Une mise en scène mimant la barbarie de Daesh dans une école israélienne

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une mise en scène mimant la barbarie de Daesh dans une prestigieuse école israélienne

Des élèves masqués, de la musique extraite de vidéos de Daesh et des actes de vandalisme : voici de quelle manière des élèves d’un des lycées les plus prestigieux du pays ont fait leur rentrée scolaire.

Dans le cadre d’un incident grave et particulièrement dérangeant, des élèves de terminale ont publié un document vidéo qui semblait avoir été filmé par la maison de production de l'Organisation de l'Etat islamique. Dans le but de dissuader les élèves de seconde de rejoindre l'établissement, ils ont mimé des décapitations. Les apprentis acteurs ont dû penser que c’était drôle mais l’encadrement scolaire a considéré les faits sous un autre angle et les a immédiatement suspendus.

La vidéo qui a été publiée s'ouvre avec de la musique arabe qui rappelle les films distribués par l'organisation Daesh. Les étudiants - tous masqués et coiffés de chapeaux - se déplacent sur une sorte de tracteur devant la caméra et miment le signe de la victoire. La vidéo semble être tirée de la propagande de guerre – ils sautent entre de grands pneus comme dans un camp d'entraînement et crèvent des ballons remplis d'eau.

Une mise en scène très bien imitée

Une mise en scène imitées dés décapitations réelles de Daesh

A un moment particulièrement terrible de la vidéo, on peut voir un groupe d’élèves se tenant autour d’un garçon en chemise orange, les yeux bandés, comme dans les vidéos de décapitations de Daesh. L’orateur s’adresse aux élèves de seconde censés faire leur entrée au lycée le jour même et leur dit : « Salut petits secondes, jusqu’à ce que vous passiez en première, vous continuerez de recevoir des ballons explosifs ». Il poursuit : « Vous ne serez en sécurité nulle part ». Et les autres figurants répondent pas un « Allah Akhbar » retentissant, puis commencent à maltraiter l’élève à genoux.

En dehors de la vidéo, les étudiants ont commis des actes de vandalisme dans l'école elle-même. Les images diffusées parmi les élèves et les images sur le Web montrent l’étendue des dégâts.

La vidéo effrayante et grave et la destruction du matériel scolaire ont provoqué la fureur des enseignants et des élèves. "Malheureusement, une vidéo à vocation humoristique a été filmée, mais nous la traitons avec la plus grande sévérité", a écrit le directeur de l'école à l’attention des parents. "Les élèves impliqués dans la vidéo sont suspendus de l'école jusqu'à nouvel ordre, et la police est impliquée pour la vidéo et les actes de vandalisme", a-t-il déclaré.

Le ministère de l'Éducation a noté en réponse qu'il s'agissait d'un comportement honteux, qui n'avait pas sa place dans une société humaine fonctionnant correctement." À la lumière de la gravité de la situation, les étudiants ont été suspendus de l'école et ont été convoqués avec leurs parents", a déclaré le ministère. Ils ont exprimé des remords pour leurs actes, et l'école s'assurera que cela ne reproduira pas".

Source: Isral HaYom

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi