Un marquage alimentaire inédit en Israël des aliments dits malsains

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : le marquage des produits alimentaires dits malsains

Le ministère de la Santé lancera dès l'année prochaine le nouveau marquage des produits contenant des quantités élevées de sucre, de gras et de sel. "L'objectif est de provoquer un véritable changement dans les habitudes alimentaires"

Trois mois après la fin du travail de Commission de la  saine du Ministère de la Santé,  la mise en place d’un nouveau marquage pour la nourriture dite "malsaine" a été révélée hier. L’étiquetage prendra effet en Janvier 2018, s'il n'y a pas de retard ni de pression de la part des industries alimentaires.

S’ils répondent aux besoins nutritionnels, les produits alimentaires emballés seront parés d’un petit drapeau vert portant le logo "option saine". Les produits alimentaires solides, comprenant une teneur en sucre supérieure à 2,5 grammes seront marqués d'un cercle rouge contenant une cuillère. Les produits avec une teneur en sel supérieure à 800 mg de sodium seront marqués d’une salière rouge, et les produits dont le pourcentage de gras dépasse les 6 seront marqués d'un cercle rouge contenant une cruche d'huile.

Le Ministre de la Santé Y. Litzman

Le Ministre de la Santé Y. Litzman

"Nous avons annoncé un nouveau chemin dirigé vers l’encouragement à une bonne nutrition et les conclusions du comité de la réglementation des produits alimentaires ont fixé le début, dans un avenir très proche, du marquage des aliments. J’ai foi en ce processus et en sa possibilité de créer un véritable changement dans les habitudes alimentaires des citoyens israéliens. La prévention des maladies est aussi importante que la médecine », a déclaré le ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui a présenté le projet d’étiquetage à la réunion des objectifs du ministère de la santé 2017.

Le Directeur général du Ministère de la Santé Moshe Bar Siman Tov a ajouté : «Si nous n’apportons pas de changement à la nutrition aujourd'hui, l'épidémie d'obésité continuera de se propager. Avec le début de l’étiquetage de la nourriture, il sera plus facile pour le public de préférer des aliments sains ".

Source : Israel HaYom

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi