Un cocktail nommé Holocauste !

Actualités, Antisémitisme/Racisme, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Des militants pour les droits de l’homme en Biélorussie se sont plaints suites à la décision d’un gérant de bar d’appeler un de ses cocktails « Holocauste ».

La controverse au sujet du cocktail holocauste a été rapportée la semaine dernière par Radio Racyja qui avait affiché sur son site internet une photo du menu du Red Pub à Gomel, la deuxième plus grande ville de Biélorussie, située à environ 300 kilomètres au sud de la capitale, Minsk.

Le Red Pub à Gomel, Biélorussie

Le cocktail Holocauste est composé de liqueur, de tequila et de Sambuca. Il est même parmi les meilleures boissons et coûte presque 7€ ce qui en fait la boisson la plus chère de la carte...

Andrei Strizhak, fondateur du Mouvement pour la Liberté en Biélorussie, une organisation non-gouvernementale travaillant à l’amélioration des droits de l’homme dans ce pays connu comme étant la dernière dictature européenne, a déclaré à la radio que cet incident reflète « de l’ignorance, mais pas nécessairement de l’antisémitisme ».

Strizhak, qui a participé à de nombreuses cérémonies de commémoration de l’Holocauste et autres activités en Biélorussie, a demandé au gérant du Red Pub de présenter ses excuses auprès de la communauté juive et de retirer la boisson, la qualifiant de « dure à avaler ».

Il a également déclaré que « la prochaine étape serait d’appeler un cocktail Khatyn », du nom de la ville - aujourd’hui biélorusse - où l’armée allemande en occupation avait massacré des milliers de civils en 1943. Bien que qualifié d’ignorant, peut-être le gérant sera-t’il plus sensible à cette comparaison.

Xenia Chyndarava qui avait envoyé la photo à Radio Racyja, a déclaré qu’elle était « choquée » d’avoir pu trouver le cocktail Holocauste dans le menu.
Elle déclare que le Red Pub est un des meilleurs bars de Gomel mais qu’elle n’y remettrait pas un pied tant que la boisson ne serait pas enlevée du menu.

D'après JTA.org

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi