Un rabbin réformiste souhaite que sa dépouille soit transformée en compost

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un rabbin réformiste souhaite que sa dépouille soit transformée en compost

Un rabbin réformiste âgé de 77 ans nommé Ted Falcon  déclare que son rêve est de devenir du compost et que les restes de son corps servent à faire pousser des fruits, selon le magazine juif-américain Forward.

La déclaration de Falcon intervient après que l'état américain de Washington, aux États-Unis, ait récemment franchi une étape inhabituelle de transformer les cadavres en engrais pour prévenir la contamination de l'environnement.

Falcone a demandé à ce que sa dépouille soit transformée en compost et qu’un figuier soit planté sur sa tombe. Selon lui, le projet ne contredit pas l'idée juive centrale de ramener le corps à la poussière, car dans le livre de la Genèse (3-19), il est écrit: "C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, - jusqu'à ce que tu retournes à la terre d'où tu as été tiré: car poussière tu fus, et poussière tu redeviendras".

"Cette idée est également exprimée dans le fait que dans de nombreuses communautés juives, le corps du défunt est enterré uniquement dans un linceul, pour qu’il se décompose et revienne à la terre", a-t-il déclaré. "Même dans les communautés qui enterrent dans un cercueil, il s'agit d'une boite en bois sans clous pour que rien ne sépare le défunt de sa connexion au sol ."

Le rabbin souhaite qu’un figuier soit planté sur sa tombe

Le rabbin souhaite qu’un figuier soit planté sur sa tombe

Il a ajouté être conscient que dans le judaïsme, il est interdit de tirer un quelconque profit des défunts et que transformer le corps en compost est tout à fait contraire à la halakha (loi juive) traditionnelle du peuple juif, mais en tant que réformiste et partisan de la préservation de la terre, il semble nécessaire de changer le mode d’inhumation pour la rendre le moins nuisible que possible pour les générations futures. "Transformer son corps en compost et planter un figuier, a-t-il affirmé, est un bon moyen de l’immortaliser".

Il est bon de noter que la position de Falcon est également controversée au sein de la communauté réformée, car sur la question de l’inhumation précisément, ils s’accordent à la position traditionnelle et s’opposent à l’incinération du corps.

Selon le rabbin controversé, il y a de la place pour la nouveauté car l'inhumation chez le peuple juif a subi des changements dans le passé - de l'enterrement dans des grottes aux sarcophages en passant par l'inhumation dans le sol. Par conséquent, à son avis, le changement actuel est également nécessaire.

En fait, il existe une autre solution qui est utilisée aujourd'hui dans les cimetières israéliens conformément à la loi juive. Dans le cimetière de Yarkon et dans d'autres cimetières, l'inhumation a lieu en étage, dans des bâtiments spéciaux construits à cette fin.

De plus, autrefois, il était de coutume d'enterrer tous les os de la famille dans une fosse commune. Par conséquent, selon Ted Falcon, il est possible de créer des voies écologiques pour l'inhumation sans empiéter sur la tradition orthodoxe du peuple juif.

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi