Un sauna russe utilise Auschwitz pour promouvoir son établissement

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un sauna russe utilise Auschwitz pour promouvoir son établissement

Un propriétaire de sauna russe a fait la promotion de son sauna en déclarant que «Auschwitz est un lieu de repos ».

Un propriétaire de sauna russe a choisi d'utiliser le camp de la mort d'Auschwitz dans une tentative macabre de faire de la publicité pour son établissement. Le sauna est situé en Sibérie à côté d'une rivière gelée et les visiteurs du sauna sont invités à plonger dans la rivière, comme c'est la coutume populaire en Russie.

Les publicités de son sauna, connu sous le nom de «l'Abwehr» (le même nom que le corps de renseignement militaire allemand) ont revendiqué sur son site Web que «Auschwitz est un lieu de repos».

Un lac gelé en Sibérie

Un lac gelé en Sibérie

Lorsqu'un journaliste local a demandé au propriétaire du sauna, Vatzislav Boab, quelle était sa connexion avec Auschwitz et pourquoi il avait fait une référence si offensante, Boab a répondu gentiment: "Pourquoi avez-vous besoin de savoir? Vous savez ce qu'est Auschwitz, ce qu'ils ont fait à Auschwitz, ils ont brûlé des gens. Oui, mon sauna est tellement chaud qu'il est encore plus chaud qu'Auschwitz ».

Le journal a fait appel aux autorités locales et a demandé si elles avaient l'intention de prendre des mesures contre le propriétaire du sauna. Cependant, il s'est heurté à leur indifférence.

Un expert russe des médias, Alex Tenzer, a déclaré qu'il était choqué "de constater jusqu’où les gens s’abaissent pour la publicité." Il a également été outré du manque de réponse des autorités locales et a affirmé : "Il y a assez de lois en Russie contre la propagande nazie pour traiter ces cas durement et pour exiger la fermeture des lieux ou l’attribution d’une amende au propriétaire". Tenzer a ajouté qu'il était lui-même issu d'une famille de survivants de l'Holocauste et que le père de sa femme avait perdu toute sa famille dans le camp d'extermination d'Auschwitz.

Dans le sillage du tollé public, le propriétaire du sauna a changé de nom et a supprimé la publicité offensante.

Source : Arutz 7

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi