Une israélienne portée disparue à Paris depuis trois semaines

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une israélienne portée disparu à Paris depuis trois semaines

UNE ISRAÉLIENNE PORTÉE DISPARUE À PARIS DEPUIS TROIS SEMAINES

La femme est israélo-arabe âgée 52 ans elle a disparu alors qu'elle était en vacances avec sa fille. Elle a été vue pour la dernière fois dans l'avenue des Champs-Élysées.

Lutfia Zbad est actuellement recherchée par le département d'Israël à l'étranger dans la division des affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères et le consul israélien à Paris, selon le ministère des Affaires étrangères.

Le ministère des Affaires étrangères a publié un communiqué indiquant que "le consul est en contact avec la police locale qui a partagé des photos de la femme disparue dans tous les hôpitaux et les services de recherche et de sauvetage après que l'ambassade a envoyé une lettre officielle sollicitant l'assistance des autorités françaises".

La fille de Zbad, Yasmine Kadan a déclaré: "Avec nos amis, nous avons commencé à traverser la route… c'est une route avec beaucoup de touristes alors soudainement il y avait un feu rouge. Je suis resté de l'autre côté et j'ai attendu ma mère. Je l'ai vue, lui ai fait signe de venir et elle a fait un geste en arrière

"Soudain, je me suis retournée. Ma mère n'était plus là, comme si elle avait disparue en un  instant, je n'ai pas compris", a-t-elle poursuivi en s'adressant à Channel 12. "J'ai commencé à courir, j'ai commencé à chercher - rien.

Yasmine Kadan a demandé de l'aide mais personne d'autre n'a encore vu sa mère  a-t-elle ajouté, ajoutant que sa mère souffrait de problèmes de santé mentale.

Yasmine Kadan est en France à la recherche de sa mère depuis sa disparition.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu'il était au courant de l'affaire et préparait d'autres recherches pour Zbad aux côtés des forces de l'ordre locales. Des photos de Zbad ont été distribuées aux hôpitaux de la région, aux fournisseurs de services sociaux et de santé.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi