L'histoire de l'extraordinaire réseau d'évasion d'enfants Juifs à Paris.

Coix de Claude Layani

Livre juif : Souviens toi de nos enfants

Souviens toi de nos enfants

« Ce livre est une stèle pour mes trois enfants. Que leurs visages, leurs mains, leurs sourires, leur innocence, ne s’effacent jamais de nos mémoires et que leurs prénoms y soient toujours chéris. J’aimerais que l’histoire de Jonathan, Gabriel et Arié nous habite, fraternelle et sensible. Dans mon cœur, ils vivent. La douleur ne triomphera pas du souvenir. »

Samuel Sandler pensait qu’en France on ne tuerait plus d’enfants juifs, qu’après l’horreur de la Shoah, sa famille pourrait enfin vivre en paix. Mais en 2012, le tueur de Toulouse assassine son fils et ses deux petits-enfants devant l’école. Souviens-toi de nos enfants est un testament, une prière, son acte de foi dans les mots et dans l’homme.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : le monothéisme et le langage de la violence

le monothéisme et le langage de la violence

Ce thème a acquis durant ces douze dernières années une extraordinaire actualité et a fait l'objet de débats qui ont amené l'auteur à développer ici plus avant sa position sur ces questions.

Un premier chapitre est consacré au langage de la rupture et de la conversion, le deuxième chapitre éclaire la résistance que la nouvelle religion oppose à la religion dominante et à laquelle la nouvelle religion se trouve à son tour confrontée de la part de la religion dominante, et le troisième chapitre explore la relation entre parole et actes, entre un langage de la violence et sa mise en pratique.

En étudiant le monothéisme biblique et son rapport à la violence, et la question d'une «vérité révélée», Jan Assmann nous interroge sur notre propre rapport au religieux aujourd'hui. Il montre notamment que « la meilleure défense contre le radicalisme religieux reste toujours le pluralisme, tel que l'incarne la Bible hébraïque avec sa polyphonie. »

Une lecture nécessaire pour éclairer les débats contemporains sur le radicalisme religieux et le fondamentalisme.

Jan Assmann est un des plus grands historiens des religions contemporains. Archéologue, il a notamment dirigé les fouilles de Thèbes, en Egypte. Il est, depuis 1976, professeur d'égyptologie à Heidelberg. Il est, également, professeur invité aux Etats-Unis et à Paris au Collège de France ou à l'Ecole pratique des hautes études. Il a publié de nombreux ouvrages, traduits en France, dont le très remarqué Moïse l'Égyptien (Aubier) ou La Mémoire culturelle (Flammarion).

Choix de Claude Layani

Livre juif : Histoires secrètes France-Israël

nouzille, histoire secrète france israel

Voici un ouvrage qui, pour la première fois, raconte les coulisses de soixante-dix ans de relations franco-israéliennes au plus haut niveau. Grâce à des centaines de documents inédits, provenant notamment des archives françaises, israéliennes et américaines, et à des témoignages d'acteurs de premier plan, Vincent Nouzille révèle les conversations privées des chefs d'Etat (publiées ici pour la première fois), les accords secrets, les guérillas clandestines et les confidences - parfois impitoyables - de dirigeants israéliens et français.

Depuis la création de l'Etat d'Israël en 1948, la France entretient avec l'Etat hébreu des relations passionnelles et contrariées. Une succession de hauts et de bas, de tentatives de réconciliation et d'incompréhensions réciproques, qui alimente les controverses et confère à ce sujet un caractère ultra-sensible. Il est vrai que la France a une histoire spéciale avec Israël, concrétisée dès 1948 par une alliance qui a duré vingt ans et renforcée par l'importance de la communauté juive française.

La France a voulu dans le même temps développer ses liens avec les pays arabes et s'impliquer dans les affaires du Proche-Orient où son influence a pourtant décliné. Les conseils des Français agacent souvent les Israéliens, qui, en retour reprochent à la France de ne pas suffisamment les comprendre ni les soutenir...

Choix de Claude Layani

Livre juif : Les bûchers d'Isabelle la Catholique

Les buchers d'isabelle la Catholique

Un roman historique sur l'Inquisition espagnole du XVe siècle à l'époque de Ferrer et Torquemada.
Un message sur les terribles conséquences de l'instrumentalisation de la religion par le politique. 
Une saga familiale à travers un siècle dans une Espagne puissante au moment de la Reconquista

À travers l'histoire d'une pierre sacrée provenant du Temple de Jérusalem que se transmet de générations en génération la famille Tobias, ce livre relate les épreuves et les souffrances de cette famille juive en Espagne au siècle d'Isabelle la Catholique, jusqu'à son expulsion en 1492 vers le Maghreb.

Tolède... An de grâce 1405. 

"Partez, disparaissez Juifs maudits!" cria Vincent Ferrer ... Dans le temple il renversa les objets de culte et déclara aux chrétiens qui l'avaient suivi qu'un lieu aussi somptueux ne pouvait qu'honorer la gloire de Jésus : " Qu'il ne soit plus souillé par les ennemis du Christ! " Tu es pierre! ", lança-t-il en déployant ses bras, et les chrétiens répondirent : " Sur cette pierre, je bâtirai mon église ". Et ce prestigieux lieu saint, devint l'église Santa Maria La Blanca. 

Un roman historique sur la traversée du XVe siècle espagnol et castillan, entre Ferrer et Torquemada. Une péninsule ibérique confrontée au morcellement des royaumes catholiques et résidus de l'ancien califat de Cordoue. La sainte Inquisition dans toute sa laideur! 

Biographie de l'auteur

Le Docteur Didier Nebot, stomatologiste à l'OSE (œuvre de secours aux enfants), est président d'honneur de l'association MORIAL, mémoire et traditions des juifs d'Algérie, dont l'objectif est de sauvegarder et transmettre la mémoire culturelle et traditionnelle des juifs d'Algérie.

Choix de Claude Layani

Livre juif : Le roman de Moïse

Livre juif le roman de Moïse

Moïse sauvé des eaux, prince à la cour de Pharaon, berger compatissant, libérateur des Hébreux, interlocuteur privilégié de Dieu, guide des Enfants d’Israël vers la Terre promise où il n’entrera jamais... Peu de vies de héros ont été si pleines de péripéties, de drames, de tensions. La littérature, les arts, et jusqu’au cinéma se sont saisis de la personnalité de Moïse pour nous livrer une palette infinie de visions du plus grand des prophètes.

Fasciné par le seul homme ayant « connu Dieu face à face », Jean-Luc Allouche a voulu réécrire l’histoire du plus malheureux des hommes. Et du Moïse à « la langue embarrassée », il a fait un contestataire à la langue bien pendue devant l’arbitraire divin.

Dans ce livre passionnant, nourri notamment du Midrach, ce trésor « romanesque » des commentaires des Sages, Jean-Luc Allouche ajoute sa part de fiction et révèle un Moïse inédit, dépouillé de tout cliché. Ancien rédacteur en chef à Libération et correspondant de ce journal à Jérusalem, Jean-Luc Allouche est traducteur de l’hébreu.

Il a notamment traduit Rétrospective d’Avraham B. Yehoshua, (prix Médicis du roman étranger et du Meilleur Roman étranger, 2012) ; il est l’auteur des Jours innocents et des Jours redoutables : Israël-Palestine, la paix dans mille ans.

 

Choix de Claude Layani

 

livre juif : Le nouvel antisémitisme en France

le nouvel antisémitisme en France

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017, à Paris, Sarah Halimi, une retraitée de 66 ans, ancienne directrice d'école maternelle, est battue à mort avant d'être défenestrée. Malgré des preuves flagrantes, il aura fallu près d'un an pour que la justice retienne le caractère antisémite de l'acte. Pire encore, ce crime a longtemps été occulté par les médias. Pourquoi ce silence ? Quelle est cette gêne pour nommer la nouvelle haine des Juifs en France ? D'où vient cette complaisance de la part de certains ?

L'exode, la peur pour nos enfants, pour nos ainés

L'exode, la peur pour nos enfants, pour nos ainés

Seize intellectuels ont décidé de se mobiliser pour dénoncer un véritable déni de réalité et réhabiliter la mémoire de Sarah Halimi. L'assassinat de Sarah Halimi autant que les crimes antijuifs commis en France depuis les années 2000, leur traitement médiatique et judiciaire, dessinent les contours d'un tournant idéologique particulièrement inquiétant.

Ces textes ici rassemblés tirent le signal d'alarme et appellent à une urgente prise de conscience. Car la violence dont sont victimes les Juifs est révélatrice d'une menace qui va bien au-delà de la seule communauté juive. Cette menace touche notre société, nos libertés et notre République.

 

Choix de Claude Layani