Une restauratrice israélienne ouvre son cœur et sa cuisine aux soldats solitaires

Actualités, Alyah Story, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
soldats

Orit Dahan et sa famille possèdent le célèbre restaurant Piccolino dans le centre-ville de Jérusalem, mais ce qu'ils font pour les soldats solitaires est quasiment un secret.

"Ils sont comme mes enfants - je veux les aider; J'aimerais pouvoir faire beaucoup plus pour eux", a déclaré la restauratrice, Orit Dahan, tout en embrassant un jeune soldat solitaire des États-Unis. "C'est une bénédiction de pouvoir faire cela."

Tous les vendredis, Orit Dahan – en collaboration avec le Lone Soldier Center à Jérusalem – invite des soldats solitaires qui servent dans Tsahal dans son restaurant pour un repas gratuit,  copieux et chaud, comme une manière de les remercier pour leur service désintéressé pour le pays. "Quand ils viennent nous remercier, je leur dis non, c’est nous qui vous remercions - nous vous remercions de protéger notre pays et de prendre soin de nous."

Le sourire chaleureux d’Orit Dahan s’élargit à mesure que les soldats épuisés arrivent au restaurant.

Un soldat solitaire de Londres a déclaré à la presse que de nombreuses fois, y compris la semaine dernière, c'est Piccolino qui l'a aidé à passer une bonne semaine.

"Nous étions sur le terrain, il pleuvait", a-t-il déclaré. "Nous dormions dehors sous la pluie, mangeant des boîtes de conserve - et tout ce que je pouvais faire était de compter les jours: "Plus que trois jours avant Piccolino, plus que deux jours…" Orit est une héroïne, ce qu'elle fait pour nous est incommensurable".

"C’est un énorme réconfort de savoir que je peux venir ici et que je n'ai pas à retourner dans mon appartement vide où il n'y a pas de nourriture, personne à qui parler, sachant que je dois faire des courses ou cuisiner quand je suis libéré pour le week-end, alors que tout ce que je veux faire est me reposer. Savoir que je peux obtenir un délicieux repas chaud ici donne de la valeur à tout ce que je fais- même les jours les plus difficiles.

"Vous pensez probablement que je suis fou de tant attendre ce repas, mais cela signifie tout pour moi. Elle est comme ma mère- vous pouvez lui parler et discuter avec elle - et elle nous serre dans ses bras", a-t-il ajouté.

La solitude leur pèse, surtout en fin de semaine

La solitude leur pèse, surtout en fin de semaine

Un soldat solitaire des États-Unis renchérit: "Sa cuisine ressemble en tout point à celle de ma mère. C'est incroyable, juste incroyable - il n'y a rien de mieux! "

Le vendredi, de nombreux soldats de Tsahal sont libérés de la base pour le week-end. Les Israéliens sont accueillis chez eux par leurs familles «comme des rois» - avec un repas chaud qui les attend. Mais pour beaucoup de soldats solitaires, ce n'est pas le cas - ils rentrent chez eux dans «un appartement vide et froid, sans rien à manger et personne à qui parler», et c'est pour cette raison qu’Orit Dahan fait ce qu'elle fait.

"Nous voulons qu'ils se sentent comme des rois. Nous les attendons au Piccolino comme s'ils étaient Premier ministre - ils méritent le meilleur pour ce qu'ils font, ils sont nos clients de la semaine », a-t-elle dit.

Son humilité est si profondément enracinée qu'il a fallu du temps pour la convaincre d'accepter un entretien avec la presse.

"Je fais cette interview pour encourager les autres à aider les soldats seuls", a-t-elle dit.

Dahan a lancé cette initiative il y a 18 mois, peu après l’ouverture du restaurant ". Nous proposons un buffet le vendredi au restaurant et ce n'était pas très fréquenté - nous venions d'ouvrir. Il n'y avait pas beaucoup de monde. Nous ne publions rien dans la presse – on parle du restaurant de bouche à oreille... Puis je me suis dit que si nous avions le buffet, pourquoi n'inviterions-nous pas les soldats? Il y a de la nourriture de toute façon. "

Le processus d'amener des soldats au restaurant pour un repas du vendredi fut lent. Il était difficile de les convaincre de venir.

Le Lone Soldier Center s'est rapidement manifesté après avoir entendu parler de l'initiative du Piccolino. "Ils nous ont donc demandé s'ils pouvaient s'impliquér parce qu'ils ne voulaient pas perdre de soldats. Le Lone Soldier Center est un endroit où ils peuvent parler de leurs problèmes et où des soldats qui ont fini l'armée peuvent les conseiller. "

"Ce qui est beau, ce sont les clients. Quand ils voient les soldats ... j'ai déjà deux familles qui veulent adopter des soldats solitaires. La femme de l'adjoint au maire voulait également inviter des soldats pour Rosh Hashana, a ajouté Orit "

Beaucoup de soldats ont dit que l'expérience de s'asseoir avec d'autres était cathartique.

"Vous venez ici et vous ne connaissez parfois pas les autres, mais vous discutez de la semaine que vous venez de passer et des choses difficiles - et vous vous connectez avec eux. Vous pouvez vous comprendre les uns les autres, c'est comme une fraternité - et vous avez la possibilité de le faire au cours d'un délicieux repas. C'est comme créer notre propre petite famille », a déclaré un soldat qui s'identifie seulement comme étant de New York.

Le message d’Orit Dahan à ses compatriotes israéliens est simple: «Toujours voir l'autre, voir les deux côtés des gens. Ne demandez pas, faites juste ce qu’il faut pour aider. Ce sont les petits actes qui font la différence. Je sais que quand les Israéliens voient des soldats, ils veulent faire ce qu'ils peuvent pour aider. Mais nous devons prendre encore davantage soin des soldats solitaires. Nous devons toujours prendre soin de nos soldats et les apprécier, pas seulement pendant la guerre. "

Source : Jpost

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

  1. danielle.hubele@sfr.fr'HUBELE-AMAR

    Que Dieu vous bénisse !!!!! Merci à cette restauratrice qui d’après le nom est SEFARADE !!!!!! Et ça ne m’étonne pas qu’elle soit SUPER !!!!!! Bon courage à nos soldats : Nous avons tellement besoin d’eux !!!! J’habite Strasbourg en France. Je vous soutiendrai au maximum !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi