Un Juif orthodoxe à l'American Ninja Warrior

Actualités, Israël, Pubicité - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Akiva Neuman

Tout comme les autres concurrents de l’ « American Ninja Warrior » (divertissement de compétition sportive de la série télévisée japonaise Sasuke), Akiva Neuman, 25 ans, repousse ses limites physiques pour grimper, sauter et courir à travers un intense parcours d'obstacles dans l'espoir de participer à la finale nationale à Las Vegas.

Mais à la différence des dizaines d’autres athlètes qui vont participer avec lui aux  éliminatoires de Philadelphie le 27 Juin , Neuman s’est préparé en récitant la prière du Chema Israël, vêtu de ses tsitsit et coiffé de sa kipa.

Surnommé Ninja-Rabbi pour l’occasion, Neuman est un Juif orthodoxe, étudiant à la Yeshiva University. Il va sous peu recevoir son ordination rabbinique et à l’automne, il commencera à travailler chez Deloitte. En plus de sa formation Ninja et de ses études pour devenir Rabbin, Neuman achève un Master de fiscalité à l'Université St. John.

American Ninja Warrior

American Ninja Warrior

Neuman dit qu'il a toujours été sportif et compétitif.  Il était le capitaine des équipes de football et de hockey dans son lycée-yeshiva, où il a également joué au basketball. Mais considérant qu'il étudie pour son Master et son ordination rabbinique - et qu’il a un jeune enfant à la maison - ses séances d'entraînement doivent généralement se dérouler tôt le matin ou le soir.

Il prend très au sérieux le fait qu’il soit un « représentant » des Juifs. « Je sais que le sentiment général est que les Juifs orthodoxes ne sont pas sportifs - surtout pas les Rabbins. Et je voulais montrer que ce n'est pas toujours le cas ", a déclaré Neuman. « Je porte ma kipa avec une grande responsabilité et je récite le Chema Israël pour être plus proche de D.ieu »

American Ninja Warrior

American Ninja Warrior

Neuman voit la condition physique comme une question de principe juif.

«Nous sommes le peuple du livre, et c'est notre objectif. Ma croissance intellectuelle – tous apprentissages confondus - est très importante. Mais nous avons aussi besoin de prendre soin de nous-mêmes physiquement », dit Neuman.

L’épouse de Neuman, Chani est elle aussi sportive. « Quand nous sortions, nous avions souvent l'habitude d'aller à Dave et Buster», dit-il. "Elle m'a  toujours battu en basket-ball », avoue -t-il.

Tous deux misent sur la transmission à la génération future. En parlant de son fils, Koby, qui est encore bébé, Neuman confie :  « Il aura toujours en ballon entre les pieds et nous espérons toujours qu’il se mette à courir avant même de savoir marcher ».

Source : Arutz 7

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi