Israël : les FDI ont lancé une vaste opération de destruction des tunnels du Hezbollah

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël : les FDI ont lancé une vaste opération de destruction des tunnels du Hezbollah

Les FDI ont lancé mardi matin l'opération "Bouclier Septentrional" pour débusquer et neutraliser les tunnels terroristes que le Hezbollah construit le long de la frontière israélo-libanaise depuis 2006.

On ne sait pas exactement combien de tunnels serpentent en territoire israélien depuis le Liban, mais les FDI ont souligné qu'ils n'étaient pas opérationnels et ne constituaient pas une menace immédiate pour Israël. Les travaux pour exposer les tunnels ont lieu en territoire israélien et sans traverser la frontière, a ajouté l'armée.

Les responsables des FDI ont estimé que l'opération durerait quelques semaines, mais ont noté que cela dépendrait de la manière dont le Hezbollah choisirait de réagir. Israël exigera également la mise en œuvre de ses mesures défensives dans les zones situées le long de la frontière qui font l'objet d'un différend, ce qui pourrait conduire le gouvernement libanais à protester.

"Depuis 2006, nous avons identifié les efforts du Hezbollah pour construire des tunnels défensifs sur son territoire, activité qu'il a intensifiée après la deuxième guerre du Liban ", a déclaré le Bureau du porte-parole des FDI.

L'armée a poursuivi en disant: "En octobre 2014, une équipe spéciale de génie opérationnel a été mise en place au sein du Commandement du Nord pour exposer et identifier les tunnels offensifs du Hezbollah, tandis qu'en même temps un projet commençait à renforcer la frontière, qui comprenait le forage dans le sol. Tout cela nous a permis ce matin de lancer une opération basée sur une bonne image que nous avons construite dans le but d'exposer le projet du Hezbollah et de le neutraliser."

Des engins de forage à la frontière nord

Des engins de forage à la frontière nord

"Nous nous préparons à cette opération depuis deux ans et demi, avec une procédure opérationnelle permanente dirigée personnellement par le chef des FDI. Tout rapport de civil a été vérifié en temps réel à l'aide d'équipements technologiques et techniques, et les endroits que nous avons examinés ont été écartés ", a expliqué l'IDF.

"C'est la preuve la plus flagrante de la violation de la résolution 1701 de l'ONU qui a mis fin à la deuxième guerre du Liban ", ont accusé les FDI.

"Les tunnels présentent également des risques pour les résidents libanais de l'autre côté de la frontière, et nous considérons que le gouvernement libanais est responsable de tout ce qui se passe au nord ou à la frontière", a ajouté l'armée. "Le fait est que l'armée libanaise ne contrôle pas la région et n'assume aucune responsabilité pour le sud du Liban, alors que le Hezbollah opère dans la région et dans les villages chiites. Derrière le Hezbollah, il y a le savoir et l'argent iraniens, et nous nous en occuperons aussi dans les jours à venir."

Les FDI ont ajouté qu'elles avaient "renforcé leur présence et leur disponibilité au sein du Commandement du Nord et qu'elles étaient préparées à divers scénarios", mais ont indiqué qu'il n'existait aucune instructions spéciales à l'intention des résidents du nord d'Israël.

Certaines zones proches de la clôture de la frontière avaient été déclarées zone militaire fermée et la plupart des opérations de l'armée avaient lieu près de Metulla. Le général Yoel Strik, commandant du commandement du Nord du COG, a procédé à une évaluation de la situation à Metulla mardi matin au milieu de l'opération.

les FDI ont averti les combattants du Hezbollah et les troupes libanaises de ne pas s'approcher des tunnels offensifs

les FDI ont averti les combattants du Hezbollah et les troupes libanaises de ne pas s'approcher des tunnels offensifs

Les FDI ont diffusé des séquences vidéo de matériel de forage dans des endroits non identifiés, avec des arbres et des buissons en arrière-plan, effectuant des "préparatifs tactiques pour exposer le projet de tunnel transfrontalier offensif du Hezbollah".

"Nous considérons les activités du Hezbollah comme une violation flagrante de la souveraineté israélienne ", a déclaré le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, porte-parole militaire. "Cette activité est un autre exemple des effets négatifs de l'enracinement iranien dans la région."

Conricus a déclaré que le Hezbollah développait un plan offensif contre Israël qui "déplacerait le champ de bataille en Israël". La composante surprise de ce plan était censée être des tunnels permettant aux infiltrés d'entrer en Israël".

Pendant ce temps, les FDI ont averti les combattants du Hezbollah et les troupes libanaises de ne pas s'approcher des tunnels offensifs qu'Israël s'efforçait de neutraliser. "Votre vie est en danger, méfiez-vous", a écrit sur Twitter, Avichay Adraee, porte-parole de Tsahal en arabe.

Le Cabinet du Premier ministre a donné pour instruction aux ministres de ne pas faire de commentaires ni de donner d'entrevues au sujet de l'opération.

Source : Ynet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi