Claude Layani

Ministre du culte à Fribourg en Suisse durant 33 ans, j'étais aussi bibliothécaire scientifique à la Bibliothèque cantonale et universitaire, comme responsable des acquisitions. J'étais aussi journaliste à la Gazette juive de Bâle ainsi que dans wochenblatt de Zürich pendant de longues années. En fait avec Alliance j'ai eu la joie et le privilège de continuer mes activités littéraires et mes fonctions rabbiniques en publiant le commentaire de la sidra. Engagé dans les relations judéo-chrétiennes, il m'arrivait de faire des conférences à l'Université catholique de Fribourg sur le judaïsme. Pratiquement toutes les écoles et les collèges sont venus visités notre synagogue et le résultat de ce travail, la communauté juive avait une place non négligeable . Nous étions invités toutes les années à la présentation des vœux auprès du gouvernement et de l'évêché. A mon départ à la retraite je laisse une communauté pas loin de l'extinction faute de fidèles. A Nic e je me suis investit dans la rédaction du journal Nitzan, au Bné Brith Loge Côte d'Azur dans le secteur de la culture.
Voici ces quelques lignes qui tracent un parcours engagé pour la communauté et pour le judaïsme qu'il faut faire connaître car nous sommes le ferment ,le sel pour l'humanité. Nous sommes encore présent aujourd'hui car nous avons la mission de délivrer le message divin.

Les articles de Claude Layani

Livre juif : Premiers savoir de la Shoa de Judith Lindenberg

premiers-savoirs-de-la-shoah

Alors que la Shoah ne portait pas encore ce nom, les lendemains de la Seconde Guerre mondiale virent l’émergence de multiples initiatives portées par celles et ceux qui en avaient été les victimes et destinées à penser et à faire connaître cet événement. Tout en reconstruisant leur vie à Paris, Buenos Aires, New York ou Tel Aviv, de nombreux Juifs survivants, mus par l’urgence de transmettre ce qu’ils avaient vécu, se firent chercheurs, écrivains, reporters ou éditeurs et utilisèrent l’écrit en yiddish sous toutes ses formes comme moyen d’action privilégié.

Cet ouvrage s’intéresse à l’histoire encore méconnue de l’émergence de ces premiers savoirs conçus avant que le champ des recherches sur le génocide des Juifs ne se polarise, au cours des années soixante, entre d’une part, le « témoignage de la Shoah » comme genre pris en charge par les études littéraires et de l’autre, les travaux consacrés par les historiens à la politique nazie d’extermination.

En abordant cette histoire de façon interdisciplinaire, cet ouvrage convoque des enjeux méthodologiques et mémoriels très actuels. Il vient confirmer, s’il en était encore besoin, la pertinence d’intégrer le point de vue des victimes à une historiographie qui a longtemps voulu l’ignorer, et permet d’éclairer l’histoire des écritures de la Shoah par un retour à ses origines.

Choix de Claude Layani
Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Livre juif : Médéa Médée une enfance en Algérie

Médéa Médée une enfance en Algérie

Cette histoire nous plonge dans une petite ville d’Algérie, Médéa, pendant les années 40, les rues désertes à l’heure de la sieste, les eucalyptus, les jujubiers, les jeux entre co- pains, les louveteaux… Une enfance dans un drôle de département français.

C’est aussi une enquête. Un mystère règne dans la famille du narrateur, un drame se tisse et se détisse chaque jour dans l’ombre fraîche de la maison : qui est vraiment la mère, cette femme passant de l’abattement à des flambées de colère effrayant sa famille ?

Jusqu’où peut bien aller sa ressemblance avec Médée, la magicienne de l’Antiquité qui tua ses enfants ? Entre Médéa et Médée, entre le grand soleil et les zones d’ombre, peut-on revenir dans un passé très ancien, le revivre ? Peut-on venir à bout de la soumission d’autrefois, de la honte, de la haine… de la solitude affective ?

Un récit écrit pour tous ceux qui se sont sentis écrasés par la figure maternelle. Baignant dans le merveilleux qui imprègne Médéa et dans des croyances archaïques, il ressuscite une société aujourd’hui disparue. Ainsi, l’entreprise autobiographique s’élargit en une recherche à caractère ethnographique.

Jean Bensimon est né en Algérie et vit dans le Val-d’Oise. Son vécu, qui affleure dans sa poésie et ses nouvelles, se manifeste ici de manière tangible.

Et comme dans la plus grande partie de son œuvre, nous sommes sous le signe de l’entre-deux, non pas un concept mais une source d’inspiration associée à la quête d’origine, ainsi qu’une condition existentielle.

 

Choix de Claude Layani

 

Livre juif : Il essuiera toute larme de leurs yeux de Joël Rosenfeld

rosenfeld Joël Il essuiera toute larme de leurs yeux

Né d'un père rescapé des camps et d'une mère dont la plus grande partie de la famille a disparu lors de la Shoah, Joël grandit sous le poids des non-dits d'une génération qui préfère taire l'indicible.

Son adolescence et sa vie d'adulte sont marquées par une quête de sens qui s'exprime d'abord par divers expédients propres à son temps et à sa génération... Jusqu'au jour où une rencontre décisive vient bouleverser le cours de sa vie, donnant à sa quête, qui ne s'est jamais tarie, une orientation et une force qui le portent encore aujourd'hui, quarante ans plus tard.

Ce récit autobiographique, enlevé et bouleversant, nous invite à aller à la rencontre de nous-mêmes, pour porter sur notre propre personne et sur les autres un regard d'amour et d'espérance. Une parole intimiste, pour le moins inhabituelle et parfois dérangeante mais qui, en fin de compte, nous relève.

Joël Rosenfeld, ancien cadre de santé, accompagnateur auprès des blessés de la vie, auteur de « Il essuiera toute larme de leurs yeux » (Ed. Auteurs du monde)

 

Choix de Claude Layani
Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Livre juif : Herzl de Alexandre Pavlenko et de Camille de Toledo 

Herzl de Alexandre Pavlenko et de Camille de Toledo 

ALEXANDER PAVLENKO, CAMILLE DE TOLEDO

Herzl  Une histoire européenne

Illustrations d'Alexander Pavlenko
Ilia Brodsky, l'orphelin des shtetls, Juif, sans terre,chassé de Russie par les pogroms, traverse l'Europe avec sa sœur Olga.

À Vienne, il croise le jeune Theodor Herzl, un dandy qui commence à percer dans le monde des lettres. Cette rencontre fugace avec l'homme qui imaginera quelques années plus tard le futur État d'Israël va changer sa vie.

À Londres, où il côtoie les réseaux anarchistes de l'East End, puis à Paris, Ilia se met à enquêter sur Herzl.

Pourquoi ce Juif mondain, parfaitement intégré dans la Vienne des Habsbourg, a-t-il soudain pris fait et cause pour des frères sans patrie dont il a honte?

Quels rêves, quelles raisons intimes, ont conduit Herzl à œuvrer pour le «Pays à venir», une nation où tous seraient enfin protégés des violences de l'Histoire?

À quoi ressemble le rêve sioniste dans cette Europe à l'aube du XXesiècle qui se rue tête baissée vers la destruction?

À travers deux destins opposés et étrangement symétriques, ce puissant roman graphique confronte deux versants de la pensée juive : la tradition de l'exil face aux aspirations à la Terre promise. Au moment où l'Europe du XXIesiècle connaît de nouvelles fièvres nationalistes et identitaires contre ceux qui y cherchent un refuge, il s'efforce, par la voix d'Ilia Brodsky, d'imaginer un pays pour ceux qui ont tout perdu...

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Invitation au Talmud de Marc Alain Ouaknin

Invitation au Talmud de Marc Alain Ouaknin

Pour le judaïsme, la première question n'est pas "Qui est Dieu ?" mais "Comment Dieu se révèle-t-il aux hommes ?" .

Cette interrogation fondamentale, les maîtres y répondent de façon surprenante : Dieu s'est révélé dans un Livre.

La tâche primordiale de l'homme est dès lors de lire, d'étudier, de commenter, d'interpréter, de transmettre... Car c'est en interprétant que l'homme peut restituer l'infini du sens et l'Infini de Dieu.

Les traces de ce dialogue entre les hommes et Dieu sont déposées dans le Talmud, qui se présente comme un commentaire de la Bible, rédigé entre le IIe siècle avant J.-C. et le VIe siècle après J.-C.

Une prodigieuse rhapsodie de lectures et d'interprétations, toujours formulée au coeur de discussions entre les maîtres, où s'énonce une éthique de la relation à l'autre homme. Depuis quinze siècles, le Talmud est la véritable Bible du peuple juif ; passage obligé de toute interprétation des Ecritures, à la fois sur le plan du droit (halakha) et de la philosophie (aggada), réflexion décisive pour les règles de vie et référence incontournable pour l'intelligence de la Révélation.

Nouvelle edition revue et augmentée

Choix de Claude Layani

Livre juif : Une place à table, de Joshua Halberstam

Une place à table, de Joshua Halberstam : Naitre à une nouvelle vie

Une place à table, de Joshua Halberstam : Naitre à une nouvelle vie

Elisha vit à Brooklyn dans une communauté juive orthodoxe, les hassidim. Sa vie est rythmée par la prière, les interdits religieux, l’étude de la Torah, le culte de son grand-père, un prestigieux rabbin de New York.

En ce début des années 1970, l’Amérique manifeste contre le Vietnam, découvre la liberté sexuelle, rêve d’une autre politique. Rescapé des camps à quinze ans Oncle Shaya, personnage double tiraillé entre la religion et l’hédonisme sera le premier à entrouvrir les portes de l’extérieur en initiant le jeune homme si sérieux à la lecture d’Henry Miller, à la découverte de Manhattan si proche et pourtant si lointaine, au jazz et au swing.

À la fac où Elisha décide contre sa famille d’étudier, il rencontre Katrina, une jeune femme du Midwest avec une seule fossette. Troublé, le garçon va pour elle enfreindre toutes les lois de son univers, se couper les cheveux, sortir tête nue, manger dans des restaurants non casher. Avec générosité et patience, Katrina, lui montre un autre chemin, une vision différente de l’existence. « En Amérique, tonnent ses parents désemparés, on oublie ce qu’on est. » Et si Elisha, en suivant Katrina, contre tous les préceptes appris dans sa vie, devenait en fait ce qu’il est vraiment ?

Premier roman très abouti et à la veine sans nul doute autobiographique (l’auteur est né dans une famille ultra-orthodoxe et a étudié la philosophie à l’université), Une place à table explore une communauté mal connue, mais aussi ce besoin, jeune, de découvrir sa propre voie, de partir à sa propre recherche. Une quête où malgré l’opposition des siens, Elisha peut compter sur l’amour paternel, qui lui permettra de comprendre ce qui se joue en lui.

Un livre fin et délicat qui explique comment chacun d’entre nous peut changer, exister pour soi, imposer son désir. Une réussite.

Choix de Claude Layani

Livre juif : L'histoire du peuple juif de David J. Goldberg

l'histoire du peuple juif de David J. Goldberg

Dans ce fascinant voyage à travers l'Histoire, cet ouvrage exceptionnel explore la religion du judaïsme et raconte l'exil des Juifs, de leur patrie ancestrale à leur dispersion à l'est et à l'ouest. Riche de personnages clés et d'événements majeurs, il permet au lecteur de réfléchir sur la diversité de la culture juive et d'apprécier l'histoire du judaïsme, grâce à des documents rarissimes.

Des origines remontant au patriarche biblique Abraham à l'Etat re-construit d'Israël, créé en 1948, où vit près de la moitié de la population juive mondiale aujourd'hui, découvrez leur histoire, de l'Antiquité à nos jours.

Dans cet ouvrage incontournable, vous trouverez : Plus de 150 magnifiques photographies et 15 documents d'archives exceptionnels sous la forme de fac-similés : L'histoire complète du peuple juif au fil des siècles, accompagnée de documents rarement dévoilés - des pages de la Genèse de Vienne, le plus ancien codex biblique illustré, des pages de la Haggadah de Venise datant du XVIIe siècle, le décret d'exclusion de la communauté juive des Pays-Bas du philosophe Baruch Spinoza en 1656, une lettre décrivant l'un des pogroms de Russie de 1881, le discours de David Ben-Gourion, qui proclama l'indépendance de l'Etat d'Israël en 1948...

Choix de Claude Layani

Livre juif : 70 jours qui ont fait l'histoire d'Israël

70 jours qui ont fait l'histoire d'Israël

2018 marque l'anniversaire des 70 ans d'Israël (vote de l'ONU du 14 mai 1948). Dans cet ouvrage, Salomon Malka revient sur 70 dates qui ont compté dans l'histoire de cet Etat.

Il nous raconte ainsi chaque journée marquante ou déterminante pour ce pays, en guerre depuis sa création. La politique, les relations internationales, mais également l'archéologie, la culture, la technologie, l'écologie... sont revisités par l'éclairage qu'en donne l'auteur.

Un essai passionnant et essentiel pour comprendre le parcours d'un Etat et d'un peuple, du roi David à l'actualité la plus récente.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Une grande famille Russe Les Gunzburg de Lorraine de Meaux

Lorraine de Meaux  la grande famille russe les GUNZBURG

L'histoire bi-séculaire de l'une de ces grandes familles qui contribuèrent à faire l'Europe de la finance, de la politique et de la culture. Une saga franco-russe.

La dynastie russe des barons de Gunzburg a tenu une place considérable dans l'Europe du xixe et de la première moitié du xxe siècle tant par ses entreprises économiques que ses activités philanthropiques, son mécénat et ses engagements politiques.

En mêlant approche intime et grande histoire, Lorraine de Meaux fait surgir de l'oubli l'une après l'autre les figures emblématiques de cette famille qui joua un rôle de chef de file au sein de la communauté juive de Russie : le rabbin et le banquier, le propriétaire de mines d'or et le chasseur émérite, le savant orientaliste et l'aventurier, le peintre et l'impresario des Ballets russes, le comédien à Hollywood et le résistant de premier plan...

Dès le Second Empire, les Gunzburg s'installent dans un fastueux hôtel particulier de la place de l'Etoile et choisissent la France pour seconde patrie. Chacune à sa manière, les générations successives viennent enrichir cette saga entre Russie et France.

Et si la fortune leur sourit souvent, elles n'échappent pas à la tragédie, subissant faillite, pogroms et antisémitisme. Des somptueux palais de Saint-Pétersbourg à la Seconde Guerre mondiale, de la révolution de 1917 à la Shoah, succès et épreuves ressuscitent un monde disparu, où se croisent grands-ducs et talmudistes du shtetl, peintres et hommes politiques, écrivains et artistes...

Ce livre rend ainsi pour la première fois aux Gunzburg la dimension qui leur revient aux côtés des grandes familles juives telles que les Ephrussi, les Camondo, les Warburg ou les Rothschild.

Agrégée et docteur en histoire, Lorraine de Meaux est spécialiste de la Russie. Elle a notamment publié La Russie et la tentation de l'Orient, Saint-Pétersbourg. Histoire, promenades, anthologie et dictionnaire et, en 2017, avec Patrice Gueniffey, Les Couples illustres de l'histoire de France.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Joseph de Maurice-Ruben Hayoun

Joseph de Maurice-Ruben Hayoun

Philosophe et écrivain, docteur ès lettres, Maurice-Ruben Hayoun est spécialiste de la philosophie médiévale juive et de la pensée judéo-allemande moderne. L'Académie des sciences morales et politiques lui a décerné le prix Gegner 1995 pour son œuvre sur le philosophe judéoandalou Maïmonide (Lattès, 1994).

La Tribune de Genève, Le Huffington Post et Le Figaro accueillent régulièrement ses contributions portant sur l'histoire des religions, l'islam, le judaïsme et la laïcité. Germaniste, hébraïsant et philosophe, il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence dans ces deux domaines, dont Les Lumières de Cordoue à Berlin : une histoire intellectuelle du judaïsme (2008), L'Identité juive et la culture européenne : sachons préserver notre héritage commun (2010), Le Zohar, aux origines de la mystique juive (2012), Martin Buber, une introduction (2013) et Franz Rosenzweig, une introduction (2016), qui ont tous paru dans la collection « Agora » des éditions Pocket.

 

Choix de Claude Layani