USA: des Bambas pour les bébés, comme en Israël

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
USA: des bambas pour les bébés, comme en Israël

Les États-Unis suivent désormais l'exemple d'Israël sur le fait de donner des arachides aux nourrissons

Les nouvelles directives du NIH conseillent aux parents de nourrir leurs bébés avec des aliments contenant de l'arachide pour prévenir les allergies futures.

L'intérêt pour les habitudes alimentaires des enfants israéliens, et pour les Bamba spécifiquement, a grimpé en flèche au cours du week-end alors que le National Institutes of Health (NIH) aux États-Unis a émis une nouvelle ligne directrice clinique invitant les parents à nourrir les nourrissons avec des arachides pour prévenir les allergies futures.

Le nouveau supplément de directives pour la prévention de l'allergie aux arachides aux États-Unis - rédigé par un groupe d'experts parrainé par l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), qui fait partie du National Institutes of Health - a été incité par l'émergence de données suggérant que l'allergie à l'arachide pourrait être prévenue par l'introduction précoce d'aliments en contenant.

Le Addendum Guidelines (le guide de directives pour la prévention des allergies aux arachides aux États-Unis) a été publié le 5 janvier dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology et co-publiées dans les Annals of Allergy, Asthma and Immunology, le Journal of Pediatric Nursing, le Pediatric Dermatology, le Journal de l'Organisation mondiale de l'allergie et le Allergy, Asthma and Clinical Immunology.

Vers la fin de la diabolisation de la cacahuète?

Vers la fin de la diabolisation de la cacahuète?

En 2015, l'étude sur l'allergie à l'arachide (LEAP), appuyée par l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) et menée par le Réseau de tolérance immunitaire (ITN) financé par le NIAID, a testé l'hypothèse selon laquelle les taux très bas d’allergie aux arachides chez les enfants israéliens étaient le résultat de niveaux élevés de consommation d'arachide commençant dès la petite enfance.

"L'étude LEAP a clairement montré que l'introduction de l'arachide tôt dans la vie réduit de manière significative le risque de développer une allergie à l'arachide à l'âge de 5 ans. L'ampleur de l'annonce et la force scientifique de l'étude ont soulevé la nécessité d'opérationnaliser ces résultats en développant des recommandations cliniques axées sur la prévention de l'allergie à l'arachide ", a déclaré Daniel Rotrosen, directeur de la division de NIAID d'allergie, d'immunologie et de transplantation.

Comme signalé en 2015, en Israël, les enfants peuvent apporter n'importe quel type de sandwich ou de snack à l'école, contrairement à de nombreux pays occidentaux où la norme impose des déjeuners sans noix. En outre, le Bamba est le snack numéro un en Israël,  90% des familles israéliennes en achètent sur une base régulière. Le Bamba contient 50% d'arachides et est enrichi en vitamines et en minéraux (A, B1, B3, B6, B12, C, E, acide folique (B9) et fer).

Alors que depuis près de 20 ans, les médecins au Royaume-Uni et en Amérique du Nord demandent aux parents d’exclure les aliments à base d'arachide de l'alimentation de leurs enfants, cela n'a jamais fait partie des directives diététiques israéliennes pour les bébés.

Aujourd’hui, les nouvelles directives NIH appellent les parents américains à inverser leurs habitudes et à commencer à proposer à leurs enfants des aliments contenant de l'arachide pour prévenir le développement des allergies.

Source : Israel21c

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi