Un accord de cessez-le-feu conclu cette nuit entre le Hamas et Israël

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un accord de cessez-le-feu conclu cette nuit entre le Hamas et Israël

Les responsables palestiniens ont déclaré qu'un accord de cessez-le-feu sous médiation égyptienne avait été conclu avec Israël lundi pour mettre fin à la récente flambée de violence à la frontière, qui a vu quelque 700 roquettes tirées par des militants de Gaza sur le territoire israélien, le combat le plus sanglant entre les deux parties depuis la guerre qui avait duré 50 jours en 2014. 

Il n'y a pas eu d'annonce officielle de cessez-le-feu de part et d'autre, mais les violents combats des deux derniers jours ont semblé cesser soudainement aux petites heures du matin. L'armée israélienne a déclaré par la suite avoir levé toutes les restrictions de protection imposées aux résidents du sud du pays. Néanmoins, les troupes de Tsahal continuent de se masser le long de la frontière de Gaza en prévision d'une éventuelle reprise des hostilités.

Ce week-end, des militants palestiniens ont tiré plus de 700 roquettes sur Israël, tuant quatre civils israéliens, les premières victimes israéliennes de tirs de roquettes depuis l'opération Barrière Protectrice de 2014. L'armée israélienne a riposté par des frappes aériennes sur des dizaines de cibles à l'intérieur de Gaza, qui, selon les autorités médicales palestiniennes, ont fait 23 morts. Les FDI ont déclaré que la plupart des personnes tuées lors de leurs frappes étaient des militants.

"L'accord de cessez-le-feu débutera lundi à 4 h 30 ", a déclaré un responsable palestinien au courant de l'accord. Un deuxième responsable palestinien ainsi qu'une chaîne de télévision appartenant au Hamas, les dirigeants islamistes de Gaza, ont confirmé qu'un accord avait été conclu.

Les troupes israéliennes se massent à la frontière de Gaza en prévision d'une éventuelle reprise des hostilités  (Photo: Reuters)

Les troupes israéliennes se massent à la frontière de Gaza en prévision d'une éventuelle reprise des hostilités (Photo: Reuters)

L'armée israélienne a confirmé sa décision lundi matin en disant : "A partir de 7 heures du matin, toutes les restrictions de protection sur le front intérieur seront levées." Les écoles et les routes ont été fermées et les résidents ont été encouragés à rester à l'intérieur et à proximité des abris anti-bombes lorsque des tirs intenses de roquettes frappaient la zone.

Selon des sources dans la bande de Gaza, les factions palestiniennes sont engagées dans le cessez-le-feu tant qu'Israël respecte sa part de l'accord conclu. Des sources ont ajouté que le Hamas avait reçu des médiateurs égyptiens des garanties qu'Israël transférera à Gaza des millions d'aide financière du Qatar et ouvrira le point de passage frontalier pour l'entrée des marchandises et l'aide humanitaire dans la bande de Gaza. Israël, pour sa part, a apparemment déclaré que la reprise de tout type de violence à la frontière affecterait la durée de l'accord.

Les médiateurs égyptiens ont collaboré avec l'ONU pour négocier un cessez-le-feu. Dans le cadre d'accords conclus par le passé avec des responsables égyptiens, Israël a accepté d'assouplir le blocus de Gaza en échange d'un arrêt des tirs de roquettes.

Les derniers combats ont éclaté après que des militants palestiniens ont accusé Israël de ne pas avoir respecté l’accord de cessez-le-feu conclu en mars.

Les termes du dernier accord n'ont pas été clairement connus, mais les récents cessez-le-feu ont été de courte durée.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi