Claude Layani

Ministre du culte à Fribourg en Suisse durant 33 ans, j'étais aussi bibliothécaire scientifique à la Bibliothèque cantonale et universitaire, comme responsable des acquisitions. J'étais aussi journaliste à la Gazette juive de Bâle ainsi que dans wochenblatt de Zürich pendant de longues années. En fait avec Alliance j'ai eu la joie et le privilège de continuer mes activités littéraires et mes fonctions rabbiniques en publiant le commentaire de la sidra. Engagé dans les relations judéo-chrétiennes, il m'arrivait de faire des conférences à l'Université catholique de Fribourg sur le judaïsme. Pratiquement toutes les écoles et les collèges sont venus visités notre synagogue et le résultat de ce travail, la communauté juive avait une place non négligeable . Nous étions invités toutes les années à la présentation des vœux auprès du gouvernement et de l'évêché. A mon départ à la retraite je laisse une communauté pas loin de l'extinction faute de fidèles. A Nic e je me suis investit dans la rédaction du journal Nitzan, au Bné Brith Loge Côte d'Azur dans le secteur de la culture.
Voici ces quelques lignes qui tracent un parcours engagé pour la communauté et pour le judaïsme qu'il faut faire connaître car nous sommes le ferment ,le sel pour l'humanité. Nous sommes encore présent aujourd'hui car nous avons la mission de délivrer le message divin.

Les articles de Claude Layani

Livre juif : Ma tribu plus que française de Philippe Alexandre

Ma tribu plus que française de Philippe Alexandre

Quand il a été baptisé en 1941, à l'âge de neuf ans, Philippe Alexandre n'avait jamais entendu parler de Dieu. Et encore moins des chrétiens et des juifs. Il ignorait aussi qu'avec trois grands-parents " israélites ", comme on disait alors, il était promis à un voyage vers la mort. Trois quarts de siècle plus tard, il a voulu savoir d'où et de qui il venait puisque personne n'a jamais cru bon de l'éclairer.

Tout est parti d'un village près de Francfort et d'un marchand de chevaux juif et allemand.

Au lendemain de la Révolution, cet aïeul a été pris d'un amour absolu, inconditionnel, pour la France, seul pays d'Europe qui avait donné à ceux de son peuple le privilège d'être des citoyens de plein droit, bénéfi ciant de la Liberté, de l'Égalité, de la Fraternité. Il a légué à toute sa lignée cette superbe passion française qui perdure depuis deux siècles, à travers tant d'événements cruels ou éblouissants.

Pour prix de cette glorieuse identité, il a fallu renoncer à une religion, des souvenirs, des traditions, une langue, une histoire.

Au fil des générations, personne, dans cette famille, n'a refusé ces sacrifices, nul n'a voulu revenir en arrière. Tous ont adopté une loi appelée tour à tour " intégration " ou " assimilation ". Ils ont voulu, chacun avec ses talents, être des Français exemplaires. Rien que français, plus que français.
Philippe Alexandre rend ici à la mémoire des siens un hommage aussi émouvant qu'éclairant.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Homo Deus une brève histoire de l'avenir

Homo Deus une brève histoire de l'avenir

Sapiens retraçait l’histoire de l’humanité. Homo Deus interroge son avenir. Que deviendront nos démocraties quand Google et Facebook connaîtront nos goûts et nos préférences politiques mieux que nous-mêmes ? Qu’adviendra-t-il de l’Etat providence lorsque nous, les humains, serons évincés du marché de l’emploi par des ordinateurs plus performants ?

Quelle utilisation certaines religions feront-elles de la manipulation génétique ? Homo Deus nous dévoile ce que sera le monde d’aujourd’hui lorsque, à nos mythes collectifs tels que les dieux, l’argent, l’égalité et la liberté, s’allieront de nouvelles technologies démiurgiques.

Et que les algorithmes, de plus en plus intelligents, pourront se passer de notre pouvoir de décision. Car, tandis que l’Homo Sapiens devient un Homo Deus, nous nous forgeons un nouveau destin. Best-seller international – plus de 200 000 exemplaires vendus en France, traduit dans près de 40 langues – Sapiens interrogeait l’histoire de l’humanité, de l’âge de la pierre à l’ère de la Silicon Valley.

Le nouveau livre de Yuval Noah Harari offre un aperçu vertigineux des rêves et des cauchemars qui façonneront le XXIe siècle.

Yuval Noah Harari est docteur en Histoire, diplômé de l’Université d’Oxford. Aujourd’hui, il enseigne dans le département d’Histoire de l’université hébraïque de Jérusalem et a remporté le « prix Polonsky pour la Créativité et l’Originalité » en 2009 et en 2012.

Acclamé par Barack Obama et Mark Zuckerberg, son ouvrage Sapiens est devenu un phénomène international : traduit dans près de 40 langues et présent dans toutes les listes de bestsellers à travers le monde.

 

Choix de Claude Layani

livre juif : L'appel des images de Catherine Chalier

Catherine Chalier  l'appel des images

L’inflation actuelle des images risque de faire oublier une question essen­tielle : d’où vient la force des images si elle est irréductible aux commentaires qu’elles suscitent ? Comment comprendre qu’on se batte pour des images ou qu’on veuille les détruire ?

Cet essai de Catherine Chalier interroge l’interdit biblique de la repré­sentation et il montre qu’il porte sur celles (picturales, verbales, mentales) du visible en tant qu’elles bouchent l’accès à l’invisible dont toutes les créa­tures vivent, et, par-là, à la liberté. Ce qui définit précisément l’idolâtrie.

Que signifie alors dans cette perspective que l’être humain soit “à l’image de Dieu” ? Une image qui n’est pas interdite puisqu’elle doit croître et se multiplier. Que perçoit-on quand on regarde cette image-là ? Quelle ombre protège-t-elle ? Quel travail intérieur doit-on faire pour s’en approcher ? Mais aussi comment porter son regard sur des images de visages violentés par l’histoire ? Même dans ce cas, il ne convient pas de s’interdire d’imagi­ner et de figurer, mais il est en revanche certain que la manipulation de telles images à des fins partisanes fait courir un grand péril.

Livre juif : Le corps vivant de Eric Smilevitch

Le corps vivant de Eric Smilevitch

La sexualité moderne est un défi à la pensée.
Toutes les catégories et les représentations que la nature et l’histoire avaient rendues évidentes sont en passe de s’effondrer.

Les prohibitions sexuelles les mieux établies s’effacent ; les évidences naturelles sont dissoutes par les techniques biomédicales de procréation ; l’intimité de la vie sexuelle  est épuisée par la mise en scène permanente des corps ; les mots anciens n’ont plus de sens ; les mots nouveaux sont un ahurissement et une stupéfaction. Il importe donc de reprendre le fil interrompu de la pensée philosophique, éthique et juridique sur la sexualité des hommes et des femmes.

Pour saisir le corps ès qualité, dans sa différence, avant qu’il ne soit devenu totalement muet. Pour comprendre les questions que la modernité adresse à toute réflexion, répondre au défi et non le nier ou le fuir.

Et repenser ces questions éminemment modernes à partir de la Bible et du Talmud. Car lorsque les catégories du droit et de la philosophie européens sont devenues caduques, il ne reste que la réflexion biblique et talmudique, dont les préceptes et les principes traversent la culture occidentale depuis des millénaires, qu’on l’ait reconnu ou non.

Encore faut-il la comprendre et la connaître, et accepter de la passer au crible des questions modernes. Bref, il suffit d’accepter le débat.

 

Choix de Claude Layani

Jacques Attali : premier arrêt après la mort

Polytechnicien, énarque jacques Attali premier arrêt après la mort

PREMIER ARRÊT APRÈS LA MORT
Juillet 2018 : l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Italie, la Belgique sont touchés par une terrible vague d'attentats ; les tensions en mer de Chine font craindre le début d'une troisième guerre mondiale.

La France semble épargnée, jusqu'à ce qu'on retrouve un cadavre, calciné et mutilé, attaché à un arrêt de bus, puis un deuxième.

Au troisième corps supplicié découvert place Beauvau, un mystérieux correspondant annonce l'imminence d'une catastrophe : la France est prise de panique.

Le président de la République demande que l'enquête soit confiée à une jeune et brillante commissaire, Fatima Hadj. Elle a vingt jours pour arrêter l'auteur de ces assassinats barbares. Sinon...

Pour la première fois, Jacques Attali livre un thriller haletant dans lequel on croise des politiciens sans foi ni loi, des policiers borderline, des mercenaires prêts à tout, des espions plus ou moins doubles, des journalistes mythomanes. Et nous plonge au coeur de secrets d'Etat, qu'il connaît intimement. Une enquête trépidante dans un futur proche et chaotique, terriblement vraisemblable.

 

Jacques Attali polytechnicien, énarque

Jacques Attali polytechnicien, énarque

Polytechnicien, énarque, ancien conseiller spécial du président de la République pendant onze ans, créateur et premier président de la BIRD, président de Planet Finance, Jacques Attali a brillé comme auteur dans de nombreux genres différents.

Il a récemment publié avec succès chez Fayard Tous ruinés dans dix ans ?,  Phares. 24 destins et Diderot ou le bonheur de penser.

Choix de Claude Layani

 

 

 

 

Les combats de la Licra de Jean Pierre Allali et Haim Musicant

Les combats de la Licra

Fondée en 1927 pour s’insurger contre les pogromes en Ukraine, la Licra, Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme, 90 ans après sa fondation, reste mobilisée plus que jamais contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.

Dans ce livre, les auteurs ont choisi de raconter des histoires extraordinaires de la Licra qui se confondent avec la grande Histoire : l’affaire Schwartzbard, à l’origine de la fondation de la Licra ; le pogrome de Constantine ; la tentative désespérée d’Herschel Grynszpan, qui devait servir de prétexte aux nazis pour la Nuit de cristal ; le périple des enfants Finaly, rescapés de la Shoah ; la mobilisation pour les minorités opprimées, quelles que soient leur couleur et leur religion en France et dans le monde, et bien d’autres récits qui résonnent toujours en nous.

Forte de sa riche histoire, la Licra ne vit pas dans la nostalgie du passé. Elle est en première ligne contre tous les semeurs de haine.

 

Choix de Claude Layani

Livre juif : Est-il des moyens de rendre les Juifs plus utiles et plus heureux ?

Est-il des moyens de rendre les Juifs plus utiles et plus heureux ?

"Est-il des moyens de rendre les Juifs plus utiles et plus heureux ?"  Le concours de l'Académie de Metz (1787)

En cette fin de XVIII e siècle, les Lumières à la française magnifient l’idée de régénération.
En s’en emparant, l’utopie révolutionnaire a voulu rejeter les valeurs anachroniques du passé.

Or, cette aspiration à l’invention d’un homme nouveau tourné vers la Raison trouve une de ses premières formulations dans le fameux Essai sur la régénération physique morale et politique des Juifs de l’abbé Grégoire, rédigé à l’occasion du concours de l’Académie de Metz, en 1787. Grégoire, favorable à l’émancipation des Juifs, soutient que celle-ci doit passer par l’oubli des rêveries talmudiques et des traditions qu’il juge burlesques.

Au même moment, rien de tel n’est exigé des protestants par les philosophes qui défendent leur pleine entrée dans la cité ni des Noirs des colonies pour lesquels ils réclament la fin de l’esclavage.

Ce concours marque donc un moment unique dans l’histoire de la France moderne. Pourtant, à l’exception du texte publié de l’abbé Grégoire, sans cesse lu et commenté, on ignorait presque tout des manuscrits déposés par les autres candidats, et même de la première version de celui de Grégoire.

Pierre Birnbaum

Pierre Birnbaum

Pierre Birnbaum a eu l’idée de les rechercher aux archives de Metz et de Nancy. Les voici enfin publiés dans leur intégralité.

Leur mise au jour et leur comparaison systématique dans le présent ouvrage opèrent comme un révélateur : la question de l’entrée dans l’espace public des Juifs apparaît comme le symbole d’une difficile relation entre citoyenneté et pluralisme culturel, qui hante jusqu’à nos jours la société française.

Professeur émérite à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Pierre Birnbaum est l’auteur de nombreux ouvrages dont, au Seuil : Les Fous de la République. Histoire politique des Juifs d'État, de Gambetta à Vichy (1994), La République et le Cochon (2013) et Léon Blum. Un portrait (2016).

Choix de Claude Layani

Livre juif : Demain le Temple

Demain le Temple

En hébreu, « Demain », est un mot magique. Dans quelque sens que vous le retournez, ses trois lettres révèlent des mots étonnants ; « vin rare », « matrice féminine », « lance ». La guerre est toujours déclarée « Demain » à Amalek par Moise, par le Roi Saul et par Esther. Dans le monde entier aussi, « Demain » a une connotation messianique ; les lendemains qui chantent.

Il sous-tend la croyance en un grand évènement bien que la réalité d’aujourd’hui semble le rendre impossible. Tous ceux qui attendent la venue du messie fils du roi David partagent le même désir de voir « demain » les temps aboutir sur un monde meilleur dans lequel tous les humains jouiront des bénéfices d’une société idéale.

Le retour des Juifs en Terre Sainte contribue à la rédemption du monde entier. La restauration d’Israël est un signe de la venue du temps messianique. L’aboutissement du monde, sa raison d’être c’est le temple, l’essence même de la beauté sur terre permettant la relation entre dieu et l’homme. Il interviendra lorsqu’Israël reconstruira le temple sur le mont Moriah ; là où Abraham s’apprêtait à sacrifier son fils Yitzhak, là où le Roi Salomon l’édifia conformément au choix de David, son père. Lorsqu’Israël « fonctionne », le temple devient le lieu de la résidence divine.

Sans lui, pas de grandeur, pas de communication du peuple avec l’esprit saint. Sans lui nous ne sommes que l’ombre de nous-mêmes, notre identité est amputée. De l’aveu de nos sages, une génération qui n’a pas reconstruit le Beit ha Mikdach (le Temple) n’est pas moins coupable que celle qui l’a détruit . Depuis 1967 la montagne du Temple est en notre possession, presque vingt siècles après la destruction du Temple, et il nous est interdit de reconstruire le Temple, le troisième. Son emplacement est une réalité physique solide mais les juifs sont interdits d’y prier sous peine d’offenser les musulmans.

À l’endroit du Temple, ces derniers ont construit une mosquée, pensant ainsi nous dissuader de reconstruire le Beit ha Mikdach. A les en croire le danger de catastrophe serait immense si nous osions remettre en cause leur occupation ! De nos jours beaucoup d’hommes partagent le même désir qu’Israël ; de nombreux chrétiens professent un amour fervent pour Israël, ont une réelle compassion pour ses souffrances. Ils voient dans la reconstruction du troisième Temple la condition de la seconde Venue du messie fils du roi David.

Avraham Bliah demain le Temple

Avraham Bliah demain le Temple

Nos amis chrétiens savent que la rhétorique apocalyptique du djihadiste les met en danger autant que nous.

Les hommes du millenium, d’Isaac Newton à Lord Balfour ont grandement contribué à la renaissance d’Israël, étape indispensable à la venue du messie fils du roi David. « Demain le Temple » invite l’humanité toute entière à voyager dans l’âme d’Israël.

Le temps spirituel d’Israël se déroule comme un Jour, de la Nuit jusqu’à l’Aube afin d’annoncer au monde qui attend avec impatience « Demain » ; l’aboutissement des temps messianiques.

Suivant la geste antique des manuscrits hébraïques antiques, dans un tourbillon inouï d'enluminures et d’illustrations totalement originales, vous serez conduit dans le Temple de Jérusalem. Car le Royaume de Dieu dans le monde c’est le Temple ! 

Chaque page du livre est illustrée soit par un tableau original du peintre Ytshak Pressburger, soit par une enluminure de Moshe Ariel! Ce fabuleux ouvrage enrichit notre patrimoine culturel d'une œuvre rare et indispensable. C'est le choc : le concours de l'écriture, de l'enluminure, de l'illustration, ce sont là les coordonnées essentielles des manuscrits hébraïques enluminés . C’est dans son message qu’est la justification de cette œuvre, sa raison d’être , la Rédemption, l’achèvement de l’Histoire. En un mot:Un chef d'oeuvre!

 

Choix de Claude Layani

L'islamisme et nous de Pierre André Taguieff

L-islamisme-et-nous

Nous avons découvert un " autre " que nous n'imaginions pas : le jihadiste. Nous sommes stupéfiés de voir surgir des " barbares " d'un nouveau type, vivant et pensant dans un tout autre monde culturel que le nôtre, et fermement décidés à le soumettre ou à le détruire. Mais comment expliquer la séduction que ces fanatiques exercent ? Pourquoi font-ils des prosélytes ?

Nous avons découvert un " autre " que nous n'imaginions pas : le jihadiste. Nous sommes stupéfiés de voir surgir des " barbares " d'un nouveau type, vivant et pensant dans un tout autre monde culturel que le nôtre, et fermement décidés à le soumettre ou à le détruire. Mais comment expliquer la séduction que ces fanatiques exercent ? Pourquoi font-ils des prosélytes ? Notre culture laïcisée nous fait sous-estimer la force des croyances religieuses qui animent les jihadistes.

L'islamisme radical représente la dernière des idéologies légitimant l'usage de la violence absolue contre les ennemis que ses adeptes désignent : mécréants ou infidèles. L'utopisme révolutionnaire s'est réfugié dans l'islamisme jihadiste, qui nous a déclaré la guerre. " Nous ", c'est-à-dire non seulement les Occidentaux vivant dans des sociétés démocratiques, mais tous les humains décidés à défendre leurs libertés.

Pierre-André Taguieff appelle à reconnaître ce fondamentalisme islamique guerrier comme le nouvel ennemi. Il retrace l'histoire de la doctrine du jihad jusqu'à ses réinterprétations, au XXe siècle, par les principaux théoriciens de l'islamisme. Il analyse enfin les usages du terme " islamophobie ", instrumentalisé par certains pour mobiliser les musulmans et les pousser à l'auto-ségrégation, voire à l'engagement jihadiste.

L'islamisme jihadiste incarne une paradoxale révolution réactionnaire porteuse d'un projet impérialiste. Contre cet ennemi imprévu, le combat intellectuel et plus largement culturel est l'affaire de tous, musulmans anti-jihadistes compris.

L'analyse exigeante et lucide d'un grand intellectuel sur ce mélange inédit d'obscurantisme, de fanatisme et de propagande guerrière qui nous menace.

Biographie de l'auteur
Directeur de recherche au CNRS, Pierre-André Taguieff, philosophe, politologue et historien des idées, est l'auteur de très nombreux ouvrages.

Choix de Claude Layani

Livre juif : Etre autre sur la singularité juive de Henri Infeld

la singularité juive

Y a-t-il un Être-Juif, et si oui, quelle en est la singularité? Telle est l’interrogation fondamentale de ce livre.

De prime abord, étant appelé à accomplir l’idéal messianique dont il

est porteur, le peuple juif semble emprunt d’un caractère « métaphysique », qui lui fournit sa vocation.

À la lumière de celle-ci, l’auteur aborde tous les sujets, parfois sensibles, qui dessinent les spécificités de l’identité juive – identité qui se conçoit d’abord dans un rapport à l’altérité.

Être autre est cette exigence qui, peut-être, rend intelligible les improbables méandres du peuple juif dans l’histoire.

Choix de Claude Layani