Tu Bishvat: 5 tonnes de fruits frais israéliens distribués à Tel Aviv

Actualités, Contre la désinformation, Fêtes, International, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Tu Bishvat: 5 tonnes de fruits frais israéliens distribués à Tel Aviv

En l'honneur de la fête de Tu Bishvat, le ministre de l'Agriculture Uri Ariel et le directeur du Conseil des plantes, Zvi Alon, ont distribué des fruits frais à la gare de Tel Aviv, tout en informant les passagers des avantages des fruits frais israéliens comparés aux fruits secs importés de l'étranger.

Le ministre Ariel a encouragé le public à consommer des fruits frais pendant la fête, et bien sûr tout au long de l'année.

L'initiative festive a été réalisée dans le cadre d'une collaboration spéciale entre le ministère de l'Agriculture, le Conseil des plantes et les Chemins de fer israéliens avant la fête du Nouvel an des arbres. Les passagers de 8 stations principales ont dégusté des fruits frais cultivés par des agriculteurs israéliens, servis avec un large sourire en l’honneur de Tu Bishvat.

Environ 5 tonnes de fruits frais ont été distribuées.

Des fruits frais sur les étals d'un marché israélien

Des fruits frais sur les étals d'un marché israélien

Le 15e jour du mois du mois hébreu Shvat marque le début de la «nouvelle année» pour les arbres dans le but de calculer l'âge de de l'arbre pour prélever la dîme. La Torah stipule que les fruits des arbres qui ont été cultivés en Terre d'Israël ne peuvent pas être mangés pendant les trois premières années suivant la plantation de l'arbre. Le fruit de la quatrième année est consacré à D.ieu, et après cela, la récolte peut être consommée.

Chaque arbre est considéré âgé d'un an à partir de Tu Bishvat, peu importe quand il a été planté l'année précédente.

Il est de coutume de planter des arbres et de déguster les fruits de la terre d'Israël pour marquer la fête.

On estime que pour cette fête de Tu Bishvat, les fruits secs coûteront au consommateur quatre fois plus que les fruits frais. Les fruits secs contiennent moins de vitamines que les fruits frais et comportent généralement des ingrédients artificiels ajoutés (tels que des sucres, des colorants alimentaires ou des vernis brillants). La plupart des fruits secs consommés en Israël sont importés de Turquie.

Cette année (5778/2018) Tu Bishvat tombe le 31 janvier 2018.

Source : Arutz 7

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi