L'histoire controversée de l'investisseur émirati dans l'équipe de football israélienne le Betar Jerusalem

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Suleiman al-Fahim, un homme d'affaires immobilier betar jerusalem israel

Voici l'homme qui est derrière la mystérieuse offre des Emirats Arabes Unis pour un investissement à Betar Jérusalem

Après que le propriétaire de l'équipe, Moshe Hogg, ait reçu la demande surprenante de la maison royale d'Abou Dhabi la semaine dernière, l'identité de l'une des parties qui a proposé cette collaboration est maintenant révélée, il s'agit de Suleiman al-Fahim, un homme d'affaires immobilier, Il était auparavant impliqué dans plusieurs accords majeurs de football mondial.

L'un des développements les plus intrigants après la percée des relations entre Israël et les Émirats arabes unis est venu du domaine du football. Moshe Hogg, le propriétaire du Betar Jerusalem, a reçu une demande surprenante d'Abou Dhabi avec une invitation à venir dans la principauté pour discuter de la possibilité d'un investissement ou d'un achat partiel du groupe par des responsables dans le Golfe.

Aujourd'hui (mardi) nous précisons son identité, il s'occupe principalement de l'immobilier. Suite aux révélations, le club a publié une annonce officielle confirmant qu'il existe des contacts pour investir dans le groupe.

El Fahim a une histoire courte et controversée dans le monde du football, en raison de son implication dans les accords des deux équipes de la ligue anglaise - Manchester City et Portsmouth.
Dans le cas de City, Al Fahim est considéré comme l'un des meilleurs hommes de l'énorme affaire de 2008, dans laquelle le club a été vendu à la famille royale des EAU. Cet accord a fait de Manchester City une force importante dans le football anglais et européen.

Dans le cas de Portsmouth, on se souvient d’Al Fahim comme d’une personne dont le nom était lié à des actes de fraude.

En 2009, il a acheté le groupe à Sasha Gaydamak, le fils d'Arkady Gaydamak, l'ancien propriétaire de Betar, et l'a vendu six semaines plus tard à l'homme d'affaires saoudien Eli al-Faraj. Il a ensuite été allégué qu'il avait volé 5 millions de livres sur le compte de sa femme. Il a même encouru une peine de prison pour faux et utilisation de faux documents.

Les sources impliquées dans les contacts ont désigné al-Fahim comme la tête derrière la proposition d'Abu Dhabi à Jérusalem. Des sources à Betar ont confirmé qu'il dirige effectivement le mouvement, mais il n'est pas sûr qu'il soit l'acheteur visé. Pour partenariat uniquement et il n'a pas l'intention de vendre plus de 50% de la propriété.

Le club Betar Jerusalem quant à lui, a publié une annonce officielle sur le sujet  et a confirmé que des contacts avaient lieu avec des investisseurs d'Abou Dhabi. Le communiqué disait: "Nous sommes heureux de confirmer que des négociations sont en cours entre Betar Jérusalem et un groupe d'entrepreneurs d'Abou Dhabi concernant l'investissement dans le club."

Le club a également déclaré: "C'est l'occasion de faire du Betar Jérusalem un club dominant en Israël et dans le monde, qui, en plus du football, sera un symbole tangible des nouveaux vents de paix soufflant au Moyen-Orient, qui s'intègrent au dicton" Aimez votre prochain comme vous-même " "Moshe célèbre le départ du propriétaire du club pour Abu Dhabi afin de faire avancer les négociations."

Après avoir envisagé plusieurs options, Al Fahim a finalement décidé d'investir dans Betar, parce que le groupe est originaire et représente la capitale d'Israël, et aussi à cause des déclarations du propriétaire dans le passé célébrant contre le racisme et la coexistence.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi