Un enfant jordanien sauvé par le don du lobe d'un foie d'un officier israélien vivant

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un enfant jordanien sauvé par le don du lobe d'un foie d'un officier israélien vivant

UN OFFICIER PÉNITENTIAIRE ISRAÉLIEN FAIT DON D'UN LOBE DE SON FOIE VIVANT ET SAUVE LA VIE D'UN ENFANT JORDANIEN

«Je suis juste content que ça fonctionne. Mon acte a un impact significatif. Je voulais sauver une vie. "

Un officier pénitentiaire israélien et père de trois enfants de la ville de Maghar, dans le nord du pays, a fait don d'une partie de sa vie à un Jordanien malade âgé de 8 ans, dont il a eu connaissance sur les médias sociaux;

Lorsque Kalai Housam Tarif a appris l'existence de Morsell Albelous, il a subi des tests sanguins et d'autres tests visant à déterminer s'il serait un donneur compatible avec l'enfant, qui lui  rappelé son propre enfant selon Tarif. Une fois la compatibilité établie, la procédure a eu lieu au centre médical pour enfants Schneider à Petah Tikva .

Selon une explication du site Web du système de santé de l'Université du Wisconsin-Madison, l'opération consistant à prélever la partie du foie d'un donneur prend environ cinq heures et le donneur reste à l'hôpital pendant environ sept jours. En règle générale, le lobe droit du foie du donneur est enlevé.

Le foie est divisé en un lobe droit et un lobe gauche, ce qui permet au chirurgien de séparer le foie en deux parties distinctes pouvant fonctionner de manière indépendante.

TPS a rapporté que Tarif avait rejoint le service pénitentiaire israélien (IPS) en 2008 en tant que gardien de la prison «Ktz'iot» dans le sud. Il a ensuite suivi un cours d'officier et étudié la criminologie. Depuis un an et demi, Tarif dirige des programmes de formation pour les gardiens de prison à l'IPS.

La procédure a été couronnée de succès et la famille de Tarif a rencontré celle de Albelous juste après. Il s'est avéré que la famille était druze. 

«Je ne savais pas que le gamin était druze et je l'aurais certainement fait indépendamment de son origine ethnique», a déclaré Tarif à TPS. «Je suis juste content que ça fonctionne. Mon acte a un impact significatif. Je voulais sauver une vie. "

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi