Un couple israélien transforme des éclats de roquette de Gaza en colliers

Actualités, Contre la désinformation, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un couple israélien transforme des éclats de roquette de Gaza en colliers

Avec quelque 700 roquettes et obus de mortier tirés ces deux derniers jours sur les communautés israéliennes qui bordent la bande de Gaza, un couple a mis au point une réponse créative pour transformer la destruction en espoir.

Après l'opération "Barrière Protectrice" en 2014, Yedidya et Shiran Harush, habitants du village de Shlomit, dans le sud du pays, ont recueilli des éclats de roquettes Qassam tirées sur Israël depuis Gaza et les ont transformés en colliers.

Leur initiative, appelée "Rocket Necklace", a commencé lorsque Yedidya, qui a grandi dans le Gush Katif, a travaillé pour le Jewish National Fund. Il a été invité à présenter un éclat d'obus à la conférence nationale américaine de l'organisation. Cet objet devait être offert à Jerry Brown, alors gouverneur de la Californie.

Sachant qu'il n’aurait pas le droit d'apporter des éclats d'obus à l'aéroport Ben-Gourion, il a réalisé que transformer le métal en bijou pourrait être une solution. Sa femme, Shiran, a rapidement suggéré de fabriquer des colliers avec les éclats d'obus.

"Nous avons tous les deux aimé l'idée et avons commencé à fabriquer les colliers. Cela nous a semblé presque thérapeutique de travailler avec les éclats d'obus des roquettes ", a déclaré Yedidya au Jerusalem Post.

"Rocket Necklace", made in Israel

"Rocket Necklace", made in Israel

"Chaque fois qu'il y a des tirs de roquettes, nous ramassons des éclats d'obus et nous fabriquons ces colliers. La nuit dernière, un appartement que je possède à Sderot a été touché directement par une fusée. J'ai une nouvelle fois ramassé des éclats d'obus."

La majeure partie de l'argent recueilli grâce à la vente des colliers est versée au Fonds national juif pour la construction d'abris anti-bombes dans les communautés limitrophes de la bande de Gaza. Yedidya a ajouté que tous les éclats d'obus sont d'abord évalués par la police pour s'assurer de leur sécurité.

"La plupart de nos clients viennent de l'étranger. Ils sont vraiment frappés par notre force et par notre attitude face à la vie ", dit Yedidya.

"Même dans les moments les plus sombres et les plus négatifs, nous en faisons quelque chose de positif. C'est un message extraordinaire pour le monde entier. Nous sommes le peuple d'Israël et nous ne faisons pas la guerre. Au lieu de cela, nous nous concentrons sur la lumière et la positivité."

Chaque collier fabriqué à la main nécessite 1,5 heure de travail. A ce jour, le couple a produit environ 1 000 colliers, au prix de 120 $ l'unité. Pour célébrer la Journée de l'Indépendance cette semaine, ils seront en vente au prix de 75 $.

"Toute notre éducation a été basée sur l'amour du pays, du peuple d'Israël et sur le fait de toujours donner en retour," dit Yedidya.

"Nous ne demandons jamais ce que nous pouvons recevoir du pays, mais seulement ce que nous pouvons faire pour lui."

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi