Un combattant juif américain de la seconde guerre mondiale a reçu la médaille de Chevalier d'honneur

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Je suis né dans la région libérée par cette division et, avec mes compatriotes, je suis à jamais reconnaissant pour la contribution à la paix", a déclaré le consul général de France à Houston, Alexis Andres, qui a remis à Fred Klein la médaille de Chevalier de la Légion d'honneur. "Frederick et ses hommes n'étaient rien de moins que des héros."

Kol Hakavod, et grand honneur au soldat de deuxième classe Frederick Klein, résident de Dallas, qui, le 11 novembre, jour des anciens combattants, a reçu la médaille de Chevalier de la Légion d'honneur de la Légion française.

Décoré du prix décerné par le Consul général de France Alexis Andres, Klein se trouvait avec sa famille et sa communauté à l'hôtel de ville de Dallas.

"Il y a soixante-quatorze ans, la Seconde Guerre mondiale a pris fin et j'espère que cela ne se reproduira plus jamais ", a déclaré Klein, qui aura 95 ans le 20 décembre. En plus de cet honneur, Klein a reçu l'Étoile de bronze, la Médaille de bronze, la Médaille de la bonne conduite et la Médaille de la Victoire de la Seconde Guerre mondiale.

Lors de la cérémonie, la ville de Dallas a remis à Klein une pièce commémorative marquant le 75e anniversaire de l'invasion de la Normandie. "J'apprécie ce prix et je sais que nous avons contribué à apporter la liberté au peuple français ainsi qu'à de nombreuses autres personnes en Europe ", a déclaré Klein.

Pour Andres, la remise du prix est l'une des plus grandes joies de sa vie. Klein est l'un des 300 Texans à avoir reçu cet honneur au cours des 10 dernières années. "Frederick était très jeune lorsqu'il a été envoyé à la guerre et la plupart de ces jeunes hommes n'avaient jamais voyagé, jamais été à l'étranger, jamais en Europe ", a déclaré le consul général de France, basé à Houston.

"Je suis né dans la région libérée par cette division et, avec mes compatriotes, je leur suis éternellement reconnaissant pour leur contribution à la paix. Frederick et ses hommes n'étaient rien de moins que des héros."

La Légion d'Honneur est un ordre de distinction, créé par Napoléon Bonaparte en 1802, pour honorer des contributions extraordinaires à la France.

Le prix est décerné uniquement aux anciens combattants encore en vie et à ceux qui répondent à un critère d'application strict, y compris ceux qui ont combattu dans le cadre de la libération de la France, de la Normandie, de la Provence/Sud de la France ou du Nord de la France.

Originaire du Bronx, New York, Klein est le fils de Jeanette et Jules Klein et le frère cadet de Florence et Leonard.

Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires, Klein a commencé la formation de base en Juin 1943, son service professionnel militaire, l'Infantry Scout 761.

En janvier 1944, il part pour l'Angleterre, où il reçoit une formation en renseignement de combat pour tracer des cartes qui permettront aux puissances de déterminer leur ligne de conduite.

Avec la 83e Division d'infanterie, il a participé aux combats en Normandie, en France.
En août 1944, l'unité de Klein s'installe dans la péninsule bretonne, dépassant les Allemands dans de nombreuses villes, dont la prise de la forteresse Paula sur la cote 48.

La division s'est ensuite déplacée vers le Val de Loire, le Luxembourg, la forêt de Hurtgen, les Ardennes, la Rhénanie, le Cœur de l'Allemagne et la traversée de l'Elbe.

Après son retour aux États-Unis et sa libération honorable, Klein a fréquenté le Brooklyn College of Pharmacy de l'Université de Long Island et obtenu son diplôme, suivant ainsi les traces professionnelles de son père. En 1954, Klein, son frère et son père ont ouvert Lister Pharmacy tout en travaillant comme pharmacien pour une entreprise de vitamines.

Klein a quitté la pharmacie familiale, puis a mis sur pied le premier programme national de vente par correspondance de médicaments d'ordonnance parrainé par des syndicats, des entreprises et des organismes gouvernementaux fédéraux et d'État. Il a pris sa retraite en 2003.
Klein et son épouse, Marcia, ont déménagé à Dallas en 2006 et ont récemment célébré  leur 66 ans de mariage. Ils ont été présentés par un ami commun.

Le couple sont les parents de Jody (Barry) Klein-Saffran et Marc (Angela) et les grands-parents d'Adam et Debbie Klein et Alex et Jay Saffran.

"Toute la famille est très fière de papa, et cette cérémonie et cet honneur sont à la fois bien mérités et incroyables, a dit Marc. "C'est agréable d'avoir les souvenirs à partager et recevoir un tel l'héritage" "Son exemple pour notre famille, et pour  tout le monde, est très spécial."

Voyageurs du monde, le couple s'est rendu dans 104 pays, sur chaque continent, et ils ont vu les sept merveilles du monde. J'ai toujours aimé voyager, sauf bien sûr dans le cas de mon service - ce n'était pas " voyager ", a dit Klein. "Je voulais voir autant de ce monde que possible avant de le quitter."

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi