Une top model iranienne condamnée à 148 coups de fouet s'enfuit à Paris

Actualités, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
UN MODÈLE IRANIEN CONDAMNÉ À 148 COUPS DE FOUET S'ÉCHAPPE À PARIS

UN MANNEQUIN IRANIEN CONDAMNÉ À 148 COUPS DE FOUET S'ENFUIT À PARIS -
Un modèle iranien a été contraint de quitter Téhéran pour avoir enfreint les restrictions imposées par la loi sur les vêtements islamiques dans le pays.

"Negzzia" a dit que le mannequinat était à la fois son rêve et sa passion.

«Quand je travaille dans le métier que j'aime, je me sens de nouveau en vie», confie-t-elle

Elle était un modèle depuis des années et avait commencé sa carrière en Iran. Au début, elle suivait les directives strictes de l'islam en matière de vêtements, mais elle a rapidement commencé à porter des vêtements plus légers et plus sexy. Puis, un jour, elle a été arrêtée et condamnée à une peine de prison et à 148 coups de fouet pour avoir pris des photos d'elle en sous-vêtements.

Negzzia  s'est enfui tout d'abord en Turquie puis finalement en France. Mais à son arrivée à Paris, elle n’avait pas d’argent et a été contrainte de vivre dans la rue.

«Je pleurais tout le temps et disais mais qu'est-ce que je   fais ici», a-t-elle déclaré dans une interview télévisée. «Ma famille me manque,pourquoi tant de souffrances ?"

Dormir dans un parc en hiver,.
Negzzia se souvint de sa vie à Téhéran, où elle avait une maison, une voiture et un travail.

Elle a essayé de se suicider à trois reprises, mais chaque fois, quelque chose l’empêchait d’achever ses actes. 

Puis, il y a environ un mois, une lumière est apparue au bout du tunnel: Negzzia a obtenu le statut de réfugié et est désormais autorisée à rester en France pendant 10 ans.

Elle croit que c'est son destin et l'un de ses souhaits est de pouvoir réussir seule, sans aucune aide.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi