Israël: des explosifs volés sur une base de Tsahal

Actualités, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: des explosifs volés sur une base de Tsahal

Des dizaines d'engins explosifs, y compris des mines, ont été volés lundi matin sur une base d'ingénieurs de combat des FDI dans les hauteurs du Golan

Une enquête a immédiatement été mise en place par les unités d'enquêteurs de l'armée.

À leur arrivée à la base, les enquêteurs ont commencé à interroger les soldats et les commandants, dans l'espoir de récupérer les armes avant d'atteindre leurs acheteurs potentiels, des organisations criminelles qui les utilisent pour des attaques mortelles liées à la mafia.

La découverte a été effectuée lorsqu'un contrôle de routine des stocks a montré que la quantité de matériel semblait avoir considérablement diminué.

Les commandants ont également lancé une enquête pour déterminer si quelqu'un avait abandonné son poste de garde à l'extérieur de l'entrepôt et si des individus avaient pénétré dans la base sans les autorisations requises ou sans être escorté conformément au protocole standard.

Une armurerie de Tsahal

Une armurerie de Tsahal

Entre autres choses, les enquêteurs ont découvert qu’il manquait beaucoup de mines, d’équipement antichar et de charges explosives, ainsi que des centaines de balles de 5,56 mm utilisées dans les fusils M16.

En juillet, deux frères travaillant comme entrepreneurs civils dans une base IDF au nord de Be'er Sheva ont été soupçonnés d’avoir pénétré dans l'arsenal de la base et d’avoir volé des armes et des munitions afin de les revendre à des organisations criminelles.

Selon la police, les frères avaient réussi à voler les armes et à les transporter dans le nord d'Israël, où ils avaient retiré  1 million de NIS de la vente. La police affirme que les deux hommes se sont rendus, avec les fusils dans le coffre de leur voiture, dans une station-service de l'autoroute 6, où ils les ont transférés à leurs complices. Le paiement a été effectué plusieurs jours plus tard dans un lieu distinct.

À la suite d'un raid sur la maison des suspects, la police a également découvert une grande quantité de drogues, y compris des comprimés d'ecstasy et du haschich, d'une valeur de plus de 200 000 NIS. La police a également saisi  1 million de NIS en espèces et plusieurs véhicules.

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi