Un film du réalisateur israélien Dekel Berenson primé en Irak

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Chronique Cinéma, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Ashmina Film.

UN FILM DU RÉALISATEUR ISRAÉLIEN PRIMÉ EN IRAK

Le court métrage primé aux Oscars d’un autre réalisateur israélien, Guy Nattiv, a également pris part à la compétition.

Ashmina , un film du réalisateur israélien Dekel Berenson, a remporté mercredi le Prix du jury international du court métrage au quatrième Festival international du film de Slemani à Slemani, en Irak.

Un court métrage primé par un autre réalisateur israélien, Guy Nattiv, a également pris part à la compétition.

Ashmina raconte l'histoire d'une jeune fille de 13 ans qui vit avec sa famille à la périphérie de Pokhara, au Népal, la capitale mondiale du parapente. La ville est une destination touristique, animée, où les habitants sont profondément touchés par les essaims d’étrangers qui la visitent quotidiennement.

Forcée de ne pas aller à l'école, Ashmina aide sa famille à joindre les deux bouts en travaillant sur l'aire d'atterrissage, préparant le parachute de pilotes étrangers en échange d'une petite monnaie. Le film a été inspiré par les propres expériences du réalisateur, visitant Pokhara et voyant des enfants y travaillant.

Ashmina a déjà remporté plusieurs prix à travers le monde, notamment le prix du meilleur court métrage au 36ème festival du film de Jérusalem, ce qui garantit qu'il sera éligible aux Oscars.

Berenson travaille actuellement sur son premier long métrage.

 

Le Festival international du film de Slemani se tient dans la région du Kurdistan irakien.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi