Tunisie: Il ne cède pas au chantage de son pays et remporte une médaille en Israël

Actualités, Alyah Story, Contre la désinformation, International - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Olivko huile d'olive tunisienne remporte une médaille en Israël

L’huile d’olive tunisienne de la marque  Olivko que dirige Karim Fitouri a obtenu une médaille dans un concours organisé en Israël  et à Jérusalem 

Karim Fitouri directeur de la société oleïcole a indiqué que l’entreprise qui a participé au concours est en fait une société anglaise avec laquelle Olivko est en affaires.

C’est cette entreprise qui a présenté un spécimen de l’huile tunisienne. Le concours est une grande manifestation israélienne  internationale classée la troisième au monde, a-t-il ajouté parmi les membres du jury figure une Palestinienne.

Les représentants des plus grands marchés de l’huile d’olive ont pris part à cette manifestation à l’instar du Japon, de la Chine et de l’Italie. Le but de la participation tunisienne étant de faire connaitre l’huile d’olive tunisienne qui est vendue à des prix bas sur les marchés en comparaison d’huiles d’autres pays.

Concours d'huile d'olive en Israël

Concours d'huile d'olive en Israël

 

M.Fitouri a affirmé qu’il est rentré de Grande Bretagne après un séjour de 25 ans dans ce pays en vue d’investir dans le secteur oléicole qui est son domaine de prédilection et qu’il a pu en un court laps de temps gagner 16 médailles internationale dont une première place à la plus grande manifestation du genre qui se tient à Los Angeles aux Etats Unis et à laquelle se sont présentées 650 marques d’huile d’olive.

Il a tenu à affirmer qu’il fait la promotion à l’huile d’olive tunisienne par ses propres moyens alors que cette mission incombe aux autorités tunisiennes.

Cependant les relations entre Israël et la Tunisie étant ce qu'elles sont, est il besoin de rappeler que la Tunisie a été le fief de l'OLP dirigé par le terroriste Arafat, Fitouri a donc eu besoin de préciser qu’il ne s’est pas rendu en Israël pour se faire remettre le prix obtenu par Olivko et que son intention n’est pas d’exporter l’huile tunisienne vers ce pays.

« L’objectif étant de faire la promotion du produit tunisienne auprès des participants et des investisseurs venus des principaux pays du monde » a-t-il encore dit.

En conclusion, Karim Fitouri a affirmé qu'il a récemment été victime de chantage en effet la Tunisie a fait pression afin qu'il ne se rende pas en Israël  il a cependant  refusé de s'incliner, la nouvelle a été publiée dans un site sous un angle "malveillant" pour orienter l'opinion publique contre lui et sa marque.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi