Une israélienne arrêtée à la frontière du Sinaï avec des balles dans son étui de guitare

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Une israélienne arrêtée à la frontière du Sinaï avec des balles dans son étui de guitare

UNE ISRAÉLIENNE ARRÊTÉE AVEC DES BALLES DANS UN ÉTUI À GUITARE

Le consul général d'Israël au Caire, Dudu Ben-Kalifa, et la division consulaire du ministère des Affaires étrangères ont traité la question.

Une Israélienne de 23 ans a été arrêtée vendredi au poste-frontière de Taba alors qu'elle se dirigeait vers le Sinaï. Elle a été retenue pendant 40 heures dans une prison égyptienne après avoir trouvé 16 balles dans son étui à guitare.

Ce n'est que le dernier cas d'israéliens détenus dans des pays étrangers parce que des balles - généralement laissées dans des sacs de leur service militaire - ont été retrouvées dans leurs affaires aux points de passage des frontières. En plus des Israéliens se rendant en Égypte, des Israéliens d’Inde, d’Azerbaïdjan, de Thaïlande et d’Ouzbékistan ont également vécu cette expérience.

Le ministère des Affaires étrangères a publié une déclaration appelant les citoyens israéliens à vérifier si leurs voitures, leurs valises et leurs sacs étaient remplis de balles ou d'autres pièces d'armes avant de franchir les frontières du pays, par voie terrestre ou aérienne, afin de se protéger, ainsi que leurs familles, d'angoisse inutile.

"Apporter des pièces d'armes dans un pays étranger est une infraction pénale pouvant entraîner des enquêtes, des mises en détention et des poursuites judiciaires qui, dans le meilleur des cas, entraîneront un retard prolongé dans le pays et le paiement de lourdes amendes," déclaration lue.

Le scénario le plus défavorable pourrait inclure des périodes de détention prolongées. En 2018, par exemple, un Israélien a été détenu pendant plus d'un mois en Azerbaïdjan lorsque cinq balles ont été retrouvées en sa possession, et une autre femme - voyageant avec un sac utilisé par sa fille qui servait dans les FDI - y a été détenue pendant trois semaines. .

Un an plus tôt, deux Israéliens avaient été arrêtés pour des infractions similaires en Ouzbékistan - un homme détenu pendant 12 jours. Et ce n’est en aucun cas un phénomène nouveau. En 2005, un Israélien a été incarcéré dans une cellule de prison indienne pendant trois semaines et en résidence surveillée pendant trois mois, parce qu'il avait par inadvertance une balle dans le sac.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi