Une femme juive se présente aux élections législatives au Maroc

Actualités - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
              Une femme juive se présente aux élections législatives au Maroc

Le 04/09/07, Maggy Cacoun, une femme d’affaires de 54 ans de Casablanca, est la première femme juive à présenter sa candidature aux élections du parlement marocain. Cacoun, qui a récemment été élue présidente du parti du centre social (PCS), Hizb al-wasate al-ijtimaεi, ne voulait pas que son identité juive devienne le centre de sa campagne électorale.

« Je ne veux pas être traitée comme une Juive. Je suis avant tout une loyale citoyenne marocaine, » a-t-elle affirmé. Cependant, sa candidature fait beaucoup parler au Maroc.

Depuis que son identité juive a été révélée, on a demandé à Cacoun pourquoi elle n’était pas partie s’installer en Israël et comment la communauté juive voyait son implication dans les questions politiques et sociales du pays.

« Je n’ai jamais envisagé de quitter le Maroc. Etant donné que je suis d’abord et avant tout une patriote du Maroc, je veux me concentrer sur ce qui se fait dans mon pays. Je n’ai pas demandé la permission de la communauté juive pour me présenter. La seule personne que j’ai consultée, c’est mon mari et il m’a donné sa bénédiction, » a expliqué Cacoun.

Si Cacoun est la seule femme juive à se présenter, son coreligionnaire Joseph Levy, un entrepreneur qui est également le secrétaire général adjoint du PCS, se joint à la course pour un siège du parlement marocain.

La communauté juive du Maroc est aujourd’hui estimée à 5.000 âmes, par rapport aux 300.000 qui vivaient au Maroc avant la création de l’Etat d’Israël en 1948.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi